Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007


Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 23:21
667.jpg

« Recentrez-vous, encore et toujours, en retrouvant la Paix en votre respiration conscientisée. Inspirez, brièvement et profondément. Expirez, longuement et doucement. Continuez en votre rythme. Activez ensuite votre reliance au Cœur sacré de votre Mère Terre Gaïa et au Cœur sacré de votre soleil. Unifiez leurs énergies dans la dimension sacrée de votre Cœur christique et répandez-les, dans l'univers que vous Êtes, en chacune de vos expirations. Appelez alors votre Présence divine et votre enfant intérieur. Puis demandez ouverture et réalignement de vos chakras multidimensionnels et de votre canal de Lumière...

Namaste d'Amour infini.  Amour, oui, Plénitude de Paix et divine Harmonie au plus profond de vous je Suis, Ysmael tel Est mon nom sacré. Dans la Paix de votre Cœur inspirez, c'est-à-dire conscientisez en cet instant, l'unification des énergies des maîtres de Shamballa déversez du Cœur de Grâce infinie de votre Logos Planétaire le rayonnant Gautama Bouddha.

Feu d'Amour en vous. Feu d'Amour autour de vous. Feu d'épuration, Feu de Transmutation. En votre Cœur sacré, pour cet hiver, nous répandons la flamme violette et la flamme améthyste. En chacune de vos expirations, en votre intention ou en votre visualisation, grandissez ces flammes unifiées en vos différents corps énergétiques et dans tous les chakras de votre sphère christique. Abandonnez-vous. Et en chacune de vos expirations, relâchez toutes tensions et désharmonies véhiculées en vos journées…

OM MAYA YIOMA  NAHAMA SAMERA MUARA  NOHA MAEYA

… Intégrez, dans le chant et la Joie du Cœur, ce mantra de Lumière qui manifeste en cet hiver la Paix et l'épuration en vos énergies.

En ces mois, œuvrez en vous quotidiennement afin de récoltez au cœur de votre été les fruits de votre Amour. Œuvrez en vous, en toutes vos énergies avec Patience, Persévérance et régularité. Œuvrez en vous dans la Lumière des 7 rayons sacrés et de la triple flamme sacrée. Œuvrez en vous en vos méditations et contemplations. Œuvrez en chacune de vos respirations. Recentrez-vous encore et encore en évitant tout éparpillement qui vous pose dans la souffrance, l'errance, et l'illusion de votre matière… »


Archange Michael : « Oui, respirez et manifestez votre divinité car divin, oh oui, vous Êtes, tous incarnés en ce plan. En votre trame karmique, nombreux d'entre vous se sont progressivement déconnectés de leur essence divine. En cet âge d'ascension, réintégrez votre Vérité dans l'Univers que vous Êtes, vous qui véhiculés ces millions de galaxies et de constellations qui se répandent en danses sacrées dans la Lumière de votre grand soleil central, votre Cœur christique, et en chacune de vos respirations, manifestation et expression de la Source en vous. En cela vous Êtes le cœur même de l'Univers. Vous Émissaires de Lumière pour qui rien n'est impossible. Vous, Créateurs divins affectant, en chacun de vos instants, tout ce que vous Êtes, tout ce qui vous définit en cette Humanité, en votre monde et vos mondes intérieurs. Rien ne peut vous toucher, vous détenez le pouvoir de tout Transmuter, purifier et guérir si vous le souhaitez. Réveillez-vous ! Vous Êtes dieux/déesses incarnés véhiculant le Verbe divin, la respiration divine, l'écoute divine, le regard divin, le toucher divin. Tout ce que vous émettez se propage en vagues énergétiques dans l'océan d'Amour et de Vie que vous Êtes affectant en ceci votre multidimensionnalité, les univers qui sont en vous, votre passé, présent et futur. Tout est inter relié. Oui, chaque jour recentrez-vous et œuvrez en vous car plus vous œuvrez en vous, plus vous œuvrez autour de vous. Tout est connecté. Vous n'êtes pas victimes sauf si vous décidez ou acceptez de l'être car rien ne peut vous souiller, rien ne peut vous ternir, rien ne peut vous détruire ou être pris de vous. Vous Êtes vortex d'énergie pure Amour, vortex de Feu sacré ! Soleil divin en expansion. Ne soyez plus distrait en vos journées, cessez toutes errances en votre matière. Recentrez-vous en votre Amour, encore et encore, sans jamais relâcher votre attention et votre intention. Ne vous préoccupez plus des autres, de ce qu'ils disent, de ce qu'ils pensent. Ne vous laissez plus influencer. Respirez et Soyez. Réapprenez. N'attendez rien de vos sociétés et de vos gouvernements. Distancez-vous, détachez-vous. Complet, vous l'Êtes, en votre Éternité et en votre divinité. Observez-vous intérieurement, en vous recentrant, et extérieurement, dans le détachement. Avancez sans cesse. Grandissez, encore et encore, en la divinité que vous Êtes ! Cette divinité que vous Êtes ne subit pas, elle Est Joie, elle Est Amour, elle Est Lumière Vie. Ne dénigrez pas le divin en vous complaisant en des apitoiements sur vous-même qui ne font que vous ancrer encore plus profondément dans les illusions de vos émotions. Activez le rayon bleu car vous Êtes le rayon bleu ! Manifestez la Force et la Volonté ! Ce mot n'est pas vain car vous Êtes Force absolue en votre rayonnement d'essence divine. Responsabilité et Vigilance et en chacun de vos instants.»


Archange Raphaël et Améthyste, Mère Marie : «En ce rayon vert et violet unifié, prenez soin de celle/celui que vous Êtes. Intégrez la Douceur de la divinité en vous. Plus d'incertitudes, doutes et exigences, plus de dénégations, plus de condamnations, plus de limitations, restrictions et jugements en vous. Libérez-vous en manifestant sans cesse ces rayons unifiés en votre sphère christique. Que vous soyez fatigués, éreintés, en ces mois posés cela est normal Doux Enfants, en ces mois vous intégrez, vous permettez à votre corps physique et à votre mental de se restructurer dans les énergies sacrées amplifiées. Méditez. Reposez-vous. Respirez. Désaltérez-vous abondamment. Ne restez plus à l'écoute de l'ego, Transmutez. Nous vous le répéterons encore et encore...  votre corps est un merveilleux véhicule divin. Acceptez-le tel qu'il est et aidez-le. Aimez-le. Respectez-le. L'ascension divine se manifeste aussi en ce qu'il est. Bénissez vos organes. Bénissez votre squelette. Bénissez votre sang sacré. Respirez ! Et en ces rayons unifiés, permettez aussi à votre Cœur christique de manifester le calice sacré, Graal d'Amour, dans la Lumière Vie de la Triple flamme sacrée de votre Christ intérieur. Nous Sommes ici pour vous aider. Appelez nous pour vous guider à œuvrer au plus profond de vous car le rayon vert est Guérison et le rayon violet, Transmutation. L'Amour est Tout. Oh, Bien Aimés vous Êtes ! Prenez soin de vous en chantant en ce mois ce mantra de Douceur et de Paix émis, pour vous, dans la Lumière du rayon violet et améthyste de la Mère, lune sacrée, Viula du Grand Soleil Central…

SISUA A  YAE TAHA  NUA PA A  AMA TA A  SAEA MA  A SHA MA A 

 

En vous reconstruisant, vous reconstruisez votre monde, dans la Paix, le Silence, l'Harmonie et l'Amour à jamais triomphant… Bénédictions et en chacun de vous…»

 

Rappel, copyright : la reproduction, ou la diffusion, de ce message est acceptée si vous le conservez en son intégralité, en y mentionnant ses références et sa source :

Le Souffle Sacré : www.ysmael.com

Copyright © 2004-2012 Anaan Ysmael Kumara "Le Souffle sacré", tous droits réservés


Source:  www.ysmael.com

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 00:35
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 05:50
a10.jpg

- 28 Décembre 2009 - Transmis par Sai Ja Re (Autriche) -

Soyez salués.
Nous sommes , une conscience de groupe d’une dimension indescriptible, multidimensionnel, unique et quand même unie à tout.
Vous ne devez pas nous « comprendre » pour pouvoir saisir et accueillir les informations de ces messages.

C’est toujours l’intelligence de votre cœur qui vous guide vers certaines informations et c’est toujours la sagesse de votre cœur qui décide pour vous ce qui est véridique.

