Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 19:39

 

 


 

Le fluorure de sodium est très toxique et le seul fait de respirer ou de l’inhaler peut être dangereux. Il rend docile, fait de nous des moutons.

C’est l’un des ingrédients de base du Prozac.

Même le gouvernement des États-Unis a réclamé la baisse des taux de fluoration de l’eau à la suite d’une étude publiée dans Environmental Health Perspectives et qui a trouvé que la consommation accrue de fluor provoquait une baisse du QI chez les enfants.

Le Fluorure de Sodium : Arme chimique ! (A ne pas confondre avec le Fluorure de Calcium).

Le fluorure est un répressif majeur des fonctions intellectuelles.

Ajouté aux réserves d’eau et aux dentifrices, le fluorure de sodium (le mot fluor, plus simple, est utilisé dans la suite du texte) est un ingrédient commun aux poisons préparés à l’intention des cafards et des rats, aux médicaments psychiatriques, hypnotiques et anesthésiques et aux gaz neurotoxiques. C’est l’un des ingrédients de base du Prozac et du gaz neurotoxique Sarin, qui fut employé au Japon dans l’attaque du métro.

 

Des preuves scientifiques indépendantes montrent que le fluor provoque des troubles mentaux variés et rendent les gens stupides, dociles et serviles, en plus de diminuer la longévité et d’endommager la structure osseuse.

 

La première utilisation du fluor dans l’eau potable date des camps de concentration NAZIs, grâce à la I .G. Farben, société pharmaceutique géante notoire. C’est elle qui dirigeait des camps comme Auschwitz.

Elle existe encore, elle fait partie intégrante de la compagnie allemande BAYER. Quelqu’un pense-t-il que les NAZIs firent cela parce qu’ils se sentaient concernés par la santé des dents de leurs prisonniers? Les nazis sont toujours là, ce sont les Khazars  http://vol370.blogspot.fr/2015/11/2011-lhistoire-occulte-de-la-diabolique.html

 

Cette médication massive des réserves d’eau en fluor servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s’assurer de leur docilité.

Charles Perkins, chimiste, écrivit ce qui suit à la Fondation pour la recherche nutritionnelle Lee, à Milwaukee (Wisconsin), le 2 octobre 1954 : «… Dans les années 30, Hitler et les NAZIs allemands, envisagèrent un monde dominé et dirigé par la philosophie nazie du pangermanisme. Les chimistes NAZIs élaborèrent un plan d’une grande portée (et très ingénieux), de contrôle des masses, plan qui fut soumis et adopté par l’état-major allemand.

 

Il consistait à prendre le contrôle de la population de n’importe quelle région, par la médication massive des réserves d’eau potable.

Par cette méthode, ils pourraient contrôler la population de zones entières, la réduire par la médication de l’eau – qui provoquerait la stérilité des femmes – et ainsi de suite. Le fluor tenait une place importante dans ce projet de contrôle des masses.».

 

Charles Perkins dit que des doses répétées de fluor, en quantité infinitésimale, réduisent les possibilités d’un individu à résister à la domination, en empoisonnant lentement, par narcotisme, une partie précise de son cerveau, le soumet tant ainsi à la volonté de ceux qui veulent le gouverner.

 

Il dit que le fluor est une «lobotomie légère et commode» et que la véritable raison qui se cache derrière la fluorisation de l’eau n’a rien à voir avec la santé dentaire des enfants. Si c’était le cas, il existe une quantité d’autres moyens, plus faciles à mettre en place, moins coûteux et de loin plus efficaces, souligne-t-il. Le réel objectif derrière la fluorisation de l’eau était de réduire la résistance des masses à la domination, au contrôle et à la perte de leur liberté.

 

Perkins dit que lorsque les NAZIs décidèrent d’aller en Pologne, l’état-major Allemand et l’état-major Russe échangèrent leurs idées scientifiques et militaires, leurs plans, leur personnel et le projet du contrôle des masses par la médication de l’eau, que les communistes Russes (khazars) adoptèrent aussitôt parce qu’il collait parfaitement à leur plan de communiser le monde. «Le plan me fut expliqué en détail par un chimiste Allemand, l’un des officiels de l’immense industrie chimique I.G. Farben. À l’époque, cet homme avait aussi une place importante au sein du mouvement NAZI.

 

Je dis ça avec toute l’honnêteté et la sincérité d’un scientifique qui a passé près de vingt ans de sa vie à faire des recherches en chimie, en biochimie, en physiologie et en pathologies dues au fluor : Une personne qui boira pendant un an, ou plus, de l’eau à laquelle on a ajouté du fluor, ne sera plus jamais la même, mentalement ou physiquement.». C’est la raison même pour laquelle, depuis, les «gouvernants» ont continué de plus belle à encourager la consommation de fluor.

Y a-t-il meilleur moyen de diminuer les capacités mentales de la population qu’en contaminant les réserves publiques d’eau potable ?

 

Lorsque nous buvons quelque chose qui contient de l’eau «fluorée», y compris de la bière et des sodas (boissons gazeuses), nous sommes intoxiqués lentement, mais sûrement. Le fluor est un sous-produit de l’industrie de l’aluminium. L’idée d’introduire du fluor dans l’eau potable vient de la famille Mellon, aux États-Unis, qui dirige le cartel de l’aluminium ALCOA .

La lignée des Mellon est très importante. Ce sont des amis intimes de la famille royale d’Angleterre et, par le réseau, ils dictent la politique US. Le fluor ne protège ni les dents, ni les os. Ce ne sont que des prétextes. Le fluor sert à diminuer les fonctions intellectuelles de la population, afin que personne ne pense, ne remette quoi que ce soit en question ou ne se rebelle. Les concentrations en fluor des eaux minérales

 

Avertissement

 

Avec un verre de Vichy par jour, on dépasse déjà la dose admissible de fluor (1 mg par jour chez l’adulte). Les eaux sont classées des plus riches en fluor, à consommer avec grande modération, vers les moins riches, a priori sans danger du point de vue du fluor. Il est préférable de ne pas consommer comme unique eau (soit 1,5 l par jour) des eaux à teneur en fluor supérieure à 0,6 mg/l. Au bébé, on ne donnera pas d’eau à teneur supérieure à 0,2 mg/l, et 0,3 mg/l Liste des eaux minérales qui contiennent le plus de Fluorure de Sodium

ST-YORRE 8,9

SAIL-LES-BAINS 6,5

VICHY CELESTINS 6,1

PAROT 3,7

ST-ALBAN CESAR 3,4

OREE DU BOIS 2,8

CHATEAUNEUF 2,7

ST-ALBAN ANTONIN 2,7

AMANDA 2,5

ST-AMAND VAUBAN 2,5 W

ATTWILLER 2,4

CHATELDON 2,2

CLOS DE L’ABBAYE 2,1

FONFORT 2,0

QUEZAC 2,0

DAX 1,9

SOULTZMATT 1,9

ST-CHRISTOPHE 1,9

BADOIT 1,8

MIERS-ALVIGNAC 1,8

VALS-VIVARAISE 1,6

ST-DIERY 1,5

VERNET 1,5

ST-ANTONIN-NOBLE-VAL 1,4

ARCENS 1,2

CRISTALINE 1,1

ARVIE 1,0 VERNIERE 1,0

REINE DES BASALTES 0.9

STE-MARGUERITE 0.9

ROZANA 0.7

VALS ST-JEAN 0.7

PUITS St-GEORGES 0.6

AMELIE-LA-REINE 0.5

SALVETAT 0.5

AUVERGNE 0.4

HEPAR 0.4

DIDIER 0.4

ABATILLES 0.3

CONTREX 0.3

VENTADOUR 0.3

VITTEL 0.3

CHANTEMERLE 0.3

AVENE 0.2

AIZAC 0.2

CHAMBON 0.2

HYDROXYDASE 0.2

VOLVIC 0.2

ALET 0.2

PLANCOET 0.2

PROPIAC 0.2

OREZZA 0.1

EVIAN 0.1

LUCHON 0.07

PERRIER 0.07

THONON 0.07

CELTIC 0.05

DIDIER PLATE 0.05

MONT-ROUCOUS 0.05

NESTLE PURE LIFE

Source des Acacias 0.05

ST-MARTIAL 0.03

OGEU 0.09

 

Précautions d’emploi d’après Wikipédia :

Le fluorure de sodium est très toxique et le seul fait de respirer ou de l’inhaler peut être dangereux. Il affecte le système circulatoire, le cœur, le squelette, le système nerveux central et les reins. À terme, il peut même causer la mort. D’autre part, il est très irritant pour la peau, les yeux et le tractus respiratoire. En cas d’inhalation, il est nécessaire de s’écarter de toute source de poussières, se moucher, respirer sous oxygène artificiel si nécessaire et/ou consulter un médecin. En cas de contact avec les yeux et la peau, il faut se rincer abondamment à l’eau et surveiller s’il y a des complications

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Fluorure_de_sodium

 

Diffusé par:  http://vol370.blogspot.fr/2015/12/1612-votre-eau-vous-empoisonne.html

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Lire également:

 http://cristalain.over-blog.fr/article-danger-fluor-le-fluorure-abaisse- le-qi-et-declenche-la-croissance-des-tumeurs-109752268.html

 

 http://cristalain.over-blog.fr/2015/08/l-imposture-des-dentifrices-au-fluor-08-2015.html

 

Cristalain.

Repost 0
Published by Cristalain - dans info Santé - bien être
commenter cet article
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 22:37

 

Le lauréat du prix Nobel, le Dr OttoWarburg H, a consacré sa vie à l’étude et à la cause de la maladie le cancer. Dr Warburg était directeur de l’Institut Kaiser Wilhelm (aujourd’hui Institut Max Planck) pour la physiologie cellulaire à Berlin.

 

Otto Heinrich Warburg, né le 8 Octobre 1883 à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg), mort à Berlin, était un médecin, physiologiste et biochimiste allemand. Docteur en chimie et docteur en médecine, il fut lauréat du Prix Nobel physiologie et médecine pour sa découverte de processus-clés de la respiration cellulaire et de différents systèmes enzymatiques. Ayant démontré que les cellules cancéreuses changent leur métabolisme pour passer à un métabolisme anaérobie Il a formulé l’hypothèse, non confirmée, que le cancer ne peut pas se développer dans un milieu riche en oxygène. Parmi ses étudiants, le plus illustre est Hans Adolf Krebs, prix Nobel lui aussi en 1953.

 

Le Dr Warburg a été l’un des éminents physiologistes du 20ème siècle, et il a découvert que la cause du cancer est une acidité trop importante dans le corps, signifiant que le pH dans le corps est en dessous du niveau normal de 7,365, qui constitue un état « acide ». Warburg a étudié le métabolisme des tumeurs et la respiration des cellules et a découvert que les cellules cancéreuses persistent et prospèrent dans un pH plus faible, à 6,0, à cause de la production d’acide lactique et d’une concentration élevée en CO2. Il croyait fermement qu’il y avait une relation directe entre le pH et l’oxygène. Un pH plus élevé, qui est alcalin, signifie qu’il y a une concentration plus élevée en molécules d’oxygène, tandis qu’un pH plus faible, qui est acide, signifie qu’il y a une concentration plus faible d’oxygène… c’est cette même oxygène qui est nécessaire pour garder des cellules saines.

 

En 1931, il a été lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine pour cette importante découverte sur la cause du cancer. Il a déclaré : « les tissus cancéreux sont acides, alors que les tissus sains sont alcalins. L’eau se divise en ions H+ et OH-, s’il y a un excès d’H+, c’est acide ; s’il y a un excès d’OH-, alors c’est alcalin. »

 

Dans son ouvrage Le métabolisme des tumeurs, il a prouvé que « toutes les formes de cancer sont caractérisées par deux conditions de base : l’acidose et l’hypoxie. Le manque d’oxygène et l’acidose sont les deux faces d’une même pièce: si vous en avez une, vous avez l’autre. » « Toutes les cellules normales ont un besoin absolu d’oxygène, mais les cellules cancéreuses peuvent vivre sans oxygène , c’est une règle sans exception. Privez une cellule de 35 % de son oxygène pendant 48 heures, elle pourra devenir cancéreuse.

 

» Le Dr Warburg a clairement démontré que la première cause du cancer est un manque d’oxygène, ce qui crée un état acide dans le corps humain. Le Dr Warburg a découvert que les cellules cancéreuses sont anaérobies et ne peuvent pas survivre en présence de niveaux élevés d’oxygène, que l’on trouve dans un état alcalin .

 

Comprendre le pH , la cause du cancer et pourquoi on a le cancer ou d’autres maladies.

 

D’après les recherches du Dr. Enderlein, une guérison totale de maladies chroniques, ne peut arriver que lorsque le sang est ramené à un pH normal, légèrement alcalin.

 

Cause du cancer : pourquoi le pH devrait-il nous concerner ?

 

Étant donné que nous sommes faits à 60-70% d’eau, le niveau du pH a des effets très profonds sur la chimie du corps, la santé et les maladies. Tous les mécanismes régulateurs (respiration, circulation, digestion, production hormonale) ont pour but d’équilibrer le pH, en débarrassant le corps et les tissus des résidus acides sans endommager les cellules vivantes. Si le pH dévient , trop acide ou trop alcalin, les cellules s’empoisonnent avec leurs propres déchets toxiques et meurent. Comme les pluies acides sur une forêt et des déchets alcalins dans un lac, un pH déséquilibré corrode les tissus humains, consumant les milliers de kilomètres de veines et d’artères, comme les produits corrosifs s’attaquent au marbre. S’il n’est pas régulé, un pH déséquilibré peut interrompre les activités et fonctionnements cellulaires, comme les battements de cœur et les étincelles entre les neurones du cerveau.

 

La cause réel du cancer est liée à 2 facteurs qui sont toujours présents lors d’un cancer, le pH acide et le manque d’oxygène.

 

En apprenant à manipuler ces deux facteurs qui seraient la cause du cancer , on peut réduire ou inverser le processus du cancer. Rappelons-nous que le pH est un nombre exponentiel de 10 ; donc une petite différence dans le pH se traduit en grosse différence dans le nombre d’ions OH-. En d’autres mots, un sang avec un pH de 7.45 contient 64.9% plus d’oxygène qu’un sang donc le pH est 7.3. Le cancer a besoin d’un environnement acide/pauvre en oxygène pour survivre et se développer. Les patients en phase terminale d’un cancer sont environ 1000 fois plus acides qu’ils ne devraient l’être. Cela veut dire un niveau d’oxygène dangereusement critique au niveau cellulaire. En l’absence d’oxygène, le glucose fermente et devient acide lactique. Cela baisse le pH des cellules. Le pH des urines et de la salive des patients en phase terminale de cancer se situe très souvent entre 4.0 et 5.5. Quand le cancer se transforme en métastases, le pH chute davantage. Nos corps ne peuvent pas lutter contre la maladie si le pH n’est pas proprement équilibré. En d’autres termes,c’est « alcalinise ou meurt ».

 

Cliquez sur ce lien pour voir la : Liste des aliments alcalinisants et acidifiants  http://www.ateliersante.ch/listaliments.htm

À propos de l’Auteur : Claire C.

❝ Diplômée d’une licence en langues étrangères, j’ai rejoint http://www‌.espritsci‌encemetaph‌ysiques.com/ en 2014. Plus le temps passe et plus ce qui se passe sur notre planète m’interpelle, j’ai donc voulu apporter ma contribution pour essayer de faire changer les choses. Depuis que je travaille pour Esprit Science Métaphysiques , j’ai eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir faire évoluer la conscience des autres.

