Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007


Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 10:57

eye.jpg

La nature divine de l’humain

Par Arcturius, mardi 25 septembre 2007 : Channellings : #1942

 

Magistra n'est pas un nouveau Maître ni une entité. C'est la partie réalisée de la justesse (du rayon blanc) de ma Présence divine. D'après ce que j'ai compris, nous avons tous ces facettes - force, compassion, santé totale, paix... - qui sont parfaites dans un plan supérieur.

Ces facettes ont des "personnalités" propres qui aident la partie humanisée dans son fonctionnement.

L'ascension aide à retrouver la totalité de ces facettes qui peuvent être nombreuses. Adama de Télos dit que l'on a une trentaine de ces personnalités divines avec lesquelles on refusionne lorsque les taux énergétiques s'accordent. C'est donc une fusion qui s'est faite, mais il faut un certain temps pour unir les deux personnalités.

Pendant ce temps de réunification, je mettrai encore Magistra-Joéliah comme source, puis plus tard, lorsque je le sentirai bien, seulement Joéliah.

Unir la totalité de cette Présence divine d'un coup apparemment est impossible à l'humain car elle est beaucoup trop puissante et la lumière brûlerait les corps inférieurs ou ferait 'pêter un plomb'...

Je souhaite à chacun d'entre vous de 'récupérer' avec joie vos parties supérieures et de refusionner avec les personnalités de votre partie divine.

Voici un nouvel enseignement :

 

La nature divine de l’humain

 

En tant qu'humains, vous vous posez souvent la question de savoir qui vous êtes et qu'est-ce que vous faites sur cette terre.

Pour répondre à ces intérrogations, je vais tout d'abord vous expliquer la nature profonde de votre essence divine.

 

Au coeur du coeur de vos cellules, réside un monde de pure lumière qui contient toutes les fréquences, toutes les couleurs, tous les sons et toutes les formes possibles de l'univers.

Un monde subtil et si puissant qu'il est éternel et indestructible. C'est le monde dit de Dieu, Source de l'intelligence sage créatrice de l'univers. Cet univers est fait d’une multitudes de particules qui se tiennent ensemble par un aimant, une colle appelée dans votre langage par amour universel.

Cet amour n’est pas un sentiment mais une substance cosmique basique essentiel à toute création. Rien de ce qui existe dans l’univers ne peut vivre sans cette substance qui retient tout.

Dieu est la Puissance intelligente infinie qui contient Tout ce qui est dans tous les univers et je peux vous affirmer que c’est immensément plus étendu que ce que vos télescopes peuvent capter. Votre télescope spatial Hubble commence à vous donner une vision basique de la grandeur de Dieu, mais c’est comme s’il vous montrait une goutte d’eau en rapport avec un océan. Alors imaginez la splendeur de Dieu que nombre d’entre vous, et même chez les éveillés réduisez encore à un personnage.

Dans cette splendeur, vous êtes, et chaque être vivant, qu’il soit minéral, végétal, animal ou humain que vous voyez et tous ceux que vous ne voyez pas, et il y en a des milliards d’autres, est une parcelle de Dieu.

 

Vous êtes entièrement issu de Dieu, entièrement fait de Dieu et de son amour-aimant.

Il vous est impossible de vous séparer de Dieu. Dieu est votre substance de vie.

Même le plus athée des athées est fait de Dieu, même le plus vil être que vous pouvez juger comme tel est fait de la substance de Dieu.

Ceci vous semble paradoxal ?

C’est dans vos croyances de Dieu personnage que votre vision de la spiritualité est erronée et toutes vos religions anciennes sont basées sur ce concept.

« Faites ceci pour être béni par Dieu » ou au contraire « ne faites pas ceci » sinon il vous punira.

Tout ceci est un faux concept.

Dieu ne peut pas punir ni récompenser.

C’est vous qui vous punissez ou vous récompensez par vos attitudes qui élèvent ou abaissent votre taux vibratoire.

Dieu s'expérimente par l'homme et l'homme s'expérimente comme Dieu.

La substance amour créée des lois de résonance avec les particules qui la composent et ces lois demandent une application pour vibrer dans la même tonalité.

C’est en respectant ces lois que vous pouvez recevoir un état de bien-être intérieur et une élévation de votre taux vibratoire.

Tout vous appartient. Votre expérience divine est personnelle et unique.

Nul être dans l’univers ne peut ressembler à l’identique parfait avec un autre être.

C’est la richesse de l’immensité de Dieu.

 

Nous – les êtres observateurs d’une vibration supérieure à la votre – surveillons souvent vos réactions, vos façons de faire, vos prétentions et vos jeux d’égos.

Je peux vous dire que nous sommes souvent étonnés et ébahis de voir votre intelligence mise au service de votre destruction au lieu de votre élévation.

Combien d’énergie dépensez-vous à vous combattre déjà intérieurement puis extérieurement les uns aux autres, à vous détruire, à vous guerroyer, à vous critiquer, à vous séduire et à vous tromper.

 

Combien d’énergie usez-vous à détruire, à déchirer, à démolir, à casser ou à tuer au lieu de construire et de vous aimer.

Combien d’énergie monétaire est gaspillée dans des projets et objets inutiles ou dans des produits abjects et destructeurs pour votre nature.

Combien d’énergie gaspillez-vous chaque jour à vous plaindre et à faire des activités qui ne vous servent en rien, à regarder des émissions avilissantes pour votre esprit, à manger des aliments dénués de toute substance nutritive et au contraire qui détruisent votre corps.

Combien de relations sans amour, de relations sexuelles dégradantes pour vos corps et dévalorisantes pour vos âmes sont pratiquées chaque jours.

Je vais arrêter là mais je peux vous dire qu’il y a nombre d’autres activités qui gaspillent cette énergie divine si riche et qui est là pour vous apporter le bonheur.

 

Tout ceci découle de vos choix de vie et de votre méconnaissance de votre structure basique divine.

Récupérez votre savoir, je suis venu en corps pour vous y aider.

Oui, vous êtes de nature entièrement divine.

Oui, de par cet héritage, vous méritez la vie et une belle vie.

Oui, vous pouvez améliorer votre vie en améliorant vos choix et en pratiquant une hygiène de vie régulière.

 

Voici quelques conseils :

Reconnaissez votre structure de base divine et honorez-la. Mettez-vous devant un miroir et saluez l’humain divin que vous êtes, sous la forme unique dans l’univers que vous avez choisie d’incarner. Peu importe si elle ne correspond pas aux critères égotiques de votre société. Aimez-la, aimez-vous et aimez la vie.

 

Reconnaissez la structure basique divine de tous les êtres qui vous entourent. Tout ce que vos yeux peuvent voir est de nature divine. Honorez la magie de cet univers.

 

Reconnaissez l’expérience humaine de Dieu à travers vous et reconnaissez-vous comme humain créateur.

 

Imaginez la vie idéale que vous aimeriez avoir et commencez à la faire vivre en vous à chaque fois que vous avez un moment de libre.

Au lieu de perdre votre temps à regarder des futilités dans vos écrans, utilisez-le pour votre création.

Ecrivez, dessinez, illustrez votre vie idéale. Parlez de votre nouvelle vie comme si elle était déjà réalisée. Faites-là vivre en esprit et la matière suivra. Rêvez éveillés, imaginez-vous en train de vivre ces créations. Ce n’est pas de l’utopie, c’est de la création mentale spirituelle.

Tout ce qui s’imprime dans votre esprit et qui est maintenu assez longtemps comme vrai, se manifeste dans la matière par l’attrait de particules qui se collent entre elles par l’amour-aimant.

