Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 15:16

vegans.jpg

 

LA SEXUALITE
un pont vers les niveaux supérieurs
de conscience
Extraits du onzième chapitre de
les Messagers de l'aube
channellé par Barbara Marciniak

 
Les organes sexuels du corps sont des voies vers le plaisir qui créent des fréquences guérissant et stimulant le corps et qui, potentiellement, peut le mener au soi spirituel. La sexualité est tellement mal comprise sur cette planète que lorsque deux personnes ont un échange sexuel, ce n'est que très rarement dans le but de s'en servir pour se brancher au plan spirituel. La sexualité évoque une spiritualité qui est libre et qui se voit comme capable de créer. Il est très rare cependant que la sexualité soit utilisée comme pont pour vous amener à des niveaux supérieurs de conscience.

….

Vous commencez à sentir l'énergie monter, vous vous regardez l'un l'autre dans les yeux et vous devenez tout chauds et excités. Ensuite, au lieu de vous explorer intimement et spirituellement l'un l'autre, vous vous fermez à vos émotions et vos sentiments, vous vous enfermez dans votre carapace, et vous faites l'amour de façon superficielle et purement génitale parce que vous craignez de choisir la voie intense d'une connexion de corps et d'esprit complète. Le sexe "chaud" et passionné peut être merveilleux. Ce que nous disons simplement, c'est qu'il y a plus que cela. Il y a beaucoup plus, et personne d'autre que vous et vos croyances, et votre peur d'abaisser vos limites et vos barrières ne vous empêchent de le découvrir.

….

Les royaumes spirituels sont des lieux d'existence inaccessibles pour le corps humain. Comme la sexualité était une opportunité pour les êtres humains de recouvrer leur mémoire, ou pour se brancher avec leur soi spirituel et avec leur créateur, ou encore pour trouver une route menant au royaume spirituel dont l'accès est scellé, les églises sont apparues et ont enseigné que la sexualité n'avait pour seul but que la procréation, que la sexualité ne servait qu'à faire des enfants.

On a prétendu que la sexualité était quelque chose de très mauvais. On a dit aux femmes qu'il leur fallait endurer la sexualité pour servir les hommes et qu'elles n'avaient aucun contrôle sur leur fécondité. Les femmes ont cru cela; ce qui explique qu'à ce jour vous croyez en général n'avoir aucun contrôle sur cette partie de votre corps. Vous devez prendre conscience que C'est à vous seules qu'il revient de décider si vous allez donner naissance à un enfant ou pas. Ce n'est pas une chose si compliquée comme on vous l'a affirmé. Le fait de prendre une décision et d'avoir une intention est ce qui amène l'expérience vers vous. Vous pouvez contrôler si vous allez avoir un enfant ou non. Si la femme avait eu cette capacité au cours des quelques derniers millénaires, et si elle avait été capable d'explorer sa sexualité sans craindre d'avoir un enfant, les hommes et les femmes auraient peut être découvert qu'ils sont beaucoup plus libres qu'on ne leu avait dit qu'ils l'étaient.

….

La découverte de la fréquence la plus élevée de la sexualité émerge de l'expérience de l'amour. Cela n'a rien à voir avec le fait que les relations soient de nature homosexuelle ou hétérosexuelle. Cela concerne deux êtres humains s'apportant mutuellement du plaisir d'une façon qui ouvre les fréquences de la conscience. Vous avez accordé foi à de nombreuses idées concernant ce qui est convenable et ce qui ne l'est pas dans l'expression de la sexualité. L'amour est l'essence de ce qui doit être créé dans toutes les relations. Si vous aimez et honorez quelqu'un, la composition de votre densité n'a pas d'importance. Ce qui importe, c'est la vibration d'amour et la manière dont vous explorez cet amour qui, normalement, est un don inné et est combiné avec l'intégration des contreparties mâle et femelle qui composent la flamme soeur.

Idéalement, on explorera la sexualité à travers ses propres sentiments. Le troisième et le quatrième chakrahs vous relient respectivement à l'émotion et à la compassion, qui vous relient au soi spirituel. Le soi spirituel est cette partie de vous qui est multidimensionnelle et grâce à laquelle vous existez simultanément sous de nombreuses formes. Etre conscient de toutes ces réalités au sein de votre identité est la mission, la tâche que vous vous êtes engagé à mener à bien. Lorsque vous êtes conscient vous pouvez harmoniser les différentes fréquences, vous souvenir de qui vous êtes, et changer le taux vibratoire de cet univers. Nous aimons vous parier de sexualité parce qu'il s'agit d'un sujet entouré de tant de mystères sur votre planète. Certaines écoles de mystère ont gardé secrète une partie de la connaissance relative aux utilisations potentielles de la sexualité. Vous êtes des créatures de nature électromagnétique et lorsque vous entrez en relation physique avec une autre créature humaine, vous liez ensemble vos fréquences électromagnétiques. À partir du moment où vos fréquences sont harmonisées et unies par une fréquence d'amour, des choses incroyables peuvent se produire.

….

La sexualité est une clef. Elle est une porte d'accès aux royaumes supérieurs de la conscience. À mesure que vous vous redéfinissiez, et que les filaments de lumière encodée vous donnent une nouvelle définition de vous-mêmes, vous allez également changer au niveau de votre identité sexuelle. Tout ce qui entoure la sexualité doit monter à la lumière pour chacun d'entre vous et, d'après notre expérience, c'est là le domaine qui vous inspire le plus de peurs en ce moment. Nous vous garantissons qu'il y aura plus tard des domaines encore plus effrayants.

….

Si le fait de vous exprimer sexuellement représentait actuellement la meilleure façon de stimuler votre croissance, vous vous créeriez automatiquement cette expérience parce que vous seriez prêts pour celle-ci. Comprenez que dans le cours du processus d'évolution du soi, il est très fréquent qu'une période d'accalmie survienne dans l'activité sexuelle. Dans la fréquence sexuelle, vous faites un échange mutuel. De ce fait si vous vous liez et si vous échangez chimiquement avec une personne qui n'a rien de commun avec vous, vous vous ramassez avec ses 'détritus' parce que vous échangez de l'énergie à un niveau passablement intime.

….

Vous serez parfois détourné de ce genre d'échange. Il peut vous arriver de penser, "oh, bonté divine, qu'est-ce qui se passe? Suis-je en train de prendre de l'âge, de m'assécher? Qu'est-ce qui m'arrive?" Tel n'est pas le cas. Vous pouvez apprendre à utiliser l'énergie qui vous stimulerait sexuellement sans la donner à une autre personne. Plutôt que de devenir chaotique et dingue, vous pouvez explorer cette énergie en pratiquant l'art de la masturbation, sachant qu'il est parfaitement légitime et correct de le faire. Ou encore, vous voudrez peut-être simplement observer que vous sentez une excitation sexuelle et décider de ce que vous allez faire avec. Vous pourriez vous dire: "Eh bien, je ne vais pas donner suite à ceci maintenant. Voyons où va cette énergie." Prenez alors l'énergie, laissez-la monter à travers votre corps, et utilisez-la en d'autres domaines.

À mesure que ce courant électrique devient de plus en plus intense, le corps humain peut atteindre des sommets orgasmiques de plus en plus puissants parce que le système nerveux est capable de recevoir les fréquences d'extase plus élevées. C'est la capacité du système nerveux qui détermine la façon dont vous vous exprimez et dont vous vous sentez. Si votre système nerveux est peu évolué, votre expérience sexuelle en sera très limitée car c'est à travers ce système que passe le courant électrique. L'expérience de l'orgasme entraîne une guérison et un réalignement du corps physique. En fin de compte, vous ne serez pas capables de vous rapprocher de quelqu'un ou d'être avec quelqu'un si cette personne ne fonctionne pas sur le même voltage que vous. Vous ne pourrez simplement vous accorder ensemble. Ce serait comme de tenter de mettre votre pied dans une chaussure beaucoup trop petite. Ça ne fonctionnera pas ni ne sera confortable. Vous ne pourrez vous accorder ensemble parce que vous ne serez pas capables de fusionner au plan vibratoire.

….

Certains ne voulaient pas que vous soyez en harmonie avec ces fréquences sexuelles parce qu'elles auraient pu vous permettre, de vous libérer et de commencer à comprendre ce qui se passait réellement. Vous pouvez vous servir de la fréquence de la sexualité pour vous relier à l'esprit supérieur via le système nerveux en sortant de votre corps. Si l'on vous avait dit que tel était le chemin, qui aurait pu vous contrôler ou vous manipuler?

La population doit mettre de côté les connotations et jugements négatifs qui ont coloré votre expérience sexuelle depuis si longtemps. Vous devez faire la paix avec le sexe afin d'en intégrer la fréquence et l'identité. Les choses ont été manipulées et des limites ont été placées de sorte qu'on vous a ainsi empêchés de connaître la vérité sur la sexualité. On vous a dit que vous pouvez vous en servir pour la procréation et pour avoir des orgasmes, mais on ne vous a pas dit qu'elle peut servir à ouvrir des fréquences. Vous pouvez entrer en contact avec la sexualité et l'utiliser comme méthode pour vous souvenir de qui vous êtes et pour modifier la fréquence vibratoire de votre corps.

partagé par Jeff Wein sur
http://www.tantrika.net/messextr.htm

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 21:21
La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 1 / 7

Source: http://www.youtube.com/watch?v=5Wt_L8gt7FI

La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 2 / 7

Source: http://www.youtube.com/watch?v=czaZ7FwNrfo

La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 3 / 7

Source: http://www.youtube.com/watch?v=wc0m846qImQ

La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 4 / 7

Source: http://www.youtube.com/watch?v=R2LDbe5zHXQ 

La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 5 / 7

 Source: http://www.youtube.com/watch?v=JKSoUatRoHg

La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 6 / 7

Source: http://www.youtube.com/watch?v=UtQZfjCJNU4 

La Grande Fraude du Réchauffement Climatique du 7 / 7

Source: http://www.youtube.com/watch?v=GH9GoTX1DDk

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 00:11
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 14:35


GRIPPE A (H1N1) |
La pandémie touche à sa fin. L’heure des comptes a sonné. Le Conseil de l’Europe vient d’ouvrir une enquête exceptionnelle sur l’influence qu’aurait exercée l’industrie pharmaceutique sur l’OMS. Grâce aux vaccins, elle engrangera 10 milliards de dollars de bénéfices supplémentaires.


© Chris Blaser/2009 | La Suisse dort sur une réserve de 13 millions de doses de vaccin.
La question se pose aujourd’hui directement: y a-t-il des liens incestueux entre l’OMS et les pharmas?

ÉLISABETH ECKERT | 15.01.2010 | 00:03

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) l’a annoncé hier: «La vague pandémique due au virus A (H1N1) touche bientôt à sa fin en Suisse.» La semaine dernière, quelque 7300 personnes ont consulté un médecin pour des symptômes grippaux, contre 10 000 lors des sept jours précédents. Au final, l’OFSP estime que 1,5 million de Suisses ont été atteints dans le pays, de manière plus ou moins sévère; 528 patients ont dû être hospitalisés, dont 94 aux soins intensifs. En comptant la Genevoise décédée en décembre dernier, mais dont le cas n’a seulement été révélé que mercredi, le nombre de victimes s’élève à seize.

Voilà. Aujourd’hui, la Suisse dort sur une réserve de 13 millions de doses de vaccin, dont une minime partie a été utilisée. Coût de l’opération: 84 millions de francs pour la Confédération, et cette proportion est totalement identique dans tous les pays développés. France, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Etats-Unis: tous tentent aujourd’hui de revendre les surplus, voire de résilier les contrats passés avec les laboratoires pharmaceutiques.

Novartis, Glaxo & Co auditionnés

C’est peu dire que la colère monte. Justifiée ou non. Les suspicions de collusion entre l’Organisation mondiale de la santé – qui a décrété la pandémie et élevé au plus haut niveau le degré d’alerte – gagne désormais les rangs les plus officiels. Ainsi, le Conseil de l’Europe – dont la Suisse actuellement présidente – va ouvrir une enquête sur «l’influence de l’industrie pharmaceutique au sein de l’OMS». La session plénière du 18 janvier y sera entièrement consacrée.