Le concept du contrôle est, de notre point de vue, quelque chose d’amusant – vous n’avez en réalité qu’une seule possibilité de choix concernant ce sujet de sécurité, vous pouvez croire être dans l’illusion du contrôle et, ce faisant, vous coincez mentalement, ou bien vous pouvez faire confiance à la vie telle qu’elle est, telle qu’elle se montre à vous, et accepter que tout a son ordre, son bien-fondé.
Dans l’Univers entier, tout est soumis à un ordre, aux lois divines, et tout est imprégné d’une intelligence divine indescriptible.
Vous êtes une partie de cette intelligence et votre cœur est le siège de l’intelligence divine concentrée. De là, vous recevez toutes les informations qui sont importantes et légitimes pour vous, cet être tel que vous vous définissez.
Dans votre monde, il y a beaucoup d’informations qui sont loin d’être importantes.
Et précisément dans votre spiritualité renaissante, on peut voir une pléthore de contenus insensés qui, tout au plus, servent à vous placer encore plus à l’extérieur au lieu de vous recentrer avec amour et en douceur dans votre cœur.
La douceur est le chemin des temps nouveaux, douceur envers vous-mêmes et envers Tout ce qui Est.
Parlons maintenant d’un autre point que nous observons actuellement dans vos rangs.
La compétition, la peur de ne pas recevoir assez, la peur d’être là les mains vides, la peur d’être un perdant.
Nous pouvons observer cela dans tous les domaines de votre vie, aussi bien dans votre quotidien que dans vos relations, sur votre lieu de travail et même jusque dans votre conscience spirituelle.
Vraiment, c’est un concept au moyen duquel vous vous manipulez réellement vous-mêmes et au moyen duquel vous vous privez de la richesse de la vie.
Jours après jours, ce concept fait de vous des esclaves d’un tyran que vous portez vous-mêmes en vous et vous permettez que certaines machinations, qui vous maintiennent bien volontiers dans la croyance du manque, continuent à nourrir ce concept en vous, dans votre esprit.
Quand commencerez-vous à être vraiment des libres penseurs – des penseurs libres ? Combien de vos pensées, combien de votre vision du monde est réellement imprégnée de l’amour, de la vérité de votre cœur, de votre réalité ?
Et combien de pensées et de concepts sont simplement froids à votre égard et à l’égard du monde ?
Posez-vous ces questions et soyez honnêtes envers vous-mêmes, c’est le chemin le plus rapide pour vous en libérer, pour démasquer ces programmes et les remettre, avec amour envers vous-mêmes, aux règnes supérieurs.
Ce qui ne vous est pas utile ne fait que vous accabler !
Ce qui ne fait pas réellement partie de vous, ne fait que vous irriter !
Ce qui ne vous procure aucune joie, vous ne devriez pas le faire.
Nous nous permettons ici d’utiliser le mot devoir, vu que nous parlons d’un point de vue qui nous permet de percevoir que la guérison et la santé de chaque individu est au premier plan et est une priorité afin d’obtenir ce que, globalement, vous souhaitez et espérez tant.
Vous ne pouvez pas désespérer de vous-mêmes et espérez la guérison de votre planète, de votre collectif.
Dans un collectif sain, les besoins personnels se trouvent toujours en premier lieu.
Afin de pouvoir « fonctionner », le collectif n’a pas besoin de héros, il a besoin d’individus qui s’aiment vraiment eux-mêmes.
Il a besoin de la sagesse de chacun afin que dans la masse il puisse être couronné de succès.
Il a besoin de la prise de conscience que tous sont reliés, que ce que je fais à autrui, je le fais à moi-même, et que ce qui est une bénédiction pour un est une bénédiction pour tous.
Le monde ne peut pas guérir tant que tu vois cette guérison en dehors de toi.
Le monde ne peut pas être libre tant que tu ne penses pas librement.
Le monde ne peut pas être Un tant que vous voyez dans votre frère quelqu’un qui pourrait vous prendre quelque chose.
Qu’est-ce qui vous incite à penser cela ?
Est-ce que cela a vraiment quelque chose à voir avec votre soi-disant évolution, avec le fait que vous descendez soi-disant de l’animal comme on vous l’a enseigné à dessein, ou est-ce simplement le manque d’une véritable conscience de soi ?
Comment pouvez-vous être vraiment conscient de quelque chose sans être conscient de vous-mêmes ?
Si vous vous comprenez vous-mêmes, alors vous comprenez la totalité, et par compréhension nous voulons dire la connaissance intuitive et fluide concernant la divinité de toute vie.
Comprenez-vous maintenant où nous voulons en venir ?
Tout, vraiment tout, commence toujours chez vous, chez chaque individu.
Tu veux changer le monde, alors commence par toi-même.
Sois le changement que tu aimerais tant voir à l’extérieur.
Sois l’initiateur de ton monde et n’attends plus que d’autres te donnent confirmation, estime et éloges.
Si tu ne le fais pas, personnes ne le fait !
Cela vaut pour tout ce que tu désires si ardemment.
Amener le changement est entre vos mains, et pour dire la vérité, c’est entre tes mains, c’est en ton pouvoir, dans ton efficacité, toi qui lis ces lignes.
As-tu pris conscience de la quantité d’informations que nous avons déjà placées dans ce texte transmis, pour toi qui lis ces lignes ?
Oui, les images que tu as reçues t’étaient destinées, les sentiments que nous te transmettons, c’est notre langage pour ton âme et nous t’appelons, être magnifique, à prendre ta responsabilité personnelle, c’est tout ce qu’il faut.
Prends la responsabilité pour tes sentiments.
Prends la responsabilité pour ton bien-être.
Prends la responsabilité pour ta santé.
Tu as tout le pouvoir pour cela, tout ce qui t’est nécessaire t’a été donné et bien plus encore, ce que tu n’es pas en mesure de comprendre pour le moment
Tu es vraiment béni et cela en surabondance.
Entre dans ta vérité et permet qu’elle te libère.
Tu n’as besoin de personne pour être vraiment libre, heureux et joyeux.
C’est la liberté que le Créateur t’a offerte et dans cette liberté se trouve la clé du partage volontaire.
As-tu vraiment conscience du cadeau de la vie, de la splendeur, du miracle ?
Pas encore ? Alors regarde dans le miroir, regarde dans le miroir de ton frère et prends conscience de l’infinité qui t’es donnée, prends conscience de la véracité de ton être, prend conscience de la face de ton Soi et prend conscience que tu es Un – nous sommes Un.
Libères-toi de tout ce qui fait obstacle à l’expression de ta liberté individuelle.
Il n’y a rien que tu ne puisses pas être.
La liberté commence dans ton esprit et nulle part ailleurs.
Permets-toi de ressentir, peu importe ce que tu ressens, personne d’autre que toi-même détermine tes sentiments.
La maîtrise de soi, un terme qui implique de manière subtile qu’il y aurait là quelque chose de sauvage qu’il faudrait dompter.
Recevez un nouveau mot pour cela, recevez ce mot de votre cœur, nous vous donnons aussi volontiers un mot plus doux, adapté à la nouvelle qualité de l’énergie, nous nommons cela autorité personnelle.
Vous êtes l’autorité dans votre vie, acceptez cela réellement et soyez le roi de votre royaume, de votre Univers sans pareil.
Vous seuls savez ce qui vous correspond.
Vous seuls savez ce qui vous est vraiment utile.
Vous seuls savez qui vous êtes vraiment.
Cela, personne ne peut vous le prendre !
Actuellement, beaucoup de vos modèles de réaction désirent être transformés, soyez donc patient envers vous-mêmes et ne vous condamnez pas si vous retombez une fois de plus dans l’ancien schéma, si vous vous surprenez à avoir agi comme vous ne vouliez plus le faire en réalité.
Cela fait partie de votre réveil naturel de la dualité.
Une nouvelle façon d’être attend d’être intégrée et d’être complètement ancrée, pour cela il est nécessaire d’intérioriser encore une fois certaines leçons.
Celles-ci peuvent être très individuelles et elles sont, chez chacun de vous, liées aux sujets d’apprentissage essentiels.
Cette intériorisation et la répétition peuvent se faire de manière très douce, à condition que vous vous permettiez d’être affectueux envers vous-mêmes.
Riez de vous-mêmes si vous avez déjà attiré pour la troisième ou la quatrième fois la même situation et qu’apparemment vous n’avez toujours pas entièrement compris pourquoi cela arrive tout le temps.
Peu importe de quoi il s’agit, soyez certains qu’à chaque fois vous apprenez quelque chose en plus, ou autrement dit, à chaque fois vous vous souvenez un peu plus à quoi vous devriez être attentifs.
Apprendre peut être amusant et n’est pas forcément lié à l’effort, encore une programmation de votre collectif qui voudrait être libérée afin de faire de la place pour la légèreté.
Voyez-vous combien de nouveautés vous attendent et attendent d’être ancrées – nous, vos guides spirituels, sommes actuellement si proches de vous et nous souhaitons tant que vous acceptiez notre soutien.
Beaucoup de choses qui, il y a peu de temps, auraient nécessité des mois et des années pour être intégrées, abandonnées et transformées, peuvent se faire en quelques jours dans les temps nouveaux – par conséquent, accordez-vous du repos chaque fois que c’est possible et respectez toujours vos besoins.
Buvez beaucoup d’eau et, si possible, promenez-vous dans la nature.
Nous savons très bien dans quelles situations de vie vous vous trouvez et nous adaptons les processus énergétiques qui vous attendent maintenant.
Nous essayons évidemment de faire cela avec autant de douceur que possible, mais votre besoin de repos vous montre aussi toujours qu’actuellement il y des choses plus importantes que de vous acquitter de vos obligations.
Ce qui ne vous donne aucune joie, ne fonctionnera plus.
Plusieurs fois déjà, nous avons attiré l’attention sur ce fait et nous continuerons à le faire, il est important que vous le compreniez réellement et que vous l’intériorisiez.
Et avec « tout l’amour » pour vos concepts traditionnels, ils sont en train de se dissoudre dans le flux de la nouvelle conscience.
Chaque fois que vous le pouvez, choisissez le chemin de la joie.
Avec chaque décision que vous prenez dans l’harmonie avec votre vérité supérieure, avec votre vision supérieure, avec votre joie supérieure, vous prenez une décision en direction de la liberté.
Les anciens concepts ne fonctionnent plus. Ce qui fonctionne est vraiment libre de toute structure de pensées.
Vous avez maintenant le choix d’être les précurseurs sur cette vague, n’oubliez pas, votre intention sincère est décisive et vraiment puissante, associée à votre bonne volonté et à la force individuelle de votre Être, rien ni personne ne peut s’y opposer.
Ayez le courage d’emprunter des chemins nouveaux, des chemins qui sont caractérisés par la légèreté et l’amour de vous-mêmes, par la joie et la volonté d’une liberté réellement vécue, par la conscience de votre propre valeur et par le respect envers toutes les expressions vivantes de Dieu.
Vous êtes prêts pour cela et vous en êtes capables !
Faites-le pour vous et pour le bien du Tout, une époque nouvelle a commencé, vous êtes appelés à ancrer cette nouvelle conscience ici et maintenant, vous allez être soutenu dans tous les domaines et vous serez inspirés pour donner expression à la nouveauté.
Puisse la véritable liberté être le but auquel vous aspirez.
Puisse la paix imprégner votre esprit et puisse l’amour guérir votre coeur.
Qu’il en soit ainsi.
Nous sommes amour envers vous et envers Tout ce qui Est.


Sai Ja Re ~ Thoth~Energiekörperarbeit

Aimablement traduit de l'Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr -
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 18:29

top_110.jpg


« Lorsque vous êtes en contact avec nous, vous n’entendez que ce que vous voulez entendre  et que vous pouvez comprendre. N'oubliez jamais que vous changez de plan de conscience beaucoup plus souvent que vous pouvez l'imaginer. Les degrés entre un plan de conscience et l'autre sont très faibles, très subtils.

Tant que nous vous enseignerons, nous vous redirons les mêmes choses. Qu'a fait Jésus ?  Qu'a fait Bouddha ? Qu'ont fait tous les Grands Maîtres qui étaient mandatés pour vous instruire ? Inlassablement ils ont répété les mêmes mots, pour que ces mots puissent prendre vie en vous. C'est ce que nous voulons. Nous voulons que les phrases que nous diffusons au travers de notre support prennent vie et consistance en vous-même.

Il ne faut pas les écouter avec vos oreilles, il faut les écouter avec votre coeur. Cependant nous sommes heureux, vous commencez à comprendre avec votre cœur, vous commencez à accepter ce que vous n'acceptiez pas, vous commencez à vous ouvrir à notre enseignement. Vous ouvrez surtout les "oreilles"  de votre cœur. Toujours nous vous répèterons notre enseignement car il n'y a que de cette façon que vous avancerez.

Nous vous connaissons tellement, tellement bien ! Nous vous  parlons, vous écoutez, puis vous oubliez !

Nous vous parlerons jusqu'a ce que vous soyez devenus des hommes dans le vrai sens du mot. Méditez ces paroles ! N'oubliez pas que vous n'êtes pas encore des hommes, que vous êtes encore trop influencés par l'animalité en vous et c'est ce que nous voulons que vous abandonniez. C'est un peu cela élever vos vibrations.

Nous savons maintenant que vous êtes tous sur une bonne voie, notre cœur (si nous pouvons parler d'un cœur) se gonfle de joie car beaucoup d'ouvertures se font en vous,  des ouvertures par lesquelles notre enseignement entre et reste. Il faut continuer à nous écouter, à nous vivre, à vous élever en vibrations.

Ce que nous vous demandons en fait est très simple et paraît si compliqué pour vous ! C'est exactement comme pour un petit enfant à qui on demande de lire et d'écrire ; cela lui paraît très compliqué et cependant, quand l'enfant a grandi, il lit et il écrit très couramment. C'est ce qui vous arrivera lorsque vous aurez grandi de l’intérieur ;  notre enseignement vous paraîtra très facile, et vous serez alors en mesure de répandre autour de vous beaucoup d'Amour et de Lumière.

C'est cela notre but et c'est cela que nous attendons de vous.