 

Discutez avec des amis de vos idées, unissez-vous avec des personnes qui ont les mêmes projets que vous, unissez vos compétences et vos acquis et réalisez ces projets.

Agissez rapidement avec audace et foi.

 

Entretenez votre pouvoir de création par des exercices quotidiens. Apprenez à développer votre intuition, votre ressenti.

Par exemple, pensez fortement à une personne que vous connaissez assez bien, puis qu’elle vous appelle au téléphone.

Imaginez alors le téléphone sonner et lui répondre.

Faites ceci chaque jour avec des personnes différentes.

Vous pouvez aussi imaginer une suite de chiffre et être certain de les apercevoir une fois dans votre journée, sur une plaque d’immatriculation, dans un journal ou autre.

Amusez-vous à utiliser votre esprit et habituez-le à être à votre service.

 

Ne gaspillez plus d’énergie en vain. Chaque minute de votre vie est précieuse. Il est temps de passer à l’action pour votre élévation.

Mangez sain et bénissez toute nourriture. Utilisez des produits bons pour la terre. Entourez-vous d’objets beaux à votre goût et utiles à votre confort.

Bannissez tous les gadgets jetables qui usent le sang de la terre pour une simple utilisation.

Réapprenez à observer vos habitudes et à changer ce qu’il faut pour votre bien.

Pensez le plus élevé possible.

 

Aidez dès que vous pouvez, d’une manière spontanée et pleine de compassion.

Souriez, même si vous devez vous forcer au début.

Aimez d’une manière inconditionnelle.

 

Voici déjà un vaste programme de transformation.

La suite viendra en son temps.

 

Que la justesse et l’amour, clés de votre ascension, soient toujours.

Magistra-Joéliah

diffusé par amourdelumiere.fr

  

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes…

Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!

Partager cet article
Repost0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 20:19

bouddhathot.jpg

Ma chère Enfant et Amie Soraya, Je suis heureux de te retrouver en ce jour béni et Je souhaite aujourd’hui répondre à un questionnement que tu rencontres à savoir :

« Pourquoi le « bouddhiste » ne crois pas en Dieu ? »


Sache ma chère Amie que le Bouddhisme, effectivement, ne reconnaît pas dans ses écrits l’Existence d’un Dieu, qui est Créateur de l’Univers.


Depuis la création de cette philosophie, il n’a jamais été question de remettre en cause son fondement.


Aussi, une fois que l’être bouddhiste accompli meurt et que son Âme rejoins le Monde Divin, elle a la possibilité soit de rester et d’évoluer dans les Cieux, soit de se réincarner.

Cela reste un choix et ce n’est pas une « évidence ».

Ce choix se fait en Présence de Dieu, Nôtre Père Créateur de l’Univers.


Le bouddhisme reste une philosophie très importante car elle reste la « seule » à répondre de manière claire et appuyée aux questions liées aux plus grandes difficultés rencontrées sur Terre : la souffrance en priorité mais aussi les limites imposées par l’Homme lui-même à son encontre ou le jugement d’autrui  ou encore l’utilisation de substances nuisibles pour le « corps » qui, lui, est,  et a toujours été représenté comme « une valeur sûre » puisqu’il achemine l’Âme.

Il est difficile, effectivement, de refaire toute une institution en remodifiant certaines données qui pourtant sont CAPITALES puisqu’elles sont, aujourd’hui-même, à l’origine des guerres dites « religieuses ».

La présence de Dieu, Notre Père, Créateur de l’Univers est indiscutable et peut même venir renforcer la thèse bouddhiste qui dit que l’Univers reste le NOYAU de la Vie.

Ce qui est vrai à la seule Différence qu’au dessus, il y a effectivement Dieu, Notre Père, Créateur de l’Univers qui avec tout son Amour et sa Lumière a créée ce Monde dans lequel vous vivez et que la vie ne peut être vécue sans souffrance que si elle est en harmonie avec cet Univers, si puissant, que Dieu, Notre Père a créée.
 

Il est important de comprendre que l’un ne va pas sans l’autre et que si un « bouddhiste » prétend que Dieu n’existe pas ou qu’il ne le reconnaît pas, c’est parce que le 1er Bouddha a cheminé spirituellement à partir UNIQUEMENT  de sa propre expérience humaine, d’analyse et de déduction.

Aucune donnée religieuse ne lui a permis d’arriver à son Eveil, seul LUI et sa quête de lui-même ont su apporter des réponses justes et fidèles à que l’on appelle  « le questionnement de l’Humain » dans ses moindres détails en passant par la souffrance, l’enfance, la condition de la femme, la sexualité…   Tout y est abordé en respectant « les conditions naturelles » de chaque sujet abordé.


Voilà Soraya ce qu’il est important de dire à ce sujet.


Cela risque peut-être de soulever des polémiques mais cette « question importante » que tu as posée méritait que J’y réponde, à condition qu’elle ne remette rien en cause mais juste vous permettre, à tous, de comprendre un peu le pourquoi de la non-existence de Dieu dans le bouddhisme.


Je te remercie d’avoir osé poser la question, cette question a dû effleurer beaucoup d’esprits auparavant.


A vous tous, Mes Chers Amis, Je vous dis que si vous croyez en l’Amour et en la Lumière, alors vous serez auprès de Dieu, Notre Père, Créateur de l’Univers
 

Je vous « revois » très prochainement au travers d’un autre Message.

Maître Bouddha Siddhârta

reçue le 18 aout 2011

Source: http://www.everyoneweb.fr/lasource.medium.coach/

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 23:40
La Co-Création Consciente
 
 
Le jour ou je me suis aimé (e ) de Charlie chaplin
 
La vérité est dans le Coeur (Nancy Saurette)

Cristalain.

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 21:22
 
L'Harmonie
Source: http://www.youtube.com/watch?v=oBSbIp0OMBY&feature=player_embedded#at=590
Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 23:29

nx3wet93.jpg

 

Ma chère Enfant, Je suis Marie, Mère de Jésus et je souhaite vous parler en ce jour béni de votre Âme.

 

Mes Chers Enfants de la Terre, qu’il m’est agréable de vous parler de votre Âme, l’Âme qui vit en Vous, qui vit pour Vous et pour NOUS.

 

Seriez-vous capable de me parler de votre Âme, Mes Chers Enfants de la Terre ?

 

Savez-vous où se loge t-elle ?

 

Savez-vous ce qu’il se passe entre vous et votre Âme ?

 

Savez-vous ce qu’elle attend de vous ?

 

Savez-vous ce qu’elle fait quand vous êtes inactifs ?

 

Savez-vous enfin ce que vous pouvez faire pour Elle ?

 

Et bien, Mes Chers Enfants de la Terre, laissez-moi le plaisir de vous répondre.

 

Votre Âme est celle qui est « responsable » de  votre présence sur Terre.

 

Elle a décidé, en accord avec Dieu, notre Père, Créateur de l’Univers, de revenir sur Terre afin de vivre des expériences d’Humains, évoluer et faire ce qu’il faut pour participer à la construction du Nouveau Monde.

 

Votre Âme, Mes Chers Enfants de la Terre, est logée dans votre Cœur.

Elle est votre divinité même.

Elle se nourrit de la Lumière et de l’Amour qui est en Vous et autour de Vous.

 

Votre Âme n’attend rien d’autre de Vous, sinon que vous lui permettiez de faire ce pour quoi Elle a décidé de Revenir sur Terre.

 

Votre Âme attend dans votre Fort Intérieur, que vous fassiez appel à elle :

 

« Ma chère, ma belle Âme, je suis là et je sais que tu es en moi.

Parle-moi, dis-moi ce que je dois faire, comment je peux te laisser œuvrer à travers moi. »

 

Voilà ce que vous pouvez TOUS faire Mes Chers Enfants de la Terre.