Références :

•Oxford Reference

•The classic: The chemical constitution of respiration ferment.

•THE ROOT CAUSE OF CANCER – Noble prize Winner Dr. Otto H Warburg . Dr. Warburg has devoted his life to study the causes of cancer.

•Curing Cancer: Nobel Laureate Otto Warburg

•Otto Heinrich Warburg (1883-1970)

•Otto Warburg

 

Source : EspritScienceMetaphysiques En savoir plus sur   http://www.onsaitcequonveutquonsache.com/2015/11/voici-la-vraie-cause-du-cancer-et-pourquoi-elle-a-ete-gardee-secrete/#bWWOY1cHeF1RVIQB.99

 

Diffusé par:    http://www.onsaitcequonveutquonsache.com/2015/11/voici-la-vraie-cause-du-cancer-et-pourquoi-elle-a-ete-gardee-secrete/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Lire également:  http://www.onsaitcequonveutquonsache.com/2015/12/horrible-un-professeur-de-berkeley-les-gens-ne-meurent-pas-du-cancer-mais-de-la-chimiotherapie/#TuhZdJHefmTayIEi.99

https://www.youtube.com/watch?v=WMGJH2gHE9c

https://www.youtube.com/watch?v=CU6D5E1UZBM

https://www.youtube.com/watch?v=3xkXstOO7VM

https://www.youtube.com/watch?v=qD43762w1V4

https://www.youtube.com/watch?v=087pRReeu30

https://www.youtube.com/watch?v=w2kueqQzUMk

 

Cristalain.

Repost 0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 07:02

Source: http://www.dailymotion.com/video/x2e47te_charlotte-gerson-sur-la-therapie-gerson_lifestyle

Véritable bombe thérapeutique : la cure Gerson

La cure Gerson

video a voir !

nous sommes ce que nous mangeons !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=6Zt0dCQ9NSI

 

 

La cure Gerson, une véritable bombe thérapeutique qui a discrètement sauvé des milliers de malades depuis plus de 50 ans. Jamais personne, jusque-là, n’avait entendu parler de cette méthode qui laisse loin derrière, en efficacité, ce que l’on connaissait. Ici pas de médicament miracle, mais la simple logique pour restaurer rapidement l’organisme : 13 verres par jour de jus frais (impératif) de fruits et de légumes alternés, un régime sans viande et sans aucun produit laitier, où le sel est remplacé par du potassium et de l’iode, et surtout… des lavements au café qui réalisent un nettoyage interne exceptionnel par les voies biliaires et une sédation complète des grandes douleurs – découverte fortuite remontant aux tranchées de la guerre de 14/18 pour calmer les grands blessés. Cette cure, initialement destinée à la tuberculose par le Dr Gerson, s’effectue tranquillement chez soi, sur quelques mois et s’applique à de très nombreuses maladies. Le second volet du livre concerne la thèse géniale du Dr Kelley, sauvé d’un cancer du pancréas par la cure Gerson à l’âge de 37 ans. Ses deux découvertes : ce que la médecine appelle » métastases » est simplement du tissu placentaire et c’est la pancréatine qui stoppe la prolifération du placenta. La conclusion thérapeutique devient alors simple et évidente .

 

Cure Gerson & Kelly/Michel Dogna

C’est grâce à un passionné de médecines naturelles, Raymond Hauglustaine, tombé par hasard sur un livre américain parlant de la cure du Dr Gerson, que cette thérapie « anticancer » est arrivée en Europe. Frappé par sa logique et ses résultats étonnants, il le traduit et l’envoie à Michel Dogna.

 

À l’affût de nouvelles thérapies alternatives, ce naturothérapeute insatiable l’expérimente avec succès sur ses patients et décide de publier un livre contenant tous les détails de la fameuse méthode.
Selon lui, son avantage certain sur la cure Breuss est que l’on peut continuer à s’alimenter presque normalement, ce qui n’est pas négligeable pour des patients déjà affaiblis par la maladie.
C’est en soignant des patients atteints de tuberculose qu’un médecin allemand, le Dr Max Gerson (1881-1959), développe son approche, à l’époque révolutionnaire en Occident, de la maladie : il ne faut pas traiter uniquement les symptômes mais la totalité du corps.

 

Directeur de différents sanatoriums européens avant de fuir le nazisme aux États-Unis, il arrive à la conclusion que dans les maladies dégénératives la partie la plus importante de l’organisme est l’appareil digestif. Il faut que « tous les organes de l’appareil digestif fonctionnent parfaitement pour permettre d’aboutir aux substances ultimes de la transformation, et qu’en même temps, tous les déchets, toxines et poisons soient obligatoirement éliminés pour que rien ne puisse s’accumuler dans le système ».
Le foie est l’organe clef dans le fonctionnement du système digestif. Non seulement il contribue à l’élaboration des sucs digestifs grâce au système nerveux viscéral mais, de plus, il seconde le pancréas dans l’élaboration de la trypsine, la pepsine, la lipase et des enzymes digestives.
La deuxième fonction essentielle du foie est d’éliminer les toxines du corps. C’est lui qui les transforme pour qu’elles puissent passer dans les conduits biliaires et être éliminées par la bile. Enfin, le foie a une acti-vité directement anticancéreuse car il réactive les enzymes oxydantes qui permettent d’éliminer les cellules malades. On sait aujourd’hui que, chez les personnes souffrant de cancer, le niveau de fonctionnement des enzymes oxydantes est très bas.

 

Contrairement aux idées reçues, le phénomène oxydatif n’est pas que négatif : il y a des oxydations nécessaires car elles relèvent de processus métaboliques naturels dans l’organisme et servent justement à éliminer les éléments malsains. Il ne faut pas confondre avec les phénomènes oxydatifs destructeurs qui résultent de réactions avec des radicaux libres et qui, dans ce cas, sont cancérogènes. La priorité est donc de régénérer le foie des patients afin qu’il fonctionne parfaitement.

 

La cure Gerson propose un traitement en trois étapes.
L’appareil digestif est très empoisonné chez les personnes souffrant de cancer. Dans les cas les plus avancés, le foie et le pancréas ne fonctionnent plus et, parfois, les patients n’ont même plus de sucs digestifs.
Pour détoxifier l’organisme et soulager la souffrance physique, le Dr Gerson a mis en place des lavements au café. Cette méthode n’est pas nouvelle et fut découverte durant la guerre 14-18 pour calmer les douleurs des soldats blessés. Le café, administré par voie rectale, doit rester dans les intestins une quinzaine de minutes. Ces lavements agissent en fait comme une sorte de dialyse. La caféine permet de dynamiser l’action du foie chargé de filtrer le sang, d’ouvrir les canaux biliaires pour l’éliminer plus facilement la bile remplie de toxines et de stimuler le système enzymatique. Ainsi, le taux de toxines du sérum sanguin diminue et les poisons des fluides qui nourrissent les cellules sont éliminés. L’intensification de l’activité enzymatique empêche la réabsorption de la bile toxique par le foie au travers de la paroi intestinale.

 

Le Dr Gerson a mis en place un régime à base de jus de fruits et légumes crus afin de combler tous les apports en minéraux, vitamines et enzymes nécessaires, et qui permet également d’oxygéner les cellules : les fruits purifient l’organisme et les légumes le restaurent.
Pour le Dr Gerson, une alimentation biologique est indispensable : « Il n’est pas possible de guérir des gens très malades en mettant des poisons dans leur organisme. » En revanche, le jeûne n’est pas conseillé mais il faut néanmoins proscrire toutes les graisses, la viande, les produits laitiers, le soja et le sel.

 

Tous les apports nécessaires à l’organisme doivent se faire par une alimentation saine. Les supplémentations en vitamines et minéraux (calcium, magnésium…) peuvent se révéler dangereuses. Les vitamines, notamment A et D, sont immédiatement absorbées par les cellules cancéreuses et leur servent de carburant. Le calcium en trop grande quantité peut même provoquer le cancer.
 

Pour le Dr Gerson, « l’harmonie qui doit régner dans le corps obéit à la loi de totalité », ce qui signifie qu’il ne faut pas modifier le métabolisme minéral, particulièrement en cas de cancer. La seule chose essentielle est l’équilibre des deux minéraux les plus importants : le sodium et le potassium.
Pour le Dr Gerson, une alimentation saine est une des meilleures façons de prévenir le cancer. On évite ainsi par des aliments dégradés, ou intoxiqués, d’abîmer son foie et d’empoisonner son corps jour après jour. Ainsi constate-t-on actuellement que les personnes âgées ont souvent un foie en meilleur état que les jeunes et une meilleure résistance grâce à la nourriture dont elles ont bénéficié dans leur enfance. Les bébés nourris avec des aliments en pot tout préparés auront une santé plus fragile. De même, les adultes ont intérêt à éviter la nourriture mise en conserve, avec colorants, acides et additifs !

 

La meilleure chose à faire est de manger le plus possible de nourriture crue, de maintenir un niveau élevé de potassium et de prendre un peu d’iode.

Selon le Dr Gerson, l’un des problèmes fondamental à l’origine des maladies est la perte de potassium au niveau cellulaire associée à l’envahissement des cellules par le sodium (sel) qui attire l’eau. Il faut donc équilibrer ces deux minéraux en ingérant le moins de sel possible et en ajoutant du potassium et de l’iode pour aider le foie à rétablir le niveau de potassium. L’iode est nécessaire pour faciliter et accroître le phénomène d’oxydation positive : introduit dans le corps, il pénètre immédiatement la masse cancéreuse. Les cellules malades absorbent rapidement l’iode et grossissent. Mais le sodium venant à manquer, elles le remplacent par le potassium et les enzymes oxydantes ce qui finit par les tuer. « C’est ainsi que nous tuons les cellules cancéreuses, parce que nous éliminons les conditions qui leur sont nécessaires pour vivre », conclut le Dr Gerson.
Attention, si vos reins sont en mauvais état, il est conseillé de réduire les doses de potassium afin de ne pas atteindre les doses dangereuses pour le coeur par défaut d’élimination.

 

La cure Gerson a été appliquée avec succès non seulement dans les cancers mais aussi dans d’autres pathologies. Selon le Dr Gerson, il faut nettoyer le corps dans tous les cas de maladies dégénératives. Il a également observé que la majorité du temps, chez les patients souffrant d’arthrite, le foie est faible ou endommagé.
Ceci est aussi vrai pour les maladies coronariennes dues au rétrécissement des artères cardiaques en raison de l’accumulation des graisses sur la paroi artérielle.

 

Le Dr Gerson soigna d’ailleurs l’illustre Dr Schweitzer, alors âgé de 75 ans, d’un diabète de type II avancé, en six semaines.
Il guérit également son épouse d’une tuberculose pulmonaire. Le Dr Schweitzer dira à la mort de son collègue : « Je vois dans le Dr Gerson un des plus éminents génies de l’histoire de la médecine. Beaucoup de ses idées fondamentales ont d’ailleurs été adoptées sans que son nom y soit associé. Et pourtant, il a accompli un travail exceptionnel malgré les controverses.
Il laisse un héritage qui mérite l’intérêt et qui lui assurera la place qui lui est due. Les patients qu’il a guéris témoigneront de la justesse de ses idées. »

Source: http://www.vislavie.lu/2012/05/06/la-cure-gerson/

Repost 0
Published by Cristalain - dans Santé - bien être
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 12:57

Dr. Barrie Trower – L’utilisation des micro-ondes dans le contrôle des populations

Print Friendly

(Source : Youtube, ICAACT, et facebook de l’ICAACT, 5/2012)

Le Dr. Barrie Trower, un grand monsieur et un vrai héros, s’est battu pour l’humanité pendant de nombreuses années. Après cette interview exclusive accordée à l’ICAACT, notre respect et notre admiration à son égard ont atteint de nouveaux sommets.

Lors des deux jours de l’interview, nous avons abordé de nombreux sujets, mais le thème principal a été l’utilisation abusive des micro-ondes en tant qu’arme furtive secrète et clandestine, existant depuis au moins 50-60 ans. Au cours du temps, ce type d’arme a revêtu de nombreux visages, et elle est toujours utilisée sur des cibles différentes dans le monde, jusqu’à causer la mort.

L’interview commence par évoquer des connaissances de base sur les micro-ondes et sur leur influence sur le corps et l’esprit. Cela nous permet ensuite de revenir sur la longue carrière du Dr. Barrie Trower, et de finalement parler de l’utilisation abusive des armes à micro-ondes et des moyens que l’on a pour se protéger.

Transcription de l’interview de mai 2012

(Partiellement transcrite en anglais ici)

Arme à micro-onde

 

Lars Drudgaard : Bonjour ! Je m’appelle Lars Drudgaard, et je suis très honoré d’avoir la chance de vous interviewer, avec mon collègue danois Stephen Bell, pour l’ICAACT.

Dr. Barrie Trower : Avec plaisir.

LD : Pouvez-vous vous présenter ?

BT : Je vais vous dire comment j’en suis arrivé là. Au cours des années 60, dès le tout début des années 60, j’ai été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement. J’en ai étudié tous les aspects, et une fois ma formation à l’armée terminée, comme j’avais une grande expertise dans le domaine des micro-ondes, on m’a demandé si je voulais poursuivre ces recherches. [...]

J’étais un agent. Je n’aime pas le mot agent secret, car quand vous dites agent secret, vous pensez à James Bond, qui n’était ni un agent secret, ni un espion. Ce personnage de fiction faisait partie du renseignement militaire, et je n’étais pas dans là-dedans. J’étais un agent. Je collectais secrètement des informations, et j’ai passé 11 ans à collecter des informations des espions, ce qui n’était qu’une petite partie, une très petite partie de mon travail. J’interrogeais aussi les terroristes internationaux, les criminels internationaux, j’interrogeais quiconque présentant un immense intérêt. Pour ce faire, je me suis formé pendant de nombreuses années.

 

L’histoire des armes à micro-ondes

Arme à micro-onde

 

[Il est question ici d'expériences menées par les soviétiques sur l’ambassade américaine durant la Guerre Froide]. Ils ont découvert qu’il y avait un taux anormal de cancers du sein, d’enfants atteints de leucémies… et d’autres cancers, et ils ne comprenaient pas pourquoi. Alors ils ont changé certains employés, et les nouveaux ont aussi eu des leucémies et des cancers. Ils ont une nouvelle fois changé l’équipe, et ils se sont rendus compte qu’ils étaient exposés à des micro-ondes.

 

C’est là que les Etats-Unis ont mal agi. Ils ont décidé de ne rien dire. Les américains ont utilisé leur propre peuple comme des rats de laboratoire pour développer leurs propres armes. Quand on a découvert ce qu’il se passait, il y a bien sûr eu un démenti, comme toujours. Puis il y a eu un rapport secret. Et finalement un professeur de renom, John Goldsmith, qui je crois avait environ dix-huit chaires, rédigea le rapport définitif et a découvert que les micro-ondes de faible intensité provoquaient une énorme quantité de cancers, de leucémies, et d’autres troubles. A l’époque, il y avait un engouement généralisé pour les micro-ondes en tant qu’arme furtive, et on les retrouve depuis lors (les années 50) jusqu’à aujourd’hui.