Le 20 janvier, ces mêmes laboratoires – à savoir Sanofi Pasteur, Novartis, GlaxoSmithKline et Baxter – seront audités par le Sénat français. Enfin, le parlement russe (la Douma) est appelé à ouvrir une enquête «pour corruption». Si le délit est avéré, la Russie envisagerait un retrait de l’OMS...

«Des transferts suspects»

L’incendie a réellement été allumé par un membre de la commission Santé du Conseil de l’Europe, le médecin et épidémiologiste allemand Wolfgang Wodarg (lire ci-contre), qui n’hésite pas à parler de «l’un des plus grands scandales médicaux du siècle. Les laboratoires pharmaceutiques ont organisé la psychose!» Le parlementaire met directement en cause les liens incestueux entre l’OMS et les pharmas. Selon lui, «un groupe de personnes à l’OMS est associé de manière très étroite à l’industrie pharmaceutique».

Pour preuve, Wolfgang Wodarg relève le cas de Klaus Stöhr, longtemps responsable du département épidémiologique à l’OMS et donc en première ligne sur les pandémies, «devenu entre-temps un haut cadre de Novartis». Le problème de l’ESWI (groupe de travail scientifique européen sur la grippe) est également soulevé, lui qui joue le rôle de pivot central entre l’OMS et les instituts de recherche. L’ESWI est ainsi grandement financé par ces mêmes laboratoires qui seront auditionnés la semaine prochaine en France.

Enfin, le mode de financement même de l’Organisation mondiale de la santé, mi-privé, mi-public, ainsi que l’opacité qui l’entoure sont pointés du doigt. Face à cette pluie de critiques, la directrice générale de l’OMS Margaret Chan vient de promettre un processus d’évaluation sur la façon dont a été gérée la pandémie A (H1N1). Il débutera à Genève 18 janvier prochain.

Les coups pleuvent

Pour l’heure, les deux camps ennemis ne se répondent que par médias interposés. Hier, lors du point de presse mensuel sur l’état de la pandémie, le Dr Keiji Fukuda, conseiller spécial sur la grippe à l’OMS, a rejeté point par point toutes les accusations: «Non, nous n’avons pas surévalué les risques de dangerosité du virus! Non, nous n’avons pas changé de définition de la pandémie uniquement pour plaire aux laboratoires pharmaceutiques! Non! Nous ne sommes pas sous influence. Nous disposons de mesures internes pour éviter les conflits d’intérêt. Ainsi, chaque expert que nous consultons est tenu, sous serment, de préciser ses intérêts professionnels et financiers, susceptibles de compromettre l’impartialité de ses avis.»

Face à lui, Wolfgang Wodarg n’en démord pas: l’OMS est, pour le moins, sous influence. «Tout remonte à la grippe aviaire de 2005-2006, où les grandes pharmas se sont engagées à produire rapidement un vaccin en cas d’alerte. Cela a donné lieu à une négociation entre les firmes pharmaceutiques et les Etats. D’un côté, les labos s’engageaient à se tenir prêts; de l’autre, les Etats leur assuraient qu’ils leur achèteraient le tout. Au terme de ce drôle de marché, l’industrie pharmaceutique ne prenait aucun risque économique.»

Selon une étude de la banque JP Morgan, la vente des vaccins contre le virus A (H1N1) va offrir aux Glaxo, Novartis et autres Sanofi Pasteur un bénéfice supplémentaire de 7,5 à 10 milliards de dollars.

http://www.tdg.ch/

---------------------------------------------------
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!
---------------------------------------------------

Diffusé par: http://www.lespasseurs.com/arcturius/
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 23:39

Photos et Vidéos du Portail de la Norvège









 


 

 

 

 

source: youtube.com:80

Diffusé par: http://www.choix-realite.org/?9467-photos-et-videos-du-portail-de-la-norvege

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 19:10

top3810.jpg

Point d’arrêt 2010 (Source : earthfiles.com - Traduction Archétype)2010, point de rupture : Tendances avec Gerald Celente.
© 2009 par Linda Moulton Howe

« La relance, par la création monétaire globale de 2009, va commencer à s’assécher. Lorsque cela arrivera, nous assisterons à un autre effondrement économique, le krach de 2010 »
Gerald Celente, éditeur, revue Trends.

Le 24 décembre 2009, à Kingston, New York, comme presque chaque année depuis une décennie, j’interviewe Gerald Celente, éditeur et rédacteur en chef du « The Trends Journal » à Kingston, New York, sur les tendances de la nouvelle année.

Quand nous avons parlé le 21 Décembre 2007, des tendances 2008, Gerald a déclaré : « En 2008, nous allons voir de grands évènements, un géant de la finance va tomber et être touché par une crise économique de type 11 septembre. Surveillez bien quand surviendra un accident à une grande entreprise, une grande banque. Cela sera le premier signal. Mais ce sera encore pire que vous le pensez, une banque du calibre de Bank of America »

Puis neuf mois plus tard, le 15 Septembre 2008, j’ai interviewé Gerald Celente, à nouveau, après la réalisation de sa prévision et que Bank of America, la société d’investissement et de prêts hypothécaires Fannie et Freddie, s’écroulaient.

Un mois plus tard, en Octobre 2008, après d’autres défaillances d’entreprises, liées aux saisies immobilières massives aux Etats-Unis, Gerald Celente a fait une mise à jour. Le gouvernement américain avait acheté pour 250 milliards de dollars d’actifs des banques américaines et autorisé que près d’un billion de dollars soient dépensés pour renflouer Wall Street, y compris un plan de sauvetage de la plus grande compagnie d’assurance, AIG , Gerald résumait le chaos financier de cette façon : "Les riches et les puissants sont trop grands pour faire faillite, les autres sont trop petits pour qu’on s’y intéresse. « The Trends Journal » prévoyait pour 2009 un chômage élevé, une faiblesse du dollar américain et l’effondrement du marché immobilier. Gerald Celente résumait les choses ainsi : « Good-bye Dubaï »

Maintenant, on est fin 2009, le chômage aux États-Unis est toujours autour de 10%, le dollar américain a été si faible, que la Chine, le plus grand détenteur de dette américaine, se met à parler de passage du dollars à l’euros, et Dubaï a fait les manchettes récemment, pour son incapacité à rembourser une dette importante de l’immobilier commercial. Bloomberg a indiqué que « Dubaï, l’émirat du Golfe Persique, dont les entreprises publiques cherchent à reporter les paiements de la dette, aurait peut-être plus que les 80 à 90 milliards de dollars de passif, pris en charge par les investisseurs."

Alors qu’est-ce que Gerald Celente voit venir en 2010 ? « Au sommet de sa liste, il y a des attaques terroristes et le crash de 2010 », dû à la colossale dette américaine.

Interview :

Gerald Celente, éditeur de la revue Trends, Trends Research Institute, Kingston, New York :

"Arrivée de la terreur en 2010. Quand cela arrivera, par où et comment cela arrivera, nous ne savons pas, mais nous disons qu’il y aura une très forte probabilité que cela arrive.

Crash de 2010.

Cela arrivera suite à tout l’argent de la relance, et c’est mondial, pas seulement en Amérique du Nord, cela va de l’Australie au Japon, de la Chine au Royaume-Uni, vers les Etats-Unis, qui ont fait du dumping avec des trillions de dollars d’investissements de relance, afin de garder les banques escrocs à flot.

Ainsi, la relance globale 2009, par la création monétaire, va commencer à s’assécher. Lorsque cela arrivera, nous allons assister à un autre effondrement de l’économie, le krach de 2010. Nous avons déjà eu l’effondrement de 2009, qui est arrivé en Mars. Mais le stimulus qu’ils ont réalisé avec tout ce papier n’a servi qu’à reporter l’effondrement. Nous assisterons à l’accident en 2010.

Les autres tendances que nous présentons, et ce n’est pas forcément pessimiste, seront liées à la dépression. Il va y avoir un retour de la qualité de vie. Ce sont les seules choses qui émergeront dans cette atmosphère. Retour à la dernière Grande Dépression. Les gens étaient vêtus pour 9 dollars, ils avaient aussi chaud, ils n’ont jamais aimé autant la musique. C’était le temps du Swing ! Nous allons assister au retour de ce type de vie, de toutes façons. La qualité de vie sera le seul profit que l’on pourra réaliser. Le manque de moyens ne pourra pas l’empêcher. Les emplois seront rares. Les recruteurs chercheront les meilleurs, les plus compétents. Ce sera le moment de retrouver de la dignité.

Donc, nous exécuterons un grand virage en 2010. Une autre tendance sera axée vers une vie plus « latine ». Il va y avoir beaucoup d’argent à faire dans ce domaine. Nous allons littéralement toucher un point de basculement. Les taux d’obésité vont frapper 43% des gens, au cours des huit prochaines années ! Donc, maintenant, nous allons commencer à renverser cette tendance.

Ainsi, ce sera plus qu’un simple programme de régime et de remise en forme, ce sera presque un nouvel age. La seule façon qu’il y aura de traverser ces moments très difficiles, sera d’être en forme physiquement, émotionnellement et spirituellement.

La nourriture que vous mangerez, toutes les choses, seront achetés localement ! Ce sera une autre tendance : plus de « made in China », ce qui sera énorme ! Pour tout ce que nous achèterons, nous regarderons l’étiquette. Nous n’achèterons plus ce qui est fabriqués en Chine. Nous n’achèterons-plus « américain », mais des produits locaux. Je soutiens mon voisin. Les gens seront plus sages et réfléchiront, parce que le gouvernement leurs a vendu le plus grand mensonge jamais fait. Il est sorti de la bouche de Bill Clinton et Al Gore, comment ils ont étouffé l’Amérique avec l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain). Ils nous ont dit qu’avec l’ALENA notre qualité de vie serait meilleure, que plus d’emplois seraient créés à salaires plus élevés.

C’est exactement le contraire qui s’est passé. Il ne s’agissait pas de « commerce équitable ». Ce n’était que traiter avec le pays qui ont la main d’œuvre la moins chère, du travail d’esclave. Faire fabriquer ailleurs et importer ici ! Donc, pour améliorer notre niveau de vie, nous devrons d’abord nous soutenir les uns les autres. Donc l’achat local, le mode de vie latin, le New Age. Ces mouvements seront très positifs.

La dépression sera terrible. Les gens vont revenir à la qualité de la vie, voir même en revenir à « l’étiquette ». Avoir de la considération pour les gens de bien, faire les choses avec respect, ne pas faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu’ils nous fassent.

D’autres nouvelles tendances surviendront : la créativité, les inventions. Quand il y a le chaos, vous travaillez à vous en sortir, vous avez des idées, vous reconsidérez les choses. Vous devenez plus « créatif ». Vous savez que vous ne pouvez plus prendre le même chemin. Toutes ces tendances sont interconnectées. Avec le chaos, vous ne pouvez-plus tergiverser, vous devez prendre vote vie en mains, personne ne le fera à votre place.

Avec le chaos, vous perdez votre emploi, cet emploi n’existera plus. Tout sera dans un état chaotique. Que faire ? Vous prendrez une nouvelle direction. Ainsi, l’inventivité, la créativité vont vraiment créer une nouvelle Amérique et ce monde sera sans comparaisons avec celui que nous quittons.

Nous laverons la société de la corruption, de l’avidité et de la destruction. Si nous allons dans cette voie, notre avenir sera clair. Nous allègerons le fardeau. Si nous ouvrons les yeux et prenons de nouvelles orientations, nous nous dirigerons vers un avenir plus prometteur.

Dubaï et l’immobilier commercial – Crash ?

Dubaï aura accumulé au moins une dette 80 milliards de dollars, d’ici la fin de l’année 2009, à travers les services bancaires, l’immobilier et les transports.

Voyez-vous un autre crash ÉCONOMIQUE AUX ETATS-UNIS, EN 2010, EN RAISON DU DEFAUT DE L’IMMOBILIER COMMERCIAL ACTUEL, DE LA MÊME FAÇON QUE LA CRISE DE LA DETTE à Dubaï ?

