Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 17:01

Source: https://www.youtube.com/watch?v=iWHM1O018_o

Source: https://www.youtube.com/watch?v=eBBPZHTkB7w

Cristalain.

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 16:30

Source: https://www.youtube.com/watch?v=nk3Pw5MG6Og

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 14:43

Présidentielles Françaises 2017 : Pourquoi est-ce justifié de quitter l’Europe ?



Vous vous posez des questions sur la sortie de l’Europe ? Vous hésitez ? 
Le Blog des "Brins d'Herbe" ont compilé pour vous les dangers d’y rester. 

 



L’idée de la quitter fait peur à beaucoup, peur largement entretenue par la propagande des Média-Mensonges, tous européistes, qui menacent le pays d’un Armageddon au cas où nous manifesterions dans l’urne la volonté de nous délivrer de cette organisation supranationale et non démocratique. 
De mon point de vue l’Armageddon est déjà largement entamé par l’Union Européenne elle-même. 
Pourquoi faut-il quitter l’Europe et récupérer notre souveraineté, notre droit à gérer le pays comme nous l’entendons ? 
Parce que c’est la Commission Européenne qui dirige nos vies, et que nous avons juste le droit de la 
fermer, et que c’est intolérable, tout simplement. 
La liste est quasi infinie de ce que nous subissons malgré et contre nous de la part de cette Commission néo-libérale, largement au service des banques des multinationales et des lobbies. 

Nous le développons à longueur d’articles depuis près de 6 ans maintenant. 

 

 

http://img.over-blog-kiwi.com/0/99/37/28/20161003/ob_b09f0f_doc-linky.jpg

 


• Le Linky, et autre compteur "intelligent" mais dangereux, c’est l’Europe, 
• Le TAFTA, CETA et autres contrats commerciaux négociés dans une opacité totale, c’est l’Europe. 
• 10 ans encore de glyphosate tueur d’abeilles, et de danger pour nos santés, c’est l’Europe. 
• L’agro-industrie qui martyrise les animaux, défigure nos campagnes, pollue, tue nos agriculteurs et produit de la merde, c’est l’Europe. 
• Les travailleurs détachés, dont les charges sociales sont payées dans les pays d’origine et qui rendent le cout d’un travailleur français plus cher, c’est l’Europe. 
• La loi El Khomery : C’est l’Europe, 
• Le démantèlement de notre système de santé : C’est l’Europe. 
• Les délocalisations sauvages, c’est l’Europe grâce à l’article sur les transferts de capitaux. 
• Collatéralement, la désindustrialisation française, et les chômeurs en masse, c’est l’Europe.
• Le grand n’importe quoi du problème migratoire c’est l’Europe. 
• Les programmes d’austérité qui mettent les populations sur le flanc au profit des puissances d’argent qui se gavent, c’est l’Europe. 
• La réduction des budgets des régions, c’est l’Europe. 
• L’hystérie anti-Russe, la soumission à l’OTAN et à ses fantasmes guerriers, c’est l’Europe 

 

http://www.cnt-so.org/poitiers/IMG/arton3.jpg?1459340758

 



etc… Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive, et ce n'est pas fini, la liste s'allongera si nous mettons aux manettes un européiste (Fillon, Macron, notamment, les plus engagés) !  
Cette liste semble sortie tout droit d’un blog FN. 

Pourquoi ? 
Parce que ceux qui ont des griefs contre cette Europe-là ne peuvent qu’être tous d’accord sur ses dysfonctionnements. 
C’est aussi bête que ça. 
Cela permet aux journaleux euro-atlantistes de jouer la confusion et l’amalgame en permanence dans leurs interviews en bons caniches du pouvoir qu’ils sont. 
Que recommande (vivement) la Commission Européenne à la France ? 
Vous avez aimé le quinquennat Hollande ? 

Vous allez adorer la suite : Les GOPÉ sont révisées tous les ans. 
Celles de 2016 pour 2017 sont consultables ICI 
Volontairement, je ne vous donne que les têtes de chapitre du plan général 2014. Il y a trois ans… Constatez par vous-mêmes à quel point les choses ont avancé depuis ! 
Vous pourrez consulter les développement sur le site de l’UPR. (Ce choix n’est pas une publicité, je n’ai pas à vous dire pour qui voter, mais à vous informer). 

Il faut le reconnaitre, ce sont eux les plus clairs sur la question. 

 

 

https://i0.wp.com/www.initiative-communiste.fr/wp-content/uploads/2017/03/GOPE-2017-commission-europ%C3%A9enne-France.png?fit=1200%2C700

 

 

1 - "Réduction des dépenses publiques" 
Traduction : c’est ce que le gouvernement a annoncé avec son plan de 50 milliards d’économie [4]. C’est la fameuse contrepartie du "pacte de responsabilité" pour ne pas faire exploser le déficit. À ce pacte de responsabilité peu efficace [5] sur la compétitivité, il est désormais demandé d’ajouter une nouvelle réduction drastique des dépenses publiques. 
 