 

Des manifestants pacifiques attaqués par des armes à micro-ondes

La manifestation pacifique

 

Les documents montrent comment les femmes d’une manifestation pacifique à Greenham Common, ont été ciblées par des armes à micro-ondes. Tout ce qu’elles faisaient était de camper en dehors du périmètre de la base américaine et il n’y avait ni violence, ni injures, ni cris, c’était une manifestation pacifique. Il a été révélé que les femmes avaient été ciblées depuis la base américaine, ce qui a même été mesuré. Elles avaient été bombardées d’ondes pour les rendre malade, et quand les résultats sont tombés, il y avait une quantité anormalement élevée de tumeurs, de changement de personnalité, et de tendance suicidaire chez ces femmes.

 

Comme vous le savez, avec une fréquence pulsée, vous pouvez rendre quelqu’un suicidaire. Les personnes ne prennent plus alors la peine de manifester. Leur seul désir est de rester au lit ou de dormir toute la journée. Donc, si vous ciblez des manifestants, si vous les rendez dépressifs, ils ne cherchent plus à manifester, ils sont épuisés. Si vous voulez induire une maladie mentale spécifique, il vous faudra un appareil infrarouge qui suivra la personne, et vous le ferez fonctionner avec un émetteur de micro-ondes aussi fin qu’un stylo, de sorte que le faisceau de micro-ondes cible toujours une glande en particulier, ou une partie du cerveau en particulier, ou un œil, ou le cœur.

Arme à micro-onde

 

Une expérience consistait à cibler une personne ordinaire, la rendre folle, et faire en sorte qu’elle aille chez un psychiatre qui n’était pas au courant de l’expérience, et qu’il diagnostique une schizophrénie, une paranoïa ou une autre maladie psychiatrique. Dans ce cas, l’expérience avait réussie et la personne passait le reste de sa vie dans un asile, dans le malheur. Mais pour le gouvernement, c’était un succès.

Les humains étaient considérés comme des rats de laboratoires. S’ils voulaient mener des expériences sur vous, ou sur des milliers de personnes, ils le faisaient. On peut vous conduire à la folie et à la mort. Vous représentez une case que l’on coche sans aucune émotion. C’est ce qu’ils font, et c’est pour cela qu’ils sont au-dessus de la loi.

 

Prêts pour des micro-puces implantées sur les humains ?

Arme à micro-ondes

 

Mon travail consistait à parler aux gens et à comprendre pourquoi ils faisaient ce qu’ils faisaient, à un niveau humain de conversation. Pour les espions, il fallait savoir pourquoi ils étaient là. Je ne peux pas entrer dans les détails. J’ai probablement eu 40-50 conversations hautement « top secrètes » durant mes voyages. Deux d’entre elles concernaient la mort de chefs d’Etats. Leurs successeurs m’ont dit qu’ils pensaient qu’ils avaient été tués par un rayonnement micro-onde. Ils ont fait leur enquête et c’était leur conclusion… des chefs d’Etat de deux pays.

 

Vous savez, si je parle à un espion et que je veux savoir où il a été formé, comment il a été recruté au cours de la période de formation en cinq ans, cela prendra des années et des années. Mais quand à l’époque je parlais des puces à micro-ondes et des armes à micro-ondes, ils en parlaient autour de biscuits et d’une tasse de thé. On en parlait librement. La plupart des gouvernements en parlaient ouvertement, et les gens aussi. Ce n’était pas un secret avant les années 70, ou le milieu des années 70, parce qu’on en avait pas encore saisit le plein potentiel dans le monde entier. Les gouvernements ont alors décidé de le faire tomber sous la loi sur les secrets officiels. Auparavant, rien n’était secret, on en parlait ouvertement. Les gens n’étaient pas au courant, cela ne faisait pas partie des connaissances générales. Vous n’alliez pas rencontrer une personne au supermarché et lui demander si elle a une puce. Mais les gens qui en avaient, et qui savaient qu’ils les avaient, en parlaient autour d’eux et les autres en parlaient aussi.

Les menteurs du gouvernement

 

Si vous connaissez la localisation géographique de votre cible, vous pouvez utiliser les forces spéciales pour projeter un faisceau depuis un satellite. Le faisceau activerait la puce, la mettrait sous tension, et elle elle renverrait le signal. C’est un type de puce. L’autre type de puce envoie des impulsions en permanence, pour stimuler à une fréquence donnée, disons, une glande du corps, qui va produire une substance chimique spécifique, entraînant une réponse biochimique spécifique dans le cerveau. Vous avez donc un type de puce qui fonctionne en permanence, ou qui peut fonctionner par intermittence, et vous un autre type de puce qui ne fonctionne que quand elle est stimulée.

 

Des voix dans la tête

Rien de plus facile que de créer des voix. Tout ce que vous avez à faire est de stimuler la cochlée avec une fréquence de résonance donnée. C’est très facile de faire entendre des voix. Et c’est pas que les gens imaginent les entendre. Ils les entendent physiquement. Quand je vous parle, ma voix n’est pas dans votre cerveau. Ma voix ne dépasse pas quelques centimètres dans votre oreille, elle ne va pas plus loin. C’est le signal électrique qui vous fait interpréter le son que je produis, et une fois que vous avez ce signal électrique, qui peut venir d’une puce ou de beaucoup d’autres choses, vous pouvez faire entendre physiquement des voix, certaines voix. Cela peut être une conversation, ou quelqu’un que vous voulez entendre. Cela peut être une voix douce et angélique, ou un dieu, ou quelque chose d’effrayant comme le diable, cela peut être n’importe quoi.

HAARP et armes biologiques, une nouvelle guerre froide ?

 

Alors, ils m’ont fait monter à l’arrière d’une grosse voiture noire, et ils m’ont emmené dans le noir, en dessous d’un énorme bâtiment. Et j’ai soudainement pensé, attends un peu, si ça se trouve ils vont te tirer une balle dans la tête. J’étais mal à l’aise. Mais quelqu’un m’a fait sortir, m’a emmené dans une pièce, et m’a dit… « Je suis un scientifique international, et quelque chose m’inquiète énormément. Je dois en parler à quelqu’un qui peut prévenir le monde entier. » En fait, je savais ce qu’il voulait me dire, parce que j’en avais discuté dans d’autres pays. Il m’a dit : « On peut maintenant modifier génétiquement des bactéries et des virus. Maintenant, on peut laisser des bactéries ou des levures dans le sol pendant des centaines d’années, dans un stade de dormance. Les fossoyeurs, ou les personnes qui exhument des tombes anciennes, savent que la peste bubonique peut être « réveillée » lorsque la lumière éclaire les bactéries qui sont restées dans le sol pendant des centaines d’années. Elle a juste besoin d’une fréquence donnée… et bam, elle revient à la vie. »

 

Vous n’avez pas besoin d’être très intelligent pour voir où ça nous mène. Les virus sont ni morts ni vivants. Ils vivent dans des hôtes… Si vous mettez un virus dans une bactérie dormante que je peux ramener à la vie… Je peux aller en vacances en Norvège, au Danemark, ou en Suède, et répandre le virus avec la bactérie dormante dans les forêts, et revenir chez moi, et attendre cent ans, deux cents ans, ou deux heures, peu importe. Alors tout ce que je dois faire est d’utiliser HAARP, ou un appareil semblable, pour envoyer une certaine fréquence micro-onde se répercutant dans l’ionosphère vers la Norvège… Et quand je le souhaite, le virus reviendra à la vie car son hôte est revenu à la vie. C’est là où nous en sommes, et les pays peuvent maintenant, simplement en introduisant des bactéries, des virus ou quoi que ce soi… totalement détruire les possibilités économiques d’un autre pays.

 

Cela ne signifie-t-il pas que nous sommes entrés dans une nouvelle guerre froide, et que l’armée toute entière est devenue obsolète ?
Oh, vous avez entièrement raison. Nous sommes dans une nouvelle guerre froide. Et c’est pourquoi les pays développent ces choses, je veux dire, le développent vraiment. Et c’est pourquoi nous avons tous ces émetteurs micro-ondes (antennes relais) qui apparaissent un peu partout. Quelqu’un, s’il le souhaite, pourrait les utiliser à d’autres fins que la téléphonie. Le système est en place et il est fonctionnel.

 

Agressivité induite par micro-onde. Un projet de recherche

Tetra et armes à feu : un mélange explosif.

 

En l’espace de trois mois, j’ai reçu dans cette maison cinq officiers de police, des femmes, qui avaient toutes un cancer du sein. J’ai reçu un tas d’appels d’officiers disant que leur personnalité avait été changée. A chaque fois que je vais dans un pays, et je pense avoir été dans 6 pays différents l’année dernière, les questions tournent toujours autour de Tetra et de l’agressivité de la police depuis qu’ils utilisent Tetra. J’ai des documents du gouvernement qui disent que cela peut induire des dommages neurologiques, des cancers, et… des comportements agressifs et des changements de personnalité. L’expérience n’en est qu’à son début car elle doit finir en 2018. C’est donc un système expérimental.

Incidents liés à Fort Bragg

 

[Des informations venant des Etats-Unis m'ont intéressées.] Il était question de forces spéciales, il y a 5 ou 6 ans environ. Elles revenaient d’une mission, et les six ou huit hommes qui en faisaient partie sont retournés chez eux, et cinq ou six d’entre eux ont commencé à battre violemment leurs femmes et leurs enfants, ou les deux. Certaines femmes sont mortes, d’autres ont fini à l’hôpital, elles étaient gravement touchées. On croyait que les appareils de communication qu’utilisaient ces hommes influençaient leur cerveau et stimulaient la violence. C’était à Fort Bragg.

 

J’ai eu un appel téléphonique de Fort Bragg, et un appel téléphonique de l’ambassade, car j’ai fini par parler aux deux, qui me demandaient quelles fréquences étaient en cause. Je leur ai répondu : « ne me dites rien, je vais vous dire quelles sont les fréquences utilisées ». Comme les forces spéciales ne portaient pas en permanence les appareils sur la tête, il y a donc une influence énorme, bien au-delà de ce que subit une personne ordinaire. Je leur ai donc dit les fréquences que je pensais qu’ils utilisaient, je leur ai envoyé des preuves documentaires, et toute l’affaire a été passée sous silence. C’était dans les actualités. Maintenant, ils ont sans doute modifié les fréquences.

 

Effet biologique de l’exposition aux micro-ondes

Il a été démontré qu’un enfant normal allant à l’école, qui utilise pendant seulement 2 minutes un téléphone portable, voit ses ondes cérébrales modifiées pendant 2 heures. Et ça a été publié. Durant ces 2 heures, le cerveau de l’enfant ne fonctionne pas normalement, ce qui peut se traduire par différents effets. Si l’enfant est à l’école, et qu’il passe un appel rapide depuis la cour de récréation, il pourra avoir un manque de concentration, une hyperactivité, un mauvais comportement, ou quoi que ce soit du genre. Et cela s’estompe progressivement en 2 heures.

Allo Maman ?

 

Mais on ne parle ici que d’un appel de 2 minutes. Si l’enfant passe un appel toutes les quelques heures, le cerveau sera influencé en permanence. Et l’industrie a déjà publié le fait qu’un enfant utilisant des micro-ondes juste avant de dormir perturbera totalement son sommeil. Je crois avoir vu 200 écoles en Europe où un émetteur a été installé dans la cour de récréation ou juste à côté, et où des leucémies sont apparues. Il y a eu des procédures de mises en accusation au parlement, parce que 18 enfants je crois, qui n’avaient pas 11 ans, avaient développé des leucémies près d’un émetteur.

 

Ces cancers atteignent des proportions épidémiques. Il y a toutes sortes de cancers désormais. Je sais qu’en Chine, il y a eu une augmentation de 3000 % du cancer de la parotide. Cette glande se trouve sur le côté du visage, là où vous tenez votre portable. Il y a aussi des cancers de l’œil, et bien sûr, des tumeurs du cerveau. Il y en a un nombre incroyable. J’ai lu dans un rapport qu’au Canada, les gens sont si inquiets du nombre de tumeurs du cerveau qu’ils ont re-diagnostiqué 10,000 tumeurs cérébrales pour les faire passer pour des cancers du système endocrinien, afin qu’elles n’apparaissent pas dans les statistiques. Et je sais que dans l’Union européenne les cancers prennent des proportions épidémiques. Il s’agit généralement de cancers entre l’oreille et le cerveau.

Le grand tissu de mensonges et de tromperies du gouvernement et de la science

Gouvernants et scientifiques

 

Il y a quelques années, notre gouvernement a exigé que les scientifiques ne parlent que des effets des micro-ondes relatifs à la chaleur. « Vous ne parlerez pas d’autre chose. » C’est pourquoi on ne parle que de ça, et qu’ils nient tout ce qui n’est pas en lien à la chaleur. Ils nient même leurs 40 années de recherches qui les ont conduit là. Bien qu’ils ont dit avant que cela peut causer le cancer, et tous les autres dommages, maintenant ils disent : « non, impossible ». Ne faites attention qu’à la chaleur et tout ce qui compte est la chaleur.

 

[…] J’appelle cela du mensonge. Je crois n’avoir jamais autant vu de ma vie de menteurs dans le gouvernement. Pour le dire simplement, ils ont fait toutes ces recherches, ils connaissent les dangers, et ils ont décidé de mentir au public pour juste éviter les poursuites judiciaires et augmenter les profits de l’industrie. J’ai cela écrit noir sur blanc. De sorte que ces 40 dernières années, le gouvernement britannique a menti à la population, tout comme le gouvernement américain, canadien, australien… ils ont menti pour protéger l’industrie, pour protéger leurs profits, pour se protéger des poursuites… Ils sont purement et simplement des menteurs et on peut le prouver.

Tumeur du cerveau

 

J’ai déclaré, à Burmingham, dans ce pays, il y a probablement 15 ans, et je n’ai pas changé d’avis depuis, que je crois que cette industrie, et les parties du gouvernement qui l’encourage, seront responsables de plus de morts et de souffrances que tous les groupes terroristes du monde réunis. Avec la croissance de cette industrie ces derniers 15 ans, je dirais maintenant que ces gens vont probablement causer plus de morts et de souffrance que toute la Seconde Guerre mondiale. Est-ce un génocide ? Oui, sans l’ombre d’un doute. Et oui, ils vont rester impunis, car ils sont intouchables, ils sont en dehors de la loi.

 

Qui prend ces décisions en réalité ? Est-ce sanctionné par l’OMS ?

Bien sûr que non. Ce sont les mêmes gens qui siègent sur les certificats ICNIRP, sur notre gouvernement, sur les agences de protection sanitaire, et qui siègent sur l’OMS. Ce sont les mêmes. Il n’y en a probablement pas plus d’une vingtaine. En effet, ils vont à mon avis commettre le pire génocide qu’a connu la planète. Pas juste chez les humains, mais aussi sur chez les animaux, les plantes. Ils vont probablement causer plus de destruction qu’une guerre mondiale et dans quelques centaines d’années, quiconque aura survécu se demandera ce que nous avons fait pour l’arrêter.

 

L’histoire de la recherche sur l’homme sans le plein consentement

 

A la fin de la guerre il y eut l’Opération Paperclip. La plupart des scientifiques ont été graciés pour toutes les personnes qu’ils avaient tué et sur lesquelles ils avaient mené leurs expériences. On leur a attribué de nouvelles identités, principalement aux Etats-Unis, et ils vivaient une vie civile ordinaire. Ils étaient très bien payés, et ils travaillaient dans des laboratoires pour le gouvernement américain. Toutes leurs recherches ont changé de main. L’Opération Paperclip est le point de départ de tout le reste… du contrôle mental, des drogues, etc. Ils ont utilisé toutes leurs ressources… et il y avait un grand nombre de scientifiques.