C’est pour ce travail que vous êtes et que vous serez préparés. N'oubliez pas que nous attendons de vous que vous soyez des lumières qui aillent éclairer les ténebres des autres, afin que votre Lumière aille éveiller les lumières endormies chez toutes les personnes qui n'ont pas encore pris conscience de la vraie réalité de la vie. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Source: http://ducielalaterre.org 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 18:14

5regne2.jpg


Siod - 28 décembre 2009


- Transmis par Sai Ja Re (Autriche) - Aimablement traduit de l'Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr - Un grand merci à Sophia.

Soyez salués. Nous sommes °Siod°, une conscience de groupe d’une dimension indescriptible, multidimensionnel, unique et quand même unie à tout.

Vous ne devez pas nous « comprendre » pour pouvoir saisir et accueillir les informations de ces messages

.

C’est toujours l’intelligence de votre cœur qui vous guide vers certaines informations et c’est toujours la sagesse de votre cœur qui décide pour vous ce qui est véridique.

Le concept du contrôle est, de notre point de vue, quelque chose d’amusant – vous n’avez en réalité qu’une seule possibilité de choix concernant ce sujet de sécurité, vous pouvez croire être dans l’illusion du contrôle et, ce faisant, vous coincez mentalement, ou bien vous pouvez faire confiance à la vie telle qu’elle est, telle qu’elle se montre à vous, et accepter que tout a son ordre, son bien-fondé.

Dans l’Univers entier, tout est soumis à un ordre, aux lois divines, et tout est imprégné d’une intelligence divine indescriptible.

Vous êtes une partie de cette intelligence et votre cœur est le siège de l’intelligence divine concentrée. De là, vous recevez toutes les informations qui sont importantes et légitimes pour vous, cet être tel que vous vous définissez.

Dans votre monde, il y a beaucoup d’informations qui sont loin d’être importantes.

Et précisément dans votre spiritualité renaissante, on peut voir une pléthore de contenus insensés qui, tout au plus, servent à vous placer encore plus à l’extérieur au lieu de vous recentrer avec amour et en douceur dans votre cœur.

La douceur est le chemin des temps nouveaux, douceur envers vous-mêmes et envers Tout ce qui Est.

Parlons maintenant d’un autre point que nous observons actuellement dans vos rangs.

La compétition, la peur de ne pas recevoir assez, la peur d’être là les mains vides, la peur d’être un perdant.

Nous pouvons observer cela dans tous les domaines de votre vie, aussi bien dans votre quotidien que dans vos relations, sur votre lieu de travail et même jusque dans votre conscience spirituelle.

Vraiment, c’est un concept au moyen duquel vous vous manipulez réellement vous-mêmes et au moyen duquel vous vous privez de la richesse de la vie.

Jours après jours, ce concept fait de vous des esclaves d’un tyran que vous portez vous-mêmes en vous et vous permettez que certaines machinations, qui vous maintiennent bien volontiers dans la croyance du manque, continuent à nourrir ce concept en vous, dans votre esprit.

Quand commencerez-vous à être vraiment des libres penseurs – des penseurs libres ? Combien de vos pensées, combien de votre vision du monde est réellement imprégnée de l’amour, de la vérité de votre cœur, de votre réalité ?

Et combien de pensées et de concepts sont simplement froids à votre égard et à l’égard du monde ?

Posez-vous ces questions et soyez honnêtes envers vous-mêmes, c’est le chemin le plus rapide pour vous en libérer, pour démasquer ces programmes et les remettre, avec amour envers vous-mêmes, aux règnes supérieurs.

Ce qui ne vous est pas utile ne fait que vous accabler !

Ce qui ne fait pas réellement partie de vous, ne fait que vous irriter !

Ce qui ne vous procure aucune joie, vous ne devriez pas le faire.

Nous nous permettons ici d’utiliser le mot devoir, vu que nous parlons d’un point de vue qui nous permet de percevoir que la guérison et la santé de chaque individu est au premier plan et est une priorité afin d’obtenir ce que, globalement, vous souhaitez et espérez tant.

Vous ne pouvez pas désespérer de vous-mêmes et espérez la guérison de votre planète, de votre collectif.

Dans un collectif sain, les besoins personnels se trouvent toujours en premier lieu.

Afin de pouvoir « fonctionner », le collectif n’a pas besoin de héros, il a besoin d’individus qui s’aiment vraiment eux-mêmes.

Il a besoin de la sagesse de chacun afin que dans la masse il puisse être couronné de succès. Il a besoin de la prise de conscience que tous sont reliés, que ce que je fais à autrui, je le fais à moi-même, et que ce qui est une bénédiction pour un est une bénédiction pour tous.

Le monde ne peut pas guérir tant que tu vois cette guérison en dehors de toi.

Le monde ne peut pas être libre tant que tu ne penses pas librement.

Le monde ne peut pas être Un tant que vous voyez dans votre frère quelqu’un qui pourrait vous prendre quelque chose.

Qu’est-ce qui vous incite à penser cela ?

Est-ce que cela a vraiment quelque chose à voir avec votre soi-disant évolution, avec le fait que vous descendez soi-disant de l’animal comme on vous l’a enseigné à dessein, ou est-ce simplement le manque d’une véritable conscience de soi ?

Comment pouvez-vous être vraiment conscient de quelque chose sans être conscient de vous-mêmes ?

Si vous vous comprenez vous-mêmes, alors vous comprenez la totalité, et par compréhension nous voulons dire la connaissance intuitive et fluide concernant la divinité de toute vie.

Comprenez-vous maintenant où nous voulons en venir ?

Tout, vraiment tout, commence toujours chez vous, chez chaque individu.

Tu veux changer le monde, alors commence par toi-même.

Sois le changement que tu aimerais tant voir à l’extérieur.

Sois l’initiateur de ton monde et n’attends plus que d’autres te donnent confirmation, estime et éloges.

Si tu ne le fais pas, personnes ne le fait !

Cela vaut pour tout ce que tu désires si ardemment.

Amener le changement est entre vos mains, et pour dire la vérité, c’est entre tes mains, c’est en ton pouvoir, dans ton efficacité, toi qui lis ces lignes.

As-tu pris conscience de la quantité d’informations que nous avons déjà placées dans ce texte transmis, pour toi qui lis ces lignes ?

Oui, les images que tu as reçues t’étaient destinées, les sentiments que nous te transmettons, c’est notre langage pour ton âme et nous t’appelons, être magnifique, à prendre ta responsabilité personnelle, c’est tout ce qu’il faut.

Prends la responsabilité pour tes sentiments.

Prends la responsabilité pour ton bien-être.

Prends la responsabilité pour ta santé.

Tu as tout le pouvoir pour cela, tout ce qui t’est nécessaire t’a été donné et bien plus encore, ce que tu n’es pas en mesure de comprendre pour le moment

Tu es vraiment béni et cela en surabondance.

Entre dans ta vérité et permet qu’elle te libère.

Tu n’as besoin de personne pour être vraiment libre, heureux et joyeux.

C’est la liberté que le Créateur t’a offerte et dans cette liberté se trouve la clé du partage volontaire.

As-tu vraiment conscience du cadeau de la vie, de la splendeur, du miracle ?

Pas encore ? Alors regarde dans le miroir, regarde dans le miroir de ton frère et prends conscience de l’infinité qui t’es donnée, prends conscience de la véracité de ton être, prend conscience de la face de ton Soi et prend conscience que tu es Un – nous sommes Un.

Libères-toi de tout ce qui fait obstacle à l’expression de ta liberté individuelle.

Il n’y a rien que tu ne puisses pas être.

La liberté commence dans ton esprit et nulle part ailleurs.

Permets-toi de ressentir, peu importe ce que tu ressens, personne d’autre que toi-même détermine tes sentiments.

La maîtrise de soi, un terme qui implique de manière subtile qu’il y aurait là quelque chose de sauvage qu’il faudrait dompter.

Recevez un nouveau mot pour cela, recevez ce mot de votre cœur, nous vous donnons aussi volontiers un mot plus doux, adapté à la nouvelle qualité de l’énergie, nous nommons cela autorité personnelle.

Vous êtes l’autorité dans votre vie, acceptez cela réellement et soyez le roi de votre royaume, de votre Univers sans pareil.

Vous seuls savez ce qui vous correspond.

Vous seuls savez ce qui vous est vraiment utile.

Vous seuls savez qui vous êtes vraiment.

Cela, personne ne peut vous le prendre !

Actuellement, beaucoup de vos modèles de réaction désirent être transformés, soyez donc patient envers vous-mêmes et ne vous condamnez pas si vous retombez une fois de plus dans l’ancien schéma, si vous vous surprenez à avoir agi comme vous ne vouliez plus le faire en réalité.

Cela fait partie de votre réveil naturel de la dualité.

Une nouvelle façon d’être attend d’être intégrée et d’être complètement ancrée, pour cela il est nécessaire d’intérioriser encore une fois certaines leçons.

Celles-ci peuvent être très individuelles et elles sont, chez chacun de vous, liées aux sujets d’apprentissage essentiels.

Cette intériorisation et la répétition peuvent se faire de manière très douce, à condition que vous vous permettiez d’être affectueux envers vous-mêmes.

Riez de vous-mêmes si vous avez déjà attiré pour la troisième ou la quatrième fois la même situation et qu’apparemment vous n’avez toujours pas entièrement compris pourquoi cela arrive tout le temps.

Peu importe de quoi il s’agit, soyez certains qu’à chaque fois vous apprenez quelque chose en plus, ou autrement dit, à chaque fois vous vous souvenez un peu plus à quoi vous devriez être attentifs.

Apprendre peut être amusant et n’est pas forcément lié à l’effort, encore une programmation de votre collectif qui voudrait être libérée afin de faire de la place pour la légèreté.

Voyez-vous combien de nouveautés vous attendent et attendent d’être ancrées – nous, vos guides spirituels, sommes actuellement si proches de vous et nous souhaitons tant que vous acceptiez notre soutien.

Beaucoup de choses qui, il y a peu de temps, auraient nécessité des mois et des années pour être intégrées, abandonnées et transformées, peuvent se faire en quelques jours dans les temps nouveaux – par conséquent, accordez-vous du repos chaque fois que c’est possible et respectez toujours vos besoins.

Buvez beaucoup d’eau et, si possible, promenez-vous dans la nature.

Nous savons très bien dans quelles situations de vie vous vous trouvez et nous adaptons les processus énergétiques qui vous attendent maintenant.

Nous essayons évidemment de faire cela avec autant de douceur que possible, mais votre besoin de repos vous montre aussi toujours qu’actuellement il y des choses plus importantes que de vous acquitter de vos obligations.

Ce qui ne vous donne aucune joie, ne fonctionnera plus.

Plusieurs fois déjà, nous avons attiré l’attention sur ce fait et nous continuerons à le faire, il est important que vous le compreniez réellement et que vous l’intériorisiez.

Et avec « tout l’amour » pour vos concepts traditionnels, ils sont en train de se dissoudre dans le flux de la nouvelle conscience.

Chaque fois que vous le pouvez, choisissez le chemin de la joie.

Avec chaque décision que vous prenez dans l’harmonie avec votre vérité supérieure, avec votre vision supérieure, avec votre joie supérieure, vous prenez une décision en direction de la liberté.

Les anciens concepts ne fonctionnent plus. Ce qui fonctionne est vraiment libre de toute structure de pensées.

Vous avez maintenant le choix d’être les précurseurs sur cette vague, n’oubliez pas, votre intention sincère est décisive et vraiment puissante, associée à votre bonne volonté et à la force individuelle de votre Être, rien ni personne ne peut s’y opposer.