2 - Redéfinir "la portée de l’action des pouvoirs publics" 
Traduction : cela revient à accentuer les privatisations et la destruction de notre système de santé et de nos services publics auxquels les Français sont majoritairement attachés, quelle que soit leur couleur politique [6]. 
 

3 - Le texte va plus loin concernant le système de santé puisqu’il explique que "d’importantes économies à court terme ne peuvent être réalisées sans une réduction significative de l’augmentation des dépenses de sécurité sociale" 
Traduction : il faut s’attendre à une baisse massive des remboursements de santé, puisque la branche maladie représente quasiment 50 % des dépenses de la Sécurité sociale [7], ainsi qu’à une privatisation rampante de la Sécurité sociale, via le recours croissant aux mutuelles privées, présentées comme solution à tous les problèmes. 
 

4 - "Simplifier les différents échelons administratifs" 
Traduction : voilà l’une des motivations avancées par les pouvoirs publics pour adopter une nouvelle loi de décentralisation. 
Il faut pourtant noter qu’aucune des lois précédentes de décentralisation n’a apporté d’économies substantielles. 

Bien au contraire, les coûts des collectivités locales ont généralement eu tendance à exploser [9]. 
 

5 - Dans le chapitre coût du travail, "il convient que le salaire minimum continue d’évoluer d’une manière propice à la compétitivité et à la création d’emploi » 
Traduction : il faut : a) arrêter les revalorisations du SMIC ; b) commencer à mettre en œuvre sa suppression. 
Ne doutons pas que des campagnes de presse se préparent pour expliquer au bon peuple que le SMIC serait "un frein à la croissance" et que sa suppression permettrait de "libérer les énergies"… 

 

 

https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2017/03/gope%CC%81.jpeg

 


6 - "Une attention particulière devrait être accordée aux dispositions réglementaires du Code du travail ou aux règles 
comptables liées aux seuils spécifiques en matière d’effectifs, qui entravent la croissance des entreprises françaises" 
Traduction : tiens donc ! C’est exactement ce que "propose" François Rebsamen, le prétendu "ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social" du gouvernement. 
Même si, selon la tactique d’enfumage habituelle, dite "des lieutenants", certains socialistes font mine de s’y opposer. [12] Opposition pour la galerie bien entendu. 
 

7 - "Accroître la souplesse des conditions de travail en cas de difficultés économiques provisoires" 
Traduction : il faut poursuivre la remise en cause de l’existence même des contrats de travail à durée indéterminée (CDI) et accroître la précarisation des contrats de travail. 
 

8 - "Une majorité reste confrontée à d’importantes barrières à l’entrée ou à l’exercice (par exemple les taxis, le secteur 
des soins de santé, les notaires et, plus généralement, les professions juridiques)" 
Traduction : il faut déréguler tous ces secteurs, déjà mis à mal par les traités européens. 


9 - "Les tarifs réglementés restent d’application pour les ménages et, en ce qui concerne l’électricité, ils sont fixés en 
dessous des niveaux de coûts et l’accès pour les autres fournisseurs est limité" 
Traduction : la hausse des tarifs et la privatisation d’EDF sont au programme. 
 

10 - "Dans le secteur ferroviaire, des barrières à l’entrée continuent d’entraver le bon fonctionnement du marché" 
Traduction : comme précédemment, c’est la privatisation de la SNCF et sa mise en concurrence forcée qui sont au programme du gouvernement. 

Je rappelle que nous avons déjà dit non en 2005 au traité de Lisbonne. 

Notre adhésion nous fut imposée de force par le refus de ratifier le référendum de 2005 sur lequel Nicolas Sarkozy s’est assis sans aucune honte. 
NOUS POUVONS MAINTENANT CORRIGER CA. 


image: http://www.alterinfo.net/_images/ext/unknown.gifhttps://lesbrindherbes.org/2017/03/31/presidentielle-lisez-ceci-justifie-de-quitter-leurope/ 
En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/Presidentielle-Lisez-ceci-Pourquoi-est-ce-justifie-de-quitter-l-Europe_a129674.html

Source: https://changera.blogspot.fr/2017/04/presidentielles-pourquoi-quitter-leurope.html

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 14:09

François Asselineau répondait aux questions de Marie-Aline Meliyi sur LCI au sujet de la crise syrienne et du Frexit

 

François Asselineau président de l’UPR et candidat à l’élection présidentielle était l’invité de Marie-Aline MELIYI‏ sur LCI le 7 avril 2017




Source : https://www.upr.fr/
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 14:00

 


 

Des “Grandes Gueules” et puis c’est tout. L’incompétence, l’amateurisme et la mauvaise foi à un tel niveau, ça frise le grand n’importe quoi. Regardez, ça commence dès la première minute… OD





Source : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/

 

Diffusé par: http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2017/03/lincompetence-crasse-des-journalistes.html

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 13:55

 

Frexit : Quand l'ancien Président du Parlement Européen avouait qu'il est impossible de modifier les traités !