 

Pour vous donner un exemple d’expérience, je sais qu’une de leur sous-rubriques concernait l’exposition de micro-ondes sur des femmes enceintes. Ils ont découvert qu’ils pouvaient provoquer une augmentation de 57.7% des fausses couches, et ce n’est qu’une de leurs expériences. Ce qu’ils faisaient en réalité était de tuer 57% de tous les enfants.

MK-Ultra

 

Ils combinaient des micro-ondes, ou ondes électromagnétiques, avec du LSD (diéthylamide de l’acide lysergique) sur des enfants de 4 ans… Ils menaient des expériences sur les gens, les faisaient souffrir autant qu’ils le voulaient, et parfois mourir. Peu importe si les personnes finissaient dans des cages en métal, ou des tombeaux de pierre. Comme je vous l’ai dit, toutes les limites ont été franchies, car il n’y a rien de plus bas que de s’attaquer à un utérus ou à un enfant. Vous ne pouvez pas tomber beaucoup plus bas, et c’est ce qu’ils faisaient.

 

Je n’ai jamais connu personne qui ne pouvait résister à un lavage du cerveau. Personne. En trois semaines. Je peux vous faire tuer quelqu’un en trois semaines. Et je n’ai pas peur de dire que ça a déjà été fait. J’ai eu un appel téléphonique à propos de cet homme qui a tué 70 personnes en Norvège. Quelqu’un m’a demandé si il pouvait être programmé pour le faire ? La réponse est oui, sans aucune hésitation. C’est extrêmement facile. Chacun de leurs programmes comportait des centaines de sous-programmes, et leur budget s’évaluait en milliards de dollars.

Le médecin de la mort, le Dr Mengele

 

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, un comité a été formé, par tous les alliés occidentaux, les Etats-Unis, et la Russie. On l’a appelé le Traité de Nuremberg. Celui-ci a été accepté par tous les pays à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il était conçu pour se protéger des gens comme Josef Mengele, le médecin de la mort. A Auschwitz, il conduisait des expériences sur des jumeaux. Puis il y a eu les japonais, torturant les américains, menant des expériences sur les soldats européens… C’est pourquoi on a fait le Traité de Nuremberg. Il était très bien défini et très distinct. Il disait qu’aucune expérience ne devait être menée sur personne, quelle que soit la raison, sans leur consentement – et cela inclut le rayonnement micro-onde. Et avant de donner leur consentement, les personnes devaient connaître tous les détails sur la durée de l’expérience, les conséquences, les dangers potentiels, et tous les troubles de santé éventuels. Cela devait être pleinement compris et expliqué, et ils devaient donner leur consentement individuellement.

Le Code de Nuremberg

 

Cela inclut Tetra, qui est une expérience qui va continuer jusqu’en 2018, étudiant les cancers et dommages cérébraux. Quiconque utilise Tetra est donc hors la loi… Mener des expériences avec Tetra et des micro-ondes, sur les gens, le personnel de service, les officiers de police, est donc illégal au regard du traité de Nuremberg.

De ce que je sais, le Code de Nuremberg a été créé après les procès de Nuremberg. Durant ces procès, il y avait des procès spécifiques nommés les procès des médecins. Vous souvenez-vous des condamnations prononcées ?

Ils ont été pendus. Je l’ai écrit ! Je l’ai écrit dans mes articles et je l’ai dit à la radio, j’étais d’ailleurs sur une radio internationale il y a 2 semaines, émettant dans 95 pays, et j’ai dit que les scientifiques à la fin de la guerre ont été pendus pour ce que les scientifiques aujourd’hui font en totale impunité.

Transcription d’une autre interview du Dr. Barrie Trower, d’octobre 2012

(Source : Veritas Radio, Ici et maintenant, traduction par Diouf)

Expériences sur des humains

 

Au cours des années 50 et 60, pendant la guerre froide, on a compris par accident que les micro-ondes pouvaient être utilisées comme des armes invisibles contre les soviétiques. Ceux-ci avaient bombardé l’ambassade U.S de micro-ondes et tous les employés de l’ambassade avaient développé différents cancers, cancers du sein et aussi des leucémies chez les enfants. On réalisa que les micro-ondes de faible intensité étaient l’arme invisible parfaite à utiliser contre les groupes dissidents partout dans le monde car on pouvait les rendre malades, leur provoquer des cancers, induire en eux des attitudes mentales différentes des leurs, tout cela en silence sans qu’ils puissent soupçonner être victime de radiations.

 

Pendant un an mon travail consistait à interroger des espions capturés, je devais apprendre les fréquences particulières des micro-ondes qu’ils avaient utilisées sur telle ou telle autre victime et quel était le résultat obtenu. J’ai commencé à monter un dossier et je suis probablement la seule personne au monde à posséder une liste aussi complète. Je connais les fréquences exactes de micro-ondes pulsées qui causent telle ou telle maladie physiologique, neurologique ou psychiatrique chez un être humain. Les gouvernements et les compagnies technologiques doivent être tenus responsables de leur collaboration à l’empoisonnement massif de l’humanité et de toutes les autres formes de vie, animale et végétale.

 

Introduction de l’émission de Veritas Radio

Nous vivons dans un bain de micro-ondes, même pendant notre sommeil. On y trouve les téléphones portables, les téléphones sans fil, le WiFi et plus encore. La population qui est le plus en danger avec cette technologie, ce sont les jeunes filles. Le matériel génétique des cellules présentes dans leur corps qui deviendront par le suite des ovules fécondés est dangereusement altéré, et lorsqu’elles auront des filles, leurs anomalies génétiques seront transmises et leurs enfants, filles et garçons, naîtront avec les tares que nous observons aujourd’hui chez les animaux étudiés : malformations congénitales, trisomies, mucoviscidoses et autres maladies génétiques. Peut-on se protéger et protéger nos enfants du danger mortel des micro-ondes ?

Dans les années 60, Barrie Trower a été formé à l’usage militaire des micro-ondes par le gouvernement. Désormais retraité, il enseigne la physique, les mathématiques et la physiologie humaine.

 

Extraits de l’interview

Cela a commencé avec la loi sur les secrets officiels, établie pendant mes années de travail et faite pour protéger les citoyens de dangers émanant de pays ennemis, mais depuis, les gouvernements ont inversé la vapeur et ils utilisent cette loi pour protéger leurs propres opérations secrètes contre le public. Ils s’en servent également pour protéger les corporations et pour que ces industries ne soient pas victimes de procès intentés par les citoyens. Cette loi s’exerce maintenant contre le public pour le bénéfice des agences gouvernementales et des industries.

 

Au cours de la formation que j’ai suivie, vous apprenez tout, vous apprenez le mal que font ces ondes dans le corps et comment elles sont produites. Le WiFi est de loin la chose la plus mortellement dangereuse actuellement sur la planète. Dès 1976 les gouvernements savaient que les téléphones portables et le Wifi allaient causer des cancers et des détériorations neurologiques et physiologiques. Je travaillais à l’époque et un document top-secret émanant des États-Unis conseillait à tous les gouvernements occidentaux de régler une norme de temps d’exposition qui serait profitable aux industries concernées et qui les protégerait des procès.

 

La norme de temps d’exposition choisie était si élevée qu’il était impossible d’intenter un procès aux sociétés en utilisant ce document. Ils n’ont pas vérifié l’interaction des ondes de très faible intensité avec la cellule humaine. Ce mémo est toujours d’actualité et sert de référence, c’est pourquoi nous sommes maintenant dans cette pagaille.

 

Les industries ont mené leurs propres expériences et ont communiqué leurs résultats aux gouvernements, c’est-à-dire que ces ondes à un niveau très faible déclenchent des cancers et différentes maladies.

La phrase suivante vient du gouvernement américain, en 1986 et concerne les ondes émises par un téléphone à votre oreille ou bien par le Wifi lorsque vous êtes assis devant un écran.

« Nous pouvons changer le comportement des cellules, des tissus et des organismes entiers, avoir une mortalité infantile 6 fois plus importante, des malformations congénitales, et induire des tumeurs malignes dans la cellule humaine.«

 

Sur une période de 40 ans, 500.000 personnes ont été testées (sans leur consentement et sans qu’elles le sachent), des étudiants, des militaires, des patients psy, des pauvres, des enfants de plus de 4 ans, des femmes enceintes, des musulmans et des catholiques. Un document rapporte qu’il s’agit d’une « réussite » d’avoir découvert comment influencer une personne pour qu’elle finisse par aller voir un psy, être « étiquetée » schizophrène ou paranoïaque puis confinée dans un hôpital psychiatrique.

 

De nombreuses personnes sont mortes après avoir subi, avec leur famille, des années de souffrance, et ce uniquement parce que les gouvernements voulaient faire des tests. Les scientifiques des États-Unis, du Royaume Uni, d’Australie et du Canada ont maintenu ces expériences secrètes.

 

D’où vient cette guerre des micro-ondes ?

De l’Union soviétique et des États-Unis pendant la guerre froide.
Les soviétiques voulaient entendre les conversations de l’ambassade américaine, ils ont bombardé les fenêtres de micro-ondes (les ondes qui rebondissent sur une surface réfléchissante permettent d’entendre ce qui est dit) et il y eut une augmentation anormale de fausses couches, cancers, et leucémies chez les enfants. Les américains ont compris que des ondes entraient et ils ont agi de la pire des manières… Ils ont laissé faire pour observer de quelle façon leurs employés mouraient, quelles maladies ils développaient etc… Puis à la mort ou à l’invalidité des employés ils les remplaçaient et continuaient leurs observations.

 

John Goldsmith a écrit un article sur ce que cela fait d’être bombardé par des micro-ondes, énumérant les niveaux de radiation, les maladies, les anomalies génétiques. Les gouvernements britannique, américain et soviétique se sont rendus compte avec cette étude qu’ils détenaient l’arme parfaite, et ils n’ont pas laissé cette étude dans le domaine public.

 

Vous pouvez causer toutes sortes de maladies physiques et mentales, atteindre des glandes particulières avec des fréquences pulsées spécifiques (excès ou manque d’hormones), causer des comportements précis… (par exemple une fréquence de 6,6 pulsations/seconde incitera chez les hommes une agression sexuelle). De nos jours, les gouvernements de 150 pays mènent des tests sur la base de ces informations obtenues par les États-Unis. J’ai publié des articles sur le sujet. Nous sommes peut-être ciblés sans le savoir.

 

Les antennes = Very Big Brother

Antennes relai (micro-ondes)

 

Pourquoi implanter plus d’antennes que ce qui est nécessaire au réseau des téléphones portables ?
Ces antennes sont une des raisons pour laquelle les services secrets des gouvernements autorisent les industries à utiliser ces ondes. Ils savent maintenant exactement où les citoyens se trouvent (s’ils ont un portable sur eux). Si celui-ci est éteint, même complètement, il peut toujours être activé sans que vous le sachiez si bien qu’où que vous alliez, le gouvernement peut entendre tout ce que vous dites même si votre mobile est éteint. Si le téléphone a une caméra et qu’il est posé sur une table et pas dans votre poche, ils peuvent voir à qui vous parlez. Ils savent ou vous êtes et tout ce que vous dites est enregistré et classé. Ces antennes sont reliées à des ordinateurs très puissants.

 

Beaucoup de gens pensent : Ils peuvent me suivre et m’écouter autant qu’ils veulent… je ne suis pas si important. En fait, c’est faux. Si vous allez chez le médecin, ils entendent ce que vous lui décrivez, si vous allez à un endroit où vous ne devriez pas vous trouver, si vous avez une maîtresse ou un amant ou encore si vous faites quelque chose que vous n’aimeriez pas voir à la une du journal, tout ça est classé également. Vous pouvez être suivi dans les magasins, dans votre maison, dans votre jardin, ils savent quand vous êtes aux toilettes et ils savent avec combien de personnes vous dormez. Tout ce qu’ils veulent savoir sur vous, ils le savent.

 

Il existe même une machine utilisée actuellement qui s’appelle Celldar, comme radar mais pour les portables. Où que vous êtes, l’ordinateur de ces antennes peut vous suivre et supprime tout ce qui est immobile (immeubles, arbres…) de façon à vous voir à n’importe quel endroit, et s’ils le veulent ils peuvent envoyer n’importe quelle fréquence parmi les 600 connues, qui interagira avec votre corps et causera n’importe quelle maladie neurologique ou physiologique.

N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous mettez votre téléphone en marche, à chaque fois que vous regardez votre écran d’ordinateur, à chaque clic que vous faites, quelqu’un quelque part garde et classe cette information.

Allo, Papa ?

 

Nos corps ont de nombreuses fréquences, très variées. A la fin de mes études d’espion, ou d’agent, j’avais une liste d’environ 30 fréquences pulsées différentes pouvant provoquer 30-40 maladies, y compris la cécité ou une crise cardiaque. Aujourd’hui la liste en contient plus de 600. Plus vous avez de fréquences, mieux vous êtes armés. C’est ce qui a été développé ces 60 dernières années.

 

Nous avons maintenant un système qui peut, par les antennes, cibler n’importe qui et cibler n’importe quelle partie du corps ou du cerveau. C’est pourquoi nous passons de l’analogique au tout numérique. C’est pour augmenter les profits car vous mettez plus d’infos dans moins de surface en numérique. Mais c’est aussi parce que les armes sont plus sophistiquées et plus faciles à utiliser, et bien sûr parce que vous avez tous les jeux, films, vidéos, pornographie etc… que vous pouvez télécharger en 10 secondes avec votre portable.

 

Cette technologie peut être utilisée pour un tas de choses différentes et la plus évidente est le chantage. Ne croyez pas que seul votre gouvernement s’en sert contre vous. Il y a maintenant environ 40 gouvernements/organisations qui peuvent vous écouter, vous et votre portable

 

Le travail d’un espion

40 pays peuvent suivre qui ils veulent dans un but de chantage, car c’est le boulot principal d’un espion. Oublions James Bond. James Bond n’est ni un agent secret ni un espion, ce personnage représente le renseignement militaire. Les espions en général sont des employés en bas de l’échelle, ils ont un cursus de 5 années avant d’aller dans le pays où ils espionneront et c’est un boulot de longue haleine, genre 20-30 ans d’emplois bas de gamme, c’est très souvent du chantage, et pour ça vous devez cibler des gens qui ont des boulots ordinaires, souvent des agents de propreté.

 

En dehors des espions spécialisés dans le chantage, les services secrets ont des agents. Ceux-ci obtiennent et collectent des informations secrètes (c’est ce que je faisais). Je n’ai jamais tenu une arme à la main. Quand vous pouvez suivre et surveiller les gens grâce à leur portable, quand vous savez tout ce qu’ils font, tout ce qu’ils disent à leur médecin, leur avocat, leurs amis, au travail, au café le soir à l’apéro, ça fait une sacrée pile d’informations qui peut être classée et utilisée pour un gouvernement et les antennes en fournissent chaque syllabe.

Vous vous souvenez de l’interdiction d’utiliser les peintures contenant du plomb dans les années 70. Dangereuses pour la santé : oui, mais on peut se demander si ce n’était pas un moindre mal car la véritable raison est que les micro-ondes ne pouvaient pas pénétrer dans les maisons
Bien sûr. Avant, dans la construction des habitations on utilisait des feuilles d’aluminium qui renvoyaient la chaleur à l’intérieur, hé bien maintenant on utilise de la fibre de verre ou des billes de plastique à la place, pour la même raison !