 

Votre Âme est en relation constante avec le Monde Divin et elle œuvre, pendant que vous dormez, à leurs côtés.

 

Savez-vous que votre Âme sait d’avance ce que vous allez faire.

C’est pour cela qu’elle essaye de vous parler, afin de vous prévenir de ce que vous devriez faire.

 

Savez-vous quels sont les moyens dont elle dispose pour vous interpeller ?

 

Elle se met à diffuser en vous son Energie d’Amour, des vibrations douces qui parcourent tout votre Etre ou, parfois même, juste à un endroit précis.

Elle diffuse en vous une sensation de bien être, si vous prenez le temps, dans le silence, de l’écouter, de le ressentir.

 

Votre Âme, Mes Chers Enfants de la Terre, espère que vous allez un jour Agir en son nom et que vous irez là où elle devra être.

 

Apprenez, dans le silence, à écouter votre Âme, Mes Chers Enfants de la Terre.

 

Ecoutez sa douceur, sentez comme Elle vous aime.

 

Laissez-là vous dire ce que vous avez à savoir.

 

Sentez sa présence en vous, la douceur de son souffle qui vous accorde un moment béni à chaque recueillement.

 

Imaginez-vous vous entretenir avec votre Âme en silence, avec vos yeux clos.

 

Savez-vous qu’elle entend ce que vous lui dites, ce que vous pensez.

 

Savez-vous que votre Âme est votre porte parole auprès du Monde Divin.

 

Elle sait, Elle, exactement où vous en êtes dans votre Evolution.

 

Combien d’Âmes ont préféré partir et rejoindre le Monde Divin, parce que les Etres ne les ont pas écoutées.

 

Une Âme peut décidé de « rompre » son contrat si Elle s’aperçoit que l’Etre qui l’a accueillie ne fait pas ce qu’il faut pour évoluer ensemble et acheminer vers la Lumière.

 

D’autre Âmes décident de continuer, même si leur appel n’est pas entendu et elles finissent par s’éteindre à « petit feu ».

 

Je vous laisse imaginer l’immense Joie des Âmes qui parviennent enfin à atteindre leur « but », celui de Grandir sur Terre avec Amour et Lumière, sur le chemin accompli, sous le regard satisfait et béni de Dieu, notre Père, Créateur de l’Univers.

 

Je vous parle là, de votre Âme qui, aujourd’hui même sait que, pour Elle, il y a Urgence à œuvrer.

 

Pourquoi autant de nervosité, de massacre, de culpabilité.

 

Vous souffrez et vous faites souffrir votre Âme qui, Elle, sait ce que vous faites et ce que vous devez faire pour vous sentir mieux.

 

Elle sait que c’est possible ici même, sur Terre et elle essaye de vous diriger pour que vous puissiez trouver une solution à votre situation.

 

Elle vous guide en accord avec votre Guide, qui lui tente de vous aider à partir du Monde Divin.

 

Voyez comme TOUS œuvrent sur Terre et Au Ciel pour que vous fassiez ce qu’il faut et que vous soyez là où vous devez être.

 

Voyez comme il est facile pour vous de vous renseigner.

 

N’y a-t-il pas en vous un minimum de « curiosité » qui vous pousserait à savoir ce que votre Âme a à faire ici, sur Terre ?

 

Ne vous demandez-vous pas, parfois, pourquoi vous êtes sur Terre ?

 

Pensez-vous réellement que vous êtes juste là pour travailler, vous nourrir et dormir en attendant le jour où vous reviendrez nous rejoindre ?

 

La Vie sur Terre, se limiterait-elle à cela Mes Chers Enfants de la Terre ?

 

A quoi pouvez vous vous fier, dites-moi ?

A votre argent ?

A votre capital immobilier ?

A vos croyances diverses ?

 

Imaginez que demain, tout cela devait disparaître, que vous resterait-il ?

 

Mes Chers Enfants de la Terre, ce type de question demande réponse, et vite car il y a urgence.

 

A cette question, je vous laisse la liberté d’y répondre avec honnêteté et sincérité.

 

Il est temps pour chacun d’entre vous d’observer ce qu’il se passe en vous et autour de vous.

 

Observez et, sans aucune crainte, prenez conscience de ce qu’il vous « manque » réellement et faites ce qu’il faut pour répondre à ces « manques » Mes Chers Enfants de la Terre.

 

Il y a URGENCE, aujourd’hui, plus que hier, croyez-moi.

 

Je vous salue Mes Chers Enfants de la Terre et je vous béni TOUS.

 

Marie, Mère de Jésus.

 

Source: http://www.everyoneweb.fr/lasource.medium.coach/

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 21:57

Bouddha-soleil.jpg

Ma Chère Enfant Soraya, Je suis Maître Bouddha Siddhârta et Je suis heureux de vous parler en ce jour béni, de la Pénitence pour ceux qui ne pensent ne rien avoir à faire pour rejoindre la Lumière et l’Amour de Notre Dieu, le Père, Créateur de l’Univers.

 

Mes Chers Amis, Je suis ravi de vous rappeler aussi l’importance de faire le point avec vous-même aujourd’hui, car est venu,  pour vous,  le temps de la Pénitence qui est un moment crucial dans votre évolution.

 

Qu’est-ce que faire la Pénitence ?

 

Je vais vous expliquer, mes Chers Amis, qu’il est parfois difficile de comprendre certains termes, tellement utilisés qu’ils en sont déformés par l’Homme.

 

Faire Pénitence signifie pour Vous, vous rendre compte de la nécessité pour vous de faire ce qui est en votre « pouvoir » afin d’instaurer la connexion avec le Divin.

Il est parfois difficile de se rendre compte, pour vous qui croyez l’être, alors que vous ne l’avez jamais été.

 

Etre en connexion avec Le Divin ne consiste pas à prier chaque jour, du matin au soir et se contenter de cela.

 

Non, être connecté avec Le Divin consiste,  pour Vous, à vous demander ce que vous pouvez faire toute la journée, pour que chacun de vos gestes soit, lui-même, en harmonie avec Le Divin, avec les Lois Divines.

 

Vous pouvez rester toute la journée connectés avec Le Divin, en appliquant dans votre quotidien : l’état de Conscience, de supra-conscience, qui, Lui, vous éveillera en vous alertant à chaque fois que vos gestes, vos décisions, vos pensées seront disharmonieux.

 

Il est aussi difficile pour Vous de faire Pénitence si vous vous reposez sur votre confort, en vous disant  « ce que j’ai, je l’ai eu à la sueur de mon front ».

 

Oui, mes Chers Amis, il est vrai que certains ont travaillé très dur.

Mais, il est vrai aussi que si vous avez la Foi en vous et que vous vivez en harmonie avec les Lois Divines, ce que vous obtenez ne sera pas source de culpabilité.

Vous n’aurez aucun mal à obtenir de l’Abondance par l’Univers et, au contraire, plus l’Univers approuvera vos actes et plus vous serez encore plus « gâtés ».

Il n’y aura ni « repentance », ni « culpabilité ».

 

La Repentance est souvent liée aux « actes parallèles » que vous commettez pour arriver là où vous avez souhaité « aller » mais qui restent en disharmonie avec l’endroit où vous devriez être.

 

Les « actes parallèles » sont les moyens que vous utilisez afin d’obtenir ce que vous vous êtes fixé comme « but ».