 



La déclaration de Martin Schulz en dit long sur le niveau de vassalité des États européens. 
On a le droit à un lapsus (ou pas d'ailleurs) révélateur en bonus : 
Les puissants de l'Europe se réunissent à huis clos pour communiquer après à LEURS SUJETS, souvent surpris, sur quels sujets ils sont en désaccord. 

Pas mal aussi celle là : 
On est séduit comme politiciens, politiciennes souvent, si on n'a pas de résultat, de le camoufler, de le cacher derrière derrière des formules qui sonnent belles mais qui sont en vérité vides. 
Oui, ça on avait remarqué. 
Merci pour ce petit moment de vérité ! 

 


https://www.youtube.com/watch?v=wzsz_7Vi8hQ
 

 

Pour les candidats à la présidentielle qui parlent encore de renégocier avec l'Europe et  de modifier les traités, il faut soit qu'ils arrêtent de mentir aux français (s'ils croient réellement à ce qu'ils avancent) soit qu'ils se réveillent de leur doux rêve.

Pour l'instant seul François Asselineau propose une sortie immédiate de l'Europe par l'article 50 de la constitution européenne, et de sa gouvernance dictatoriale imposée par des fonctionnaires, non élus, aux ordres des multinationales et des banksters !


Lien connexe : 
Voilà qui gouverne réellement la France | Avez vous voté pour eux ? 

 
 
Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 13:51


 

 

 

 

 

 

 

Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française

 

http://www.bastamag.net

Dix milliardaires ont pris le contrôle d’une grande partie des médias français. Ces oligarques, venus du BTP, de l’armement, du luxe ou de la téléphonie, ont accaparé les grands quotidiens nationaux, les chaînes de télévision et les radios, pour asseoir leur influence. Avec à la clé, conflits d’intérêts, censures, pressions, licenciements, ingérence malsaine... Cette concentration des moyens de production de l’information entre les mains de quelques uns met en péril l’indépendance de la presse dans notre pays. Et porte ainsi atteinte au fonctionnement démocratique. Comment garantir la liberté de l’information et le pluralisme de la presse ? Résumé d’une situation critique, à l’occasion de la campagne.

À qui appartient la presse française ?

Le secteur de la presse en France est un grand Monopoly. Tout s’achète, tout se vend, les journaux, les télés, les radios. Quelques milliardaires se partagent le gâteau. Résultat : 90 % des quotidiens nationaux vendus chaque jour appartiennent à 10 oligarques ! D’après les calculs de Basta !, les mêmes possèdent des télévisions et radios qui totalisent respectivement 55% et 40% des parts d’audience [1]. Vous avez donc une grande probabilité de lire, regarder ou écouter chaque jour des médias qui appartiennent à ce petit cercle de milliardaires.

   
Cela pose plusieurs problèmes. La concentration d’abord. Est-il sain qu’une si grande part de la presse appartienne à quelques personnes, richissimes, faisant partie d’une caste de privilégiés ? L’indépendance, ensuite. Est-il normal que les principaux médias français de notre pays soient entre les mains de marchands d’armes, d’entreprises du luxe, du BTP, de la téléphonie, de banquiers ou de fabricant de toilettes ? Comment ces propriétaires peuvent-ils concilier liberté de l’information et intérêts privés ? Comment TF1, BFM-TV, Le MondeLibération peuvent-il produire en toute indépendance des enquêtes sur le secteur de la téléphonie, quand leurs propriétaires sont les patrons de Free, Bouygues Telecom et SFR ? Comment les journalistes du Figaro peuvent-ils porter un regard critique sur la politique de défense de la France, quand le propriétaire de leur journal vend des avions de chasse à l’État français ? Enfin, cette situation ne peut qu’encourager la reproduction d’un système économique qui assure la continuité des intérêts financiers de cette petite classe de possédants. Ils constituent une véritable communauté d’intérêt ! Et ce qui motive de riches patrons à créer des conglomérats médiatiques – qui ne rapportent pas vraiment d’argent – c’est d’abord la possibilité d’acheter de l’influence.

Qui sont ces 10 milliardaires ?

Ils sont cinq à faire partie du cercle des dix premières fortunes de France : Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH (patron des Echos, du Parisien), Serge Dassault (Le Figaro), François Pinault (Le Point), Patrick Drahi, principal actionnaire de SFR (LibérationL’Express, BFM-TV, RMC), Vincent Bolloré (Canal+). On trouve ensuite Xavier Niel, patron de l’opérateur de téléphonie Free et 11ème fortune de France, qui s’est associé avec Pierre Bergé, héritier du couturier Yves Saint-Laurent, et avec le banquier Matthieu Pigasse, pour devenir propriétaire du groupe Le Monde (L’Obs, Télérama, La Vie...). Matthieu Pigasse possède également Radio Nova et l’hebdomadaire Les Inrocks.