Nous allons causer la souffrance de millions de parents et de familles qui auront des enfants malades ou mal-formés. C’est aussi une guerre contre la viabilité des pays et les seuls bénéficiaires sont :

  • Les gouvernements
  • Les industries, FAI, …
  • Les compagnies électriques
  • L’industrie pharmaceutique

 

J’ai 2 raisons de faire ce que je fais (sonner l’alarme dans le monde entier). Sauver nos petits-enfants et essayer de sauver la viabilité des pays. En effet, si vous voulez éliminer un pays, il vous suffit de faire installer des transmetteurs, ce qui éliminera peu à peu les insectes pollinisateurs, ce qui abaissera le rendement des récoltes, puis le pays devra importer sa nourriture et ses médicaments, sa population sera malade et invalide, les coûts de santé seront augmentés d’au moins 40%, ajoutez à cela la fuite vers les FAI du coût de la technologie… disons que 50 millions de portables à 1 $ par jour c’est 50 millions de dollars qui sortent chaque jour de votre pays pour engraisser les industries… tout le monde pourra vous dire que votre pays court à sa ruine. C’est ce qui se passe dans le monde entier. Et n’oubliez pas que lorsque l’aide arrive, celui qui la fournit a l’intention d’occuper le terrain.

 

Lorsqu’un enfant utilise un portable pendant 2 minutes, son cerveau a besoin de 2 heures pour retourner à la normale. Ce n’est pas à cause de la destruction de la barrière hémato-encéphalique mais parce que les ondes normales alpha, beta… ont été perturbées.

Barrie Trower n’a ni portable ni PC/Mac. Il donne son adresse et son numéro de téléphone fixe-filaire et propose gratuitement son aide à qui la lui demandera.
Des vidéos de ses conférences sont sur Youtube (et on trouve des transcriptions sur internet, ici, ici, ici et ici).

 

Les abeilles

Si nous avions voulu inventer un animal qui serait le plus affecté par les micros ondes nous aurions inventé l’abeille. Malheureusement elles n’ont aucune chance. 14 études sur leur disparition ont dénoncé la nocivité des radiations émises par le WiFi, leur système de navigation et leur système immunitaire sont touchés.

Système de communication TETRA

Le système TETRA est le système de communication utilisé par la police, les pompiers, les ambulances, les hôpitaux les militaires, le MI5, le MI6, etc. Environ 53 organisations au Royaume Uni l’utilisent. Nous l’avons vendu comme une technologie inoffensive à plus de 150 pays.
 

On m’avait demandé d’écrire le rapport de sécurité pour la santé et j’ai condamné TETRA pour 2 raisons.

  • La fréquence de pulsation de TETRA augmente l’influx de calcium dans le corps, cela affecte les pensées et altère le système immunitaire (entre autres).
  • Jusqu’en 2018, de par le monde, TETRA est une expérience menée sur les gens, une sorte de test, une expérience médicale.

 

Les symptômes suivants ont été répertoriés parmi les employés des organisations utilisatrices, les commissariats ont été le sujet d’études qui démontrent après 18 mois d’utilisation :

  • Augmentation de diverses maladies.
  • Augmentation des accidents avec des voitures de police.
  • Augmentation des cancers du sein et des cancers du cou.
  • Augmentation des agressions de la part de la police envers le public.

Je mets quiconque au défi de trouver une station de 100 employés ou plus utilisant TETRA depuis au moins 18 mois qui ne présente pas ces symptômes.

 

Chemtrails

Les micros ondes sont envoyées dans l’ionosphère puis avec une réfraction de 42°, elles peuvent être envoyées n’importe où sur la planète.
Les rayons gamma radioactifs sont naturellement produits dans les nuages et si vous envoyez des particules de poussières de baryum, d’aluminium etc, dans les nuages vous pouvez irradier ces particules avec des rayons gamma. Vous pouvez également chauffer le nuage et le déplacer, ainsi vous pouvez changer le climat et transformer les courants météorologiques naturels.

 

Ce qui signifie que vous pouvez irradier les cultures ou les troupeaux d’un pays, vous pouvez produire des inondations dans un pays et anéantir leurs cultures ou bien produire une sécheresse. Si vous pouvez contrôler le climat, même de façon minimale, vous pouvez détruire l’économie d’un pays. Il y a maintenant plusieurs méthodes qui utilisent des bactéries, des poussières de différents métaux, de la chaleur etc. Il est possible d’altérer le climat n’importe où sur la planète. Si vous pouvez détruire l’économie d’un pays vous pouvez alors l’envahir et vous en emparer.

 

Je me souviens avoir vu une vidéo peu de temps après le 11 septembre 2001, la vidéo a été supprimée mais je me souviens qu’un journaliste canadien demandait au secrétaire de la Défense à l’époque, D.Rumsfeld :
« Êtes-vous prêts à contrôler la panique des citoyens si une autre attaque survenait ? » et Rumsfeld a répondu : « Oui, nous sommes prêts pour cette éventualité et nous avons des produits sous forme d’aérosols, nous avons du Prozac et du Valium en cas de nécessité. »

Note :
Voir le livre Les armes de l’ombre, qui aborde les techniques de la guerre non conventionnelle.

 

Magasins

Il n’y a pas que les antennes, il existe aussi des transmetteurs de micro-ondes dans les magasins. Ceux-ci exercent une influence sur les clients, les chaines de magasins les utilisent depuis que la chaîne d’une grande enseigne américaine a déclaré par écrit dans un journal interne avoir fait un bénéfice supplémentaire de 600.000 $ en 9 mois grâce à l’utilisation de ce système.
Le système a été inventé par des chercheurs universitaires à qui on avait demandé : « Faites nous un dispositif qui envoie des ondes ciblées vers le cerveau d’une personne lorsqu’elle entre dans le magasin. » Le but est d’empêcher les vols. Cela s’appelle la télépathie synthétique.

 

Vous pouvez vous servir de micro-ondes pour faire entendre une voix dans la tête de quelqu’un. Ils ont une petite boite dans le magasin et s’ils pensent voir quelqu’un en train de voler une marchandise ils peuvent faire entendre voix dans son cerveau disant : « Ne fais pas cela ».

Il est donc facile de comprendre que s’ils peuvent installer ça dans un magasin pour empêcher les vols, ils peuvent aussi bien envoyer des messages dans le cerveau des consommateurs, par exemple : « Tu as vraiment besoin d’acheter ça, penses à quel point tu serais satisfait… » La chaîne de magasins qui a déclaré dans un journal interne avoir gagné 600.000$ de plus en 9 mois avait même écrit qu’ils avaient envoyé des messages par micro-ondes sur les cerveaux des consommateurs qui avaient l’air hésitants.

 

Une minute… Cette technologie est disponible pour n’importe quel magasin ?
Absolument. Puisque les gouvernements sont en faveur des industries, ce n’est pas considéré comme dangereux ! Il y a eu des procès et les plaignants ont perdu pour l’unique motif qu’il n’est pas dangereux d’utiliser quelque chose étiqueté « sans danger ». La plupart des commerces utilisent cette technologie, la restauration rapide le fait et il faut savoir que les magasins envoient des ondes sur leurs clients.

 

Comment ça marche ? Ils envoient des sons ?
Non, personne d’autre ne peut entendre à part la personne visée, elle l’entend dans sa tête et peut penser que ce sont ses propres pensées. Physiologiquement les sons n’arrivent qu’au tympan, après, du tympan au cerveau, ce sont des signaux électriques. Le tympan ne vibre pas, une personne sourde peut recevoir les signaux électriques et donc aussi être influencée. Le client sent dans son cerveau qu’il entend cette phrase. Vous pouvez aussi ajouter des fréquences pulsées, vous pouvez générer de l’indécision, de la peur, de l’agressivité, des sentiments sexuels, et vous pouvez faire en sorte que les gens croient à quelque chose qu’ils entendront en eux-mêmes.

 

On peut provoquer un infarctus ?
Oui, c’était le premier essai, aux USA, il est documenté. Vous pouvez causer des arythmies et d’autres troubles.

Pour ces ondes, plus vous êtes jeune, plus vous êtes en danger. Le danger suit toujours le même ordre :
D’abord les bébés, puis les enfants, les femmes à cause de leur système hormonal, les vieux, les malades, et enfin les hommes jeunes en pleine forme.

 

Les gouvernements peuvent-ils utiliser ces ondes en se servant des antennes relais pour toute une ville ? Pour persuader les gens de voter ceci ou cela… est-ce possible ?
Absolument. Je ne peux pas nommer le pays mais un représentant de ce pays m’a écrit car un scientifique qui faisait des recherches avait découvert ça et avec 7 autres personnes, s’était suicidé plutôt bizarrement. Il voulait savoir quelle était la nature des recherches de ce scientifique.

 

Saleté de Wifi

Y a-t-il quelque chose de positif dans la technologie des micro-ondes ?
Pas vraiment ! Le danger particulier du Wifi est que cela nuit aux anticorps, à tout le système immunitaire, au cerveau, aux ovaires et cela agit aussi sur l’hypophyse. C’est le système le plus dangereux qui soit de nos jours et nous n’en payons pas encore le prix.

 

Une bonne analogie est celle du tabac. Je me souviens quand fumer est devenu la mode à suivre, il y avait pourtant déjà eu une trentaine d’études de médecins écossais qui parlaient des cancers à venir, c’était au début des années 60 et je me souviens de notre roi qui encourageait les gens à fumer ensemble, à s’offrir des cigarettes, celles-ci étaient partout, dans chaque film, chaque émission télé et les seules friandises que nous avions eues à la fin de la guerre étaient des bâtons de sucre blanc avec un bout rouge, ainsi nous pouvions nous aussi avoir nos « smoking parties ».
Notre gouvernement a sorti un document qui permettait d’empêcher les plaintes contre l’industrie du tabac et ceci pour 2 raisons :

  • Le gouvernement voulait prélever des taxes sur les ventes de cigarettes.
  • Ils aimaient bien le fait que les gens mourraient et n’auraient donc pas à toucher leur retraite de l’état. Cela est documenté par écrit.

 

C’est la même chose pour TETRA. En 2009, rien que pour nos forces de police, il y aurait environ 7600 tumeurs malignes évoluant lentement chez les policiers. Ce sont les statistiques prévisibles d’après des essais conduits il y a des années sur une population variée de 500.000 personnes dans le monde. Ces tumeurs évoluent sur 20-30 ans et ne seraient manifestes qu’à l’âge de la retraite.
Toutes ces données viennent du Médecin Général du gouvernement. Cela veut dire que pour les policiers, les 7600, lorsqu’ils seront à la retraite, ils auront un cancer, nous ne savons pas dans quelle proportion mais en gros les malades n’auront qu’à peu près 90 jours à vivre, autrement dit : pas de retraite de l’état.

 

Protection

Des sociétés vendent des appareils de brouillage, les hôtels les utilisent afin que vous vous serviez de leur Wifi payant plutôt que du vôtre.

Le plus important est de se protéger la nuit pour dormir car c’est la nuit que la glande pinéale informe votre système immunitaire qu’il est temps de se régénérer. Si vous dormez dans un champ qui laisse pénétrer le Wifi, votre système immunitaire aura perdu 40 % de son efficacité à votre réveil.

 

Il existe différentes solutions pour les murs de la chambre qui peuvent être tapissés de papier aluminium (coté brillant vers la source) avant les papiers peints, dans ce cas ce n’est pas le papier alu culinaire qu’il faut prendre mais le papier alu que l’on installe derrière les radiateurs, il y a aussi la peinture avec du cuivre, des rideaux occultant, du cellophane sur les fenêtres etc.

 

Téléphones sans Fil

 

Les téléphones sans fil utilisés dans les maisons sont aussi dangereux que les portables, qu’ils soient en marche ou en veille. Ils transmettent à pleine puissance dans toute la maison et dans votre corps, ils sont plus dangereux car ils émettent des doses très basses qui ne font pas réagir le corps mais qui y sont accumulées. L’effet est toujours cumulatif pour les ondes EM, c’est pourquoi les gens développent des cancers après 18 mois lorsqu’ils sont proches d’une antenne, c’est le temps d’accumulation nécessaire pour développer une tumeur.

Les micros ondes réagissent avec l’eau. Il y a 4500 structures dans le corps humain d’un adulte qui réagissent aux micro-ondes.

 

En complément : Un document de l’armée décrit une technologie pour faire entendre une voix dans la tête

(Source : Police State USA, 19/09/2013)

© Police State USA

 

Un document déclassifié de l’armée intitulé « Effets biologiques de certaines armes non létales » décrit une série de technologies développées par l’armée. L’une d’entre elles permet un transfert d’énergie par radiofréquence (RF) à une cible humaine. Lorsque les micro-ondes sont absorbées par le corps de la cible, l’énergie est perçue par le cerveau sous la forme de sons dans la tête.

Il est déjà prouvé que cette technologie peut transporter des fréquences modulées sonores ressemblant à des paroles que le destinataire peut reconnaître. Une telle technologie, mieux développée, pourrait être un puissant outil – pour le bien, en transmettant discrètement des messages à des otages prisonniers de leurs ravisseurs – ou pour le mal, en rendant un homme fou avec des voix dans sa tête. Le gouvernement des Etats-Unis l’a-t-il déjà utilisée ?

 

Le document a été déclassifié en 2006 suite à une requête FOIA (Freedom of Information Act). Selon le document de l’armée :

L’application de la technologie d’audition par micro-ondes pourrait faciliter la transmission d’un message privé. Elle pourrait perturber une personne qui ne connait pas cette technologie. Non seulement cela pourrait être perturbant pour l’audition, mais cela pourrait aussi être dévastateur d’un point de vue psychologique, si quelqu’un entend d’un coup des « voix dans sa tête ». [p.8]

 

Ce qu’on appelle l’effet auditif par micro-onde, a été remarqué pour la première fois par des personnes travaillant à proximité de transpondeurs radar pendant la Seconde Guerre mondiale. Les sujets disaient « entendre » dans leur tête des sons qui n’étaient pas vraiment là, comme des sons de bourdonnement, de tic-tac, de sifflement, et de cognement. Le chercheur américain Allan Frey a publié les premières découvertes sur cet effet en 1961, évoquant la capacité « d’entendre » des impulsions radiofréquences à 100 mètres de l’émetteur.

 

En 1973, un psychologue américain, le Dr. Don Justesen, a découvert dans une étude que deux sujets pouvaient entendre et identifier facilement des mots monosyllabiques, comme en comptant de un à dix. Comme l’a décrit le Dr. Justesen : « Les sons entendus n’étaient pas différents de ceux émis par des personnes ayant un appareil de production de voix électronique (électrolarynx). » Le document de l’armée, écrit en 1998, atteste de la capacité de cette technologie à transmettre des signalisations vocales [p.7]. Nous ne sommes pas au courant des progrès technologiques de ces 15 dernières années.

 

Selon le document, les transmissions sont possibles sur des distances de plusieurs centaines de mètres [p.8], mais elles sont plus simples sur une courte portée. Les ondes radiofréquence peuvent traverser les murs, les bâtiments, et tout ce qui est non-conducteur (comme pour les signaux radio). L’armée indique qu’une manière de contrer la transmission des messages auditifs des micro-ondes serait de porter une protection métallique.