Ayez le courage d’emprunter des chemins nouveaux, des chemins qui sont caractérisés par la légèreté et l’amour de vous-mêmes, par la joie et la volonté d’une liberté réellement vécue, par la conscience de votre propre valeur et par le respect envers toutes les expressions vivantes de Dieu.

Vous êtes prêts pour cela et vous en êtes capables !

Faites-le pour vous et pour le bien du Tout, une époque nouvelle a commencé, vous êtes appelés à ancrer cette nouvelle conscience ici et maintenant, vous allez être soutenu dans tous les domaines et vous serez inspirés pour donner expression à la nouveauté.

Puisse la véritable liberté être le but auquel vous aspirez.

Puisse la paix imprégner votre esprit et puisse l’amour guérir votre coeur.

Qu’il en soit ainsi.

Nous sommes amour envers vous et envers Tout ce qui Est.

°Siod°

Sai Ja Re Energiekörperarbeit

Auch per Fernbehandlung

Kontakt/ Info:

source
: ashtar.sheran.free.fr

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 00:41

1059.jpg

N’oublie pas que tous vous recherchez la même chose mais que chacun a son chemin pour y arriver. L’Amour. Cet Amour qui vous a bercé laisse en vous une forme de nostalgie, un manque. Il est vrai que votre-vos recherches sont aux extrêmes. Cela n’a rien de surprenant. Simplement vos blessures, les blessures de vos ancêtres… tout cela a rempli la malle avec laquelle vous êtes arrivés dans la matière. Ce vide à remplir c’est encore cela ce besoin qui peut vous pousser à la violence qui en découle aussi. Sache que tous nous n’avons qu’un souhait : être aimés. Hélas il n’y a pas –la- solution mais chacun la sienne. A vous de trouver le chemin qui vous y mènera sans blesser en respectant l’autre comme vous aimeriez l’être. Votre société ne s’y prête guère cette compétition permanente pour aller où ? Peut être un peu plus de souffrance intérieure. Mais actuellement sur cette terre l’intérieur ne se voit pas ne se sait pas, seul l’extérieur, l’apparence semble importante pour une majorité d’entre vous et c’est bien cela qui rajoute à vos souffrances. Mon message est simple et pourtant si difficile à faire passer. Les oreilles sont fermées à tout ce qui n’est pas concret. Pourtant bientôt vous vous rendrez à l’évidence que ce monde n’est pas que matière. Cette matière vit par des vibrations ; vos pensées vos paroles vos actes vibrent autour de vous et créent ce qui fait votre vie au quotidien. Je pourrais dire qu’il est simple de changer ses pensées mais je ne peux vous demander cela il vous faut du temps pour y arriver et le temps vous manque vous courrez de plus en plus vite. Essayez de regarder ce qui vous entoure, de profiter de tout ce que cette terre vous offre aux regards aux odeurs aux couleurs, les végétaux, les animaux, les pierres… Un bonheur est fait de si peu. Apprécier un lever de soleil, une biche au loin, un arbre en fleurs, le parfum des fleurs… Vous avez tant de choses si proches que vous ne les voyez plus que vous n’écoutez pas. Tous vos sens existent pour vous apporter ce bonheur que vous pensez être loin ou chez l’autre. Regardez simplement en vous et doucement vous le reconnaitrez. Simple la vie est simple et merveilleuse.

 

C’est une explication du Bonheur, de la Vie, de l’Amour, de la Paix que vous cherchez en provocant le conflit. Tout cela est en vous. Tout ce que l’autre vit ou fait vous appartient. Le criminel a sa raison de faire souffrir, le fou ne sait pas mais est-il fou ? Que veut dire dans votre vocabulaire « fou ». Les mots actuellement sont galvaudés utilisés à tors et à travers. Un mot se respecte comme tout ce qui vit. Lui aussi a sa vibration. Souviens toi de cela avant de le prononcer la pensée vibre également. Non ça n’est pas impossible mais sache simplement que changer demande de l’autodiscipline dans l’Amour et le Respect de ta propre personne.

 

La Terre a des secousses des souffrances qui s’expriment par les catastrophes actuelles. Prenez un moment pour penser à Elle comme à votre mère qui pourrait être en fin de vie. Quel serait votre comportement ? Réagissez de même avec Amour et reconnaissants de tout l’Amour qu’elle a su vous donner et satisfaire à tous vos besoins, accepté vos blessures comme une mère sans juger mais en souffrant. Vous êtes ses enfants, vous seuls saurez quoi faire pour la sauver. Tous accordez-vous, oubliez vos haines vos jalousies et d’une seule force tous unis écoutez ce qu’elle vous crie.

 

Votre Ego est bien présent dans vos vies. Dès que vous comprenez certaines choses de la Vie, de suite il essaie de diriger à nouveau votre quotidien et l’habitude fait que vous oubliez et pensez que vous avez compris. Pas tout mais que c’est facile. Une page se tourne et tout va être magnifique. Enfin vous savez comment être heureux... Attention votre égo est démesuré, particulièrement rusé il vous a dirigé depuis tant d’années qu’il connaît toutes vos faiblesses. Pour lui cela est un jeu et pour vous votre perte lorsqu’il devient le maître. Tout dépend de votre choix de vie : être gouverné ou choisir de diriger sa vie. Vous avez toujours le choix. Votre Vie a été choisie par vous même si vous ne vous souvenez plus pourquoi vous êtes là. Votre mission n’a rien d’insurmontable. La Lumière pour vous guider l’Amour à partager et la Paix pour connaître le Bonheur. Tout est en vous. Arrêtez vous ça n’est pas dans le bruit que vous Vous retrouverez. Rechercher qui vous êtes n’a rien de triste essayez dans la Joie.

 

Simplement ouvrir ton cœur à ce qui fait partie de la création divine. Tout ce qui est autour de toi recherche l’Amour. La fleur par ses couleurs se fait belle pour être regardée, l’humain essaie de tricher, de cacher ce qu’il n’aime pas en lui. Il ment parce qu’il souffre de ce qu’il n’aime pas en lui. Vous avez du mal dans votre monde à faire la différence, dans votre matière tout est faux en regard de l’Amour. C’est pour vous un marché, tout devient superficiel. Ressembler à… faire comme… penser…. Vous n’êtes pas des machines et vous oubliez votre cœur. Lui seul peut et sait l’Amour. Le cœur permet d’aimer avec les différences, le partage, le respect.

Dans votre monde différence correspond souvent à haine, votre Ego juge et celui qui juge croit être le meilleur. Si lui faisait, tout serait parfait ou presque. Ne pas écouter, ne pas être guidé par son Ego est quelque chose de nouveau à apprendre pour vous et cela je le reconnais est très difficile parce que vous avez été éduqués, votre bagage est rempli par cet Ego. Il a su prendre la direction de votre vie et sans lui vous êtes perdus.

Déjà le fait de le reconnaître vous ouvre les portes. Doucement avec respect votre cœur s’ouvrira aux autres. Votre regard changera vous verrez cette souffrance cachée derrière cet Ego que vous partagez, vous comprendrez que vous êtes frères de souffrances, frères dans ce monde. Votre recherche est celle de l’Amour comme cela votre cœur s’ouvrira.

 

Tu recherches comment t’aimer en regardant la carrosserie et en te comparant. Tu es unique et ce véhicule prêté pour ta vie terrestre n’est que poussière, matériel. Regarde en toi qui tu es vraiment. Quelles sont tes qualités d’être humain, quels sont tes rapports avec les autres humains, le respect que tu as envers ceux- ce qui t’entoure, l’écoute ?

Les qualités de l’âme et du cœur ne sont pas celles reconnues dans votre monde pourtant ce sont les plus belles pour Notre Monde. Les valeurs ne sont pas les mêmes, ce sont ces qualités que vous devez développer.

Ne te compare à personne et exprime ce qui- ce que- tu es, sans jugement par rapport à une autre personne. Chacun est et reste unique mais vos qualités sont semblables. Reliés par l’Amour ouvrez votre Cœur. Apprécie et reconnais jour après jour une de tes qualité, prends la journée pour t’en imprégner. Décide qu’aujourd’hui tu choisis d’être tolérant, demain, l’écoute… le temps de t’en imprégner pour ensuite les vivre dans tes paroles tes actes. Doucement, tu ne peux pas toutes les assimiler en une seule fois. Patience, Confiance en toi, Nous te guidons.

 

Aimer et Pardonnez. Pardonnez pour Aimer sont les clefs d’une vie meilleure dans votre monde. Il n’y a pas de compétition pour ouvrir votre cœur reconnaître vos émotions dans la confiance de l’Essence qui est la vôtre. Acceptez cette différence. Pourquoi ressembler à l’autre. Oui, vous êtes tous humains ensuite beaucoup d’émotions d’expériences qui vous ont construits et amenés sur ce chemin sont uniques vos blessures vos images qui se renvoient et vous attirent vous ont réunis mais qu’allez vous faire maintenant face à face proches les uns des autres et semblables dans vos souffrances. Votre défi de les comprendre peut ouvrir votre cœur au partage à la compréhension de votre rôle et à l’unité de la vie. Vie de tout ce qui est dans le monde ; ce qui est le plus petit a une vie comme ce qu’il y a de plus immense. Les vibrations vous relient à ce qui fait votre monde. Acceptez cela et vivez maintenant de façon moins individuelle. Sachez que l’égoïsme vous dirige à votre perte. L’homme naît seul mais si grand par ce qui l’habite qu’il ne le comprend pas Quelquefois une sensation d’infini vous traverse et cela vous effraie. Votre esprit a perçu mais rien n’a été enregistré. La seconde d’après vous recherchez cette sensation et l’analyse de votre pensée provoque la peur. Peur de cet infini auquel vous êtes reliés. Vivez avec votre cœur dans la Confiance qui vous apportera la Paix oubliez votre pensée le mental crée la peur de ce qu’il ne comprend pas.

 

Regarde la fumée en mouvement poussée au gré de l’air. Les spirales sont fluides aucune résistance. Laisse toi couler dans la Vie de la même façon. Ta résistance crée des souffrances laisse couler en mouvement en confiance rien ne sera fait contre toi tout est expérience du moment présent. Apprends à le vivre totalement sans aucune résistance entre dans la danse de ta Vie guidée en Confiance par Ma Lumière.

 
 Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes: Qu'ils ne soient pas coupés et qu'il n'y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site 
www.lumieresdelaudela.com
 

Source:http://www.lumieresdelaudela.com 
 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 10:00
 

Titre original : "Geht in Eure MACHT und MACHT Euch nicht länger kleiner als Ihr seid!" - 23 Novembre 2009 - Transmis par ShaNiraa (Autriche) - Aimablement traduit de l'Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr - Un grand merci à Sophia et ce site.

*********

Namaste chers Maîtres, je SUIS Sérapis Bey et je me réjouis de pouvoir être à vos côtés et vous soutenir sur votre chemin vers la Maîtrise.

Mes bien-aimés, c’est vraiment une époque de défis. Avez-vous déjà béni cette époque ou bien vous plaignez-vous à cause des énergies et des événements que vous rencontrez peut-être actuellement et qui vous mettent à l’épreuve ? Souvenez-vous : il ne dépend que de vous de voir les défis comme un fardeau ou comme un enrichissement. Si vous me demandiez comment traiter les défis de l’époque actuelle, je vous conseillerais ceci : « Bénissez-les !»