Martin Bouygues, 30ème fortune de France, est propriétaire du groupe TF1. La famille Mohn, qui contrôle le groupe allemand Bertelsmann [2], est propriétaire de M6, RTL, GalaFemme actuelleVSDCapital,… Viennent ensuite Arnaud Lagardère, propriétaire d’Europe 1, Paris Match, du JDD, de Virgin radio, RFM, Télé 7 jours, et Marie-Odile Amaury, qui possède L’Equipe (et dont le groupe est, par l’une de ses filiales, organisateur du Tour de France notamment). Petite précision : ces deux derniers ne sont « que » millionnaires, avec tout de même une fortune évaluée entre 200 et 300 millions d’euros. A ce « Top 10 », on pourrait aussi ajouter la famille Bettencourt qui finance le journal ultra-libéral L’opinion. Ou le milliardaire d’origine libanaise Iskander Safa, 71ème fortune de France et propriétaire du très réac Valeurs actuelles.


 
 

 

 

Conflits d’intérêts en pagaille

 

Quelles sont les conséquences sur l’indépendance des médias ? Un mélange des genres pour le moins douteux. Comment TF1 pourrait-il produire des enquêtes critiques sur les abus des partenariats publics-privés (PPP) quand son propriétaire, Bouygues, fait partie des multinationales du BTP qui bénéficient de ces juteux contrats ? Autre exemple : comment un média peut-il s’intéresser de près aux affaires d’évasion fiscale quand son patron manifeste un attrait prononcé pour les paradis fiscaux ? C’est la question que doivent se poser les journalistes de BFM-TV à chaque nouveau scandale fiscal.

Leur boss, Patrick Drahi, a échafaudé, à partir de sa holding personnelle, un opaque et complexe montage de filiales et de trusts, dispersés au sein de paradis fiscaux notoires : Guernesey, Suisse ou Luxembourg. Comment BFM évoque-t-elle le scandale des Panama Papers, dans lequel apparaît le nom de Patrick Drahi ? « Vous avez vu la réaction des gens qui ont été cités ? Ils se défendent c’est normal. Patrick Drahi, par exemple, qui reconnaît avoir une société, mais rien d’illégal. (…) Est-ce que finalement c’est la bonne méthode de jeter en pâture des noms de personnalités, sans qu’elles aient vraiment la possibilité de se défendre ? »explique ainsi l’animateur Olivier Truchot dans son émission BFMStory...

Voir l’organigramme de l’empire industriel de Patrick Drahi, réalisé par l’économiste Benoît Boussemart et publié par Le Canard enchainé (cliquez sur l’image) :



Autre problème, les proximités entre patrons de presse et politiques. C’est Nicolas Sarkozy, proche de Bernard Arnault, qui annonce en 2007 aux journalistes des Echos le nom de leur nouveau patron ! Ces richissimes propriétaires de presse entretiennent quelques affinités avec des responsables politiques : lors du mariage de Nicolas Sarkozy avec Cécilia Ciganer-Albéniz, les deux témoins sont… Bernard Arnault et Martin Bouygues. C’est sur le yacht d’un autre ami, Vincent Bolloré, que Nicolas Sarkozy choisit d’aller se reposer après son élection en 2007. « Arnaud est plus qu’un ami, c’est un frère »déclare encore Nicolas Sarkozy à propos de l’héritier Lagardère. Enfin, il compte Serge Dassault parmi les clients de son cabinet d’avocats. La moitié de ces dix propriétaires de presse sont des proches de l’ancien président. Bref, question indépendance, on repassera !

Quel que soit l’impact réel de ces connivences et de ces pressions, les dégâts du soupçon – le fait que ces riches patrons se trouvent en conflit d’intérêts, en situation de pouvoir abuser de leur position pour leur intérêt propre – sont bien là. Cette simple suspicion produit une délégitimation du secteur de la presse. Conséquence : seuls 34% des Français estiment que les médias fournissent des informations dignes de confiance. Plus de deux tiers des Français pensent que les médias subissent des pressions commerciales ou politiques qui impactent les informations délivrées [3].

Licenciements et coups de pression

Lorsqu’on est journaliste, peut-on travailler en toute indépendance dans cette situation ? Quelques exemples – la face visible de l’iceberg des pressions souterraines ! – montrent que ce n’est pas le cas : l’ingérence de ces patrons est bien réelle. Certains ont une fâcheuse tendance à faire le ménage en arrivant, pour mettre à la tête des médias des dirigeants compatibles avec leurs intérêts, avec pour mission de purger les rédactions. Un cas d’interventionnisme remarqué fut la nomination de Guillaume Zeller, catholique traditionaliste, comme directeur de l’information du groupe Canal+, par Vincent Bolloré. Ce dernier semble vouloir actuellement enterrer Canal+, après avoir vidé de ses forces vives la rédaction d’iTélé, rebaptisée CNews, après la plus longue grève de l’histoire de la télévision.