« Comme cette technologie utilise une énergie radiofréquence, elle ne résiste pas à un blindage de protections conductrices comme du métal ou un écran métallique. » [p.6]

 

Les effets « dévastateurs d’un point de vue psychologique » de claquement sonores inexplicables ou de voix dans la tête pourraient pousser un homme à agir, ou peut-être le feraient craquer et tomber dans la folie.

 

Comme je l’ai déjà montré, ce n’est pas une nouvelle technologie. C’est peut-être d’ailleurs pour cela que les gens ont préconisé, pour rire, de porter des chapeaux en papier d’alu. Mais cette technologie vieille de plusieurs décennies a-t-elle été développée au-delà de ce qu’on nous a dit ces dernières 40 années ? Est-ce que le gouvernement des Etats-Unis a trouvé une utilisation à cette technologie au sein des programmes de la DARPA ?

Plutôt que de réfléchir à l’idée de protéger notre crâne d’une voix robotique comme celle de Stephen Hawkins, regardons une référence récente à cette technologie dans l’actualité.

 

Revenons en août.

Un homme de Rhode Island disait être victime d’une technologie d’audition par micro-ondes.

Cet homme était tellement perturbé par les sons qu’il a porté plainte pour harcèlement, disant « que trois personnes envoyaient des vibrations à travers le plafond pour l’empêcher de dormir. » Comme l’a rapporté NBC News :

La police de Newport a déclaré qu’Alexis les avait appelé depuis un hôtel Marriott le 7 août au matin, et leur a signalé qu’il était suivi et qu’il avait peur qu’on lui fasse du mal. Alexis a dit à la police que les trois personnes lui ont parlé à travers les murs, le plancher ou le plafond dans trois hôtels différents – deux hôtels commerciaux à Rhode Island et un autre sur une base navale. Il leur a dit qu’ils ont utilisé une machine à micro-ondes pour envoyer des vibrations et le tenir éveillé.

Étrange de déclarer une telle chose. L’homme avait une autorisation du Département de la Défense et travaillait sur le Chantier Naval de Washington. Il a dit à la police qu’il « n’avait jamais rien ressenti de tel » et qu’il craignait pour sa sécurité. Voici le rapport de police du 7 août :

© Police de Newport. Rapport de police d’Aaron Alexis, le 7 août.

 

L’homme s’appelait Aaron Alexis, il a été l‘auteur d’un carnage quelques semaines après son rapport à la police sur ces messages auditifs par micro-ondes.

 

Après sa mort, les enquêteurs ont découvert 2 inscriptions dans la partie en bois de son fusil de chasse. L’un était « Better Off This Way » et l’autre « My ELF ». La signification de ces messages cryptiques reste incertaine, mais certains ont émis l’hypothèse qu’ils pourraient être liés à ses allégations documentées d’un harcèlement par manipulation de radio-fréquence.

Comme l’écrit le Los Angeles Times :

Le second, (My ELF), renvoie peut-être aux « ondes d’extrêmement basse fréquence », et pourrait faire référence à sa croyance que quelqu’un s’introduisait dans son cerveau avec des messages transmis par micro-ondes, qu’il a décrits six semaines avant à la police de Newport.

 

Il y a de fortes chances qu’Aaron Alexis était tout simplement un schizophrène violent ordinaire qui s’en est pris à un tas de gens désarmés dans une zone sans armes à feu. Mais les milliards de dollars dépensés par le gouvernement dans les recherches sur des armes secrètes sont une raison suffisante pour se demander si ce qu’affirmait Alexis sur une manipulation secrète est possible. Il semble raisonnable de dire « possible ».

Note :
Voir également un témoignage en France résumé dans ce fil de discussion, et la chronologie anormale des fusillades et agressions dans des établissements scolaires et ailleurs.
 
 
Repost 0
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 12:00

Aluminium, notre poison quotidien - Source: https://www.youtube.com/watch?v=X-XVWTjUoKM#t=11

Comment se protéger de l'aluminium dans les aliments ?- Source: https://www.youtube.com/watch?v=iO5hYu4oeTc

Eau, vaccins, chemtrails Ils effacent votre mémoire ! FR - Source: https://www.youtube.com/watch?v=ViG84U7Q3xM

Vaccins et Aluminium / La Ministre de la Santé interpellée par les sénateurs - Source: https://www.youtube.com/watch?v=n24_cfr9IYo

dangers et détoxication de l'aluminium S/T - Source: https://www.youtube.com/watch?v=c1D2-mXy-wk

Repost 0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 22:49


 

 

 

 

Nous savons tous que nous devrions rester loin des substances indésirables. La plus grande partie d’entre nous envisagent quel type d’eau nous buvons et quels types d’aliments nous dévorons. Deux litres d’eau tous les jours s’est transformé en une ligne directrice dans la plupart des régimes alimentaires. Nous avons tendance à rester loin de la nourriture salée et sucrée et avons tendance à dévorer beaucoup de produits et de légumes naturels et d’eau filtrée.
 

 

En tout cas, la plus grande partie d’entre nous ne réalise pas ce qui se cache dans les emballages en plastique. Le fait est que les producteurs d’aliments et de boissons préfèrent avoir un revenu plus élevé avec leurs articles plutôt que de nous donner des aliments et des boissons sains. Voilà la raison pour laquelle vous devriez vérifier ce qui est écrit à la base de chaque contenant en plastique qui montre exactement comment le plastique est dangereux.
 
Beaucoup de gens achètent des bouteilles d’eau. Alors que nous voyageons ou allons travailler nous prenons des bouteilles en plastique, ou nous en donnons même à nos enfants pour les utiliser à l’école ou à la maternelle. Malheureusement, en buvant de l’eau qui provient de bouteilles en plastique, nous nuisons à notre santé. Le triangle avec le numéro au centre de la base de chaque emballage ou bouteille montre comment le plastique est dangereux.
 
Récapitulatif des différents types de plastiques qui composent les emballages et leurs propriétés:
 
PEHD
Ce plastique est bon à la lumière du fait qu’il a une probabilité minimum de rejeter des produits chimiques dans l’eau (ne libère pas de produits chimiques). Il est le plus souvent utilisé pour la fabrication de sacs en matière plastique pour les denrées alimentaires et non pour des bouteilles en plastique.
 
PS
Ce plastique libère du STYRENE dans l’eau, une substance cancérigène. Il est utilisé pour les emballages de restauration rapide et des verres de café à utilisation unique.
 
PET (souvent PETE)
On l’utilise pour les bouteilles jetables. Ces bouteilles peuvent libérer des métaux lourds comme l’antimoine et des substances plastiques qui affectent l’équilibre hormonal.
 
PC (ou plastique non étiqueté)
Le plastique le plus dangereux dans la production alimentaire qui libère des substances chimiques BPA, et il est souvent utilisé pour produire des bouteilles d’eau pour le sport et les contenants pour aliments.
 
PVC (parfois 3V)
Libère deux substances chimiques toxiques qui affectent les hormones dans votre corps. Tragiquement, c’est le plastique le plus utilisé pour les bouteilles.
 
PP
Un autre « bon » plastique. Il est typiquement blanc ou transparent. Ce plastique est utilisé pour les sirops et les pots de yaourt.
 
Donc, pour résumer, le plastique sécuritaire (qui ne relâche pas de produits chimiques) est le premier et le dernier, le PEHD et le PP. Essayez de ne pas utiliser les autres. Utiliser des bouteilles en verre pour l’eau va être la meilleure solution.
 
 

 

Diffusé par: http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2015/09/le-plastique-le-tueur-silencieux.html

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Voir également sur le site sante-nutrition:

Cristalain.

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 20:38

danger-des-dentifrices-au-fluor-alternativesante.fr

  • danger-des-dentifrices-au-fluor-alternativesante.fr

 

Le fluorure de sodium est connu depuis longtemps en tant que répressif majeur des fonctions intellectuelles. En particulier, c'est l'un des composants du Prozac et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro. De nombreuses preuves scientifiques indépendantes ont montré que le fluorure de sodium provoque à la longue des troubles mentaux variés rendant les gens dociles et serviles, quelquefois carrément stupides, en plus de diminuer la longévité et d'endommager la structure osseuse. Ce fluorure de sodium, c'est le "Fluor" que vous trouvez dans votre dentifrice ou celui de vos enfants.

 

La première utilisation du fluor dans l'eau potable date des camps de concentration. Quelqu'un penserait-t-il que les nazis firent cela parce qu'ils se sentaient concernés par la santé dentaire de leurs prisonniers ? En fait, cette fluorisation massive des réserves d'eau du camp servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s'assurer de leur docilité.

 

Le chimiste Charles Perkins dit que des doses répétées de fluor, en quantité infinitésimale, réduisent les possibilités d'un individu à résister à la domination, en empoisonnant lentement, par narcotisme, une partie précise de son cerveau, le soumettant ainsi à la volonté de ceux qui veulent le gouverner. Il ajoute que le fluor est une « lobotomie légère et commode » et que la véritable raison qui se cache derrière la fluorisation de l'eau n'a rien à voir avec la santé dentaire, encore moins celle des enfants.

 

Le fluor : un déchet industriel

L'idée d'introduire du fluor dans l'eau potable est venue de la famille Mellon, aux États-Unis, qui dirige le cartel de l'aluminium ALCOA. Les fluorines sont des déchets de l'industrie de l'aluminium et ce sont des agents pollueurs importants des fleuves et des rivières. Elles empoisonnent le sol, les poissons et les animaux. Comme leur traitement aurait coûté une fortune aux industriels de l'aluminium, la famille Mellon man?uvra la situation de telle sorte que ces déchets empoisonnés deviennent non seulement un moyen discret de contrôle humain - ce qui intéresse tous les gouvernements - mais aussi une énorme source de revenus, (avec une marge de profits de 20 000 %......pour ce qui n'est qu'un déchet industriel).

 

Et dans l'eau potable ?

Le Dr Hardy Limeback, détenteur d'une maîtrise en sciences et d'un doctorat en biochimie, chef du Département de dentisterie préventive à l'Université de Toronto et président de l'Association canadienne pour la recherche dentaire fut, un temps, l'un des principaux promoteurs pour l'ajout du fluor dans l'eau dite potable du Canada. Pourtant, après 15 ans, il déclara brusquement avoir changé d'avis. Il a dit alors : « Les enfants de moins de 3 ans ne devraient jamais utiliser de dentifrice fluoré, ni boire de l'eau fluorée. Et, les formules des produits pour bébés ne doivent jamais être faites avec l'eau du robinet de Toronto. Jamais ! ».

 

Une étude de l'Université de Toronto a révélé que les habitants des villes dont l'eau est fluorée avaient deux fois plus de fluor dans les os des hanches que ceux des zones non fluorées. L'étude a aussi établi que le fluor change l'architecture de base des os humains. Il existe une condition débilitante nommée fluorose du squelette provoquée par l'accumulation de fluor dans les os, ce qui les rend fragiles. Les premiers symptômes sont la fragilisation des dents et des taches sur l'émail.

 

Les dentistes ne font que répéter ce qu'on leur a dit

D'après le Dr Limeback, ceux qui continuent à promouvoir le fluor, se basent sur des données totalement contestables, datant de 50 ans. « Les dentistes ne sont absolument pas formés en toxicité, dit-il. Votre dentiste bien intentionné est simplement en train de suivre 50 ans de désinformation de la santé publique et des associations dentaires. Moi aussi, je l'ai fait?. ».

 

Lors d'un discours aux étudiants du Département de dentisterie de l'Université de Toronto, le Dr Limeback leur a avoué que, sans le vouloir, il avait induit en erreur ses collègues et tous ses étudiants précédents. Il avait refusé pendant 15 ans de prendre connaissance des études de toxicologie qui sont pourtant à la disposition de tout le monde. « Empoisonner nos enfants était bien la dernière chose à laquelle j'aurais pensé, a-t-il déclaré. La vérité fut une pilule amère à avaler, mais je l'ai avalée. ».

 

Depuis, bien que le plus grand défenseur du fluor ait maintenant condamné son utilisation, les associations dentaires des États-Unis et du Canada, les organisations pour la santé publique, avec celles du Royaume-Uni et de partout ailleurs, continuent à dire aux peuples « que le fluor est bon pour eux ».

Mais moi je dis qu'actuellement, avec l'ère de l'Internet, quelqu'un qui ne sait pas est quelqu'un qui ne veut pas savoir, donc qui s'en fout !

 

N'achetez plus de fluor, c'est tout

Mais comment alerter tous ces gens qui sont intoxiqués au fluor depuis des années, donc soumis à l'autorité et ayant perdu tout sens critique ? Et qui de plus optent allègrement pour les dentifrices BI-fluorés et même TRI-fluorés ? donc meilleurs !!! Mais vous, surtout pour vos enfants, s'il y a encore des tubes de dentifrice au fluor qui traînent dans votre salle de bain, jetez-les, et procurez-vous un dentifrice inoffensif ? ce ne sont pas les marques qui manquent ? consultez les boutiques diététiques. Il y en a aussi en pharmacie, mais très souvent, l'absence de fluor est compensée par la présence d'autres additifs toxiques. Alors... Gaffe aux étiquettes écrites en tout petit !

 

Des études officielles pour étayer tout cela

Au cours de la dernière décennie, plusieurs études ont montré qu’une altération des performances intellectuelles était associée,chez l’enfant,avec la fluorose dentaire ou la consommation d’eau contenant une forte concentration de fluor
(TangQQ et al. Biol Trace Elem - Res 2008 ; 126 : 115720)
Une récente étude chinoise montre que ce risque persiste aux faibles doses (Ding Y et al. J Hazard Mat 2011 ; 186 : 194276)
Dans cette étude, l’augmentation de 1mg/L de la concentration
urinaire de fluor est associée à une perte de 0,6 point de QI.
 

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

 

Source: http://www.alternativesante.fr/dents/l-imposture-des-dentifrices-au-fluor

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sur le même sujet:

 

L'imposture des dentifrices au fluor - 08/2015.

LLP DANGER FLUOR - Source: https://www.youtube.com/watch?v=3H-vm-t4d5w

Le FLUOR - Ce con ne nous dit pas #1 - https://www.youtube.com/watch?v=_BO3q6JloPg

Le fluor dangereux pour la santé - Source: https://www.youtube.com/watch?v=kUThXrrM3lI

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 15:06

 

 
 
Roselyne Bachelot qui travaillait pour les labos
avant d'entrer au gouvernement.
Pratique !
VACCINS - 30 ANS DE CAMOUFLAGE
 
ET MENSONGES SUR LES VACCINS
VIENNENT D’ÊTRE MIS AU GRAND JOUR.

 

 
Mai 2013
 
Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
Le «Freedom of Information Act 2000» (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin, a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux :
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->se sont entendus pour mentir au public
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->se sont attelés à empêcher les études de sécurité.
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->
 
Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.
Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins –remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.
 
Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au «Freedom of Information Act» pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse dans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011.
 
Le 26 octobre 2011, l’éditorialiste du «Denver Post» s’est dit choqué que l’administration, après avoir promis d’être particulièrement transparente, proposait des modifications au Freedom of Information Act , permettant d’entraver la révélation de documents secrets en autorisant les agences gouvernementales (comme le CDC) à déclarer certains documents «inexistants». […]
 
Le CDC agit manifestement à l’encontre de la santé de la population américaine. Mais la menace que présente le comportement du CDC sur la vie des Américains ne s’arrête malheureusement pas là. Il a participé à l’élaboration des lois concernant les pandémies qui permettent au gouvernement d’utiliser l’armée, en cas d’urgence pandémique déclarée, pour contraindre toutes les personnes du pays à subir des vaccins non testés, des médicaments, des produits chimiques et d’autres traitements «médicaux».
En se basant sur le Freedom of Information Act, on peut dire que le CDC perdrait toute crédibilité s’il devait déclarer pareille urgence pandémique.
 