 

Il est des « actes parallèles » plus ou moins disharmonieux et Je vais vous en citer quelques uns :

-          calculer son acte par la manipulation,

-          séduire quelqu’un afin d’atteindre son objectif,

-          mentir et « grossir » une situation afin d’attirer la « pitié »  ou la « sympathie » de quelqu’un,

-          se positionner en Victime afin que l’on vous plaigne et vous accorde une faveur,

-          s’octroyer des « droits » parce que votre position sociale ou financière vous place en position de force,…..

 

Je pourrais, ainsi, vous citer plusieurs autres exemples qui, avec conscience, devraient vous guider à faire Pénitence.

 

Faire Pénitence nécessite donc une prise de conscience mais aussi l’engagement pour vous de ne plus jamais avoir à utiliser ces techniques disharmonieuses avec les Lois Divines.

 

Faire Pénitence, c’est reconnaître avoir exercé de la sorte.

C’est l’acceptation de ces agissements et faire en sorte de ne plus RE-COMMENCER à l’Avenir,  bien compromis pour ceux qui, aveuglement, continuent à vivre dans l’Ombre.

 

Il est, et vous l’avez maintenant compris, Urgent  pour  TOUS  de vous repentir mes Chers Amis. Car ce moment de repentance ne sera pas « «Eternel ».

 

Non, il n’est pas concevable pour NOUS que nous attendions que chacun, au grès de son humeur, nous fasse patienter parce que acheminer vers la Lumière, lui demande un gros effort,  qu’il n’est pas prêt à fournir.

 

Nous avons attendu suffisamment et aujourd’hui nous tenons à vous informer que l’échéance arrive et que vous avez à faire un choix : celui de Nous rejoindre en œuvrant sur Terre avec Amour et Lumière  ou  celui de rester dans l’Ombre avec les conséquences que cela implique.

 

Ceci est la VERITE du Jour, mes Chers Amis.

Nous avons tant à vous apporter et à Vous, maintenant, de décider si oui ou non, vous acceptez Notre Cadeau le plus beau : un Monde Nouveau d’Amour, de Paix et de Lumière.

 

Namasté mes Chers Amis.

 

Maître Bouddha Siddhârtha

 

Source: http://www.everyoneweb.fr/lasource.medium.coach/

 

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 14:33

ananda10

crystal-deva-copie-1.jpg 

lightworkers.jpg 

À l'origine, vous êtes des anges

Message de la Terre transmis par Pamela Kribbe

Enfants humains chéris,

Je suis la voix de la Terre. Je vous connais depuis toujours. Je ressens et reconnais chacun de vos pas. Au plus intime, nous sommes un. Il y a une seule conscience qui nous enveloppe. Cette conscience est majestueuse et indicible. C'est l'esprit de Dieu. Elle est à la fois mystérieuse et très familière. Dans la main de cette Conscience créatrice, se déploie le jeu de notre relation. Ensemble, nous jouons un jeu, nous sommes partenaires d'une relation qui a évolué avec le temps. Cette relation est désormais prête pour la transformation. Nous entrons dans une ère nouvelle. Mais je vais d'abord vous en dire plus sur les débuts de notre coopération. Ils sont peut-être différents de ce à quoi vous vous attendiez.

Lors de notre première rencontre, vous n'étiez pas encore humains. Vous ne possédiez pas de corps physique. Vous n'étiez pas incarnés sur Terre. Vous étiez des anges. Et pas n'importe quels anges ! Vous apparteniez à une famille d'anges qui avait l'intention d'initier une nouvelle aventure dans le cosmos. En quoi consistait cette aventure ? En termes très simples, je dirais que dans le cosmos, il existe une loi d'attraction des semblables. Par exemple, après la mort sur Terre, l'on est automatiquement attiré dans une zone du monde spirituel qui reflète son état de conscience. L'entourage est un reflet direct de ce que l'on ressent à l'intérieur de soi. Il y a une unité entre l'intérieur et l'extérieur. Dans le monde spirituel, il existe des sphères de lumière et des sphères de relative obscurité. Ces sphères sont séparées. Ce n'est pas le cas sur Terre, du moins en apparence. Sur Terre, de nombreux types de conscience différents sont présents ensemble et interagissent. Il y a une grande diversité et la Terre est comme un immense creuset de sphères de conscience différentes.

Même ici, chacun crée sa réalité par son état de conscience intérieur. Cependant, c'est là quelque chose que l'on comprend peu à peu, au cours d'une quête spirituelle profonde. Au début, l'on est très distrait sur Terre par un monde extérieur qui ne semble pas du tout être créé par son propre esprit. Au contraire, l'on semble être le produit de cette réalité plutôt que son créateur. Dans le monde spirituel, l'unité entre intérieur et extérieur est simplement acquise, concrète et palpable. Sur Terre, cela nécessite une conscience très évoluée pour réaliser cette unité et en prendre responsibilité en tant que créateur.

Sur Terre, une expérimentation spéciale a lieu. Lorsque que l'on est ici sous une forme physique, chacun est revêtu d'un voile pour oublier sa propre puissance créatrice divine. Il y demeure jusqu'à ce qu'il s'éveille et voit qu'il est Dieu au coeur de son être. Alors le voile tombe et il reconnaît aussi la profonde unité sous-jacente qui imprègne toutes les créatures vivant sur Terre. Le processus d'éveil y est intense et l'existence même de la Terre donne une puissante impulsion évolutive au monde spirituel tout entier. Spécialement dans le monde spirituel, il peut y avoir un manque de dynamisme et de changement, et en fait,  une stagnation dans la croissance s'est produite parce que les sphères sont séparées de façon très nette. Le changement, l'évolution, la croissance, prennent place lorsque l'on rencontre et se confronte avec l'altérité. Par « rencontrer l'altérité », je ne veux pas dire avoir une conversation polie avec elle, mais plonger en elle, réellement. L'on apprend et grandit de diverses formes de conscience non en les étudiant « d'en-haut », mais en les « devenant ». C'est exactement ce qui arrive lorsque l'on plonge dans l'incarnation sur Terre. L'on fait un plongeon en profondeur et en l'incarnant ici, l'on se connecte à diverses sphères de conscience. C'est ainsi que l'on forge un pont entre des sphères d'existence qui autrement ne  seraient pas entrées en contact.

Être humain signifie être un pont entre des sphères de conscience très variées. En forgeant  ce pont réside l'espoir d'une expansion de conscience dans toutes les sphères du monde spirituel. Même la sphère la plus évoluée du monde spirituel gagne une impulsion de croissance et de renouveau à partir de l'expérimentation sur Terre. Les humains sont capables d'explorer les extrêmes de la lumière et de l'obscurité et finalement de reconnaître l'unité derrière toutes formes et apparences. Lorsque les humains atteignent cette conscience de l'unité en eux, ils deviennent des créateurs conscients sur Terre et leur présence a un effet de transformation et de guérison sur toutes les créatures vivantes qu'ils rencontrent.

Créer la conscience de l'unité est le but de votre aventure sur Terre. J'ai commencé ce récit en mentionnant qu'au début de notre coopération, vous n'étiez pas des humains mais des anges. Votre conscience ne s'était pas encore attachée à une forme matérielle et vous vous sentiez fortement connectés aux anges autour de vous, vos frères et soeurs. Le lien entre vous était si fort que vous viviez l'expérience d'être comme les cellules d'un seul organisme. Vous pouviez oeuvrer pour le bien commun, de façon non-égoïste, évidente, étant d'un même esprit et d'un même coeur. À un certain moment, vous avez entendu un appel en provenance de la Terre. Vous étiez invités à embarquer pour un voyage avec cette planète. Et pourquoi vous ?  Pour faire court : vous étiez les audacieux parmi les anges. Vous étiez sans peurs, passionnés et, oui, quelque peu frondeurs et obstinés. Il a été dit que vous avez été bannis du paradis à cause de votre désir de connaissance et de votre obstination. et, oui, vous étiez bien curieux et aussi un peu indisciplinés. Mais c'était précisément ce que c'était supposé être !