Car, en faisant cela, vous les remettez à la Lumière divine de votre Soi supérieur et vous leur permettez de se résoudre pour le plus grand bien de tous ceux qui sont concernés. Si vous pensez que cela ne fonctionne pas, je ne peux que vous dire que vous ne l’avez jamais vraiment essayé, ou bien vous l’avez essayé mais vous n’avez pas réellement fait confiance au fait que votre bénédiction a aussi le pouvoir de transformer les situations défavorables en situations bienveillantes.

Mes chers amis, cette époque est vraiment très intéressante, car de nombreuses énergies déconcertantes semblent toucher l’une ou l’autre personne. Respirez et laisser faire ! Décidez-vous toujours pour votre propre calme intérieur, car c’est comme cela qu’un véritable Maître traite ces énergies, et puis bénissez aussi ces énergies déconcertantes et remerciez-les de vous montrez comment acquérir toujours davantage votre Maîtrise.

La véritable Maîtrise signifie demeurer, au-delà de tout jugement de valeur, dans son calme intérieur. La véritable Maîtrise signifie prendre chaque décision dans l’intérêt du plus grand bien de l’ensemble et devenir un instrument d’amour. En même temps, le véritable Maître reconnaît que l'amour signifie également amour de soi-même et non sacrifice de son propre Soi. Car seul peut servir celui qui, par l’amour vécu envers lui-même, est entré dans son propre pouvoir. Car être un serviteur de la Source nécessite de la force et cette force vient à son tour de la Source elle-même, qu’on ne peut trouver qu’à l’intérieur de soi et par l’amour envers son propre ÊTRE.

La véritable Maîtrise ne signifie pas forcément avoir des connaissances spirituelles, au contraire, les connaissances spirituelles découlent de la source de la véritable Maîtrise. Vous pouvez évidemment aussi acquérir des connaissances spirituelles par la lecture, mais ces connaissances ne sont jamais vraiment parfaites et rendent toujours des vérités partielles déformées tant qu’elles ne sont pas vécues et mises en pratique.

Combien de fois vous laissez-vous éblouir par d’autres personnes qui ont apparemment plus de connaissances que vous ? Combien de fois avez-vous déjà dit à d’autres personnes que vous n’êtes pas encore aussi loin qu’elles, uniquement parce que vous pensez qu’elles ont accumulé plus de connaissances que vous. Parmi les âmes qui s’efforcent d’acquérir des connaissances spirituelles, toutes ne le font pas pour des raisons d’amour véritable. Les connaissances spirituelles signifient également pouvoir. Il est donc tout à fait possible que la motivation qui incite certaines personnes à accumuler des connaissances spirituelles soit celle d’avoir du pouvoir sur autrui, de savoir plus qu’autrui. La vie de gourou peut également avoir un certain attrait et si ce désir ne vient pas du cœur, il est comparable au désir d’un adolescent d’être acclamer tel une star du pop.

Mais je ne veux pas juger ces personnes, car elles aussi ont choisi cette expérience dans le but de croître et d’apprendre. Elles vont apprendre que le vrai pouvoir signifie « pouvoir sur soi-même » et qu’il ne peut être atteint que lorsque le désir « d’avoir du pouvoir sur autrui » a été transcendé. C’est une expérience d’apprentissage précieuse que, tôt ou tard, chaque âme fait dans son voyage, mais il ne convient pas de confondre une telle âme avec un enseignant spirituel, uniquement parce qu’elle a accumulé plus de connaissances spirituelles que vous dans cette vie-ci. En cette époque, il existe encore de nombreux enseignants qui répandent des connaissances spirituelles non pour être au service du plus grand bien, même s’ils affirment cela, voire qu’ils le croient. Parfois aussi, la motivation n’est pas forcément avoir « du pouvoir sur autrui », mais de se sentir moins impuissant. Oui, l’accumulation de connaissances spirituelles et la voie de l’enseignant spirituel peuvent aussi être une fuite afin de ne pas se sentir impuissant.

Pourquoi est-ce que je vous raconte cela ?

Il s’agit d’être vigilant en cette époque, car de nombreux enseignements déconcertants circulent. Les écoles ou les enseignants qui ont le plus de succès ne sont pas toujours les plus véridiques. Dans votre histoire aussi, les masses n’avaient pas toujours raison, soyez donc vigilants.

Pour TOI, il n’y a qu’un SEUL chemin et c’est TON CHEMIN INDIVIDUEL !

Il existe autant de chemins qu’il y a de personnes. Vous pourriez suivre mille fois Jésus Christ ou Bouddha et essayer de suivre tout à fait le même chemin, mais vous n’ascensionnerez pas parce que votre chemin est un chemin différent. Aussi longtemps que vous croyez devoir copier un chemin, aussi longtemps vous cédez la responsabilité et vous n’entrez pas dans votre propre pouvoir. Et aussi longtemps que votre propre pouvoir n’est pas le but, aussi longtemps il y a un autre thème de pouvoir qu’il faut prendre en considération sur le chemin spirituel.

Si vous cherchez un enseignant au niveau physique, alors faites-le uniquement en vue d’obtenir un renseignement, une précision ou une indication concernant le chemin. Mais si cet enseignant vous impose la démarche, voire qu’il prétend savoir quels et combien de pas vous avez à faire pour obtenir l’illumination, alors soyez certain que cet enseignant a plus besoin de vous que vous de lui. Car vous êtes des êtres divins et personne ne connaît votre chemin personnel aussi bien que vous-mêmes. Cette connaissance à elle seule peut vous faire économiser beaucoup d’argent sur votre chemin de retour à la maison. Les séminaires et les ateliers peuvent vous être utiles, mais soyez vigilants que là on ne vous dise pas que vous avez absolument besoin de faire encore ceci ou cela pour obtenir réellement la guérison, voire l’illumination. Car de telles affirmations ne viennent jamais de l’amour, elles ont pour but de vous rendre dépendants. Or les vrais enseignements vous rendent libres et non pas dépendants!

Permettez-moi d’aborder encore un autre point : les aptitudes médiumniques. Est-ce que les aptitudes médiumniques sont des caractéristiques d’une âme ancienne, d’une âme sage ?

Non, cela n’est pas un signe caractéristique. Une âme peut décider de s’incarner avec des aptitudes médiumniques, même si elle ne fait pas partie des âmes expérimentées. Une vie physique avec des aptitudes médiumniques est, elle aussi, seulement une expérience.

La maturité spirituelle ne signifie pas forcément posséder des aptitudes médiumniques. Actuellement, il y a de nombreuses âmes anciennes qui sont des messagers de la Lumière et qui sont incarnées dans des professions courantes. Elles possèdent une sagesse du cœur naturelle, mais n’ont pas d’aptitudes médiumniques car ces aptitudes ne leur seraient pas utiles là où elles travaillent. Là, il leur sera effectivement impossible de remplir leur tâche, elles ont donc décidé de renoncer à leurs aptitudes médiumniques aussi longtemps qu’on a besoin d’elles là où elles sont pour le moment. Ne vous sous-estimez donc pas, uniquement parce que vous n’avez pas d’aptitudes médiumniques et ne faites pas l’erreur de porter aux nues ceux qui les possèdent. Que ceux-ci soient plus loin sur leur chemin que vous, ce n’est pas forcément le cas. Parmi ceux qui ont ces aptitudes médiumniques, tous ne les utilisent pas de manière avisée et pour le plus grand bien de l’ensemble. Les aptitudes médiumniques sont une composante naturelle de chaque âme et elles peuvent être exprimées ou non dans une incarnation. Elles ne sont pas une caractéristique d’une âme éveillée. Mais sur le chemin vers l’ascension, tous récupéreront leurs aptitudes si le Plan divin l’a prévu ainsi.

Un Maître ascensionné possède des connaissances spirituelles, des aptitudes multidimensionnelles et un cœur en or. Seul l’ensemble de ces trois attributs caractérise un Maître.

Ne vous sous-estimez pas par rapport à autrui, si vous pensez avoir moins de connaissances spirituelles ou si vous n’avez pas d’aptitudes médiumniques, pensez plutôt à la phrase célèbre : « Vous les reconnaîtrez à leurs actes ! »

Cette phrase ne se réfère pas à des actes magiques ou à des miracles, mais à des actes qui viennent du cœur. Ce n’est qu’au moyen de ses actes, et non au moyen de ses connaissances ou de ses aptitudes, que vous pourrez voir qui se trouve sur le chemin. Et, si vous êtes sincères envers vous-mêmes, c’est également au moyen de vos actes que vous pouvez voir où vous en êtes sur votre chemin.

Donc, cessez de vous sentir inférieur ou supérieur par rapport à autrui. Echangez vos impressions, soyez les uns pour les autres des guides sur le chemin. Vous reconnaîtrez toujours un véritable enseignant au fait qu’en sa présence vous pouvez prendre conscience de votre propre Maîtrise et que vous ne vous sentez pas inférieur à lui/elle.

Et maintenant encore un dernier point, mes chers amis. ShaNiraa m’a demandé de vous parler des parents cosmiques, des noms de l’âme et de la planète d’origine, vu qu’actuellement de plus en plus de personnes posent des questions à ce sujet. Comme il a déjà été dit dans un autre message : ces réponses sont des cadeaux sur votre chemin ! Ce sont des cadeaux que votre Soi supérieur vous fait et ces cadeaux vous sont offerts lorsque vous êtes arrivés à un certain point de votre voyage. Personne de l’extérieur ne peut répondre à ces questions, sauf dans des cas exceptionnels bien particuliers et alors en tant que confirmation. Et cela lorsque vous connaissez en réalité déjà la réponse et que le monde spirituel voit que vos doutes menacent de vous empêcher d’avancer sur votre chemin. Sur le chemin spirituel, il ne s’agit PAS de savoir quel est votre nom et d’où vous venez. Il s’agit d’accéder, dans L’ICI ET MAINTENANT, à votre propre pouvoir et d’être au service de Mère Terre et du grand Tout. Il s’agit de découvrir le miracle de l’Être et de vivre ce miracle à tous les niveaux. Il s’agit de devenir le créateur de votre réalité au lieu de vivre un destin illusoire. Le souvenir revient tout naturellement avec l’acquisition de votre Maîtrise. Ce n’est pas le souvenir de noms, de planètes d’origine et cetera qui vous amène à votre Maîtrise, c’est le contraire. Aussi longtemps que vous pensez avoir besoin d’un nom pour ascensionner, aussi longtemps vous n’avez pas encore compris de quoi il s’agit vraiment. Il ne s’agit pas non plus de savoir quelle vie a vécu le Maître dont vous vous sentez le plus proche. Il ne s’agit pas de savoir si, par exemple, Merlin et Saint Germain sont les mêmes et qui est l’âme sœur de qui. Ces questions sont toujours des diversions de l’ego sur votre véritable chemin. Même si on ne doit pas juger l’ego comme étant « mauvais », il est tout de même utile de reconnaître ses structures qu’il peut montrer au cours de ce processus.