Il ne semble plus y avoir de limites à ce « grand ménage ». En 2016, Aude Lancelin, directrice adjointe de la rédaction de L’Obsest licenciée pour des raisons politiques. En 2017, Olivia Recasens, directrice adjoint de la rédaction du Point, est limogée du jour au lendemain, pour faute grave, et pour des motifs réels tout aussi inavouables. Autant de coups de pression, qui envoient un message clair aux rédactions : pas de vagues, rentrez dans le rang !

 

Ingérence et censures

Le patron de M6, Nicolas de Tavernost, avoue avoir exercé des pressions sur les journalistes de la chaîne pour « ne pas contrarier des clients ». Il explique ainsi avoir censuré une émission de Capital sur la téléphonie. Autre cas notable, la censure par Vincent Bolloré d’une enquête sur le Crédit mutuel, qui devait être diffusée par l’émission « Spécial investigation » sur Canal+. Un simple coup de fil a suffi pour contenter la banque, partenaire de Vincent Bolloré, qui ne voulait pas voir sortir cette enquête. Reporters sans frontières et le collectif « Informer n’est pas un délit » dénoncent par ailleurs la censure et la déprogrammation de quatre documentaires qui devaient être diffusés par Canal+.

Un autre risque, plus pervers car plus discret, est l’autocensure de journalistes. Des journalistes qui veulent bien faire leur métier, mais qui n’osent plus proposer des articles sur des sujets sensibles, ou qu’ils savent problématiques pour le propriétaire de leur média. Sans compter les pressions économiques, avec les suppressions de postes et de moyens nécessaires à tout travail d’enquête. Promouvoir des logiques managériales « musclées », imposer des contraintes économiques fortes sur la production de l’information, précariser les rédactions mises en permanence sur la sellette, bref, promouvoir une information low cost, est aussi une forme de censure.

A cette liste des moyens de censure, il faudrait ajouter les « poursuites baillons », dont l’objectif est de dissuader les médias de s’emparer de certaines affaires (lire notre article « Bolloré, la presse et les poursuites ‘homéopathiques’ en diffamation »). Ou les mesures de rétorsion, comme celle de Bernard Arnault, ulcéré par le titre « Casse-toi, riche con » de Libération, lors de sa demande de naturalisation en Belgique en 2012, et qui décide de couper les budgets de publicité alloués par LVMH au quotidien.

 

Comment cela évolue-t-il ?

Pas vraiment vers davantage de pluralisme. En quelques mois, en 2015, on a vu le rachat par Patrick Drahi de Libération et du cinquième groupe de presse magazine en France, Express-Roularta, ainsi que sa prise de participation (à 49%) dans NextRadioTV (BFMTV, RMC). Au même moment, Bernard Arnault, déjà propriétaire des Échos, rachète Le Parisien et Aujourd’hui en France, le groupe Le Monde rachète L’Obs, et Vincent Bolloré prend le contrôle de Canal +, via Vivendi. Des banques sont également entrées dans ce jeu de Monopoly. Le Crédit mutuel est ainsi devenu en dix ans l’unique propriétaire du groupe EBRA, premier groupe de presse quotidienne régionale, implanté dans l’Est de la France (Le Dauphiné libéré, Le Progrès, Dernières Nouvelles d’Alsace, L’Est républicain…) [4]. Et le Crédit agricole est devenu actionnaire de la Voix du Nord et du Courrier picard.

Ce petit milieu multiplie les participations croisées [5]. En parallèle de cet accaparement, ces milliardaires ont mis la main sur l’ensemble de la chaine de production. Exemple avec les entreprises de production de contenus : c’est Lagardère qui produit pour France 5 les émissions « C dans l’air », par l’intermédiaire de sa société Maximal Productions. Ces oligarques sont aussi propriétaires des « tuyaux » de diffusion, comme les « box » (FreeBox, Bbox, Box SFR) qui permettent la diffusion dans tous les foyers de France d’internet et de la télévision. Une intégration « verticale » qui concentre la diffusion d’une grande part de l’information entre les mains de ceux qui détiennent les clés de sa production.

L’information devient ainsi un produit comme les autres : l’opérateur de télécoms SFR propose ainsi une box Internet « à partir de 19,99 euros par mois », avec, pour le même tarif, l’abonnement numérique à 18 journaux. « Une machine à tuer le journalisme de qualité »estime Le Point. Un peu comme un cadeau bonus. On achète le tuyau – une connexion web – et on gagne en prime un produit secondaire, des médias.

 

En quoi cela nous concerne tous ?

On pourrait se dire que chaque société a les médias qu’elle mérite. Ou que chacun lit, écoute, regarde ce qu’il veut. Que tout le monde peut faire son propre tri dans le flot médiatique. Sauf que les médias ne sont pas un business comme un autre. Défendre l’indépendance de la presse, ce n’est pas un combat « corporatiste », un « truc de journalistes » qui se battraient pour leur outil de travail. Il ne peut pas y avoir de démocratie forte, voire même de démocratie tout court, sans citoyens informés, et bien informés. L’information est un bien public. Des médias sous contrôle d’une petite oligarchie, véritables chiens de garde du néolibéralisme, est une atteinte à nos libertés fondamentales.