Pensiez-vous que Dieu faisait une erreur en vous créant ? Non bien sûr, Dieu savait exactement ce qu'Il/Elle faisait, et soit dit en passant, Dieu ne juge pas facilement quelque chose comme « mauvais » ou « coupable ». Dieu est parfaitement capable de vivre avec vos « péchés ». C'est vous qui en souffrez le plus.

Bien qu'il soit compréhensible que vous puissiez regretter vos actes en tant qu'humains, il n'est pas sage d'en subir le fardeau indéfiniment. À cet égard, vous avez beaucoup souffert de vos religions qui ont fortement mis l'accent sur la culpabilité et la punition. Dieu est bien plus tendre et miséricordieux que vous ne pourriez jamais le croire. Vous êtes pardonnés avant même d'avoir enfreint la loi. Dieu de tout son coeur vous accorde l'espace de faire des erreurs. Elle/Il préfère vous voir regarder vos erreurs avec équanimité plutôt que vous fustiger. Toutes ces « erreurs » sont des étapes dans le voyage intérieur, ce voyage au cours duquel vous parvenez à vous connaître pleinement. Ce voyage n'a nul besoin d'être rectiligne, il est fait pour être en ligne courbe. Sans cette ligne courbe, pas d'expérience et sans expérience, pas d'éveil. Il vous faut d'abord vous perdre afin d'être capable de revenir à la maison consciemment. Vous avez assumé pleinement cette expérience d' « être perdus », par une passion et une obstination que Dieu Lui/Elle-même a plantées dans votre coeur. Mais je m'écarte un peu de mon sujet...en parlant de la ligne courbe !

En réponse à l'appel de la Terre, vous êtes venus. Vous êtes entrés dans ma dimension et avez trouvé une planète riche en végétation, avec de vertes forêts, des océans infinis et un embryon de royaume animal. Vous avez été émus par la beauté et la richesse de la vie à ma surface. Vous vous êtes sentis invités à participer à cette vie, à l'inspirer et à la nourrir de l'énergie angélique dont vous disposiez. J'ai été heureuse de votre arrivée. Vous étiez mes bergers, vous m'avez aidée à prendre soin de la vie et même à implanter des graines de changement et d'innovation dans les formes de vie existantes. Comment avez-vous fait cela ? Vous étiez si proches de la Source de puissance créatrice que vous aviez des facultés magiques, comme nous dirions aujourd'hui. Vous vous êtes permis d'imaginer de nouvelles formes passionnantes, et ces fictions se sont développées en graines spirituelles qui se sont attachées à des formes de vie déjà existantes. Vous avez imprégné la vie d'idées neuves. C'est ainsi que l'évolution biologique s'est faite. Toutes les formes de vie sont nées de l'Esprit. Les formes physiques, matérielles, sont la manifestation de forces spirituelles. L'esprit est beaucoup plus fort que vous ne le supposez. Vous avez été éduqués dans un cadre mental matérialiste, qui vous dit que le physique - tel que le décrit la science physique – est le fondement de la réalité. En fait, c'est le contraire qui est vrai. L'esprit n'est pas le produit de la matière dénuée d'âme. Toute matière est imprégnée d'une conscience créatrice qui la soutient.

Accompagnez votre imagination un instant. Souvenez-vous de qui vous étiez en ces temps anciens. C'est possible ! Votre âme est ouverte, illimitée et ne connaît ni l'espace, ni le temps. Imaginez que vous flottez au-dessus des océans et des forêts dans un corps éthérique très raffiné. Vous êtes fascinés par la beauté que vous voyez, par l'aventure qui va avoir lieu ici. Voyez-vous comme des êtres angéliques guidés par la joie et la passion. Vous vous sentez aussi libre que peut l'être un enfant qui peut faire tout ce qu'il veut. Imaginez maintenant que vous rassemblez vos énergies pour exprimer ce sentiment de joie et de respect pour la vie en une fleur merveilleuse. Permettez à une image de fleur que vous aimez particulièrement de se former. Voyez ses couleurs, et ressentez-les de l'intérieur. Écoutez le rire de la fleur s'élever de son coeur, tinter comme de petites clochettes – c'est comme une musique pour votre âme. À présent, transmettez-moi cette image, à moi, la Terre. Imaginez-la tomber en mon sein et être nourrie par les énergies physiques et éthériques qui aident cette graine spirituelle à prendre forme matérielle. C'est ce que vous avez fait en ces temps anciens. Vous vous êtes laissés emporter par le flot de votre inspiration et m'en avez imprégnée. Et j'ai été réceptive. Moi, la conscience présente en cette sphère matérielle, je voulais être imprégnée et absorber vos formes-pensées.

C'est de ce temps que datent notre partenariat et notre coopération. C'est pourquoi vous pouvez être si émus par la beauté de la nature et l'innocence des formes de vie non-humaines. Non seulement vous êtes touchés par leur beauté physique mais cela vous rappelle aussi la connexion ancienne qui existe entre vous et la vie sur Terre ainsi que le rôle joyeux que vous y avez joué un jour. Vous y avez participé à la création de nombreuses  formes de vie. Vous, en tant qu'anges, avez été les parents spirituels de la vie sur Terre. Telles sont l'étendue et la profondeur de votre puissance créatrice.

Pendant ce temps dont je parle, il y avait aussi des énergies sombres présentes dans l'univers, qui ont été fascinées par cette floraison de la conscience sur Terre. Les énergies sombres ne sont rien d'autre que des énergies qui ne sont pas encore conscientes de leur nature divine et croient par conséquent qu'elles ont besoin de quelque chose d'extérieur à elles pour être entières et complètes. Ces énergies sombres voulaient se nourrir de la vie sur Terre, qui rayonnait de vitalité et de force vitale. En réaction à leur intrusion, vous avez voulu protéger la vie. Vos émotions ressemblaient davantage à celles de parents qui veulent protéger leurs enfants du danger. Pour rencontrer et affronter les intrus, il vous a fallu densifier vos corps et vivre dans une dimension plus dense, moins fine et moins subtile que la sphère des anges. Essentiellement, l'intrusion de l'énergie sombre a allumé en vous une étincelle de passion et d'esprit guerrier, qui vous a entraînés plus profond dans la matière. L'étape suivante a été de renoncer à votre existence angélique et de prendre le chemin de l'incarnation.

Avec cette étape, vous avez en un sens perdu votre innocence. Juste avant de franchir cette étape, il y a eu un instant d'hésitation où vous avez réalisé qu'en devenant plus matériels, vous étiez sur le point de perdre quelque chose de très précieux. Vous alliez perdre vos ailes d'anges, qui symbolisent le fait d'être libre du temps et de l'espace, libre de la naissance et de  la mort, libre de la peur et de l'illusion. Il y avait cependant quelque chose qui vous attirait dans l'aventure de l'incarnation. Vous étiez, comme je vous l'ai déjà dit, des anges passionnés et audacieux. Et c'était bien ainsi. En apparence, votre voyage a mal tourné lorsque vous avez renoncé à être des anges et que vous vous êtes engagés dans un combat contre les forces sombres.  Vous avez été mêlés à divers conflits et guerres pendant un temps très, très long. D'autre part, ce plongeon dans la profondeur a permis à vos énergies angéliques de se répandre jusqu'aux confins de l'univers. Votre énergie angélique est une part de vous inaliénable, et qui, même si elle est voilée de façon temporaire, ne peut jamais vous être retirée.