Eh bien, c’était l’une des tendances que nous avions prévu, il y a plusieurs mois : « Bye Bye Dubaï ! ». Ce constat est le titre que nous avions utilisé au Journal « Trend ». Et c’est maintenant le début de l’effondrement de l’immobilier commercial. Cela a seulement été retardé par la monnaie de singe et les programmes de la Fed (Fédéral Réserve).

Un de ces programmes de relance s’appel le TALF. Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il a soutenu le secteur de l’immobilier commercial. C’était l’impossible. Si ce secteur s’écroule, c’est le monde entier qui s’écroule.

N’oubliez-pas, lorsque Dubaï s’est écroulé, vous avez entendu : « Oh, ce n’est pas grave, cela ne représente pas tant que ça ». Il y a des garanties. Seulement 60 milliards dollars !

« Seulement 60 milliards de dollars ! » (Il s’agit maintenant de plus de 80 milliards de dollars !) Cela correspond en fait, à ce que le président Obama a décidé de mettre (60 milliards de dollars) dans la reconstruction de l’infrastructure des Etats-Unis ? Comme si c’était un gros investissement, pour un pays aussi grand. Ce sont des cacahuètes, pour reconstruire une infrastructure aussi gigantesque ! Mais ce sera encore de l’argent perdu, alors que l’immobilier commercial est déjà un échec complet. Et nous allons voir bien pire que cela.

La Réserve fédérale ne peut plus baisser ses taux d’intérêt et la FDIC (assurance contre la faillite des banques) est ruinée.

Le krach de 2010 est en cours d’élaboration. La Réserve fédérale ne peut pas baisser ses taux d’intérêt en dessous de zéro et ils sont pratiquement à zéro en ce moment. Elle ne peut pas prêter plus d’argent. Elle n’en a plus. Vous connaissez la FDIC (la Federal Deposit Insurance Corporation), celle qui garantie votre argent, au cas où votre banque fait faillite. Eh bien, devinez quoi ? La FDIC est ruinée ! Elle a un trou de 8 milliards de dollars. Elle a demandé aux banques de payer leurs cotisations avec 3 ans d’avance, afin de disposer d’un peu d’argent pour garantir d’autres banques en difficultés. Le nombre de banques en faillite n’arrête-pas d’augmenter, et continuera en 2010.

Si nous nous acheminons vers UN SECOND CRASH EN 2010, AVEC DES TAUX DE CHÔMAGE CATASTROPHIQUES, QUE PENSEZ-VOUS QUE PENSE l’américain moyen au sujet de 2010, qui serait une année de reprise économique ?

Ils risquent d’être déçus ! En Novembre 2007, le président de la Fed, Ben Bernanke, a dit que nous n’allions pas vers une récession. Cela devant le Congrès, en Janvier et Avril 2009 ! Ce n’est pas de l’histoire ancienne. Ben Bernanke a dit que nous n’allions pas vers une récession », « nous n’en voyons plus dans l’avenir. »

Comment pourrait-on croire ces gens ? En février 2009, l’administration Obama a déclaré que sans son programme de relance, nous serions confrontés à des taux de chômage de 8% en 2009. Eh bien, devinez quoi ? On a dépassé les 10,2% en 2009 et cela avec les programmes de relance.

Comment pourrait-on croire ces gens ? Ils vont d’un échec à l’autre, depuis toujours. Ainsi, toute personne mettant ses espoirs dans les propos de ces personnes, risque d’être très déçue.

Survie physique, émotionnelle et spirituelle.

Si vous n’êtes pas en forme physiquement, émotionnellement et spirituellement, alors vous allez avoir du mal à faire face à cet avenir très difficile, car l’une des autres tendances que nous prévoyons est la suivante : Survivre. Les gens devront trouver les ressources en eux. Nous prévenons qu’il faut être en forme physique, émotionnelle et spirituelle, avant que cela arrive, si l’on veut que les choses se passent le mieux possible.

Personne ne sait ce qui va advenir ensuite, il faut que les gens soient dans une dynamique de survie. Diminution des moyens, apprendre à faire sans. Réfléchir à tout, être inventif. Soyez prêt au pire. Cela ne veut pas dire qu’il faut aller vivre dans les bois avec un fusil et des provisions. Mais cela pourrait arriver ! Comment allez-vous faire pour survivre aux temps à venir ? Comment allez-vous changer votre style de vie et être suffisamment intelligent pour garder ce que vous avez et essayer de construire là-dessus ? Survivre de toutes les manières possibles, sera une tendance majeure pour 2010.

Fracture américaine entre riches et pauvres « La plus importante de toutes les nations industrialisées »

Si le public américain pense ENCORE SAUVER son mode de vie, QUELLE SERA L’IMPACT SUR WALL STREET ET LES FONDS DE GARANTIE ?

Ce sont tous des criminels à Wall Street. Ils pillent ce pays d’aveugles, les hedge funds ! Que produisent ces gens ? La seule chose qu’ils produisent sont des bénéfices gigantesques pour eux-mêmes.

Nous avons un Président et un Congrès qui nous disent que nous devons sauver Wall Street, parce-que c’est trop gros pour tomber, cela a généré maintenant l’écart entre les riches et les pauvres le plus important des pays industrialisés.

L’énorme dette américaine dans les mains de la Chine.

Si la Chine ADOPTE L’EURO à la place du dollar US, pour ses échanges, QUELLES SERAIENT LES INCIDENCES PRATIQUES pour tous les Américains ?

Le coût de tout ce que nous achèterons augmentera. Il y aura une crise monétaire. Ce ne sera pas seulement le dollar, mais toutes les monnaies qui vont la subir. Il y aura un problème mondial, mais pas immédiatement pour les Chinois, ils peuvent se le permettre temporairement, car ils ont un excédent de devises d’environ 2,5 billions de dollars. Les autres pays comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni et beaucoup d’autres, stimulent leurs économies avec les déficits. Mais même les Chinois devront faire face à des problèmes, leur économie dépend de la vente de leurs produits, la Chine va stagner.

Ce qui va arrivera, et nous sommes très inquiets à ce sujet, c’est qu’ils commenceront à inonder le monde entier de dollars ! Qui voudrait conserver des dollars, alors que notre gouvernement en imprime de façon illimitée, ce n’est pas de l’argent réel ! C’est de l’argent Monopoly, qui ne vaut pas le prix du papier sur lequel on l’imprime ! Et lorsque cela se produira, le dollar sera dévalué. Tout ce qu’achèteront les américains coûtera beaucoup plus cher.

POUR TOUS LES PRODUITS « MADE IN CHINA », AINSI QUE CEUX DES AUTRES PAYS. Exactement !

2010 – Le monde s’écroule ?

PENSEZ-VOUS QU’IL SOIT POSSIBLE, EN 2010, QUE LES ÉTATS-UNIS finissent aussi mal que l’Argentine, il y a une décennie ?

Pire ! Pire que l’Argentine, parce que nos problèmes d’endettement sont pires. C’est de la chute d’un Empire qu’il s’agit. L’Argentine n’était-pas un empire. Nous menons des guerres dans des pays étrangers, qui vident notre trésorerie. La pire des nouvelles, c’est que lorsque l’Amérique chutera, personne dans le monde ne sera content. Cela va affecter toute la planète. C’est un peu comme l’effondrement de l’Empire romain, qui a été suivi par un âge des ténèbres. Il n’y aura personne pour combler le vide. La Chine ne va pas à émerger, comme une grande puissance. Ils sont 1,3 milliard d’habitants et un million de problèmes ! En 2008, la Chine comptait 70,000 grandes émeutes et révoltes. Que vont-ils faire quand les gens seront privés de travail par les centaines de millions ? Donc cela va être une période très déstabilisante, dans le monde entier.

C’est pourquoi nous l’appelons : Point d’arrêt 2010 ! »

source: changementclimatique.over-blog.com

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:01

images H Chavez

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Excellences, chers amis,

Je vous promets de ne pas parler plus longuement que celui qui a parlé le plus ici, cet après-midi.

Permettez-moi un premier commentaire, que j’aurais voulu aborder avec le point précédent, traité par les délégations du Brésil, de Chine, de l’Inde et de la Bolivie. Depuis notre place, nous avons demandé la parole, mais il ne nous a pas été possible de la prendre.

La représentante de Bolivie a dit –j’en profite pour saluer le camarade président Evo Morales, ici présent (Applaudissements), président de la République de Bolivie-, elle a dit entre autres choses ce qui suit –je l’ai noté sur ce papier: «Le texte présenté n’est pas démocratique, il ne part pas d’une politique d’inclusion».

A peine suis-je arrivé que nous avons entendu la présidente de la séance précédente, la ministre, dire qu’il y avait un document, mais personne ne le connaît. J’ai réclamé le document, mais il ne nous est pas encore parvenu. Je crois que personne ne sait au juste ce que c’est que ce document, il doit être «top secret». La camarade bolivienne n’avait donc pas tort de dire: «Il n‘est pas démocratique, il ne part pas d’une politique d’inclusion».

Mais, Mesdames et Messieurs, ceci n’est-il pas justement à l’image de la réalité du monde? Vivons-nous dans un monde démocratique? Le système mondial se base-t-il sur l’inclusion? Y a-t-il une once de démocratie ou d’inclusion à attendre du système mondial actuel? Cette planète est régie par une dictature impériale, et depuis cette tribune, nous continuons de le dénoncer. A bas la dictature impériale, et vivent les peuples, la démocratie et l’égalité sur cette planète! (Applaudissements)

L’exclusion que nous constatons ici en est le reflet. Il existe un groupe de pays qui se croient supérieurs à nous, ceux du Sud, à nous, ceux du tiers monde, à nous, les sous-développés, ou, comme le dit le grand ami Eduardo Galeano: nous, les pays écrasés par l’histoire qui nous est passée dessus comme un train.

Il n’y a donc vraiment pas lieu de s’en étonner: il n’y a pas de démocratie dans ce monde, et nous sommes confrontés ici, une fois de plus, à une preuve évidente de l’existence de la dictature impériale mondiale.

Deux jeunes gens ont fait irruption ici, bien heureusement les forces de l’ordre se sont comportées correctement, il n’y a eu qu’une petite bousculade, et ils se sont montrés coopératifs, si j’ai bien compris…

Mais dehors, vous savez, il y a beaucoup de monde. Bien sûr, ils ne tiennent pas tous dans cette salle. J’ai lu dans la presse que quelques personnes ont été arrêtées, qu’il y a eu des manifestations intenses dans les rues de Copenhague, et je tiens à saluer tous ces gens qui sont dehors, des jeunes pour la plupart (Applaudissements). Ce sont des jeunes qui s’inquiètent, et avec raison, beaucoup plus que nous de l’avenir du monde. La plupart d’entre nous qui sommes dans cette salle ont le soleil dans le dos, alors qu’eux le reçoivent en pleine figure, et ils s’en inquiètent sérieusement.

On pourrait dire, Monsieur le Président, qu’un spectre hante Copenhague, pour paraphraser Karl Marx, le grand Karl Marx. Un spectre hante les rues de Copenhague, et je crois qu’il hante cette salle en silence, il est là, parmi nous, il se glisse dans les couloirs, monte, descend. Ce spectre est un spectre qui épouvante tellement que presque personne n’ose même le nommer. Ce spectre, c’est le capitalisme! (Applaudissements) Presque personne n’ose le nommer, mais il s’appelle capitalisme, et les peuples grondent dehors, entendez-les!

Je lisais certains des slogans que les jeunes scandaient dans les rues, et je crois en avoir entendu de nouveau quelques-uns quand ces deux jeunes gens ont fait irruption ici. J’en cite un: «Ne changez pas le climat, changez le système.» (Applaudissements). Je le reprends à notre compte: Ne changeons pas le climat, changeons de système, et c’est ainsi que nous pourrons commencer à sauver la planète. Le capitalisme, ce modèle de développement destructeur, est en train d’en finir avec la vie, il menace de détruire définitivement l’espèce humaine.