Cette situation n’est pas une fatalité. Lutter contre tout ce qui encourage la concentration des médias et leur financiarisation est possible (voir les propositions de la campagne #LibertéEgalitéInformés). On pourrait mettre en place des dispositifs anti-concentration plus exigeants. Ou interdire le contrôle de médias par des entreprises qui dépendent de marchés publics – Bouygues, Dassault,... – comme le propose l’association Acrimed. Ou conditionner le versement des aides à la presse aux médias qui ne sont pas détenus par des milliardaires, dont les intérêts principaux ne sont pas dans le secteur de la presse. Voire même, soyons fous, limiter ces aides aux médias à but non lucratif, qu’ils soient privés, coopératifs ou associatifs.

Il est nécessaire que ces propositions et réformes salutaires – ou d’autres ! – soient discutées et débattues. Mais aussi les conditions qui favoriseront l’émergence, le développement et la consolidation de médias indépendants, pour garantir le pluralisme de l’information en France. Défendre et faire vivre une presse libre ne semble malheureusement pas une priorité pour bon nombre de candidats à l’élection présidentielle.

@AgnèsRousseaux


- Voir la campagne #LibertéEgalitéInformés, lancée par le collectif Informer n’est pas un délit (dont fait partie la rédaction de Basta !) et Reporters sans frontières
Et les articles publiés dans le cadre de cette campagne : 
 Par Médiapart : #LibertéEgalitéInformés : des censures et des pressions, en veux-tu en voilà !
 Par Les Jours  : Manuel de manipulation du journaliste en campagne et La matinée où l’affaire Fillon a été supprimée d’i-Télé
 Par France Inter : 
La chronique de Nicole Ferroni : Informer n’est pas un délit, c’est un défi !
L’invité de 8h20 : Patrick Boucheron : "On adore détester, on est au spectacle d’une parole dont on n’attend plus d’effet de vérité"
 Par Street Press : Coups de matraque, tirs de flashball et fiche S : Journalisme en état d’urgence
 Par Télérama : Une journée pour interpeller les candidats à la Présidentielle sur la liberté de l’information
 L’infographie de CFactuel
 Par Reporterre : Quand les puissants tentent de bâillonner l’information
 Par L’Humanité : Médias. Informer n’est pas un délit, c’est même un devoir
 La tribune relayée par MarsActuLe Journal minimalAngersMagMade in PerpignanCausetteArtSixMicMédiacitésRevue XXIDailyNordArtsHebdo MédiasL’Accent Bourguignon, Explicite, Le Zéphyr...

Pour aller plus loin :

 Acrimed, « Les grandes manœuvres de concentration multimédia : comment et pourquoi ? »
 Acrimed, « Concentration des médias : convergences et dépendances »
 Le Monde diplomatique, « Médias français : qui possède quoi »
 Laurent Mauduit, « Main basse sur l’information ! », Médiapart
 Laurent Mauduit, Main basse sur l’information, Éditions Don Quichotte, 2016
 Aude Lancelin, Le monde libre, Editions Les liens qui libèrent, 2016


Source : http://www.bastamag.net/

Diffusé par: http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2017/04/le-pouvoir-dinfluence-delirant-des-dix.html

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 13:12

Source: https://www.youtube.com/watch?v=xzAB1bdv6CM

Source: https://www.youtube.com/watch?v=mHsC8np3wH8

Source: https://www.youtube.com/watch?v=QSK_Lh48s3g

Source: https://www.youtube.com/watch?v=ohhBMLb35dE

Source: https://www.youtube.com/watch?v=e5LcXFXgqw0

Source: https://www.youtube.com/watch?v=us3T2rO5ZjA

Source: https://www.youtube.com/watch?v=EmguNjkvB1Y

Source: https://www.youtube.com/watch?v=27AXbIISoh4

Cristalain. 

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 04:53
Argent et inégalité (reçu par Marie Josée Andichou - 01/04/2017)

 

Argent et inégalité.

 

Chers enfants de la Terre, nous vous saluons. Nous allons, ce jour, vous parler de ce qui chagrine un grand nombre d’humains : l’inégalité entre vous et vos dirigeants qu’ils soient religieux et politiques ou bien financiers et autres.

L’inégalité est une forme de rejet d’une partie de la population de la Terre. Vous vivez cela depuis des millénaires car certains êtres ont réussi à prendre le pouvoir sur les peuples au travers de l’argent.

Ah, l’argent ! quel problèmes  et quelles souffrances il crée sur la Terre ! Mais nous allons vous dire que ce n’est pas la matière « argent » qui crée véritablement les souffrances mais, surtout, ceux qui vous manipulent grâce à cette matière surfaite mise sur le marché mondial pour permettre à certains de s’enrichir.