Vos premiers corps mortels n'étaient pas faits de matière physique, telle que vous la connaissez sur Terre. Ils étaient beaucoup moins denses et moins compacts. Ils étaient invisibles à l'oeil humain. Votre conscience n'était pas aussi focalisée qu'elle ne l'est  maintenant. Vous entriez et sortiez encore aisément de vos formes physiques et faisiez l'expérience de la réalité de façon assez similaire à celle de votre état de rêve actuel. Vous étiez moins conscients de vous-mêmes en tant qu'identité séparée, votre « je-ité », en opposition au monde extérieur. À présent, vous êtes très attachés à votre forme physique. Beaucoup d'entre vous pensent que vous êtes cette forme et que vous allez périr avec ce corps physique. Dans vos toutes premières incarnations, ce n'était pas encore le cas et vous étiez bien plus libres d'aller et venir à votre gré et de faire ce qui vous plaisait. Néanmoins, vous ressentiez une certaine confusion. Bien que vous ayez été guidés par l'intention de lutter pour la lumière et protéger la vie, il vous fallait aussi gérer à présent des émotions sombres telles que la peur, la désolation et le doute. Dès que vous avez commencé à combattre quelqu'un ou quelque chose, il était inévitable que vous absorbiez en partie les vibrations de votre adversaire. S'il n'en avait pas été ainsi, il n'y aurait pas eu de terrain commun où démarrer la bataille et vous auriez simplement lâché prise de l'autre complètement.

En tant qu'anges, vous aviez en fait uniquement des sentiments nobles et élevés. Il y avait de la joie, de l'enthousiasme et un fort sentiment de communion. Lorsque vous êtes descendus sur le chemin de l'incarnation, un corps émotionnel s'est formé autour de votre âme. Ce corps énergétique contient des réponses émotionnelles qui surgissent lorsque vous ne percevez pas la réalité du point de vue de l'unité et la connexion. Les sentiments des anges ont leur siège dans le coeur. Les émotions dont vous faites l'expérience en étant incarnés sont reliées aux trois centres d'énergie inférieurs ou chakras, qui dans votre corps sont situés autour de l'estomac, du ventre et du coccyx. Ces trois chakras forment l'échelle de l'incarnation : à travers eux, vous troquez l'expérience de l'unité pour celle de la dualité. C'est aussi à travers eux que vous gravissez l'échelle et vous élevez de la dualité à l'unité. Votre corps émotionnel représente l'obstacle majeur à la paix intérieure et à la libération, parce qu'il contient de la peur, de la tristesse et de la colère. Cependant, la voie vers le haut, vers la libération et l'illumination, passe par le corps émotionnel et non le long ou autour de lui. Nous en reparlerons.

À mesure que votre corps émotionnel devenait plus lourd et plus dense, et que vous perdiez trace de vos origines, la possibilité de vous incarner en humains s'est présentée. Entre-temps, vous étiez devenus des âmes grandes voyageuses, vous aviez acquis de l'expérience à la fois dans les aspects lumineux et sombres de la vie. Les énergies de la dualité avaient pris de l'emprise sur vous, ce qui signifie que vous avez longtemps cru aux illusions qu'elles créent. Si vous vivez dans la dualité, vous croyez au fond de vous que vous êtes seuls, effrayés et impuissants, et que vous avez besoin de quelque chose d'extérieur à vous pour vous protéger, vous nourrir et vous reconnaître. À partir de cette notion, vous commencez à exercer votre pouvoir sur les autres et à cacher votre vulnérabilité. Ou bien, il est possible que vous deveniez trop vulnérables et laissiez votre pouvoir à un autre qui veut se nourrir de votre énergie vitale. Que vous soyez offenseur ou victime dans ce jeu, l'erreur fondamentale que vous faites est que vous pensez ne pas pouvoir faire l'expérience de la totalité en vous-mêmes. Il y a un trou que vous voulez combler, soit en étant le chef, soit en étant l'esclave. Ce jeu est très douloureux, comme beaucoup d'entre vous l'ont expérimenté. En ce passé lointain, il y a eu un moment où vous avez pris conscience de cela avec force. Il y a eu alors un changement. Vous aviez fait l'expérience des deux extrêmes du jeu, et vous saviez qu'il n'y a aucune solution réelle en aucun d'eux.

Vous saviez que quelque chose devait changer, mais vous ne saviez comment. Vous vous étiez éloignés de la liberté originelle et de la joie de l'ange en vous. Mais votre corps émotionnel gardait encore une mémoire, une nostalgie du foyer. Vous saviez qu'il existait quelque chose vers lequel vous vouliez revenir, un Foyer, un état de l'être qui vous semblait être paradisiaque. Votre corps émotionnel s'est alors embarqué sur un nouveau chemin. Ayant exploré les extrêmes de la dualité, il a commencé à se tourner vers l'intérieur. Ce changement de conscience a créé l'impulsion de vous incarner sur Terre en humains.

À ce point, l'être humain y existait déjà en tant que forme biologique. Mais lorsque vous êtes entrés dans cette forme de vie, vous lui avez ajouté quelque chose, qui a rendu l'être humain moins animal, et plus conscient de soi. La biologie humaine est reliée au royaume animal, mais l'être humain a été forgé par des énergies qui ne sont pas seulement nées de l'évolution naturelle sur la Terre. Ce qui distingue l'homme de l'animal, c'est la faculté de conscience de soi. Par cette faculté, les êtres humains sont capables de transformer leur corps émotionnel et de répandre l'énergie du coeur consciemment sur Terre. Alors que les règnes non-humains de la nature rayonnent la joie et la communion des anges  de façon inconsciente, c'est la mission de l'humanité de la transformer en une énergie consciente.

En vous incarnant en êtres humains, tels qu'ils existaient alors sur Terre, vous avez ajouté quelque chose à leur développement, et cet ajout a été sujet à controverse. D'une part, la conscience de soi est porteuse d'une grande promesse, d'autre part, elle peut vous faire dévier. En devenant des êtres humains, vous espériez vous reconnecter avec toute vie sur Terre et être le gentil créateur et gardien que vous aviez été autrefois. Être humain est une réalité riche et compliquée. De nombreux aspects de la réalité sont réunis en l'être humain : vous êtes en partie animal, plante et minéral, en partie un être cosmique avec une longue histoire galactique. Les êtres humains sont obscurité et lumière, vaincus et sauveurs, cause de souffrance et de destruction et en même temps, messagers d'espoir, d'amour et de puissance créatrice. En l'être humain, convergent de nombreuses énergies dans l'espoir de reconnexion et de coopération. La conscience de l'homme détient la faculté de mettre en contact des sphères d'existence très divergentes et de réinitier la notion d'unité sous-jacente. À cause de cette faculté à réaliser ce bel idéal, l'humanité a la permission de commettre de graves erreurs. Le but peut encore être atteint. Tout espoir n'est pas encore perdu.

En ce moment, l'espoir se lève comme jamais auparavant. De grands changements se produisent dans la conscience collective de l'humanité. Je viens juste d'évoquer un moment de votre passé où vous avez en fait réalisé que votre salut ne pouvait venir du jeu consistant à voler de l'énergie, ou à vous en départir, que la solution est de trouver la totalité en soi. Cette compréhension commence maintenant à germer dans la conscience de l'humanité. Ce n'est qu'une graine, pas encore une plante. Mais un changement est à portée de main et quelque chose s'éveille dans le coeur de l'humanité. Le coeur est la force de connexion entre les différentes sphères de conscience représentées en l'homme, à la fois terrestres, galactiques et cosmiques. L'appel à la paix et à la fraternité résonne à présent dans toutes ces sphères et cet appel collectif crée une vague d'énergie qui me submerge, moi la Terre.