Un autre slogan donne à réfléchir, parce qu’il est tout à fait d’actualité, avec cette crise bancaire qui a ébranlé le monde et qui continue de le secouer, et la manière dont le Nord riche a volé au secours des banquiers et des grandes banques. Les Etats-Unis à eux seuls… Le montant de la somme qu’ils ont versée pour sauver les banques est astronomique, on s’y perd… Voilà ce qu’on dit dans la rue: «Si le climat avait été une banque, il aurait déjà été sauvé.» Et je crois que c’est vrai (Applaudissements). Si le climat avait été une banque capitaliste, une des plus grandes, il y a belle lurette que les gouvernements riches l’auraient sauvé.

Je crois qu’Obama n’est pas arrivé. Il a reçu le prix Nobel de la Paix pratiquement le même jour où il envoyait 30 000 soldats de plus tuer des innocents en Afghanistan, et le président des Etats-Unis va se présenter ici auréolé du prix Nobel de la Paix.

Les Etats-Unis détiennent la planche à billets, la machine à faire des dollars. C’est ainsi qu’ils ont sauvé, ou du moins croient avoir sauvé, les banques et le système capitaliste.

Bien, ceci était un commentaire en marge. Je voulais le faire avant, je levais la main pour pouvoir accompagner le Brésil, l’Inde, la Bolivie, la Chine, soutenir leur position intéressante et dire que le Venezuela et les pays de l’Alliance bolivarienne la partagent totalement, mais la parole ne m’a pas été donnée. Je vous demande seulement de ne pas compter ces minutes, M. le Président, ce n’était qu’une petite mise au point. (Applaudissements)

Figurez-vous que j’ai eu le plaisir de rencontrer ici cet écrivain français, Hervé Kempf. Je vous recommande vivement ce livre, il existe en espagnol -Hervé est par ici-, en français bien sûr et en anglais sûrement: Comment les riches détruisent la planète, d’Hervé Kempf. Voilà pourquoi le Christ a dit: «Il sera plus facile de faire passer un chameau par le chas d’une aiguille que de faire entrer un riche au Royaume des Cieux.» C’est ce qu’a dit le Christ, Notre Seigneur. (Applaudissements)

Les riches détruisent la planète. Ils veulent peut-être aller s’installer dans une autre quand ils auront fini de détruire celle-ci. Peut-être caressent-ils ce projet. Mais pour le moment, on n’en voit pas d’autre à l’horizon de la galaxie.

J’ai feuilleté ce livre dès qu’il m’est parvenu - c’est Ignacio Ramonet, lui aussi présent dans cette salle, qui me l’a offert - et je retiens du prologue ou du préambule cette phrase, significative. Voilà ce qu’écrit Kempf: «Nous ne pourrons pas réduire la consommation de biens matériels à l’échelle mondiale si nous ne faisons pas en sorte que les puissants diminuent la leur de plusieurs crans, et si nous ne combattons pas l’inégalité. Il est nécessaire d’adjoindre au principe écologiste, si utile à l’heure de la prise de conscience –penser globalement et agir localement–, un autre principe qu’impose la situation: consommer moins et distribuer mieux.»[1] C’est là un bon conseil que nous donne l’écrivain français Hervé Kempf.

Monsieur le Président, le changement climatique est sans aucun doute le problème environnemental le plus dévastateur de ce siècle: inondations, sécheresses, tempêtes sévères, ouragans, dégel; montée du niveau moyen de la mer, acidification des océans, vagues de chaleur… Tous ceci aggrave l’impact des crises mondiales qui s’abattent sur nous.

L’activité humaine actuelle dépasse le seuil du développement durable et met en danger la vie sur la planète. Mais, je tiens à le souligner, nous sommes là aussi profondément inégaux. Les 500 millions de personnes les plus riches, soit 7%, sept pour cent, seven, de la population mondiale, ces 7% sont responsables de 50% des émissions polluantes, alors que la moitié la plus pauvre de la population de la planète – la moitié, 50% – n’émet que 7% des gaz polluants. Voilà pourquoi je m’étonne: il me paraît bizarre de solliciter ici la Chine et les Etats-Unis dans les mêmes termes. Les Etats-Unis comptent peut-être 300 millions d’habitants, et la Chine, cinq fois plus. Les Etats-Unis consomment plus de 20 millions de barils de pétrole par jour, et la Chine arrive à peine à 5 ou 6 millions. On ne peut pas demander la même chose aux Etats-Unis et à la Chine. Voilà un sujet qui mérite discussion. Espérons que les chefs d’Etat et de gouvernement pourront s’asseoir ensemble et discuter ces questions pour de bon, cartes sur table.

En outre, Monsieur le Président, 60% des écosystèmes de la planète sont endommagés, et 20% de l’écorce terrestre est dégradée. Nous avons été les témoins impassibles de la déforestation, de la conversion de terres, de la désertification, des altérations des systèmes d’eau douce, de la surexploitation des ressources marines, de la contamination et de la perte de la diversité biologique. La surexploitation de la terre dépasse de 30% sa capacité de régénération. La planète perd sa capacité d’autorégulation, elle est en train de la perdre. Nous produisons chaque jour bien plus de déchets que nous ne sommes capables d’en traiter. La survie de notre espèce est une question qui hante la conscience de l’humanité.

Malgré l’urgence, deux années de négociations se sont écoulées pour élaborer une seconde série d’engagements sous le Protocole de Kyoto, et nous participons à cette réunion sans être parvenus à un accord réel et significatif.

Soit dit en passant, sur ce texte surgi du néant - c’est ce qu’ont dit certains, dont le représentant chinois - le Venezuela annonce, les pays de l’ALBA, de l’Alliance bolivarienne annoncent que nous n’accepterons pas, qu’on le sache déjà, d’autre texte que celui qui provient des groupes de travail, du Protocole de Kyoto et de la Convention. Ce sont des textes légitimes qui ont donné lieu ces dernières années et ces dernières heures à des débats intenses. Je crois que vous n’avez pas dormi. Vous n’avez ni déjeuné ni dormi, c’est bien cela? Il ne semble pas logique, dans ces conditions, qu’un texte surgisse du néant, comme vous le dites.

Aujourd’hui, en ce moment même et jusqu’à présent, de toute évidence l’objectif scientifiquement établi de réduire les émissions de gaz polluants et de parvenir à un accord de coopération à long terme semble avoir échoué. Quelle en est la raison? Il ne fait aucun doute que la raison est l’attitude irresponsable et le manque de volonté politique des nations les plus puissantes de la planète. Que personne ne se sente blessée. Je ne fais que reprendre les propos du grand José Gervasio Artigas quand il affirmait: «Avec la vérité, je n’offense ni ne crains personne»; mais il s’agit vraiment d’une attitude irresponsable, caractérisée par ses tergiversations, son exclusion, sa manipulation élitiste d’un problème qui nous incombe à tous et que nous ne pourrons résoudre que tous ensemble.

Le conservatisme politique et l’égoïsme des grands consommateurs, des pays les plus riches, révèlent un manque de sensibilité et de solidarité flagrant envers les plus pauvres, les affamés, les plus vulnérables aux maladies et aux désastres naturels.

M. le Président: il est indispensable de parvenir à un nouvel et seul accord applicable à des parties absolument inégales, par l’ampleur de leurs contributions et de leurs capacités économiques, financières et technologiques, et basé sur le strict respect des principes énoncés dans la Convention.

Les pays développés devraient contracter des engagements contraignants, clairs et concrets de réduction de leurs émissions, et assumer des obligations d’assistance financière et technologique aux pays pauvres, pour faire face aux dangers destructeurs du changement climatique. A cet égard, la situation particulière des Etats insulaires et des pays les moins développés devrait être pleinement reconnue.

M. le Président: le changement climatique n’est pas le seul problème qui frappe aujourd’hui l’humanité. D’autres fléaux et d’autres injustices nous guettent. Le fossé qui sépare les pays riches des pays pauvres n’a cessé de se creuser en dépit de tous les Objectifs du millénaire, du Sommet de Monterrey sur le financement, de tous ces sommets, comme le faisait remarquer ici le président du Sénégal, qui dénonçait une grande vérité: les promesses, tant de promesses non tenues, alors que le monde continue sa marche destructrice.

Le revenu total des 500 individus les plus riches du monde est supérieur au revenu des 416 millions de personnes les plus pauvres. Les 2,8 milliards de personnes qui vivent dans la pauvreté, avec moins de deux dollars par jour et qui représentent 40% de la population mondiale –je dis bien 40% de la population de la planète!– se partagent seulement 5% du revenu mondial.

Aujourd’hui, environ 9,2 millions d’enfants meurent avant l’âge de cinq ans, et 99,9% de ces décès ont lieu dans les pays les plus pauvres. La mortalité infantile est de 47% décès pour 1 000 naissances vivantes; mais elle est de 5 décès seulement dans les pays riches. L’espérance de vie sur la planète est de 67 ans, mais de 79 ans dans les pays riches et de 40 ans seulement dans certains pays pauvres.

En outre, il existe 1,1 milliard d’habitants privés d’accès à l’eau potable; 2,6 milliards sans services sanitaires et plus de 1,02 milliard de personnes affamées. Tel est le tableau actuel du monde.

Mais, et la cause? Quelle en est la cause? Parlons-en un peu, ne nous dégageons pas de nos responsabilités, n’éludons pas la profondeur du problème. La cause, sans l’ombre d’un doute –je reviens sur cette question– de tout cette situation désastreuse, c’est le système métabolique destructeur du capital et son modèle incarné: le capitalisme.

J’ai ici une citation que j’aimerais vous lire, brièvement, de ce grand théologien de la Libération, Leonardo Boff, qui comme chacun sait, est brésilien, c’est-à-dire «notre-américain».

Voici ce que dit Leonardo Boff sur cette question: «Qu’elle est la cause? Eh bien, la cause c’est le rêve de vouloir chercher le bonheur à travers l’accumulation matérielle et du progrès sans fin, en recourant à la science et à la technique, avec lesquelles on peut exploiter de manière illimitée toutes les ressources de la Terre». Et il cite quelque part Charles Darwin et sa théorie de la sélection naturelle, la survie des plus forts; mais nous savons que les plus forts survivent sur les cendres des plus faibles.

Jean-Jacques Rousseau –il est bon de s’en souvenir– signalait quant à lui: «Entre le faible et le fort, c’est la liberté qui opprime». C’est pourquoi l’empire parle de liberté: la liberté d’opprimer, d’envahir, d’assassiner, d’anéantir, d’exploiter, voilà sa liberté. Et Rousseau ajoute la phrase libératrice: «Seule la loi libère».

Certains pays s’amusent à empêcher qu’un document soit adopté à cette rencontre. Pourquoi? Parce que, précisément, ils ne veulent pas de loi, ils ne veulent pas de norme, car le fait qu’il n’y ait pas de norme leur permet d’exercer leur liberté d’exploiter, leur liberté destructrice.

Faisons un effort et faisons pression, ici et dans les rues, pour qu’ici, de cette rencontre, naisse un engagement, un document qui engage les pays les plus puissants de la Terre! (Applaudissements).

M. le Président: Leonardo Boff se demande –vous avez connu Leonardo Boff? J’ignore si Leonardo a pu faire le voyage. J’ai fait sa connaissance au Paraguay; je l’ai toujours beaucoup lu–: «Une Terre finie peut-elle supporter un projet infini?». La thèse du capitalisme du développement infini est un modèle destructeur. C’est un état de fait et nous devons l’accepter. Et Boff de nous demander: «Que pouvons-nous attendre de Copenhague?» A peine ce simple aveu: nous ne pouvons plus continuer ainsi, et un objectif simple: nous allons changer de cap? Faisons-le, mais sans cynisme, sans mensonges, sans doubles agendas, sans documents issus du néant, et avec la vérité comme valeur ultime.