Après avoir déclaré la pandémie du H1N1 en 2009, le CDC a refusé de répondre à la requête d’information de CBS qui s’en référait au «Freedom of Information Act». A cette époque, le CDC a tenté de bloquer toute leur enquête. Ce que voulait cacher le CDC, c’était son propre rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l’histoire, en s’en référant à des données follement exagérées sur les cas de grippe H1N1 en vue de créer une fausse impression de «pandémie»aux Etats-Unis.
 
Le CDC a aussi dissimulé un scandale financier concernant la fausse pandémie qui a coûté des milliards de dollars. Il y a pire, le CDC n’a pas hésité à mettre les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé qui comprenait un agent stérilisant, le polysorbate 80. Grâce au CDC, le nombre de rapports de morts fœtales a augmenté de 2.440% en 2009 comparativement aux années précédentes ; situation qui est encore plus choquante que les statistiques de fausses couches qui avaient augmenté de 700%. […]
 
En tentant de sauver les derniers vestiges du secret qui concerne les vaccins et en déclarant que les documents de l’Agence sont inexistants, l’Administration Obama a réduit à néant toutes ses prétentions à la transparence. Mais les lois prévues pour rendre obligatoires des vaccins pandémiques peu connus sont toujours en place et toute responsabilité a été dissoute. Il n’empêche qu’une étude canadienne vient de montrer que le vaccin contre la grippe qui contient le H1N1 et qui a tué des bébés in utero, contribue en fait à augmenter le risque de pandémie.
 
Les américains qui ont été dupés en soumettant leurs enfants aux vaccins meurtriers du CDC possèdent aujourd’hui des moyens de riposte. Les personnes de tous horizons, de chaque organisation doivent :
 
1. Prendre connaissance des textes révélés grâce au Freedom of Information Act du Royaume Uni et qui ont trait aux mensonges sur les vaccins. Ces personnes doivent prendre connaissance du refus du CDC de fournir quelque information que ce soit sur ce qu’ils savent au sujet de ces mensonges ; elles doivent aussi prendre connaissance des efforts déployés par l’administration Obama pour camoufler ce que sait le CDC au sujet de ces mensonges. Ces personnes doivent contacter leurs représentants et exiger l’annulation immédiate du calendrier vaccinal du CDC et des lois concernant les pandémies.
 
2. Informer chaque vétérinaire, personnel militaire, policiers, agents du DHS, ainsi que le personnel médical de toute la mystification vaccinale. Expliquer à ces personnes que leurs familles sont aussi gravement menacées. Ces personnes ne pouvaient probablement pas savoir qu’elles avaient été manipulées à l’intérieur même de leurs structures par l’industrie pharmaceutique qui les ont transformées en agents meurtriers grâce à la déclaration de «pandémie» ou«d’attaque bioterroriste». Il est tout à fait clair aujourd’hui que les structures terroristes/bioterroristes ne sont que des escroqueries. Ainsi tous les projets qui sont envisagés pour «protéger» le pays sur la base de ces mêmes lois ne feraient que menacer l’existence et la liberté des américains.
 
Grâce au Freedom of Information Act (FOIA), nous savons que le calendrier des vaccinations relève du canular. Ce sont les vaccins qui constituent un danger pour la santé des enfants et des adultes Américains.
Ce sont aujourd’hui des vaccins obligatoires, mal testés avec des adjuvants dangereux qui menacent le pays et qui pourraient provoquer quantité de morts. A l’extérieur d’Atlanta, le CDC a stocké quelque 500.000 cercueils géants, construits pour être incinérés. Il commence à devenir clair que le CDC ne devrait en aucune façon être mêlé de quelque manière que ce soit aux problèmes de santé publique.
 
Grâce au Freedom of Information Act, nous savons aujourd’hui que les vaccins ne constituent nullement le miracle de la médecine moderne que l’on a voulu nous faire croire. Toute autorité médicale ou gouvernementale qui prétendrait que les vaccins préviennent les maladies, ignore les documents gouvernementaux comme les innombrables études qui révèlent l’exact opposé, mais ignore également les tentatives du CDC de cacher au public la vérité sur les vaccins.


Source: http://vol370.blogspot.fr/2015/08/2808-vaccins-30-ans-de-camouflage-et.html

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 13:10
Elle témoigne devant
le Corps Législatif de l’état
du Maine, U.S.A., 18 août 2015


«Les milliers de pages que j’ai consultées, les centaines d’heures de travail que j’ai consacrées à la recherche m’ont permis de découvrir l’horrible vérité par rapport à ce qui est fait aux gens, comme aux animaux partout dans le monde sous le faux prétexte de «santé publique». Dr Suzanne HUMPHRIES, néphrologue

 
Nous possédons une liste de lanceurs d’alerte hautement qualifiés qui ont été harcelés et réduits au silence par des agences gouvernementales. Ces personnes essayaient de protéger le public des médicaments et des vaccins qu’ils savaient dangereux.
 
Je suis le Dr Suzanne Humphries M.D., spécialiste en néphrologie, formée en médecine interne. Je possède des licences actives (sans restrictions) pour la Virginie et pour le Maine. Après 10 années de travail comme néphrologue au Centre Médical du Maine (Est), j’ai démissionné de mon poste, vendu mes parts suite aux problèmes auxquels j’avais été confrontée avec mes patients au sujet de la vaccination.
 
Pour moi, les problèmes ont commencé suite à la politique de l’hôpital qui, en 2008, a voulu vacciner un maximum de patients dès leur entrée à l’hôpital, même quand ces personnes souffraient d’insuffisance rénale aiguë, d’insuffisance cardiaque, de septicémie ou de cancer (sous chimiothérapie).
 
Un pharmacien rentrait dans la chambre du malade, lui montrait un document émanant du CDC (Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies) avec une information limitée et biaisée, puis lui proposait un ou plusieurs vaccins. Si le patient marquait son consentement, ce que faisaient la plupart d’entre eux, une ordonnance était imprimée par ordinateur avec le nom du médecin traitant avant qu’un médecin ait pu voir le patient ou avant qu’un diagnostic ait été établi. Ensuite l’infirmière venait vacciner le patient.
 
Parfois, je retrouvais mon propre nom sur l’ordonnance bien que je n’avais jamais donné l’ordre de faire tel ou tel vaccin.
Comme la chose ne me plaisait pas, je décidai de parler à la direction de l’hôpital de ce que j’avais pu observer. – Je mis finalement mes préoccupations par écrit. Des réunions furent mises sur pied pour discuter de la question, mais je ne fus pas invitée à y assister. Le résultat ? On m’a fait savoir que l’on continuerait à proposer des vaccins aux patients malades qui rentraient à l’hôpital. Je me suis alors posé la question : « mais en fait, où se trouve la science qui dit que ces vaccins sont sans danger pour ces gens malades ?»
Je supposais qu’il devait y avoir des études sur le sujet, des articles dans la littérature médicale pour rassurer les médecins de la justesse de leur politique. Après tout, n’est-ce pas de science dont nous parlons ? Et la science était supposée avoir dit son dernier mot sur la sécurité et l’efficacité des vaccins !
 
Comme la politique hospitalière était principalement centrée sur les vaccinations contre la grippe et la pneumonie, c’est sur ces deux vaccinations que commencèrent mes recherches.
J’ai, dans la suite, soumis un rapport écrit à l’administration que l’on peut trouver sur le site drsuzanne.net :
 
Ce document décrit les nombreuses questions soulevées par les vaccins des adultes et des insuffisants rénaux.
J’ai donc, pendant un an, discuté de toutes ces preuves avec le personnel administratif, comme avec de nombreux collègues. D’autres médecins ont commencé à changer d’avis, de même qu’un nombre important d’infirmières. Et comme l’administration de l’hôpital ne pouvait pas réfuter mes arguments, elle a fait appel à un expert pour me faire«rentrer dans l’ordre».
Cet expert ne s’est jamais intéressé aux questions que je me posais par rapport aux insuffisants rénaux aigus ou par rapport aux nouvelles admissions à l’hôpital de personnes gravement malades. Cet expert s’est contenté de me donner la liste des études montrant que certains vaccins élevaient les taux d’anticorps chez les personnes les plus immunodéprimées atteintes du VIH ou d’insuffisance rénale. Il prétendait ipso facto que pour les patients gravement malades des reins, atteints de septicémie, de crises cardiaques, de Guillain Barré, de cancer, d’obstruction des voies urinaires, de néphropathie et ainsi de suite, les vaccins étaient sans danger.
 
Comme sa lettre était assez bizarre, je n’ai cessé de penser: «Et serait-ce là un expert ? Pourquoi cet expert ne peut-il pas répondre à mes préoccupations spécifiques ? Où se trouvent les preuves que des effets secondaires ne se produisent pas chez mes patients ? Je n’ai pu trouver nulle part des études qui auraient porté sur la vaccination de patients atteints de graves maladies observées par les néphrologues.
Même mes collègues pro-vaccins ont reconnu qu’il n’existait aucune base scientifique pour administrer des vaccins dès l’entrée à l’hôpital. Ces mêmes collègues ont soutenu ma proposition de changement de politique vaccinale.
 
C’est à cette époque que l’hôpital a fait monter la pression sur moi. Mes notes de progression hospitalière ont été revues. C’était là une chose tout à fait nouvelle pour moi. Personne n’avait jamais mis en cause mon intégrité ou les soins que j’administrais aux patients.
Le consultant a tenu cette position parce qu’il n’existait pas de données montrant que les vaccins contre la grippe pourraient provoquer des troubles rénaux et donc que ma suggestion de faire preuve de prudence en vaccinant des gens malades était injustifiée.
Pourtant ce consultant ne m’a jamais montré de données démontrant qu’il était sans danger de vacciner des personnes atteintes de troubles cardiaques, de septicémie ou d’inflammation des reins .
Le comité exécutif de l’hôpital m’a également fait savoir qu’il ne convenait pas que je m’oppose aux vaccinations de mes patients et qu’en outre je perturbais le personnel infirmier […]
Après avoir pris conscience des problèmes de vaccination avec les adultes, j’ai commencé à m’intéresser aux problèmes liés aux vaccins de l’enfance.
Le résultat de ces recherches a abouti à la publication d’un livre :
 
Même si les vaccins peuvent protéger pour un certain temps de certaines maladies (ce qui est le mieux que certains vaccins peuvent prétendre réaliser), les assurances données aux personnes malades ou bien portantes concernant l’efficacité et la sûreté des vaccins ne sont pas confirmées par la science, l’histoire, ou même par une grande partie de la littérature médicale.
 
Nous disposons de documents revus par les pairs qui expliquent en détails les tragédies historiques qu’ont présentées certaines campagnes de vaccination. Nous sommes en possession de rapports détaillant des cas de dommages vaccinaux inattendus, et nous connaissons certains de leurs mécanismes.
 
Nous possédons une liste de lanceurs d’alerte hautement qualifiés qui ont été harcelés et réduits au silence par des agences gouvernementales. Ces personnes essayaient de protéger le public des médicaments et des vaccins qu’ils savaient dangereux.
 
Nous connaissons d’éminents vaccinologues pro-vaccins qui font savoir que la coqueluche, la grippe et les vaccins contre la rougeole manquent d’efficacité et que le problème n’est pas seulement le refus du vaccin, mais ces gens sont ignorés.
 
En ce qui me concerne, je ne crois pas qu’il soit garanti que les vaccins soient sûrs. Nous savons qu’Il existe des problèmes de production, qu’il y a de l’ADN animal et des produits chimiques dans les vaccins qui ne protègent pas de manière fiable. On donne au public un faux sentiment de sécurité quant à l’efficacité et la sûreté des vaccins. Il n’existe aucune littérature qui traiterait de la vaccination des différents types de personnes malades que je m’efforce de protéger.
 
Il existe des preuves que dans les années 1950 des virus ont été introduits dans la population via les vaccinations.Ces virus peuvent provoquer le cancer et d’ailleurs le provoquent, mais les problèmes qui surviennent sont mis en relation avec d’autres causes médicales. Les tentatives de différents scientifiques d’examiner ces questions en profondeur ont été sabotées et découragées. Aujourd’hui, nous continuons d’avoir des vaccins contaminés par des virus d’origine animale comme le circovirus porcin des vaccins contre le rotavirus, et qui ont été découverts par des tiers et non par les fabricants de vaccins.
 
Le système VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) est en fait un canard boiteux. Ses arguments n’ont pas de poids pour assurer la sécurité attendue pour les enfants. Quand, en tant que médecin, j’ai fait parvenir des rapports au VAERS, j’ai été harcelée par des appels téléphoniques répétés du CDC me disant que cela devait être d’autres personnes qui avaient appelé. Ce petit jeu a duré pendant des mois jusqu’à ce que j’aie une discussion claire et nette avec un médecin du CDC qui m’a demandé ce qui me prenait !
 
Tous ces problèmes m’ont poussée à quitter ma carrière, à abandonner ma stabilité financière, mon confort familial pour me lancer dans une recherche ininterrompue sur tous les aspects des vaccins, leur utilité, leur fabrication, leur sécurité, ainsi que tous les autres aspects liés au problème des vaccins.
 
J’avais prévu qu’un jour viendrait où les parents pourraient perdre le droit de refuser les 69 doses de 16 vaccins prévues pour être administrées avant l’âge de 18 ans. Le tout premier vaccin qui contient de l’aluminium étant déjà administré le jour même de la naissance !
 
 
Je me suis exprimée publiquement sur de nombreux aspects de l’immunité du nourrisson, sur les fonctions rénales, la toxicité de l’aluminium et individuellement sur la plupart des vaccins. Des vidéos sont disponibles gratuitement sur YouTube.
 
Aucun médecin n’abandonnerait une carrière réussie et lucrative, comme je l’ai fait, s’il n’existait pas une raison de grande importance.
 
Je supplie tous ceux qui votent les lois d’effectuer une recherche approfondie sur l’histoire des vaccins, leur sûreté et leur efficacité, indépendamment du large éventail de documents que fournissent l’OMS et le CDC.
 
Je voudrais également vous prier de regarder la vidéo d’une heure que j’ai réalisée et baptisée «Honesty vs Policy» disponible ICI. Dans cette vidéo, je fournis toutes les références médicales et journalistiques de tous les éléments que j’ai évoqués dans cet article, y compris celles qui concernent les conflits d’intérêts connus des membres de l’ACIP, du CDC et de l’OMS.
 
La vaccination est un acte médical administré à des enfants sains et dont les conséquences ne sont pas complètement connues. Nous savons que la vaccination constitue un traumatisme d’une intensité considérable qui a depuis longtemps été mesurée par le Dr Del Campo en 1967.Il a étudié le cas de 200 enfants de plus de 5 ans après que ces derniers aient été vaccinés. Ci-dessous, un bref résumé de ce qu’il a découvert.
 
 
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Stress des surrénales
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Diminution des réserves alcalines
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Augmentation des marqueurs inflammatoires
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Facteurs de coagulation
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Chute puis augmentation des lipides
 
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Fonction cardiaque
 
Fait intéressant, il est presque impossible de trouver d’autres études portant sur l’impact métabolique des vaccins qui sont administrés aujourd’hui.
 