Si vous regardez attentivement ce qu’est l’argent vous devez convenir qu’il est, comme tout ce qui vit sur la Terre, une énergie. Cette énergie mise entre vos mains par l’intermédiaire d’humains appelés à le gérer à votre détriment, n’est pas, à la base, une énergie « mauvaise »comme vous pourriez le dire. Cette énergie « argent » pourrait accomplir de véritables bonheurs actuellement si elle était parfaitement répartie entre tous les peuples d’où qu’ils soient.  Il serait tout à fait possible qu’il n’y ait plus de famine dans les pays d’Afrique ou d’Asie et même dans certains pays d’Europe où tout cela vous est caché d’une certaine façon.

Il serait tout à fait possible que l’humanité entière puisse vivre décemment si l’argent n’était pas distribué à certains uniquement et pas à d’autres. Ne doutez pas que ce qui se passe en Afrique ou bien en Asie est voulu par ceux qui gèrent les finances au niveau mondial.

Alors pourquoi permettre à certains de vivre correctement et  pas à d’autres ? Cela est ainsi car il y a en Afrique, en Asie, des intérêts financiers importants étant donné les ressources pétrolières et autres qui s’y trouvent. Des accords sont pris entre les dirigeants financiers et politiques de ces pays afin de maintenir les peuples dans le manque pour ainsi obtenir des rendements financiers importants. Plus un peuple est affaibli, moins il a envie de manifester et de réclamer des salaires plus conséquents et destinés à lui permettre de mieux vivre. L’argent ainsi « gagné » de façon nous dirions, pas honnête, est réparti entre les dirigeants politiques et financiers mondiaux.

L’égalité est bafouée, grandement bafouée dans votre monde terrestre. Il y a toujours celui qui a plus et veut plus au détriment de celui qui a de la peine à vivre sa vie familiale. Il est important de savoir qu’actuellement tout cela est en train de s’effondrer. Vous pouvez vous en rendre compte dans votre pays, la France, où des événements mettent en avant ce que les hommes politiques pratiquent au détriment du peuple. Dites vous qu’il n’y a pas qu’un seul homme politique qui vit cela mais un grand nombre qui ne s’occupent pas de savoir ce qu’en pense le peuple et ne s’occupent  pas de tenter de le comprendre.

Il est important que tout cela se modifie et se transforme. Il est important que tout être humain trouve dans sa vie une sérénité et un équilibre qui lui permette de vivre décemment. La vie de la Terre va vous pousser à vivre, désormais, en prenant conscience qu’à côté de vous il y a des frères terriens qui souffrent et souvent très près de vous, près de votre maison. Ne jouez pas aux aveugles qui ne veulent pas voir ce qui se passe. Constatez la chance que vous avez de pouvoir vivre d’une façon correcte même si vous vous rendez compte que « vos fins de mois » sont difficiles. Mais sachez que le matérialisme va se désintégrer au fur et à mesure des années, des temps qui s’annoncent. Cette boulimie que vous avez d’acheter, souvent des choses inutiles pour vous rassurer, va se terminer. La Terre va mettre tous les peuples sur un pied d’égalité. Bien sûr, cela ne va pas se faire demain mais cela est déjà commencé en dénonçant ce qui apporte la distorsion dans l’égalité des peuples.

Il est important de comprendre que plus vous vivrez dans cette séparation du riche et du pauvre, plus les événements de la Terre vont se mettre en mouvement pour ramener ce que souhaite l’énergie de  la Terre : la sérénité en chaque être humain et l’égalité entre tous. Il est important que cela soit ainsi afin que la Terre puisse vivre dans la sérénité totale et puisse vous offrir, à long terme, ce pourquoi vous êtes tous venus vous incarner dans cette vie-ci : retrouver le Pur Amour Divin et le répandre entre vous et sur la Terre. Cela entraînera une expansion divine de votre galaxie et de votre univers. Cela permettra à toutes les planètes et à votre univers de ressentir davantage l’Énergie divine pour s’expanser dans l’immensité de l’Univers Primordial.

L’égalité entre les peuples, mais aussi au sein d’un seul peuple, est indispensable. Dans un précédent message nous vous avions parlé des mouvements que certains peuples vont vivre de façon à mettre « à plat » ce qui n’est pas équitable. Mais, nous le répétons, il est très important que cela se fasse dans la douceur et non pas dans la violence. Car plus il y aura de violence moins les choses bénéfiques se mettront en place rapidement et les événements délicats dureront plus longtemps.

Sachez comprendre que seuls  la compréhension, la douceur, le dialogue serein sont les garants de l’arrivée de l’égalité entre vous tous. Il est important aussi de ne plus faire de l’argent le « dieu » par lequel toute inégalité se produit. L’argent est nécessaire, pour l’instant, afin de pratiquer les échanges commerciaux et pour vivre, mais n’en faites pas le sens de votre vie. Vivre à travers l’argent est un pied de nez à  la vraie valeur de la vie qui est divine, uniquement divine. Le Divin n’a pas besoin d’argent pour vivre. IL vit en lui-même, pour lui-même et pour offrir aux autres ce merveilleux  Pur Amour qui vaut bien plus….bien plus que tout l’argent circulant sur la Terre. L’argent peut brûler du jour au lendemain, l’argent peut disparaître suite à un problème boursier, que ferez-vous alors ?