M. le Président, Mesdames et Messieurs, depuis le Venezuela nous demandons jusqu’à quand allons-nous permettre de telles injustices et de telles inégalités? Jusqu’à quand allons-nous tolérer l’actuel ordre économique international et les mécanismes de marché en vigueur? Jusqu’à quand allons-nous permettre que de grandes épidémies comme le VIH/sida déciment des populations entières? Jusqu’à quand allons-nous permettre que les affamés soient privés de la possibilité de se nourrir et de nourrir leurs enfants? Jusqu’à quand allons-nous permettre que des millions d’enfants continuent de mourir de maladies curables? Jusqu’à quand allons-nous permettre des conflits armés qui massacrent des millions d’être innocents à seule fin que les puissants puissent s’approprier les ressources d’autres peuples? Que cessent les agressions et les guerres! C’est que nous, les peuples du monde, demandons aux empires, à ceux qui prétendent continuer de dominer le monde et à nous exploiter. Nous ne voulons plus de bases militaires impériales ni de coups d’Etat! Construisons un ordre économique et social plus juste et équitable. Eradiquons la pauvreté. Stoppons immédiatement les niveaux élevés d’émission de gaz, freinons la dégradation environnementale et évitons la grande catastrophe du changement climatique. Adhérons au noble objectif d’être tous plus libres et solidaires!

M. le Président, il y a près de deux siècles, un Vénézuélien universel, libérateur de nations et précurseur de consciences, légua à la postérité cet apophtegme, chargé de volonté: «Si la nature s’oppose, nous lutterons contre elle et nous la forcerons à nous obéir». C’était Simon Bolivar, le Libertador.

Depuis le Venezuela bolivarien où, un jour comme aujourd’hui… à propos, il y a exactement dix ans que nous avons vécu la plus grande tragédie climatique de notre histoire, la tragédie dite de Vargas; depuis ce Venezuela dont la révolution tente de conquérir la justice pour tout son peuple, uniquement possible à travers la voie du socialisme… Le socialisme, cet autre spectre dont parlait Karl Marx

Trouvé sur INTERNATIONALNEWS


Diffusé par: http://www.choix-realite.org/
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 00:06


Le mot influenza d’origine italienne rappelle qu’autrefois on croyait que la grippe survenait sous l’influence des astres. Il semble que de nos jours une autre forme de superstition se perpétue : croire qu’une injection de virus, de protéines animales, de mercure,d'aluminium, de formaldehyde et de squalène nous protègera contre la grippe.

A voir ces images médiatisées présentant de longues aiguilles entrant dans des bras d’humains, passées ad nauseum à la télévision, on peut se demander s’il ne s’agit pas d’une forme de lavage pharmaceutique du cerveau. D’une hypnose collective ou d’un exercice de contrôle de la population par la peur. Finalement il ne semble pas trop difficile de rendre des humains apathiques et consentants, comme des moutons s’en allant de leur plein gré à l’abattoir. Certains médias en collaboration avec les gouvernements et les industries pharmaceutiques ont bien fait leur travail. Des millions d’humains croient dur comme fer qu’un cocktail vaccinal de substances toxiques, cancérigènes, mutagènes et allergènes est bon pour leur santé. L’appel à la peur, toujours payant.

Pour attirer la clientèle, rien n’a été dit sur les côtés sordides des vaccins contre la grippe A|H1N1. Comme de leurs liens, par exemple, avec l’exploitation animale dans les élevages intensifs, les abattoirs, les océans et les laboratoires de vivisection. A toutes les étapes de leur fabrication, la souffrance animale imprègne ces vaccins. Les virus des vaccins anti-grippaux se cultivent dans des embryons de poulets, parfois dans des reins de singes ou de chiens. Un de leurs ingrédients le squalène est une huile provenant du foie d'un requin et un autre le sodium déosycholate est de la bile de bœuf, un sous-produit de l’industrie de la viande et dont les plus grands producteurs viennent de Chine.

COCHON GRIPPÉ

La grippe du cochon, devenue sous la pression du lobby de la viande la grippe A|H1N1, ressemble à une répétition de diverses alertes épidémiques du passé. On a eu peur de la vache folle, de la dioxine, de la fièvre aphteuse puis de la grippe aviaire. En 2004, certains « experts » prédisaient presque la fin du genre humain suite à des cas de grippe aviaire. L’apocalypse n’était pas loin. Le gouvernement fédéral canadien prévoyait même plus de 58 000 morts et la paralysie de l’économie du pays. Une pandémie de grippe aviaire était inévitable et même imminente.

Partout dans le monde des millions de poulets furent abattus sans ménagement, enterrés à la va vite dans des fosses communes alors que certains bougeaient encore. Seulement en Asie, 80 millions de poulets furent éliminés. L’abattage massif des volailles devait éliminer le méchant virus aviaire, mais il circule toujours sous une forme encore plus virulente. Malgré tous les prophètes de malheur, il n’y a pas eu de pandémie de grippe aviaire chez les humains. Le scénario de catastrophe s’est avéré complètement faux, ce qui n’a pas découragé les industries pharmaceutiques. On a repris dans les grandes lignes les mêmes prédictions pour instaurer, cette fois-ci, une vaccination de masse contre la grippe porcine.

« L’un des aspects extraordinaires de cette grippe – et de toute cette saga – est qu’il existe des gens qui font des prédictions chaque année, de plus en plus inquiétantes. Aucune d’elles ne s’est encore manifestée, mais ces gens s’entêtent à les répéter. Ainsi, qu’en est-il de la grippe aviaire qui devait tous nous tuer? Rien. Mais cela ne les a pas découragés dans leurs prédictions. Parfois, nous avons l’impression qu’il existe tout un secteur industriel qui espère que cette pandémie va se produire. » (Tom Jefferson, épidémiologiste, juillet 2009, Spiegel Online International)

VIANDE ET VIRUS

45 milliards de poulets et un milliard de porcs vivent sur toute la planète afin de satisfaire l’appétit vorace des humains pour la viande. Mondialement, 5 milliards de poules pondent chaque année près de 100 milliards d'oeufs et les plus grosses fermes avicoles peuvent contenir parfois plus d’un million de poules.

L’hypothétique pandémie de grippe porcine de 2009 aurait commencé au Mexique dans la communauté de La Gloria dans un élevage intensif de porcs de la Smithfield Foods, plus grand producteur de porcs au monde. La compagnie détient des fermes et des usines dans plus de 26 états américains et dans 9 autres pays. Elle élève et tue près de 14 millions de porcs chaque année et vend aussi de la viande bovine et de la volaille. Smithfield possède plus d’une centaine de compagnies qui vont des dindes Butterball aux produits Weight Watchers. Ses plus gros clients sont les fast-foods McDonald et Burger King.

La Gloria, une communauté de 3 000 personnes, a souffert de plusieurs cas de maladies respiratoires semblables à la grippe porcine, faisant plusieurs morts. Les habitants ont tenté à plusieurs reprises d’obtenir l’aide des autorités afin de mettre fin à la pollution de la multinationale du cochon, ce qui a mené plusieurs leaders locaux en prison. Ceux ayant osé critiquer l’élevage intensif de Smithfield ont reçu des menaces de mort. Smithfield a toujours nié le lien entre l’émergence de la grippe porcine et ses activités d’élevage intensif. La région autour de La Gloria compte aussi de nombreux élevages intensifs de poulets où des épidémies de grippe aviaire ont éclaté en 2008.

Les industries de la viande n’ont pas plus de respect pour la santé des animaux que pour celle des humains. Et les industries pharmaceutiques font fortune avec ce manque de respect.

VACCIN ANIMAUX

Pour survivre aux conditions de leur détention, les porcs et les volailles des élevages intensifs ont besoin d’énormes quantités d’antibiotiques mais aussi de vaccins. L’industrie de la « santé animale », évaluée dans le monde à 19,2 milliards de dollars, attire les convoitises des groupes pharmaceutiques car elle bénéficie d’une croissance encore plus supérieure que celle de la pharmacie humaine. Récemment, Sanofi-Aventis a racheté pour 4 milliards de dollars à l’américain Merck sa participation dans leur coentreprise Merial, numéro trois mondial du médicament vétérinaire.

Au Canada, plus d’une centaine de vaccins ont été homologués pour l’élevage du porc et de la volaille. Tout comme ceux destinés aux humains, les vaccins pour les animaux contiennent des virus vivants ou atténués, de l’aluminium, du squalène et du thimerosal|mercure. Selon Bernice Wuthrich - Chasing the Fickle Swine Flu, Science, mars 2003 – les vaccinations massives d’animaux pour certains types de virus anti-grippaux pourrait favoriser la mutation des virus ou créer une résistance aux vaccins. Aux États-Unis, une grande majorité des truies gestantes sont maintenant vaccinées avec plusieurs virus anti-grippaux, dans l’espoir de transmettre à leurs porcelets des anticorps protecteurs. Mais les vaccins ne peuvent «protéger» contre toutes les souches de virus impliqués. De l’aveu même des fabricants de vaccins, les cochons vaccinés développent une forme de grippe et ce malgré la mythique théorie des anticorps venant de la mère.

« Une réaction immunitaire, si forte soit-elle, obtenue avec de tels vaccins expérimentaux à partir, qui plus est, d’une souche qui ne pourra correspondre à celle de l’hypothétique pandémie par le jeu des mutations incessantes, ne signifie en aucune façon que le sujet sera protégé, mais seulement sensible au vaccin injecté, comme c’est le cas après toute injection de produit chimique ou d’allergène.» (Dr. Marc Vercoutère, La Vaccination contre la grippe, mythe ou réalité?)

Au lieu de régler globalement les problèmes de santé engendrés par les industries de la viande, les animaux malades et la pollution, on s’abandonne au rêve du vaccin protecteur. Complices d’un cercle infernal, les industries pharmaceutiques ont elles aussi recours à l’élevage intensif des animaux et aux sous-produits de l’abattoir.

PONDEUSES DE VACCINS

Les virus des vaccins ont besoin de cellules vivantes pour se reproduire. Celtura le vaccin A|H1N1 de Novartis est cultivé dans des reins de chiens, celui de Baxter dans des reins de singes. L’Arepanrix de GlaxoSmithKline (GSK) donné au Canada est cultivé dans des embryons de poulets.

L’industrie des œufs collabore activement avec les industries pharmaceutiques Pour obtenir des embryons de poulets servant à l’élaboration des vaccins, au cours des cinquante dernières années, des millions de poules furent exploités ainsi que des milliers de coqs pour les fertiliser. En 2008, au Canada seulement, près de 830 000 poules pondeuses étaient impliquées dans ce commerce, dont 562 000 au Québec. Mais cette année, suite à la psychose de la grippe A|H1N1, la production d’œufs destinée aux vaccins s’est accélérée. Des couvoirs ont convenu d’augmenter leur production afin de fournir davantage de poules. En cas de pénurie de mâles, l’insémination artificielle a même été envisagée. La souche du virus de la grippe A|H1N1 étant plus difficile à cultiver dans les œufs que ceux de la grippe saisonnière, un nombre supplémentaire d’oeufs a été requis.

Un embryon de poulet est fort différent – et plus vivant en quelque sorte – qu’un œuf non fécondé acheté en magasin. Les embryons de poulets se forment entièrement après 35 heures d’incubation et on peut voir leur cœur battre dès le cinquième jour. Ils proviennent d’un accouplement entre une poule et un coq. Comment finissent-ils dans un vaccin? Une fois pondus, les œufs se retrouvent dans des couvoirs afin de favoriser la croissance de l’embryon. Après neuf à douze jours d’incubation les compagnies pharmaceutiques injectent le virus à l’intérieur de l’œuf pour sa réplication. Les virus baignent autour de l’embryon, dans le liquide allantoïque, l’équivalent chez l’humain du liquide amniotique. Ce liquide ou l’embryon lui-même est traité avec différents produits chimiques et du thimerosal. Cette macération permet selon les laboratoires pharmaceutiques de « digérer l’embryon». L’embryon est ensuite tué par refroidissement et le liquide est prélevé.