Tout comme pour Ashtar dans son dernier message, l’un ou l’autre peut trouver que moi aussi je vous parle aujourd’hui sur un ton un peu plus sévère que d’habitude, mais nous faisons cela vraiment avec un amour profond pour vous. Nous vous aimons tant que cela nous fait de la peine de voir à quel point vous vous sous-estimez par rapport à autrui, uniquement parce que vous pensez qu’ils sont plus loin que vous parce qu’ils savent plus et qu’ils ont plus d’aptitudes. Votre désir ardent de retrouver vos souvenirs devrait vous inciter à entrer plus profondément en vous-mêmes, mais certaines personnes cèdent leur pouvoir en questionnant autrui et, en faisant cela, elles leur remettent le pouvoir qu’elles auraient au fond dû trouver en elles-mêmes.

C’est votre pouvoir ! Acceptez-le ! Faites en premier lieu confiance à votre coeur et apprenez à regarder derrière la façade des connaissances et des aptitudes. Prenez conscience que les messages canalisés ne viennent pas tous d’énergies lumineuses et qu’à l’époque actuelle, les écoles de prise de conscience ne sont pas non plus toutes des instruments de la Lumière.

Le travail de Lumière signifie prendre conscience de la Lumière à l’intérieur de soi et ensuite travailler à et avec cette Lumière. Et cette Lumière vient de la Source divine. Elle est UNE avec Tout ce qui EST et elle est en même temps individuelle. Nous sommes l’UN et les nombreux et cependant : Ton chemin, il n’y a que TOI qui peut le suivre et sois certain que tu le suivras car cela est ta destination !

Dans un amour infini

Serapis Bey



Traduit de l'Allemand par Sophia (Belgique).

Le texte original se trouve en allemand sur :
http://www.sternenkraft.at

Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes. Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit.

Diffusé par:
http://coeurdemeraude.blogspot.com/




Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 22:58

03-09-10.jpg

« Nous allons vous parler de la Vie, de votre vie. Nous allons vous parler de ce que vous appelez injustement la mort. Nous allons vous parlez de ce que nous nous appelons la vraie Vie. Nous allons aussi vous parler d'êtres prêts à s'incarner.

Nous voudrions pouvoir mettre en vous la certitude que la mort n'existe pas. Nous aimerions aussi enlever de votre cœur la notion de peur, de tristesse attachée à cette séparation.

Si nous désirons vous parler de ce sujet, c'est qu'il a une place de très grande importance dans votre vie. C'est la peur de la mort qui vous fait agir à contre-courant.

Il faudra que compreniez que la mort est votre amie au lieu d'être votre ennemie. Vous n'êtes pas faits pour vivre toute votre vie dans votre habit de chair, vous êtes en promenade sur ce monde, promenade d'étude s'entend, promenade parfois périlleuse, promenade où il vous arrive parfois de grands désagréments qui font partie de vos études. Vous explorez ce monde avec votre corps de chair, mais vous n'appartenez pas à ce monde. Cela il faut vraiment que vous le compreniez, que intégriez au plus profond de vous-même.

Bien sûr, lorsque des êtres chers vous quittent, vous ne pouvez pas vous empêcher d'avoir un grand chagrin, une grande tristesse, mais c'est pour cela que nous voudrions vous dire que si vous pouviez avoir une autre image de cette séparation, si vous pouviez comprendre qu'il n'y a aucune séparation, que l'être cher qui vous a quitté est près de vous, vous parle, vous touche, vous aime, cette souffrance n'existerait pas. Vous vous ne pouvez le percevoir parce que vous ne voulez pas le percevoir. Nous nous expliquons.

L'homme de demain retrouvera les facultés qu'avait l'homme de jadis. Il avait, il y a très, très longtemps, la faculté de voir certains plans de l'invisible, les plans les plus proches de lui, c'est-à-dire ceux de ce que vous appelez les décédés. Vous, vous vous êtes complètement enlisé dans votre matière, dans votre mental, et vous avez oublié le fonctionnement de votre véhicule.

C'est comme si vous aviez une voiture très sophistiquée avec un ordinateur très performant et que vous ne sachiez pas vous en servir. Vous avez juste quelques rudiments qui vous donnent la possibilité de vous déplacer dans ce monde, mais pas ailleurs, alors que si vous saviez vous servir convenablement de cette machine qui est si perfectionnée, qui a été mise à votre disposition pour venir sur ce monde, vous pourriez voir tout ce qui est caché.

L'homme de demain, vous peut-être, percevra les plans de l'invisible, il percevra ses êtres chers disparus, il pourra converser avec eux, il pourra les aimer. Même si la matière les sépare, par l'esprit ils ne seront pas séparés. L'esprit n'a pas de frontières, l'esprit n'a pas de limites et l'Amour non plus parce que l'Amour est dans l'esprit. Quand nous parlons de l'esprit, nous parlons du siège de la partie divine en nous.

Aussi, à votre époque, il est fait un grand travail pour essayer de faire comprendre à tous les êtres de la terre qu'il n'y a point de mort, qu'il n'y a point de séparation, qu'il y a simplement une différenciation de l'être, qu'une séparation très provisoire.

Lorsque vous avez un chagrin immense lors de la perte d'un être cher, vous l'empêchez d'aller sur le plan d'étude qui est le sien après sa vie terrestre , car il reste près de vous. Il a beaucoup de peine à sentir votre désarroi. Alors essayez de comprendre, essayez de lui envoyer beaucoup d'Amour et de Lumière et de le laisser partir librement.

Quant à vous, vous ne devez avoir nulle crainte du passage, de votre départ. Quoiqu'il puisse être, même si ce départ devait se faire dans ce que vous appelez une souffrance physique, il n'y a pas de souffrance. C'est le corps qui a l'air de souffrir, mais l'âme est déjà partie, l'âme voit le corps mais n'en sent plus les douleurs. Tout émotionnel a quitté ce corps. Ce n'est plus qu'une pauvre machine qui vit encore les derniers soubresauts de la vie.

Pour mieux vous faire comprendre tout cela, nous allons t'amener tout d'abord sur un plan assez proche du vôtre où tu pourras décrire tout ce que tu verras."

Je me trouve maintenant dans une sorte de petit nuage. Je n'ai pas traversé le tunnel parce que cela a été très vite.

Je vois une immense Lumière ; des êtres marchent sur ce nuage et ils me tendent les mains. Ils sont très souriants, ils me disent : " nous sommes très heureux que tu viennes vers nous."

Je marche mais j'ai l'impression d'être une plume. J'ai cependant un corps, mais il ne réagit pas du tout de la même façon que mon corps terrestre. C'est extraordinaire, je ne ressens aucune gêne, tout est léger, tout est doux, tout est Amour, tout est Lumière. Les êtres venus à moi sont pourtant des êtres humains.

Je vois une toute petite fille très souriante, elle me prends la main et me dit:

-" Viens !"

J'avance, et c'est comme si je marchais au-dessus de la terre, en lévitation, parce que mes pieds ne touchent rien.

Au loin, je vois un être très beau, très grand, entouré d'une grande lumière blanche. Il me dit :

-" Viens, je vais te faire visiter ce plan, tout du moins une petite partie de ce plan."

Je suis maintenant dans ce qui ressemble à un pré ; il y a un chemin avec des petits graviers tout dorés, et au bout une sorte de maison qui bouge. J'ai l'impression que je n'arrive pas à la stabilise, c'est comme si tout était fluide. Il me dit :

-" Tu vas rester près de nous et tu vas regarder."

Un être humain apparaît, comme sorti du nulle part, il est très étonné et regarde de tous les côtés.

L'être lumineux me dit :

-" Cet être là vient de quitter son monde."

Tout de suite des amis l'entourent, l'embrassent, il est infiniment heureux. C'est beau, c'est beau ! Il y en a encore qui sortent, qui arrivent de nulle part comme s'il y avait une porte invisible. Au début, je ne voyais personne et maintenant il y a beaucoup de monde. Chaque être qui quitte son monde est accueilli ainsi.

Maintenant les êtres venus accueillir celui qui est parti de son monde se poussent un petit peu ; un Être très lumineux s'approche et lui demande de le suivre. Ils rentrent tous deux dans cette sorte de maison. Je ne sais pas la décrire parce que tout est très mouvant, les formes sont changeantes. C'est curieux de ne pouvoir décrire cette immense lumière qui prend une forme de maison. Ils rentrent.

"- Tu vas venir aussi."

J'entre et la personne s'allonge sur une sorte de lit qui n'en est pas un ; c'est un matelas de lumière. Elle ferme les yeux comme si elle dormait. A côté d'elle, il y a le guide venu l'accueillir. On me dit:

-" Elle est en train de revoir les actes de sa vie, tout ce qu'elle a fait, tout ce qu'elle n'a pas pu faire. Cela va durer un certain temps pour elle. Plus vite elle en aura tiré l'enseignement et plus vite elle pourra quitter cet endroit, ce lit."

Ce n'est pas un lit mais je l'appelle ainsi.

-" Ensuite, elle pourra continuer son travail sur un autre plan si elle le désire. Elle pourra aussi, de temps en temps, aller aider les êtres qu'elle a laissés sur son ancien plan, sur la terre.

Ici, as vu le cas d'un être qui avait fait ce que vous appelez un cheminement spirituel, qui s'était grandement ouvert à une autre conscience, un être qui n'a pas eu de difficultés lors du passage. Maintenant tu vas venir avec nous et nous allons te montrer autre chose."

Je suis mon guide, il m'entraîne. Je crois bien que je n'ai pas le choix. Je suis prise dans son énergie et je ne peux pas faire autrement.

Maintenant, je vois au travers de ces nuages, (mais je ne sais pas si ce sont des nuages car je ne sais pas décrire ce que je vois), beaucoup d'êtres qui flottent, perdus, qui ne savent pas où ils sont, qui sont dans une sorte de grisaille.

-" Ils n'ont pas compris, et s'ils avaient simplement la conscience de projeter un petit peu de Lumière en eux, ils traverseraient cette grisaille pour venir à nous.

Ce sont des êtres qui ont refusé cet état de mort. Ce sont des êtres qui ont été dans l'obscurité toute leur vie, qui n'ont pas eu conscience de ce qu'ils étaient, et ils sont encore perdus. Ces laissons ces êtres là un certain temps - qui peut paraître long pour vous - car il faut que ce soit leur conscience qui les projette vers nous. Si au bout d'un temps que nous jugerons suffisamment long ils ne sont pas encore venus à la Lumière, nous essayons de les aider. Les êtres qui vont les chercher sont souvent des êtres ayant vécu il y a très longtemps sur votre monde ; ils pénètrent dans ce brouillard au prix de beaucoup de difficultés vibratoires pour eux.

Nous vous disons ceci qui a une importance immense : si de ceux qui sont restés sur la terre, où les décédés sont encore très présents vibratoirement, émanent beaucoup de prières et d'Amour pour ces êtres disparus, cela les aide à traverser ce brouillard et à aller sur leur plan de Lumière. C'est pourquoi il faut énormément prier pour les personnes qui ont quitté votre monde.

Il faudrait que vous conserviez cette image en vous. Priez pour leur donner la force d'aller sur le plan qui doit être le leur, où ils rencontreront leurs êtres aimés et les guides qui viendront les aider."

C'est triste toutes ces âmes, revêtues tout de même de corps et qui flottent dans cet espèce de brouillard. J'aurais tellement envie d'aller les chercher ! -

"Plus votre cheminement, plus votre éveil est profond, plus vite vous vous projetterez vers nous.

Vous tous qui êtes présents ce soir (ou qui nous lisez), vous n'aurez pas de difficultés car, comme nous vous l'avons dit souvent, nous mettons en vous l'essentiel. Nous modifions vos vibrations et nous pourrons vous aider d'une autre façon sur le plan vibratoire."