Mais il y a d’autres études qui montrent comment les gènes du cancer, les gènes ayant trait à l’auto-immunité, les gènes des allergies, ainsi que de nombreux autres gènes pathogènes se retrouvent à la hausse après les vaccinations. Je vais également inclure les études d’Orntoft et de Lahndenpera, ainsi que les diapositives adéquates.
 
 
En 2013, le Dr Orntoft a publié une recherche détaillant les changements survenus au niveau génétique dans les globules blancs avant et six semaines après la vaccination de rappel DTC chez 8 jeunes-filles. Ci-dessous la liste des principaux réseaux du corps qui furent modifiés après le vaccin selon les conclusions d'Orntoft:
 
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Altérations épigénétiques qui engendrent :
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Des troubles génétiques
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->La mort cellulaire
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Troubles gastro intestinaux
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Troubles du développement
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Problèmes de métabolisme(médicament, nourriture)
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Signalisation cellulaire
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Maladies cardiovasculaires
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Troubles immunologiques
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Troubles du tissu conjonctif
 
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Problèmes de production énergétique
 
Nourrissons de 3 à 5 mois après DTCa –Polio – Hib
PBMC stimulée par la toxine coquelucheuse 12 heures plus tard
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->33 cas d’activation de gènes en rapport avec des allergies
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->66 cas d’asthme liés à l’activation de gènes
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->67 cas de gènes de cancer sur-régulés
< !--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->25 cas de maladies immunologiques avec gènes sur-régulés
Lahdenpera 2008 – PMID 18336961
 
Les auteurs suédois Landenpera et al. ont prouvé que ce qu’Orntoft a trouvé s’avère également vrai pour le DTCa, ainsi que pour le DTC. Ces auteurs pensent également que les suites potentielles des vaccinations pourraient être très graves.
 
Pour moi, du fait qu’il n’existe aucune autre étude qui a examiné de tels problèmes dans les délais appropriés, il ne peut exister aucune garantie de sécurité.
 
Un coup d’œil à ces résumés devrait alerter tout lecteur qu’il n’est pas possible de garantir aux parents que leur enfant se portera mieux après s’être fait vacciner. Forcer pareilles politiques vaccinales et rendre obligatoires ces injections aux enfants du Maine constitue à mon avis un crime flagrant.
 
Nous ne disposons d’aucune étude portant sur les effets à long terme de ce programme sans cesse croissant de vaccination par rapport au cancer, aux maladies neurologiques, aux maladies auto-immunes, aux allergies et autres maladies chroniques qui sont maintenant devenues épidémiques chez les enfants parallèlement à l’extension des programmes de vaccination dans les années 1980 et 1990.
 
Si vous pensez utile de voter pour éliminer les exemptions philosophiques et religieuses des parents du Maine pour pouvoir créer une immunité collective en vue de protéger toute la population, c’est que vous ne disposez pas de toute l’information nécessaire.
 
Et pire, si vous votez pour éliminer les exemptions, vous faites preuve de naïveté par rapport au fait que vous serez concerné par un "barrage de vaccins" en tant qu’adulte. Si cette loi est adoptée, alors vous collaborez à ouvrir la voie, non seulement à la politique vaccinale agressive d’aujourd’hui, mais aussi à une politique future qui ne vous permettra plus de faire marche-arrière.
Source :
 
 
------------------------
 
Le docteur Ghislaine Lanctot, dit Ghis
 
Le Dr Ghislaine Lanctot a abandonné son travail et ses 3 cliniques également pour lancer l'alerte. Elle a même fait de la prison et nous a laissé des livres et de nombreuses vidéos.
Le livre « le procès de la Mafia médicale »
 
J'ai une passion : la santé illimité. Pour réaliser mon rêve, j'ai suivi un cours de médecine. Durant plusieurs années je fus convaincue d'être sur la bonne voie. La réalité fut tout autre. Les pensées et les émotions, ces invisibles et impalpables traîtresses, boycottaient insidieusement mon rigoureux travail scientifique. Je me tournai alors vers une autre avenue qui offrait d'autres solutions pour une santé globale : médecines douces, thérapies naturelles. Je parcourus de nombreux pays et découvris leurs bienfaits. Mais les gens continuaient à souffrir et à mourir quand même. Pourquoi ? Ne sachant plus où aller, je revins au plus profond de moi-même. La santé illimitée m'y attendait ! Guylaine Lanctôt
à télécharger :
 
 
---------------------
 
La journaliste d'investigation Sylvie Simon qui vient de nous quitter, nous a également laissé des témoignages ; Il m’a été dit qu’elle a été aidée à nous quitter.
Une courte vidéo :
Le scandale vaccinal - Sylvie Simon, journaliste
 
 
Vidéo - Sylvie Simon - La Question des Vaccins
 
SYLVIE SIMON : POURQUOI J'AI ÉCRIT VACCINS, MENSONGES ET PROPAGANDE
 
 
En deux siècles d'histoire, la vaccination a connu succès et scandales. Aujourd'hui il est bien difficile de savoir si les données scientifiques sont suffisantes pour créer sans cesse - et sans risque - de nouveaux vaccins. Nous savons par exemple que la population vaccinée contre la grippe est passée aux Etats-Unis de 15 % en 1980 à 65 % aujourd'hui, sans qu'aucune diminution des décès liés à cette maladie n'ait été observée.
 
Et pourquoi le nombre de décès par rougeole n'a pas diminué depuis 1988 en dépit d'une couverture vaccinale beaucoup plus étendue ? Ecrit par une spécialiste de la désinformation en matière de santé, ce livre contient les données les plus parlantes sur les vaccins. Par recoupements de chiffres, de dates, Sylvie Simon démontre magistralement comment l'industrie pharmaceutique, les médias et les gouvernements nous manipulent dès lors qu'il est question de vaccin.
Le livre en pdf :
 
-----------------------------------
La santé des enfants NON vaccinés - Dr Berthoud
 
Vaccins: un biologiste dénonce la désinformation
 
 
-----------------------------------
 
Les personnes qui meurent à un age avancé et qui ont la chance de mourir dans leur lit et non pas à l’hôpital dans parfois d'atroces souffrances, sont les personnes qui n'ont pas été vaccinées dans leur enfance.
Et ils ont le toupet de nous dire que l’espérance de vie progresse !!!
On ne peut pas dire non plus que la vaccination ne sert à rien. Grace à elle, la cabale a pu stériliser des populations entières, on lui doit aussi la grippe espagnole, le SRAS pour les asiatiques, le Sida et Ebola pour les africains....et tant de maladies jusque là inconnues de paralysies, de démense, de troubles du comportement....
Merci Bill Gates et ses complices
Bill Gates : Dépopulation par Vaccination
Les effets du CO² sont un grand mensonge, biens sur !
La peur, la culpabilité nous amène à tout croire et à baisser les bras, à nous laisser mettre en esclavage.
Tous les grands experts, grands scientifiques sont grassement payés par eux :
LA DICTATURE DES PSEUDO-EXPERTS. QUI SONT-ILS ? POURQUOI LES UTILISE-T-ON?
 
Bill Gates Admet que les Vaccins tuent et/ou stérilisent
 
Le très... "Généreux" Bill Gates?
"Sur la seule année 2011, la campagne de vaccinations de Bill et Melinda Gates a causé 47 500 cas de paralysies et/ou morts..."
------------------------------------------
 
"Que ton aliment soit ta première médecine".
Ce conseil d’Hippocrate (460-356 avant J.-C.), père de la médecine moderne, n’a jamais perdu de sa pertinence.
 
Pas de laitage, de viande, de gluten et de produits industriels pleins de glutamate. De l’eau et pas toutes ces boissons sucrées pleines d’aspartame/poison.
Voir articles de ce blog
Pour les fruits et légumes battons nous pour avoir de la qualité et qu’ils nous viennent en direct d’agriculteurs TOUS bio.
Faisons des jardins en bas de chez nous. Plantons des arbres fruitiers à la place de ces arbres d’ornements allergisants…..
Les pêchers, pruniers, cerisiers nous émerveilles de leurs jolie fleurs et oh! surprise, nous avons droit, en prime, à de succulents fruits s’ils ne sont pas traités.
 
Il y a ici aussi des articles sur le jardinage et les jardons partagés…
 
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Voir également sur ce blog:
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cristalain.
 
 
 
Repost 0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 17:05

RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités.
 

Vivre avec une puce électronique sous la peau, c’est désormais possible et même recommandé. Les Implant parties fleurissent un peu partout en Europe et l’une est d’ores et déjà prévue à Paris le 13 juin, organisée par le collectif de biohackers suédois Bionyfiken. Au menu : conférences (en anglais) et pose d’implants NFC (garantie indolore). Festives et hi-tech, ces soirées vantent les mérites de cette dernière folie technologique : plus besoin de badge pour s’identifier, de carte bancaire pour payer ou de code pour déverrouiller son smartphone ou son ordinateur. La puce permet aussi le stockage de données personnelles directement lisibles sur un terminal de lecture. Selon ses promoteurs, il s’agit avant tout d’améliorer nos capacités d’êtres humains par la biotechnologie et d’optimiser notre rapport à l’environnement, en bref nous faciliter la vie et nous rendre plus efficaces. Il s’agit aussi de préparer l’opinion publique à ce qui sera demain la norme quand les pouvoirs publics rendront le puçage obligatoire.

Pratiqué aux Etats-Unis depuis une dizaine d’années, le puçage cutané s’étend rapidement en Europe. Certaines entreprises suédoises proposent déjà l’implant de puces à leurs employés afin de les rendre plus productifs et en Espagne elles servent de moyens de paiement dans certaines discothèques. Mais l’affichage promotionnel du procédé cache mal sa finalité réelle. Les volontaires de ce marquage électronique dernier cri sont en réalité les cobayes d’un projet d’envergure qui vise ni plus ni moins qu’à rendre l’individu totalement transparent et à le livrer pieds et poings liés aux dispositifs de surveillance et de contrôle.
 
 
Identifier et suivre les objets
 
La technologie RFID (Radio Frequency Identification) permet d’identifier un objet ou un être vivant, d’en connaître les caractéristiques et d’en suivre le cheminement, le tout à distance et sans contact, grâce à une étiquette émettant des ondes radio, attachée ou incorporée à l’objet. Les informations sont stockées sur le produit où l’étiquette est collée ou implantée, et transmises au lecteur RFID par ondes radio. La RFID est utilisée pour la traçabilité de certains produits ou objets, l’identification des animaux d’élevage (remplaçant le tatouage) ou des individus (par stockage des données biométriques dans les badges électroniques, passeports, cartes d’identité ou d’assurance maladie, titres de transport ou permis de conduire). De plus en plus présentes dans la vie quotidienne, leur usage est amené à s’étendre toujours plus car il est encouragé par les pouvoirs publics. Plusieurs pays européens imposent ainsi la pose de puces sous-cutanés pour l’identification des animaux domestiques et, en France, des maternités proposent des bracelets électroniques visant à prévenir l’enlèvement des nourrissons.
 
Une technologie à hauts risques
 
Certains dangers liés à l’usage de la RFID ont déjà été relevés. Si elle ne permet pas théoriquement la surveillance continue des individus, contrairement aux GPS dont sont pourvus les smartphones, l’ensemble des données à caractère personnel contenues dans les puces RFID que nous utilisons, souvent à notre insu, pourrait permettre par recoupement une identification à distance des personnes et de leur pratiques de consommation. De plus, le piratage est toujours possible : ces ondes étant rarement cryptées, il est très facile de les intercepter et même de les copier sur un autre support, et ainsi d’usurper l’identité d’autrui. Et rien n’interdit d’y placer des “cookies”, comme ceux qu’envoient les sites web, afin de suivre à la trace le trajet des objets ou des personnes ainsi identifiés. Le risque de traçabilité des individus et le faible niveau de protection de leurs données personnelles ont suscité l’inquiétude de la CNIL.
 
L’aspect sanitaire pose également problème, la dangerosité des ondes électromagnétiques émises par ce nouveau procédé s’ajoutant à celle des ondes déjà présentes dans la téléphonie mobile et les systèmes Wi-Fi. Ainsi, un rapport de l’AFSSET déconseille une exposition continue aux ondes de la RFID et préconise une distance minimale d’au moins 20 centimètres, deux recommandations bafouées par le procédé de l’implantation cutanée. De fait, de nombreuses études révèlent déjà un lien entre implant et survenue de cancers et au vu de leurs résultats on peut légitimement penser que cette nouvelle technique sera l’un des prochains scandales sanitaires.
 
 
La société sous l’oeil des puces
 
Mais le danger principal est surtout d’offrir aux récents projets de surveillance généralisée des populations un outil parfaitement adapté et efficient. Implanté dans le corps de l’individu, la RFID devient l’instrument de contrôle social sans doute le plus redoutable jamais conçu. Le stockage quasi-illimité des données personnelles permet de l’identifier à distance, de savoir (presque) tout de lui et de le suivre dans tous ses déplacements. Le gouvernement anglais confronté à la surpopulation des prisons étudie la possibilité de remplacer le bracelet électronique, jugé encombrant, par un implant pour surveiller les personnes sous contrôle judiciaire. La Suède, le pays européen le plus avancé dans le projet d’implantation des puces sous-cutanées est aussi le premier à interdire le paiement en espèces : aucune transaction ne doit désormais échapper au regard intrusif de l’État, aucun individu ne doit s’affranchir de l’emprise du système bancaire. En France, la surveillance électronique par RFID viendra compléter les dispositifs de surveillance numérique prévus dans la loi sur le renseignement en facilitant le profilage électronique et la géolocalisation des personnes jugées à risque, ainsi que les dispositifs de surveillance de l’espace public, notamment l’usage de la vidéosurveillance intelligente permettant d’identifier les individus dans une foule par reconnaissance faciale et de repérer les comportements « suspects ».
 
La RFID, une arme de guerre
 
Utilisée pour la première fois en 1940 à des fins militaires (afin de reconnaître les avions amis ou ennemis), la RFID est aujourd’hui l’une des armes qui permet au pouvoir de gouverner par la guerre. Fusion progressive de la sécurité intérieure et de la défense nationale sous les auspices du Livre Blanc, explosion des moyens alloués au renseignement préventif dans la dernière loi sur le renseignement, militarisation permanente de l’espace public par les plans Vigipirate sous couvert de guerre sans fin contre le terrorisme (et par amalgames successifs contre toute forme de contestation radicale), traque de l’ennemi intérieur socio-ethnique et des déserteurs de la Grande mobilisation contre le terrorisme (ceux qui ne sont pas « Charlie »), fantasme d’une « cinquième colonne islamiste » dans les banlieues françaises sur fond de guerre de civilisation… c’est toute la distinction entre temps de guerre et temps de paix qui vole en éclat et nous plonge dans un état de guerre permanente.
 
 
Guerre militarisée ou guerre de basse intensité, l’objectif est toujours identique : par l’usage de la force brute, contraindre l’adversaire à se soumettre à nos propres volontés, comme l’écrivait Carl v. Clausewitz. Et le moyen aussi : laisser à l’adversaire le moins de liberté possible, ce à quoi s’emploient activement les gouvernements successifs depuis une quinzaine d’années en promulguant une série ininterrompue de lois qui réduisent toujours plus les libertés publiques. La RFID, comme les autres outils technologiques de surveillance et de contrôle alimentant le renseignement préventif, sert le projet totalitaire d’une société d’individus dans laquelle toute notion de vie privée a été abolie et placée sous la domination totale et permanente de l’appareil d’État.
 
 
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
 
Cristalain.
Repost 0