Toute la chaîne industrielle de production du vaccin A|H1N1 a été retardée suite une contamination mortelle des embryons de poulets. Richard Marchand, microbiologiste et infectiologue à l’Université de Montréal, a déclaré sur les ondes d’une radio montréalaise en octobre 2009: « Le virus est constitué d’une composante aviaire et les oeufs embryonnaires qu’on a utilisés, mouraient ou produisaient moins parce que la composante aviaire était toxique pour les oeufs de poulet … tout le monde l’a découvert un peu par surprise, on n’est pas les seuls au Canada, les quatre manufacturiers sur la terre ont fait la même découverte en même temps.»

Les vaccins cultivés dans des cellules animales peuvent contenir des virus inconnus, au potentiel ignoré. Des virus apparemment inoffensifs ont la capacité de passer de l’état latent à celui de virulent quand on les inocule à une autre espèce, animale ou humaine. Par le passé, nombre de vaccins furent contaminés par des virus qui n’avaient pas été identifiés. En 1966, sept chercheurs allemands du laboratoire Behring trouvèrent la mort en travaillant sur des primates, pour des vaccins contre la polio et le typhus. Trente autres chercheurs ont été malades sans qu’on puisse reconnaître le virus responsable.

Le transfert d’un virus simien à l’humain peut en modifier la virulence et avoir des conséquences dramatiques. Dans les années 50, on a produit un vaccin pour la polio à partir de cultures de cellules de reins de singes (dites Vero). Des années plus tard et après bien des controverses, plus de 60 études ont découvert la présence d’un virus provenant du singe, le SV40, dans des cas de cancers du cerveau et des os, de lymphomes non Hodgkinien, de tumeurs intracrâniennes chez l’enfant et de leucémie. Jusqu’à ce jour seulement 2% de tous les virus de singes ont été identifiés. Malgré cela, des virus cultivés sur des cellules Vero se retrouvent encore dans de nombreux vaccins : grippe, polio, variole, diphtérie, rage, Rotarix (de GSK pour la gastroentérite), etc.

Fin octobre 2009, le groupe pharmaceutique suisse Novartis a démenti que son vaccin Celtura pourrait ne pas recevoir le feu vert des autorités, suite à la découverte de contaminations par des bactéries de source animale. Ce vaccin pour la A|H1N1 est produit à partir de cultures cellulaires de reins de chiens et permet, selon Novartis, une production plus rapide que la méthode sur des embryons de poulets. (Novartis commercialise aussi un vaccin pour la grippe A|H1N1 provenant d’embryons de poulet). Des bactéries auraient été relevées dans les lots testés par Swissmedic, l'autorité suisse en matière de vaccins. Malgré cette affaire de bactéries, en novembre, le vaccin à base de chien a été homologué en Allemagne, là où il est fabriqué déjà par millions de doses afin d’être distribué dans plusieurs autres pays. Novartis a reçu des commandes pour ses vaccins A|H1N1 de 35 gouvernements, dont la France et les Pays-Bas. Le gouvernement américain a passé, à lui seul, deux contrats avec Novartis d’une valeur totale d’un milliard de dollars pour tout le processus de la production des vaccins A|H1N1.

Selon le journal suisse Tagesanzeiger, Celtura serait une version d’un autre vaccin anti-grippal, le Aflunov/Fluad H5N1 (souche aviaire) responsable d’avoir tué plus d’une vingtaine de personnes lors de tests cliniques, en Pologne, en 2008.

Plusieurs vaccins fonctionnent sur un mode « mock-up », c'est-à-dire que les données sont extrapolables à d’autres souches à fur et à mesure de l’arrivée de nouveaux virus. L’Arepanrix est le même vaccin que le Pandemrix mis à part que le premier est fabriqué au Québec et le second en Allemagne. Pandemrix a d'abord été développé comme un «mock-up » vaccin, avec la souche aviaire H5N1 du virus de la grippe appelée A/Vietnam/1194/2004. Après le début de l’hypothétique pandémie A|H1N1, GSK aurait remplacé la souche du virus aviaire de Pandemrix avec la souche porcine A| H1N1. La mise en marché d’Arepanrix et de Pandemrix fut autorisée à partir de données existantes et élaborées pour le virus grippal H5N1.

En d’autres mots, on veut prévenir une grippe porcine par des données provenant d’un vaccin de souche aviaire. Et on nous demande, comme le dr. Elwyn Griffiths de Santé Canada « d’avoir une confiance totale en ce vaccin ». Faut-il aussi, plein de foi, s’agenouiller devant les autorités pour recevoir notre injection?

VIVISECTION Partout dans le monde GSK possède 14 centres de vivisection utilisant des animaux. Elle accorde aussi des projets de recherche à des contractants comme la Huntingdon Life Science (HLS). Ce centre de recherche tue plus de 75 000 animaux chaque année pour différentes industries pharmaceutiques afin de tester médicaments, vaccins, détergents ou pesticides. HLS a été rendu célèbre suite à une campagne fortement médiatisée d’un groupe de militants pour les droits des animaux le Stop Huntington Animal Cruelty (SHAC). SHAC a dévoilé des preuves vidéos accablantes montrant des chercheurs de HLS qui falsifiaient des données scientifiques ou maltraitaient cruellement des cobayes animaux.

Les laboratoires de GSK testent leurs vaccins et leurs médicaments sur une panoplie d’animaux : rats, souris, cochons d’inde, lapins, poissons, porc, chiens, chats et primates. Il est effroyable de remarquer que dans leur recours à l’expérimentation animale, les laboratoires pharmaceutiques se contredisent et mentent pour arriver à leurs fins. Pour démontrer l’efficacité ou l’innocuité d’un vaccin, il sera testé sur des animaux. Si le vaccin amène des effets secondaires dangereux chez une espèce animale, le laboratoire pharmaceutique affirmera qu’on ne peut toujours extrapoler ces données vers l’organisme d’un humain. La compagnie ira de l’avant pour faire homologuer son produit en passant sous silence les études négatives ou en minimisant les conséquences hasardeuses pour l’humain.

La vivisection est une pratique immorale envers les animaux mais c’est aussi une fraude scientifique. A quoi sert la torture de millions d’animaux de laboratoires si les industries pharmaceutiques ne tiennent compte des études sur le modèle animal que lorsque cela fait leur affaire, pourquoi continuer ces méthodes cruelles et absurdes?

Selon un document interne de GSK (datée du 21 octobre 2009) les données cliniques sur l’Arepanrix sont extrêmement limitées. La nouvelle version du vaccin A|H1N1 est un cocktail expérimental de fragments viraux, de métaux lourds et de produits chimiques. Pour ce vaccin pas de données cliniques pour les humains, enfants, personnes âgées ou femmes enceintes. La capacité du vaccin à « induire une protection » a été évaluée lors d’une infection expérimentale chez le furet, « considéré comme l’animal le plus près de l’humain lorsqu’il est infecté par l’influenza. » Dans sa demande pour son brevet européen, GSK a indiqué qu’il avait expérimenté plusieurs sortes de vaccins anti-grippaux sur des embryons de poulets, mais aussi sur des cellules rénales de chien, de singe et de porc.

Dans des études sur des rats avec son vaccin de souche H5N1, GSK a remarqué une incidence accrue de malformations fœtales et un retard de la maturation neurocomportementale. Malgré ces données alarmantes, GSK à nier la corrélation entre les malformations et son vaccin.

D’autres études indépendantes révèlent qu’un adjuvant du vaccin A|H1N1, le Polysorbate 80, est une source d’infertilité chez les rats.

Un autre adjuvant le squalène déclenche chez les rats une inflammation chronique du système immunitaire liée à l’immunité et spécifique aux articulations comme la polyarthrite rhumatoïde, selon une étude datant de l’an 2000 et publiée dans l’American Journal of Pathology. Quantité d’études scientifiques provenant de plusieurs pays confirment le développement de maladies auto-immunes chez des animaux soumis à des injections de squalène, allant de la sclérose en plaques au lupus érythémateux. Connu aussi pour leur donner le cancer.

Le formaldehyde (ou formol) a provoqué des cancers et des mutations génétiques lors d’expérimentations animales.

Le thimerosal, lorsqu’il est injecté à un primate, s’accumule dans son cerveau. Le système nerveux central et les reins sont les cibles des composés mercuriels, avec au-delà d’une certaine dose des symptômes de défaut de coordination motrice. En 1967, une étude parue dans l’Applied Microbiology a constaté que des vaccins contenant du thimerosal et injectés à des souris provoquaient leur mort. Dès son ajout dans les vaccins en l930, son fabriquant Eli Lilly savait que le thimerosal pouvait causer des dommages et même la mort d’animaux ou d’humains. En 1935, des chercheurs à l'emploi de Pittman-Moore, un autre fabricant de vaccins, a averti Lilly que ses déclarations au sujet de la sécurité du thimerosal ne concordaient pas avec leurs données : la moitié des chiens ayant reçu des vaccins au thimérosal étaient tombés gravement malades.

Le danger potentiel du thimerosal n’a pas empêché les industries pharmaceutiques de l’incorporer dans leurs vaccins et de continuer à le faire. L’Arepanrix en contient 5 mg et celui sans adjuvants donné aux femmes enceintes 10 fois plus, soit 50 mg.

MENSONGES ET DICTATURE DE L’ARGENT

Deuxième société pharmaceutique en importance au monde, GSK a réalisé en 2008, un chiffre d’affaire de 43 milliards de dollars. En 2008 toujours, Ottawa a accordé une subvention de 40 millions de dollars à GSK, alors que Québec a versé une contribution financière non remboursable d’un montant de 20 millions étalé sur trois ans. A la vue de tous ces transferts d’argent entre les gouvernements et GSK, il n’est guère étonnant de constater que c’est l’Aperandix de GSK qui a été choisi comme l’heureux gagnant pour vacciner la population.

La dictature de l’argent s’accommode toujours avec les conflits d’intérêts et le lobbying intensif. Presqu’à l’aveuglette, nos gouvernements ont mis en place une vaccination de masse avec un vaccin expérimental venant d’une industrie pharmaceutique au passé trouble. L’histoire de GSK recèle des affaires de corruption, de fraudes, de pratiques peu recommandables, d’études biaisées et de manipulations de données.

En France, le vaccin pour l’hépatite B de GSK est impliqué dans plusieurs cas de sclérose en plaque suite à une vaccination massive. On a accusé GSK (avec Sanofi Pasteur) d’avoir orchestré la campagne médiatique de vaccination des années 90 de manière à faire vacciner la population le plus largement possible. Les industries pharmaceutiques ont délibérément mis l’accent sur un mode de transmission de l’hépatite B très rare, celle par la salive. Au plus fort de cette campagne médiatique, la demande française pour le vaccin pour l’hépatite B était tellement grande que certaines pharmacies se retrouvèrent en rupture de stock. En janvier 2008, GSK a été poursuivie en justice pour « tromperie sur les contrôles, les risques et les qualités substantielles d’un produit ayant eu pour conséquence de le rendre dangereux pour la santé de l’homme». Plusieurs procès sont en cours en France, pour des cas de scléroses en plaque après un vaccin pour l’hépatite B.

GSK a aussi occulté certaines données sur la paroxétine qu’on retrouve dans le Paxil, le Deroxat et le Seroxat. Des dirigeants de GSK ont décidé d’épurer les résultats négatifs contenus dans une étude parce que selon eux « il serait inacceptable du point de vue commercial de parler du fait que l’efficacité de la paroxétine n’a pas été démontrée, puisque cela saperait le profil global de la molécule. » (Document interne de la Medical Association Journal) Le Paxil a été impliqué dans des suicides et des malformations de fœtus particulièrement au niveau du cœur. A l’origine testé sur des rats le Paxil avait démontré des malformations congénitales, mais GSK passa outre les études pour commercialiser son antidépresseur le plus prescrit au Canada, avec des ventes mondiales de 3 milliards de dollars. Partout dans le monde, Paxil fait face présentement à des centaines de procès.

GSK semble aussi avoir sciemment passé sous silence certaines études sur la nocivité d’Avandia, médicament prescrit pour contrôler le taux de glucose chez les diabétiques mais impliqué dans plus de 87 000 crises cardiaques. Un cardiologue ayant voulu alerter la communauté scientifique sur les risques à long terme de l’Avandia, a été menacé de poursuites légales par GSK.