Ils me montrent encore d'autres images. Je vois maintenant quelque chose d'étrange. Il y a comme un chemin qui relie le plan de la terre et celui des décédés. Je vois une dame infiniment triste. Elle est habillée de sombre, elle est dans une tout petite maison sombre et triste et elle pleure, elle se révolte, elle en veut au monde entier et à Dieu, je ne sais pas pourquoi. On me dit :

-" Regarde, regarde et tu comprendras !"

Auprès d'elle il y a un homme d'une trentaine d'années, il est assis mais elle ne le voit pas. Elle est assise près d'une table sur un banc, elle pleure sur son sort, elle est révoltée dans son âme. Ce jeune homme est son fils. Il lui dit : "Je suis là, n'aie pas peur, n'aie pas de chagrin". Elle ne l'entend pas et il est triste.

C'est curieux, il y a une superposition d'images car je vois la route qui relie ce jeune homme à son vrai plan. Il vient souvent voir sa mère de la terre et, très attristé, il repart. C'est un garçon qui a ouvert sa conscience à l'Amour, c'est pour cela qu'il peut très facilement passer ce chemin qui est pour lui un chemin de Lumière. Il a beaucoup de peine de ne pouvoir aider sa mère.

En fait, le chemin entre les plans n'est pas très long car il n'y pas de distance entre eux, il y a une interaction entre les plans. Ce chemin n'existe pas dans la réalité, c'est une image, un symbole.

Le jeune homme parle et me dit :

-" Je ne peux pas aider ma mère, mais je peux cependant le faire par l'intermédiaire d'un humain qui me ressentira, au travers duquel je pourrai m'exprimer."

Tout se dilue, tout s'efface.

Je suis de nouveau sur le plan où il y a cette maison qui a l'air de trembler.

-" Tu vas me suivre, nous allons te mener plus loin."

Je le suis parce qu'il m'attire. Je vais vers une autre maison où il y a un immense tunnel doré. Dans ce tunnel, je vois des êtres. C'est très curieux parce qu'ils prennent une forme humaine, comme s'ils s'habillaient, comme s'ils choisissaient un habit. L'Être de Lumière qui est avec moi me dit :

-" Ce que tu vois là, c'est le départ pour le monde de la terre, pour le monde de la manifestation de la matière."

Ces êtres n'ont pas l'air triste de partir. Ce ne sont pas des bébés que je vois, il y en a de tout âge. C'est comme s'ils se présentaient à moi avec le corps qu'ils désirent. Il y a une sorte de petit écran et ils voient tout ce qui se passe.

C'est extraordinaire: au bout du tunnel doré, il y a cette sorte d'écran qui les relie au foyer qui va les recevoir et ils voient déjà ce qui s'y passe. Ils apprennent à connaître leur future maman, leur futur papa.

Que c'est beau ! Il y a quand même une grande appréhension. D'un seul coup je vois le premier qui était au bord du tunnel s'engloutir dans le nuage. Je vois une maison et une dame blonde. L'être que j'ai vu et qui s'apprête à s'incarner est comme une petite lumière. J'ai l'impression qu'il entre par la tête de la dame blonde. J'ai l'impression de rentrer avec lui. L'Être de Lumière me dit:

-" Relève tes vibrations un tout petit peu. Focalise-toi sur mon énergie."

Je vois de partout ces tunnels de montées et de descentes car il y en a beaucoup.

A côté de chaque être qui va s'incarner il y a son guide qui lui dit :

-" Je serai toujours près de toi si tu as la conscience de m'appeler. Ne m'oublie pas et je pourrai t'aider."

Il y a entre eux un échange vibratoire et pendant son guide le conduit pendant sa descente.

Maintenant je ressens un immense tourbillon comme si on m'entraînait ailleurs, plus haut.

Je vois plusieurs plans à la fois. Sur chaque plan, je vois régner la vie. Chaque plan correspond à des niveaux de conscience différents. Je dois être assez haut parce que j'en vois beaucoup. Et là où je me trouve maintenant il n'y a plus d'êtres humains, il n'y a que de la Lumière, il y a un immense Amour. Ils me disent :

" A ce niveau on vit la Vibration Suprême, on se fond dans cette Vibration. Tu n'existes plus en tant qu'humain, tu existes en tant qu'Energie-Amour.

Maintenant, nous allons t'aider à réintégrer petit à petit ton plan."

J'ai beaucoup de mal à parler. C'est comme si je n'avais plus de corps, comme si je n'avais plus d'existence.

" Ce que nous aimerions, c'est de vous faire ressentir que vous êtes avant tout énergie.

Votre corps n'est que votre véhicule, le plus important est ce qui se trouve à l'intérieur. Nous essayons d'élever suffisamment votre taux vibratoire afin qu'il puisse y avoir une communion entre vous et nous."

Que tous ces mondes sont beaux! Rien n'est compliqué. C'est nous qui compliquons les choses. Le passage n'est pas triste. La naissance l'est davantage.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 22:17
jamais-20seul.jpg

Je suis l'ange Anauel, je suis près de toi encore, si, tu crois que je ne le suis plus, parce que ton guide m'aurait chassé: ça n'est pas possible; je lui ai laissé la place, mais je viens toujours tourner autour de toi et lire ton coeur et tes pensées, comme ceux de mes autres protégés.
Sur le rôle des Anges je viens parler, car même s'il y a eu plein de livres, chaque aventure est unique avec vous: nous vivons sans conscience de toujours "travailler" car c'est dans l'amour alors il n'y a jamais de sensations d'effort ou de sentiment d'obligation: nous servons le Très-Haut, créés nous les anges gardiens pour vous accompagner, et la terre a besoin de protection et d'accompagnement, donc vous aussi puisque vous l'accompagnez.
Nous ne sommes pas de ceux qui pouvons vivre vos expériences, nous incarner est impossible, nous ne sommes pas de même essence; certains anges ceux des vertus, s'incarnent parfois oui cela est vrai. Oui beaucoup, à votre échelle.
Il le faut! Beaucoup de pauvres âmes venues se racheter se perdent encore, malgré ou à cause de leurs choix, beaucoup ne savent plus et veulent recommencer, car là-haut ils ont forcément les yeux ouverts.
Non je ne veux pas répondre à cela: si certaines âmes ont choisi en conscience de servir le mal: non. Je ne veux pas.
Pour nous le mal n'existe pas. Si je sais qu'il existe.
Mais nous ne pouvons le concevoir nous. On le voit sans le comprendre et on nous explique, les autres ceux qui connaissent déjà. Mais nous savons lire dans les coeurs, et c'est la souffrance qu'on voit pas le mal, je crois.
nous voyons vos peurs et vos doutes. Beaucoup nous oublient, ou rejettent notre existence.
votre monde est comme un monde déformé. oui je sais, c'est une illusion, mais pas pour vous; vous y vivez et y souffrez, ou y avez de la joie, heureusement.
Nous sommes tristes car pour aider, il faut souvent une prière du coeur même si vous ne le savez pas que vous priez.
Mais quand vous souhaitez un mieux pour quelqu'un nous interceptons tout le temps et alors nous mettons en relation entre nous pour arriver à quelque chose.
Souvent c'est vrai ce n'est pas par des choses attendues de vous, mais c'est parce que nous avons des lois que nous savons en nous naturellement, pour respecter des choses que vous avez voulues aussi avant. Oui cela est vrai.
Je t'aime.
Non je suis encore là.
Nous ne comprenons pas trop quand vous êtes amoureux, l'amour pour nous est différent.
Car je vais t'expliquer: nous nous aimons tout, parce que tout est beau, nous ne souffrons pas, mais c'est vrai quand vous souffrez nous somme démunis surtout quand vous êtes amoureux. Nous ne connaissons pas cela. On nous explique. C'est vrai le sexuel nous ne connaissons pas. le plaisir oui je crois tout le temps. Nous sommes d'essence de joie et de service, pour que ça aille ensemble et que nous fassions tout le temps. Nous n'avons pas vos pensées, nous les décryptons. On est aidé, car tout le monde s'aide là-haut.
Nous sommes libres mais très obéissants. Nous n'avons aucune notion de l'effort.
Je veux te dire que je suis là même si tu crois que je suis parti depuis qu'il est là.
En plus tu m'as entendu plusieurs fois, et tu m'as vu, oui je le sais bien sûr: tu es heureuse te rappelant, je t'aime.
Oui je voulais te prévenir, oui deux fois je suis intervenu, oui il le fallait, tu devais rester entière, et tu aurais été si blessée, tu aurais souffert beaucoup et tu oui (je l'ai coupé) cela était oui, je ne veux pas en parler. Plus à cause, c'est trop compliqué (je voulais des détails sur mes accidents). On était plusieurs. C'est trop compliqué ne demande pas ça (il est embêté).
Obéis toujours à ton coeur qui est la parole. La souffrance est un brouillage, et la brume s'en va plus le soleil monte dans le ciel, et le soleil c'est comme Dieu visible, pour vous.
Sois juste et écoute toujours ta petite voix parce que c'est souvent moi. oui ne t'inquiète pas.
Je t'aime très fort et je suis à ton service, tu m'as choisi par ta naissance, car tu as choisi ta naissance et ta famille que tu connaissais déjà. Tu les aimes très fort même là-haut.
Et si tout le monde pense à nous qui sommes si près de vous chacun, en vérité, si chacun de vous pensait à son ange et au pouvoir de Dieu...
Cela avait été donné à l'homme: retrouvez-le. Jésus a dit pour que vous sachiez que vous êtes aussi les enfants de son Père.
J'arrête mon message, mais je t'aime et je suis là, c'est vrai tu as moins besoin de moi parce que ta route prend fin, oui non ce n'est pas ta mort.
Non je ne veux pas. Non je n'ai pas le droit, oui c'est ça (il est embêté)
Je remercie, ce message est très spécial pour moi, merci tellement mon ange gardien. et je lui ai demandé si je pouvais encore le voir, comme ce soir-là il y a un an, la joie que j'ai eue, de voir mon ange, si beau, mi-enfant, mi-adolescent, sans âge et si sage.

Diffusé par:
http://ange.de.compassion.over-blog.com/
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 22:32


Message de  la Terre à Pamela – Août 2009

Chers enfants humains,

C'est moi, la Terre qui vous parle. Je suis votre mère et je vous porte en mon sein tout au long de votre vie. Je vous chéris, même si vous n'en avez pas conscience et que vous êtes trop occupés et trop pris par vos affaires quotidiennes. Je vous soutiens et vous invite à vous connecter à moi, alors que je souhaite raviver votre mémoire et vous rappeler quelque chose. Il s'agit d'une chose ancienne et précieuse qui semble avoir été oubliée dans ce monde moderne. Cela concerne la sécurité naturelle de l'existence sur la Terre.

Pour vous souvenir de la sécurité naturelle de l'existence, regardez la nature autour de vous. Observez les saisons, comment elles vont et viennent d'elles-mêmes, voyez les plantes et les animaux mener leur vie quotidienne, écoutez le bruissement du vent et le murmure de l'eau. Ainsi très vite, cela vous rappelle que les choses les plus importantes dans la vie arrivent de façon automatique, en résultat du cours de la nature. La nature est partout autour de vous et elle est aussi en vous, car vous aussi avez une nature et elle fait partie de l'ensemble de la nature.