Si vous vous sentez touché par mes paroles, et que vous vous y reconnaissez, vous êtes l'un de ceux qui ont déclenché cet appel du coeur. Vous avez envie de contribuer à la transformation de la conscience sur Terre. Je vous accueille et souhaite vous assister. Je vous raconte cette longue histoire pour que vous soyez conscients de qui vous êtes en réalité : un ange au coeur de votre être. Votre conscience de soi grandissante m'aide. Si vous vous souvenez de qui vous êtes, nous pouvons à nouveau être partenaires.

Je vois votre aspiration. Je perçois votre nostalgie. Je vous vois tendre vers la joie et l'insouciance qui vous sont si familières d'une part, si lointaines et distantes d'autre part. Il est temps à présent de revenir à qui vous êtes. Il est temps de gravir cette échelle et d'embrasser votre corps émotionnel de tout votre coeur. Entourez votre chagrin, votre impression de lourdeur, votre tristesse, de la conscience angélique de douceur et de compassion qui vous est naturelle. Vous avez la capacité de vous guérir vous-mêmes.

Vous devenez à présent des anges capables de maintenir votre lumière dans les sphères de réalité les plus denses. Vous devenez des créateurs conscients, qui ont appris à se manifester à la fois dans des sphères de lumière et d'obscurité, sans se perdre en elles. Vous êtes porteurs d'une graine de conscience qui est transformatrice pour votre environnement. Vous devenez des enseignants spirituels. Un enseignant spirituel n'est pas quelqu'un qui descend des sphères les plus hautes pour expliquer à l'ignorant de quoi la vie est faite. Un vrai enseignant est passé lui-même par l'obscurité et vous tend la main, non d'en-haut mais à partir d'un sentiment d'unité intérieure ressentie en profondeur.

L'aventure que vous avez un jour entreprise en tant qu'anges créateurs approche de sa fin. Spécialement dans cet ultime chapitre de votre voyage, vous êtes invités à vous remettre en contact avec moi, la forme de vie sur laquelle votre expérimentation a pris place. Permettez-vous de voyager en imagination, redevenez les rêveurs et les visionnaires que vous avez été. Possédez la grandeur de ce qui veut se manifester à travers vous sur Terre. Redevenez les anges qui, avec grâce, se confient à la magie de la vie, laissez-vous guider par ce qui vous donne de la joie et de l'inspiration. L'ange en vous ne veut rien de plus que devenir pleinement humain. En vous sentant un avec l'ange en vous, vous amenez un morceau de ciel sur la Terre.

©Copyright Pamela Kribbe, 2011

Traduction de l'anglais :Christelle Schoettel

Source: http://www.jeshua.net/fr/

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 14:14

61653849.jpg 

Amour et Cohérence

 

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

Nous vous invitons à ouvrir vos yeux et à accueillir avec amour la nature qui vous entoure. Ressentez toutes les formes de vie naturelles visibles et invisibles qui s’offrent à vous… Leurs offrandes sont inconditionnelles et sans attentes. Accueillez avec gratitude sans exigences, puis découvrez jusqu’à quel point votre cœur s’ouvre. La présence et l’offrande vibrante de la nature vous invitent à aimer la vie autour de vous et à reconnaître la vie en vous.

Ainsi inspiré, délaissez toute forme éventuelle d’évaluation, de jugement et de déni de vous-même afin de reconnaître et de ressentir votre beauté intérieure… Autorisez-vous à être, à exister. La vie qui vous entoure fait appel à une reconnaissance de la vie en vous dans toute sa magnificence.

Du plus profond de vos entrailles, la puissante énergie de vie s’élève alors jusqu’à votre cœur. Elle est énergie de création, expression du Je Suis véritable. Elle vous a permis de naître, de croître et de transcender jusqu’à maintenant les obstacles de votre vie. Sa puissance vous invite à reconnaître votre nature universelle, à vous aimer, à respecter l’être de lumière incarné que vous êtes : le maître en vous.

L’énergie du cœur vous invite à être UN avec vous-même et avec toutes formes de vie. La sensation d’unité, la reconnaissance de votre nature et de votre essence, soit de qui vous êtes sur cette Terre, est AMOUR VÉRITABLE. L’amour, la reconnaissance, le respect de vous-même, de la vie en vous s’expriment par la cohérence dans votre réalité quotidienne. Dans un moment d’intimité avec vous-même, alors que votre rythme vibratoire s’élève, alors que tout votre être est en expansion, vous réalisez à nouveau qui vous êtes. Votre état, vos pensées, vos paroles, vos gestes, vos comportements exprimeront l’amour s’ils sont cohérents avec vos choix intérieurs, vos élans de vie et vos idéaux.

Ainsi, chères Âmes, l’être de lumière que vous êtes, existe vraiment à chaque instant lorsque votre expression est cohérente. Au-delà de toutes connaissances spirituelles ou mystiques, avant tout rituel ou tout exercice, la voie du maître incarné est une voie d’expression concrète qui se doit d’être cohérente avec vos choix les plus intimes. Et ceux-ci sont ceux que vous faites en vibrant d’amour et de respect pour la vie en vous. Plutôt que d’imaginer qu’une voie spirituelle en soit une d’efforts, d’exigences, réalisez qu’elle est tout simplement une voie qui propose que chaque expression soit cohérente avec vos choix les plus amoureux.

Chères Âmes, accueillez-vous avec tant d’amour, qu’à chaque instant, l’amour de vous-même soit l’amour de la vie, de l’Univers et s’exprime ou se manifeste en chacune de vos expressions.

Accueillez notre Amour.
 

Prismayam, le 6 juillet 2011
Les Énergies du Maître Saint-Germain
Par Pierre Lessard

Source: http://rayonviolet.com/messages.html#coherence

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 10:41
httpi811
Transmis par Arcturius le 14 - juillet - 2011

Message de l’Archange URIEL

Faire ses choix, c’est s’aimer de tout son cœur

Message reçu par Edwige Mentele

Lorsque La lumière descend sur votre vie, vous commencez à comprendre, vous commencez à aimer aimer, aimer aimer : aimer qui vous êtes à la lumière de la GRANDE LUMIERE, à la lumière de la SOURCE , et non plus aimer qui vous êtes à partir de la partie inférieure de vous : celle que précisément que vous n’aimez pas ou n’aimez plus !.

 Comment voulez-vous continuer à vous rejeter en pénétrant dans ce nouveau monde ascensionnel ici présent ? Ce n’est plus possible. C’est une énergie d’amour tellement forte et tellement puissante qui vous entoure, que vos petits « démons intérieurs », ceux que vous aviez si gentiment  mis au placard veulent sortir pour faire « joujou au grand air ».

Toutes ces parties emprisonnées de vous-même veulent partir et s’échapper de la prison dorée que vous vous êtes faites et qui ne peut pas tenir, puisque basée sur des mensonges de votre égo à votre égo pour ne pas avoir à vous débarrasser  d’une de vos terribles habitudes : Celle de rester tapis dans l’ombre en attendant que les autres, la vie décide pour vous.

La lumière, chers rayons de soleils, va submerger vos vies dans les jours qui suivent de la manière la plus difficile à vivre et la plus belle en même temps.

Si  la vie vous met face à des choix maintenant, c’est parce que vos choix eux-mêmes doivent être éclairés.

Ce n’est pas le choix que vous allez faire qui compte : ce qui compte c’est : « mon choix est-il vraiment MON choix » ? Ou : mon choix est-il celui des autres, du passé, des convenances, celui qui conviendrait le mieux pour satisfaire au plus grand nombre ? Ou mon choix est-il basé sur la CERTITUDE ABSOLUE que je veux réellement MOI , en tant qu’être Divin accompli ?