REFUSER LA PEUR

Au moment où des enfants souffrent de malnutrition ici même au Québec, que la pauvreté rend malade et que le système de santé est à bout de souffle, les gouvernements n’ont pas hésité à investir plus de 1,5 milliard de dollars dans une vaccination de masse pour une hypothétique pandémie. (Chiffre du journal Globe and Mail) A elle seule, la campagne de publicité vantant les mérites du vaccin A|H1N1 a coûté plus de 4,5 millions.

Le virus de la grippe A/H1N1 a déjà muté partout dans le monde, en Norvège, en Chine, au Brésil, en Ukraine, aux États-Unis et au Mexique. Cette mutation amènera-t-elle une résistance au vaccin et l’échec de cette vaccination de masse? Quels seront les effets secondaires à long terme de ces substances toxiques et de ces virus d’humains et d’animaux recombinés, mutants et résistants, en interaction avec d’autres substances ou produits chimiques? Fournir encore plus de cobayes humains aux industries pharmaceutiques?

Il est tout à fait impossible de vacciner et de « protéger » les humains - et les animaux - contre toutes les maladies et les virus. Il n’y a que les industries pharmaceutiques pour croire en une telle fumisterie. Le dogme vaccinal repose sur une vision réductrice de l’être humain perçu comme un rat de laboratoire victime des virus et d’une médecine de troupeau. Chaque être humain est unique et réagit à sa façon aux maladies ou aux virus, selon son niveau d’énergie, ses émotions, ses antécédents familiaux ou médicaux, son interaction avec l’environnement, son hygiène de vie et son alimentation.

Dans leur course aux profits, les industries pharmaceutiques propagent le virus le plus dangereux qui soit : celui de la peur. Peur de maladies pas encore survenues dans notre organisme et qui ne nous toucheront peut-être même pas ou très peu. Peur ressentie par les animaux exploités pour leur viande, leurs embryons et leurs cellules et se retrouvant dans leur chair. Peur formant une chaîne infinie jusque dans la viande consommée par les humains et qui les rend encore plus vulnérables à cette émotion, porte ouverte à tous les contrôles.

Des alternatives existent pour se protéger et guérir de la grippe sans vaccin.(1) Comme celle de manger beaucoup de fruits et de légumes mais aussi de se questionner sur cette consommation démentielle de viande, de poisson et de produits animaux. Dans un livre remarquable - Le Rapport Campbell - l’auteur Collin Campbell passe en revue des centaines d’études scientifiques et épidémiologiques sur le danger des protéines animales. Même une petite quantité d’aliments d’origine animale est associée à des maladies chroniques, cardiaques, aux cancers et au diabète. Si des protéines animales ingérées peuvent déclencher de telles maladies, se faire injecter directement dans l’organisme des protéines de poulet, de singe, de porc ou de chien est tout aussi problématique, sinon plus.

Tout est lié et interdépendant : vaccins, élevages intensifs des industries de la viande, changements climatiques, pollution de l’environnement, empoisonnement des humains, violence faite aux animaux dans les abattoirs et torture du vivant dans les laboratoires. Se faire injecter des substances provenant de la souffrance et de l’exploitation des animaux ne peut apporter la santé physique, mentale et spirituelle. Pas plus à nous qu’à toute la planète.

(1):ass-ahimsa.net

par marjolaine jolicoeur-ahimsa

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 23:04


- La Missive Anonyme -

(Quiconque prendra cette missive pour en faire son oeuvre personnelle pourra être considéré comme un menteur. Quiconque en changera un iota sera désigné comme falsificateur. Quiconque s’en servira pour diriger un groupe d’humains sera indexé comme usurpateur)

Bonjour,

La plus grande rébellion de tous les temps est en voie d’activation imminente. Elle est pacifiste, déterminée, intransigeante et consciente.

[Cette rébellion est informelle, elle ne peut être organisée, hiérarchisée, et reste la propriété de chacun à la lecture de ce texte.] Beaucoup d’entre vous avez eu l’intelligence de chercher à comprendre les rouages de votre monde en recherchant l’information par les voies non-officielles. Ce que vous avez découvert vous a profondément choqué mais vous avez eu et avez encore le courage d’en parler autour de vous afin d’éveiller les Consciences de ceux qui dorment à poings fermés, manipulés par la propagande médiatique et leur propre égo. Depuis des décennies vous observez les actes de vos dirigeants sans pouvoir y changer quoi que ce soit.

Ils font ce qu’ils veulent, aidés par leurs suiveurs inconscients et intéressés, sans vous demander votre avis malgré qu’ils aient été élus pour suivre vos directives. Ne leur demandez rien… plus rien. Ce serait croire que vous avez besoin d’eux. Sur Internet on parle beaucoup au sujet des « Illuminati ». (Si vous n’en avez jamais entendu parlé, une simple recherche vous éclaircira) Pourquoi ceux qui tendent à contrôler votre monde ne censurent-t’ils pas (pour le moment) tout ces sites, vidéos et documents qui les dénoncent ? La raison en est très simple : laisser le stress, la peur s’installer et créer un sentiment d’impuissance face à la mise en place progressive de leur « gouvernement mondial » qui ne favorisera (relativement) qu’une infime partie de la gente humaine en exploitant et exterminant l’autre, plus nombreuse.

Ce sentiment de peur et d’impuissance renforce la mise en place de leur plan de totalitarisme mondial par la « loi » connue sous le nom de loi d’attraction. D’après la définition admise de cette loi, on attire invariablement les choses sur lesquelles on se concentre (que l’on demande en croyant fortement les posséder) et l’on attire surtout celles dont on a peur. Telles qu’enseignées par les « guides » de la loi d’attraction à l’heure actuelle, les demandes sont individuelles et tournent principalement autour des mêmes thèmes : je veux devenir riche, je veux rencontrer l’amour, je veux la maison de mes rêves, cette voiture etc. Je, je, je… La loi d’attraction, telle qu’elle est enseignée à l’heure actuelle, est basée sur des demandes égoïstes, renforce l’égoïsme, et ne peut créer qu’un monde semblable à celui-ci, basé sur l’égo qui engendre toute sorte de désastres, guerres et iniquités. Dans un tel monde, personne ne peut trouver le bonheur véritable. Ceci est indubitable.

Cette loi d’attraction est une loi collective et individuelle dérivée de la véritable loi universelle qui se nomme « loi de cause à effet ». Elle ne peut être efficace pour l’humanité que par des demandes/ordres individuels et collectifs pour le collectif, donc désintéressés et altruistes. Il est évident que plus une masse critique de personnes souhaitera le bonheur des autres (cause), plus leurs actes seront axés sur le bien-être des membres de cette planète qui en bénéficieront (effet) et vice-versa. La loi d’attraction n’est qu’une déviation de la loi de cause à effet. Plus vous aurez peur des prédateurs psychopathes qui vous gouvernent, plus vous reconnaitrez leur pouvoir.

Plus vous vous sentirez démunis de votre puissance intérieure, plus vous attirerez les évènements qu’ils veulent mettre en place… car vous croyez en leur pouvoir même si vous ne le souhaitez pas… et ils le savent. Mais sans vous, ils n’ont aucun pouvoir. Vous êtes à l’aube du Nouvel Ordre Mondial que voulait établir Adolphe Hitler. Il se peut fortement, et grâce à votre Conscience du réel pouvoir personnel et collectif qui est en vous, que ce jour ne se lève jamais.

De Georges Bush père à Nicolas Sarkozy en passant par David Rockefeller, la plupart des politiciens de haut niveau ont souhaité ce nouvel ordre mondial. Ils l’ont mentionné et mis progressivement en place. Si il abouti, ce sera la fin complète de vos libertés et l’assujettissement irrémédiable des Consciences humaines par la technologie (en l’occurrence une puce déjà existante et commercialisée, implantée dans chaque corps humain de manière officielle ou par voies détournées). Tout cela, vous le savez, sinon recherchez l’information. En Janvier 2009. Nicolas Sarkozy, président de France, a déclaré, lors de ses voeux aux ambassadeurs : «on ira ensemble vers le nouvel ordre mondial et personne, je dis bien, personne, ne pourra s’y opposer !».

Il est indéniable que ceci est un discours totalitaire et menaçant mais savez-vous les mots qu’il a aussi ajouté ? «Ce qu’on ne fait pas en 2009 sera plus difficile à faire en 2010» Cette année, «sera sans doute l’une des plus difficiles depuis des décennies», «Le temps joue contre nous»… Le temps joue contre nous… Exactement, leur temps sur cette planète et dans leurs blockhaus souterrains est compté et il va subir une accélération sans précédant grâce à Votre Conscience et celle de toutes celles et ceux qui vont simplement appliquer ce qui est recommandé ici. Les richesses terrestres vous appartiennent et non à une simple caste de nantis dirigeant le monde.

Toutes les richesses du monde ont été crées par le travail et les souffrances de vos parents, grands parents, arrières grands parents et ainsi de suite, esclaves forcés des familles qui détiennent depuis tout temps les rênes de ce monde. En aucun cas ces richesses ne peuvent appartenir à cette caste « dirigeante ». Elles appartiennent autant à l’occidental qu’à l’africain ainsi qu’au reste de l’humanité dont les ancêtres, qu’ils aient été impliqués dans l’élaboration de vos sociétés ou isolés du reste du monde, par leur simple vie, ont contribué à l’évolution du monde.

Vous devez reprendre votre pouvoir intérieur et collectif. Ce pouvoir est immense. Il est latent en chaque être humain et une simple détermination le fera surgir en vous. Tenez-vous prêt(e)s car le monde va changer grâce à vous et grâce à tous les êtres humains de bonne intention qui contribueront à cette recommandation. Que vous soyez Athée, Religieu(se)x ou Agnostique n’a aucune importance, ce qui compte est votre intention, la Conscience (Âme pour les croyants) que vous portez en vous.

Proportionnellement, il existe autant de personnes de bonne intention envers leur prochain chez les athées que chez les croyants des différentes religions, sectes, fraternités ou autre regroupement. Et il existe, proportionnellement, autant de personnes de mauvaise intention envers leur prochain chez les athées que chez les croyants des différentes religions, sectes, fraternités ou autre regroupement. Le nier serait de la crédulité.

Il y a des bonnes et des mauvaises personnes dans toutes les sphères de la société, dans tous les groupes et dans tous les pays. On peut parfois les reconnaître par leurs dires mais surtout et avant tout par leurs actes. Il va de soi qu’il est préférable d’appuyer l’Amour Réel, la Conscience, plutôt qu’un groupe quelconque composé d’intentions se contredisant et s’annulant mutuellement. Ouvrez votre esprit à L’Amour Universel et non plus à l’amour restreint pour un groupe. Vous détacher de TOUTE forme de hiérarchie est la SEULE voie pour retrouver Votre Pouvoir Personnel.

Depuis l’aube des temps les psychopathes sans Conscience ont pris le pouvoir dans tous les domaines, dans toutes les sphères, dans tout groupe et à beaucoup d’échelons afin de contrôler et diriger le reste de la population, en général, plus encline à la paix et non consciente de l’existence et des manipulations de la psychopathie. Par son pacifisme et son niveau de conscience, cette population a permis inconsciemment, et jusqu’à maintenant, son assujettissement aux psychopathes qui n’hésitent pas à utiliser les promesses, l’espoir, la gentillesse, le mensonge, la ruse, le chantage, l’autorité, la violence verbale et enfin la violence physique pour maintenir leur pouvoir.

Quelque soient vos croyances et votre niveau de Conscience, vous voyez bien que votre monde est un monde sanguinaire dirigé par des êtres sanguinaires qui ne font que peu de cas du bien-être et de la vie d”autrui. Sans vous détacher de vos actions personnelles qui sont importantes pour changer votre monde, vous pouvez y ajouter une autre. Elle vous permettra de vous connecter en temps réel avec toutes les personnes de bonne intention qui vivent sur toutes les faces de la terre.