Surtout en Occident, vous avez tellement pris l'orientation de vivre à partir de votre tête que vous avez oublié que vous êtes des êtres naturels, au même titre que les plantes et les animaux. Regardez les animaux, comme ils s'abandonnent naturellement à la vie. Ils ne peuvent presque pas faire autrement. Ils connaissent bien des émotions telles que la peur et la résistance, mais ils n'ont pas la capacité de s'opposer à la vie, autant que le font les humains. Les humains par leur pensée excessive peuvent mettre leur nature en cage et à la longue, cela leur crée des problèmes. La vie ne peut être organisée et contrôlée par la pensée humaine. Les forces originelles de la nature sont plus vastes que cela. Tôt ou tard, vous comprendrez. Il y aura un moment où vous devrez vous abandonner à la nature.

Bien souvent, vous arrivez à un tel moment en traversant une crise, une situation dans laquelle vous vous enlisez, et qui exige que vous relâchiez le contrôle, parce qu'alors, vous n'avez plus aucune prise sur ce qui est en vous ou autour de vous. Relâcher le contrôle fait mal et peut être un combat. Mais cela vous ramènera à la maison. Vous pensez que vous êtes perdus et que vous sombrez dans le chaos, mais en réalité, vous vous approchez de la sécurité naturelle de l'Être. La vie vous soutient et vous aime. Bien souvent, les crises semblent cruelles et injustes, mais en vérité elles portent toujours en elles l'invitation de la nature, ou si vous préférez, de Dieu, cette invitation qui dit : « rentre à la maison, reviens-moi ». Dans la crise, il y a  une main qui vous guide, et qui cherche à vous soutenir et à vous montrer le chemin.

Vous tous qui lisez ce message êtes en voyage intérieur vers la totalité et la complétude de soi. Vous cherchez à rendre votre âme vivante dans un corps humain de chair et de sang. Sur ce chemin, vous traversez différentes phases. L'âme s'incarne – ou descend - dans le corps selon différentes phases. Le tout début de votre chemin intérieur, il est probable que vous l'ayez appréhendé par la tête. Par exemple, il se peut que vous ayez été attirés par certains livres, certaines personnes, qui ont éclairé différemment les idées et valeurs que vous avez toujours tenues pour acquises. Il se peut que vous soyez ébranlés par leurs pensées nouvelles et cependant étrangement attirés par elles. Cela vous fascinera d'en lire et d'en écouter davantage à leur sujet. Vous lâcherez prise de certaines de vos structures mentales les plus rigides et vous ouvrirez à quelque chose de neuf. Lire et discuter avec des personnes qui pensent autrement peut s'avérer stimulant dans ce processus. C'est ainsi que débute le voyage intérieur pour beaucoup d'entre vous. Vous dévorez les livres spirituels comme s'il s'agissait de biscuits. Au fond de vous, quelque chose veut s'éveiller et changer, et cela se traduit d'abord par le besoin d'une nouvelle façon de penser.

Peu après, vous commencez à avoir envie de quelque chose de plus. Vous commencez à penser : Bien, je comprends de quoi ils parlent dans ces livres, mais comment appliquer tout cela dans ma vie ? Comment cette connaissance devient-elle vivante et comment puis-je la traduire en sensations et en actions sur Terre ? Il se peut que cette question vous hante et vous désespère, mais il n'est pas possible de forcer la vie. Cependant, à un certain moment, il se passera quelque chose dans votre vie qui vous aidera à passer de la tête au coeur. C'est souvent une sorte de crise. Des changements peuvent se produire dans le domaine professionnel, des relations, de la santé ou de la perte d'un proche. Peu importe, à un certain moment, se lèveront en vous des sentiments si intenses qu'il ne vous sera pas possible de les ignorer. Vous devez leur permettre de se manifester et laisser se faire la transformation. C'est lorsque votre âme s'incarne davantage dans votre coeur.

D'abord, votre âme est descendue dans votre tête, vous inspirant à absorber de nouvelles idées par les livres, les discussions, etc. Puis l'âme frappe à votre porte à un niveau plus profond, celui des sentiments. Vous serez en contact avec des strates d'émotions dont vous ne soupçonniez même pas l'existence auparavant. Les crises les réveillent ; elles feront remonter à la surface de vieilles émotions de l'enfance, peut-être même des mémoires d'avant cette vie. Vous explorerez ces strates d'émotions et c'est ainsi que le centre de votre coeur s'ouvre. Votre âme s'incarne encore plus profondément, elle emplit le chakra du coeur de son énergie.

Il se peut que la transformation qui prend place dans cette phase fasse surgir plusieurs complications. Votre regard sur le monde commence à changer ainsi que vos relations avec les autres. Au fond de vous s'éveille la conscience de l'unité. « La conscience de l'unité » signifie que vous réalisez que tous, humains, animaux, plantes, nature, nous sommes soutenus par une force divine, et que nous sommes reliés ensemble, chacun étant le miroir de l'autre. Il se peut que cette prise de conscience soit écrasante et pour beaucoup d'entre vous, le passage de la tête au coeur génère une grande sensibilité. Cette grande sensibilité peut créer des déséquilibres. Les frontières avec les autres se trouvent estompées, il se peut que vous absorbiez beaucoup de charges émotionnelles venant des autres, sans savoir comment vous en libérer, et que vous ayez des sautes d'humeur de grande amplitude. Le passage de la tête au coeur, cependant, même s'il est puissant et essentiel, n'est pas la dernière phase de l'incarnation. L'âme veut descendre encore plus profond, dans le ventre.

Lorsque l'âme est descendue au niveau de votre coeur, vous êtes partiellement éveillés. Vous avez conscience de vos sentiments, vous osez regarder vos émotions, vous êtes prêts à aller en vous, et à faire face à vos blessures intérieures. Mais vous vous sentez aussi affaiblis par votre sensibilité élevée et par l'instabilité qui en découle. Parce que votre coeur est si plein de sentiments, vous perdez parfois votre ancrage, et cela peut être difficile. C'est ce qui arrive à beaucoup d'entre vous. Lorsque le centre du coeur est ouvert radicalement, votre sensibilité peut devenir trop forte pour vous et il se peut que vous ayez envie de vous retirer du monde. Vous ne vous exprimerez plus de façon créative, parce que c'est à la fois trop fort et trop écrasant. Cela peut vous faire sentir anxieux et déprimés.

La réponse à ce problème ne se trouve pas en retournant dans votre tête. La réponse est dans votre ventre. Vous êtes prêt pour l'étape suivante dans le processus d'incarnation de l'âme : la transition du coeur au ventre. L'âme veut aller encore plus profond dans votre corps. Au milieu de votre ventre il y a un espace, un point de silence. Allez-y maintenant en conscience, alors que je vous parle. Dans cet espace, il n'y a pas de langage, pas de pensée, pas de concepts. Vous pouvez y entendre le bruissement des feuilles dans le vent ou le roulement des vagues. Ces sons peuvent vous aider à prendre conscience du silence qui se trouve dans ce centre.

À ce niveau, votre connaissance et votre sentiment spirituels deviennent instinctifs, ou comme on le dit, une seconde nature. Il n'est pas besoin d'y penser ni même de le ressentir. Un profond état de connaissance innée est présent à partir duquel vous agissez et la vie se déverse en vous aisément. Votre âme est alors devenue votre nature, elle est descendue au niveau de la conscience instinctive. Cela vous donne l'équilibre dont vous avez besoin ! Vous avez la capacité de rester centré et calme au milieu d'un environnement exigeant et turbulent. Votre centre du sentiment (votre coeur) veut se connecter à votre ventre, afin d'être vraiment enraciné et que vous vous sentiez en sécurité sur Terre.

Visitons maintenant ce lieu dans votre ventre. Soyez sûrs qu'il y est. Dites à votre âme qu'elle y est la bienvenue. Permettez à votre âme de descendre de votre tête, inspirant vos pensées, à votre coeur, rayonnant l'amour et la bonté, à votre ventre, vous donnant la confiance, l'estime de soi, une connaissance innée profonde que vous êtes qui vous êtes et que vous êtes très bien tels que vous êtes.

Ressentez votre ventre s'ouvrir à vous. Percevez comment la lumière dorée de votre âme descend vers votre chakra racine et se connecte à moi, la Terre. Allez profondément à l'intérieur. Soyez le centre du silence et sachez que de là, votre grande sensibilité sera équilibrée par la paix et le calme. Dans cet état équilibré, vous saurez comment poser des frontières autour de vos sentiments. Vous saurez quand vous ouvrir et quand garder vos distances, et rester proche de vous. Vous déterminez quand dire « oui » et quand dire « non », quand vous connecter et quand lâcher prise. La clé est dans votre ventre.

Pour vous aider à vous connecter à ce centre, je vous suggère d'imaginer un animal qui représente la puissance intérieure qui réside dans votre ventre. Prenez le premier animal qui se présente à votre esprit. Souvenez-vous, les animaux sont des créatures très spontanées, ils vivent selon leurs instincts, leurs réflexes naturels. Cet animal reflète votre connaissance innée instinctive. Il est déjà là. Il vous attend. Vous n'avez pas besoin de le créer, seulement de le voir et de le reconnaître. Invitez cet animal à s'approcher de vous, dites-lui bonjour et regardez-le dans les yeux. Maintenant, demandez-lui s'il a un message pour vous, qui vous aide à descendre plus profond dans votre ventre.

Laissez parler l'animal. L'animal incarne la sagesse de la vie instinctive et vous avez la capacité de recevoir cette sagesse, parce que vous avez une tête et un coeur. Vous avez la capacité de ressentir et d'articuler cette sagesse. Telle est la beauté de la coopération entre la tête, le coeur et le ventre. Aucun d'eux n'est meilleur ni plus élevé que l'autre. Bien plutôt, c'est leur coopération équilibrée qui vous rend entiers et complets. Votre tête peut vous donner beaucoup de plaisir. Penser peut être utile et amusant. Cela vous donne l'opportunité de communiquer avec les autres, en vous donnant un langage commun. Le coeur offre la possibilité d'expérimenter la joie et toute la gamme des émotions que la vie humaine comprend. C'est un don merveilleux. Le ventre vous donne votre fondation, votre je-ité, si ce mot est adéquat. Il vous permet d'être réellement vous, solides et enracinés, en traçant vos propres frontières et en usant de discernement. Depuis cette fondation, l'interaction avec votre coeur et votre tête devient un jeu joyeux. Si ces trois strates sont alignées les unes avec les autres, vous avez le sentiment d'être entiers, et la vie est digne d'être vécue sur Terre. Elle peut être pleine d'inspiration, d'amour et de bonheur. Vous pouvez vous abandonner à ce qui vous touche et vous inspire, et en même temps, ne pas perdre votre base, votre point intérieur de silence. Vous pouvez demeurer proches de vous-même, et en même temps donner et recevoir librement ce que la vie vous offre.

Je vous salue tous. Mon amour et ma compassion vous accompagnent toujours. Je joue ce jeu avec vous et je fais partie de lui. Vous êtes des êtres humains riches et merveilleux. Ayez foi dans la beauté et la puissance des instruments dont vous disposez, ces instruments que sont la pensée, le sentiment et l'existence.

Je vous aime.

© Pamela Kribbe 2009

www.jeshua.net/fr


Partager cet article
Repost0