DISCERNEMENT !!!

Eh oui, difficile de faire les bons choix les yeux fermés !!!

Je dis cela car vous aviez les yeux fermés si longtemps ! Vous ne vouliez pas les ouvrir. Vous ne vouliez pas voir cette partie de vous que vous considériez si faible et méprisable que vous l’avez rejeté au fond d’un trou.

Vous ne vouliez plus faire de choix ces derniers temps car pour vous le choix était devenu « retour à la dualité », donc retour au monde des conflits. Alors qu’en réalité, le choix est « prise de conscience » et donc « changement d’attitude ».

Lorsque la lumière va continuer à descendre, dans les deux prochains mois, on vous demandera encore plus de vigilance, plus de concentration : « est-ce mon choix, ou est-ce le choix des autres ? »

Que vous soyez dans l’excès de pouvoir, ou le manque de pouvoir, vous ne pourrez plus supporter ces parties de vous-même qui vous tirent par la manche et qui disent « eh, est-ce vraiment ton choix ? Est-ce vraiment ton VRAI choix ? »

Le présent sacré qui vous est offert maintenant s’appelle LIBERTE.

Et surtout : liberté de CHOISIR.

Vos choix sont déterminants pour le monde futur car vos choix sont des actes créateurs.

Lorsque vous créez avec le cœur, vous pouvez créer exactement ce que vous voulez à la vitesse de la lumière.
Lorsque vous vous déplacez dans« cœur des autres », pour leur faire plaisir ou par convention : vous êtes « dans le cœur des autres » et donc pas dans VOTRE CŒUR.

Vous vous trahissez vous-même, et je parie dans ce cas-là que les autres vous trahissent d’une manière ou d’une autre !!!

Restez dans la seule et unique source de guidance, de lumière et de création véritable : votre cœur.

Le cœur du cœur sacré vibre de plus en plus à l’intérieur de vous en illuminant toutes vos vies multidimensionnelles.

Soyez aux commandes, soyez sur place : restez ferme quant à vos convictions. Et de là, vous avez le plein potentiel d’éclairer votre monde et TOUTE LA CREATION !

Je vous aime, je vous éclaire et je m’incline devant votre SAINTETE

Namaste,

Uriel

 

Edwige Mentele  http://alphaomega.fr.gd

© 2011, Les Chroniques d'Arcturius.
Tous droits réservés pour tous pays.
Merci de citer vos sources.
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez vous s’en!

Diffusé par: http://www.lespasseurs.com/chroniques_arcturius/?p=7952
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 10:33
 blast.jpg
  
Transmis par Arcturius le 8 - juillet - 2011

Message de la Source

Mes doux enfants, l’heure est venue de faire le point.

Il n’y a pas de mise au point possible, sans un moment de pause ; qui se traduit parfois par un moment de vide, de tristesse, ou de désespoir.

Sans ces moments, votre mental continuerait au galop à créer des images et des sons qui n’ont plus rien à voir avec votre réalité. Vous continueriez comme des robots sans vous questionner.

 Or la réalité étant de nature DIVINE, je vous demande d’être DIVIN ; c’est-à-dire de laisser tomber tout ce qui n’est pas de nature DIVINE :
-    Pensées négatives
-    Tristesses, chagrins
-    Peurs, manque de confiance en soi
-    Inconstance et « inconsistance »…

L’inconstance provient du manque de foi en votre propre DIVIN. De ce fait, vous prenez parfois des décisions, qui changent, et qui changent encore.

‘L’inconsistance’ quant à elle provient du fait que vous ne croyez pas vraiment en la possibilité extrême de fonder et de créer réellement et solidement votre propre monde…

Dans ce cas-là, vous créez des choses qui sont valables un jour, deux jours et qui le troisième jour ne tiennent déjà plus la route. Soit elles ne se manifestent pas, soit elles sont mortes dans l’œuf. L’inconsistance est un manque d’énergie : et on ne crée pas sans énergie!

Soyez donc  ‘consistants’ et non plus ‘inconsistants’. Et pour ce faire, je vous demande de ne plus douter de votre propre création…
A chaque seconde vous respirez, a chaque seconde vous créez…Et il en a toujours été ainsi ; sauf que vous n’avez jamais vraiment voulu le voir car il est bien plus confortable de chercher des bouc-émissaires responsables de vos échecs, que de se remettre vous-mêmes les pendules à l’heure et de CREER VOTRE CREATION !

Le Lâcher-prise qui vous est demandé aujourd’hui est aussi fort que les barrières et les œillères que vous vous êtes mises vous-même dans le passé.

Aujourd’hui, les vibrations qui émanent de votre propre planète sont si fortes et si élevées, qu’elles vont nettoyer toutes seules toutes les « crasses » intérieures que vous-vous êtes faites à vous-mêmes : manque de confiance en Dieu, en l’avenir, en l’univers, au Monde et en vous…

Vous vous étiez crée un monde coupé de tout votre pouvoir d’être TOUT PUISSANT !

Comment rester insensibles à de telles vibrations ? Ce n’est plus possible. Ce n’est même plus possible de vous cacher à l’intérieur de vous-même ou de vous ignorer !
Toutes ces pirouettes ne servent à plus rien, car la lumière tombe d’en haut et monte du bas !!! Vous êtes cernés !!! Vous êtes cernés de lumière et vous n’êtes que
Lumière qui répondez de plus en plus à la lumière.

Du coup vos propres masques tombent, tombent, tombent … et vous ne vous reconnaissez plus.

Moi, l’être Divin non incarné et incarné, je subis ces changements en même temps que vous puisque je suis VOUS !

Je suis en chacun de vous et je transmute, je transmute :
JE CHANGE :
Mon propre DIVIN devient de plus en plus Divin.

Ainsi, il n’y a pas de fin à NOTRE lâcher-prise, chers enfants…Votre Père bienveillant vous englobe et vous soutient de tout son cœur dans tous ces changements.

Mais comment peut-il vous soutenir réellement si vous ne faites pas un effort,
Le seul effort que je vous demande à présent, c’est de vous laisser faire.
J’agis à travers-vous et mon énergie intelligente fait exactement ce qu’elle doit faire, quand elle doit le faire. Ni vous, ni personne ne peut exactement  comprendre où, quoi, comment car nous sommes dans le MOMENT PRESENT. C’est le seul endroit où NOUS existons.

Qui vous a dit qu’il y existait un autre temps ?
Votre sphère de non-pouvoir, mes enfants : la partie de vous qui n’était pas encore ascensionnée et qui croyait encore qu’il fallait satisfaire Madame la Matière pour obtenir ses faveurs.

Le passé vous servait de poubelle afin de pouvoir accuser ce même passé de tous vos maux.

Le futur vous servait de poubelle également afin de mettre dans un futur ce que vous ne vous autorisiez pas à obtenir MAINTENANT.

Mes enfants, voici venu le moment du PARDON et des RETROUVAILLES.
Vous et moi sommes liés ICI ET MAINTENANT afin de créer une nouvelle ère de création REELLE.

Plus rien ne sera comme avant dès lors où vous vous liez à moi dans le PRESENT.

JE SUIS QUI JE SUIS DANS LE CŒUR DU CŒUR SACRE DE MOI-MEME.

Je vous bénie

Edwige Mentele  http://alphaomega.fr.gd

 

© 2011, Les Chroniques d'Arcturius.
Tous droits réservés pour tous pays.
Merci de citer vos sources.
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez vous s’en!
Diffusé par: http://www.lespasseurs.com/chroniques_arcturius/?p=7636

Partager cet article
Repost0