Vous allez créer une connexion entre vous même et tous comme jamais il n’en a été auparavant dans toute l’histoire connue de l’humanité. Quelque soit votre race et vos appartenances vous allez prendre le contrôle de votre vie sans plus jamais laisser des psychopathes vous tromper et vous diriger. Avant de vous montrer la façon de le faire, il est important de vous éclairer sur l’efficacité et l’influence de votre pouvoir personnel, de votre intention. Nous n’allons pas vous demander de pratiquer la méditation ou la prière qui peuvent avoir un effet soporifique sur la Conscience quand elle est utilisée dans un cadre de croyance. Cependant chacun fait comme il le souhaite tout en sachant que ce qui est demandé ici est l’élévation de la Conscience.

Être Conscient de son environnement et de son pouvoir personnel ne nécessite pas de pratiquer la méditation, l’un n’étant pas contradictoire avec l’autre si la pratique est utilisée en toute Conscience. Des personnes ont une Conscience accrue de la réalité sans pratiquer quoi que ce soit. C’est l’Intention, la Conscience Personnelle, la Sincérité et la Droiture qui sont importants. Votre science physique moderne a prouvé que la matière est composée d’énergie, de vibrations, de la simple pierre à l’air que vous respirez et que vous ne voyez pas.

Chaque atome, chaque corps physique dégage une vibration, une onde. C’est une évidence sur laquelle le monde entier est d’accord : tout, dans l’univers connu des hommes, émet une vibration, une fréquence. Pour vous donner un exemple humain : quand quelqu’un ou un groupe stresse autour de vous, cette vibration, cette onde, est contagieuse (influence émotionnelle) et peut vous amener à stresser à votre tour à moins que vous ne sachiez relativiser, vous détacher ou avoir une Conscience accrue de la réalité, ce qui vous demandera un effort supplémentaire de concentration. Dans tous les cas cette vibration de stress vous atteint, que vous la surmontiez ou pas. Il en est de même pour chaque pensée, sentiment et intention que vous élaborez en vous.

Chacun correspond à un état vibratoire allant du bas à l’élevé et affecte votre entourage de manière négative ou positive. Les ondes cérébrales sont mesurables. Grâce à vos intentions, à vos pensées (cause), vous pouvez non seulement vous « connecter » en simultané avec tous les gens de bonne intention de la terre (sur la même longueur d’onde) mais aussi influencer le cours de l’histoire (effet). VOUS POUVEZ chasser les psychopathes, qui vous ont volé votre pouvoir intérieur et collectif, de votre planète s’ils ne s’adaptent pas à la voie de la Conscience et de l’Amour Universel qui sont maintenant activés.

Le choix est de leur côté : suivre cette voie ou être rejetés de la terre. Leur existence va devenir un enfer et une fin assurée s’ils ne suivent pas l’énergie/vibration qui se met en place à la vitesse de l’éclair grâce à vous, à votre conscientisation et à la diffusion de ce message. Votre pouvoir est beaucoup plus grand que vous ne le soupçonnez en suivant la voie de la Conscience et non celle du sommeil. Ce pouvoir est décuplé par tous ceux qui vous accompagnent dans cette direction. Voici ce qu’il vous est demandé de faire simplement…

À Midi et 5 minutes, 12H05 de votre pays, isolez-vous et posez votre main droite (ou vos 2 mains) sur la terre, ou sur le sol si vous êtes au 50ème étage d’une tour, puis de toutes les cellules de votre être, envoyez votre Énergie/Conscience vers le centre de la terre et dites à haute voix ou en pensée (intense et consciente) : « Que tous les psychopathes qui gèrent ou tentent de gérer ma planète suivent la voie de la Conscience, la voie de l’Amour Universel, immédiatement, ou qu’ils soient rejetés de la terre sans délai. » Votre cerveau va créer une onde cérébrale qui sera décuplée par les ondes cérébrales semblables et CONSCIENTES de millions de gens autour de la planète. Que vous croyez en votre pouvoir personnel et collectif ou pas, cette simple assertion ne vous demandera que quelques secondes journalières, une simple impulsion.

Que vous preniez Conscience de votre pouvoir personnel et collectif ou non, vous devez le faire si votre souhait est un changement radical vers une terre harmonieuse où chacun est conscient de l’importance de la vie d’autrui, où l’altruisme, l’humanisme et le développement du coeur prennent le relais immédiat à cette boucherie planétaire. Au moment où ces lignes sont écrites, cette opération est déjà pratiquée journalièrement en francophonie.

Selon l’intensité et la fréquence provoquées par le nombre progressif et adéquat de personnes activées, le résultat peut être rapide ou beaucoup plus long. Même en temps de paix, continuez cette pratique. Ajoutez votre Énergie/Conscience à cette démarche selon les directives citées plus haut. N’en faites ni une religion, ni un rituel, ni une obligation. Cet acte doit être Conscient.

Si vous ratez l’heure proposée, ne culpabilisez pas. Dans la journée, à chaque heure, il sera toujours 12H05 quelque part sur la planète donc vous pouvez le faire à chaque heure de la journée et vous joindre à la nouvelle vibration collective des personnes de bonne intention qui provoqueront cette impulsion quelque part sur la terre.

Cette pratique ne vous empêche pas de continuer vos actions, bien au contraire, elle les conscientisera de plus en plus et les renforcera. Non seulement celle-ci agit sur le cours de l’histoire mais elle permet de développer votre Conscience, votre détermination pour un monde meilleur, votre altruisme, la force de votre intention, de vous connecter aux autres et de retrouver votre pouvoir personnel et COLLECTIF. Les expériences gouvernementales tant soviétiques qu’américaines (entre autres, la CIA) sur les « phénomènes psy » démontrent en elles mêmes la réalité de ces phénomènes. On ne dépense pas des milliards dans des expérimentations pour une chose qui n’existe pas.

Pour eux, il ne s’agit plus de savoir si ces phénomènes existent mais de comprendre leurs mécanismes et leurs différentes applications possibles. Les facultés de la psyché humaine sont étudiées depuis des décennies par vos gouvernements et l’on voudrait vous faire croire que vous n’avez aucun pouvoir ? On veut vous faire croire que ces facultés ne sont que l’apanage de quelques surdoués, de quelques élus ? Si ceci est une réponse à laquelle vous adhérez, qui pourrait être assez puissant pour vous sortir de votre léthargie ?… Seulement vous-même.

Depuis que le monde est monde, les « autorités » n’ont cessé de vous séparer, de vous diviser afin de mieux régner craignant à tout moment votre unification. Ils savent qu’ils ne peuvent rien faire devant votre PUISSANCE COLLECTIVE. L’Énergie/Vibration qui est activée et impulsée en ce moment même est le résultat d’un consensus planétaire entre les gens de bonne intention envers leur prochain et pour l’éradication pure et simple de l’emprise des psychopathes sur votre monde. Le résultat sera sans équivoque.

Invitation à diffusion rapide et traduction exacte de cette missive dans toutes les langues du monde. Donnez aussi l’originale en Français avec ces traductions. Webmasters, blogers, administrateurs de forums, écrivains et toute personne de bonne intention. Diffusez cette missive dans le monde entier. Recopiez-la sur vos Blogs, Sites Web, Forum, livres en permettant le téléchargement en version PDF pour la copie afin que les gens de bonne intention puissent l’envoyer à leurs amis. Permettez à vos visiteurs de s’exprimer à son sujet. Il y aura des réceptifs, des septiques… et des psychopathes qui interviendront. Peu importe, c’est la force, la détermination et l’intention du nombre qui agira RÉELLEMENT.

La plus grande rébellion de tous les temps est maintenant activée. Elle est pacifiste, déterminée, intransigeante et consciente. « Que tous les psychopathes qui gèrent ou tentent de gérer ma planète suivent la voie de la Conscience, la voie de l’Amour Universel, immédiatement, ou qu’ils soient rejetés de la terre sans délai. » Que votre Conscience accompagne vos pas. Prenez soin de vous ainsi que de votre entourage. (Texte reçu par mail que je fais suivre…) téléchargeable en pdf ici : ovni007.org

source: ovni007.com

Diffusé par: http://www.choix-realite.org
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 00:46


H1N1: L’alerte maximale envisagée en France: Nos libertés vont en prendre un sacré coup !!!

Ecrit par admin France déc 1, 2009

La décision de passer au niveau 6 pourrait être prise prochainement. Le Figaro fait le tour des mesures qui pourraient être appliquées.


Lundi, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a évoqué la possibilité que la France passe bientôt au niveau 6 du plan de pandémie grippale. Dix nouveaux décès ont été enregistrés depuis vendredi, «avec des personnes qui pour la plupart n’avaient ni facteur de risque, ni problème particulier». Mme Bachelot s’est empressée toutefois de rappeler que ce plan a été imaginé au moment de la grippe aviaire et qu’il constitue avant tout une «boîte à outils». «Il y a des outils dans le niveau 6 qui peuvent d’ores et déjà être utilisés, par exemple l’interdiction des rassemblements. Mais ça ne veut pas dire qu’on (les) utilisera forcément tous», a-t-elle expliqué sur RMC. « La décision de passer au niveau 6 est envisagée mais pas pour demain», expliquait de son côté Didier Houssin, directeur général de la santé. En France métropolitaine, 2 762 000 personnes ont été touchées par la grippe A. On dénombre 86 décès (plus 28 dans les collectivités d’outre-mer), 305 cas graves dont 101 sont encore en réanimation parmi lesquels 20 % d’enfants de moins de 15 ans.

» Ce que prévoit le niveau 6 :

• Le ministère de l’Intérieur à la tête des opérations

Le passage au niveau 6 pourrait amener des changements dans l’organigramme de la gestion de la pandémie. Le ministère de l’Intérieur pourrait prendre la main et être appelé à piloter les nouvelles mesures, ces dernières étant toujours décidées dans le cadre de la cellule interministérielle de crise. La Place Bauveau serait également chargée de coordonner les actions conduites au niveau départemental et municipal.

• Rassemblements, réunions publiques et déplacements limités

Le plan prévoit toute une série de mesures barrières visant à freiner et à limiter l’extension de la pandémie. Est citée en priorité la fermeture des crèches, des établissements d’enseignement et de formation, des internats et des centres d’accueil de mineurs. Des mesures indispensables dont l’efficacité est démontrée pour limiter la contagion lors d’épidémies grippales, selon les rédacteurs du plan. L’interruption ou la réduction de certains transports locaux, lieux potentiels de transmission du virus, est également indiquée. Les spectacles, les rencontres sportives, les foires et salons ainsi que les rassemblements festifs pourraient eux aussi être suspendus. Ce type de décision s’inscrirait dans une vraie perspective de santé publique à la différence des récents reports de match de foot motivés avant tout par le fait que plusieurs footballeurs étaient infectés par le virus H1N1. Le plan envisage la suspension de la distribution de documents publicitaires par porteurs.

• Visites et accès limités à certains lieux publics

Le plan évoque la possibilité de restreindre les visites et les accès aux établissements hospitaliers, aux maisons de retraite, aux prisons et aux établissements sociaux et médico-sociaux.

• Mesures d’isolement et port de masques

Les opérations de vaccination des dernières semaines ont éclipsé plusieurs mesures d’hygiène qui avaient été abondamment évoquées au début de l’épidémie. Le passage au niveau 6 pourrait remettre à l’ordre du jour le port de protections respiratoires par les personnels de santé ou le port du masque chirurgical par les personnes indemnes dans les espaces publics qui pourrait être rendu obligatoire dans certains lieux.

• Distribution de sacs plastiques à lien pour les déchets des malades

Le plan tient par certains côtés du catalogue à la Prévert. «Les Français ont l’habitude de construire des cathédrales technocratiques et d’essayer de faire rentrer la réalité des choses dans des mesures administratives», ironisait Roselyne Bachelot lundi sur RMC. Exemple, quelques lignes après avoir évoqué la mise en place du contrôle des prix qui pourrait être décidée sur proposition du ministre des Finances, le plan envisage de déroger aux prescriptions techniques applicables aux véhicules funéraires et, en cas de pénurie, de distribuer des sacs plastiques à lien pour les déchets des malades à domicile.

Source: Le Figaro (France)

Diffusé par: http://www.spreadthetruth.fr/?p=5849
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article