Vous tenterez alors de vivre de façon équitable car chacun proposera aux autres ses propres capacités. Il n’y aura plus que des échanges suivant les besoins de chacun et tout se fera ainsi progressivement dans l’égalité.

Bien sûr, il va être nécessaire qu’une nouvelle conscience se fasse en chacun de vous. Il sera important que certains n’acceptent pas de vivre avec les subsides de la société, que d’autres s’enrichissent au détriment du peuple, mais que tous, vous soyez conscients qu’une telle façon de vivre ne peut plus durer.

Mais allez vous dire :  » comment vivre sans argent ? » Nous sentons un petit vent de panique chez ceux qui liront ce message.

Sachez qu’il existe dans votre univers, un grand nombre de planètes dont les habitants vivent sans argent. Ces temps là sont révolus. Ces peuples ont fortement évolué mais, avant cela, ils sont passés, comme vous, par un système financier qu’ils ont abandonné en comprenant que cela n’apportait pas l’égalité. Maintenant, ils sont heureux de leur façon de vivre. Et nous vous disons : tout est possible à condition de lâcher prise par rapport à vos anciens schémas de vie. Il est bon, parfois et souvent même, de vivre dans la nouveauté et de ne pas trop s’enraciner dans des habitudes séculaires lourdes et profondes.

Chers enfants de la Terre, nous vous accompagnons dans votre évolution mais vous avez encore un grand travail de lâcher prise par rapport à vos façons de vivre. Tournez votre regard vers quelque chose de plus léger, de plus heureux et vous vous rendrez compte combien la vie peut être plus douce et agréable.

Nous vous accompagnons avec grand Amour.

rt type= »error »]Nous vous rappelons que vous pouvez reproduire ce texte à conditions :

– qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
– qu’il ne soit pas coupé
– que vous fassiez référence au site http://cristal-mariandi.com et que le nom de Marie-Josée Andichou soit mentionné.[/a

— Publié le 1 avril 2017 par 

Source: http://cristal-mariandi.com/argent-et-inegalite

Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 12:55
La loi de non-ingérance (reçu par Monique Mathieu - 03/2017).
La loi de non-ingérance (reçu par Monique Mathieu - 03/2017).
La loi de non-ingérance
 

"Je suis celui que vous appelez "le commandant Ashtar".

 

"Vous demandez souvent pourquoi n'y a-t-il pas de prises de contact avec les chefs de gouvernements et pourquoi notre réalité n'est pas divulguée, pourquoi nous ne sommes pas beaucoup plus actifs au vu et au su de tous nos frères humains, pourquoi nous ne vous aidons pas à transformer votre monde chaotique.

 

Nous sommes là depuis la nuit des temps terrestres ! Beaucoup de mes frères sont venus, et cela depuis si longtemps que la mémoire ancestrale l'a oublié ! Votre belle planète Terre a accueilli en elle et sur elle de très grands voyageurs de l'espace ne venant pas toujours de votre système solaire ou de votre galaxie, mais venant de beaucoup plus loin.

 

Votre petite planète était au bord de la galaxie, mais elle avait un rayonnement si particulier qu'elle avait attiré beaucou d'êtres venant de très loin ! Elle a donc accueilli en son sein, à des périodes très différentes, des êtres plus ou moins évolués. Cependant nous avons toujours été présents.

 

Moi, Ashtar, ainsi que beaucoup de mes frères, sommes présents sur votre monde depuis des millénaires. Vous allez nous demander  : " comment cela se peut-il" ? Nous allons vous répondre : "Nous savons nous régénérer ! Pour nous les années ne comptent pas, notre temps n'est pas du tout le même que le vôtre !

 

Si je viens vous parler, c'est pour vous dire qu'il y a eu de très importantes prises de contact avec beaucoup de chefs de gouvernements. Malheureusement, il y a eu beaucoup de pressions pour qu'elles ne soient pas divulguées. Nous avions la possibilité d'annuler cette pression et de divulguer notre présence, mais nous avons choisi d'attendre encore un tout petit peu, parce que votre monde s'éveille d'une façon très importante. Si nous nous étions précipités comme le souhaite une grande partie de l'humanité, si nous avions manifesté notre présence, cela aurait pu créer un affolement qui aurait empêché certains êtres de s'ouvrir et d'évoluer spirituellement.

 

Les chefs de vos gouvernements ne nous barraient pas le passage. Comment les êtres humains de la planète Terre, avec leur technologie qu'ils croient tellement supérieure, pourraient-ils avoir un pouvoir quelconque sur nos décisions ? C'est impossible !

 

Nous appliquons la loi de non-ingérence par rapport à des peuples qui sont encore dans une certaine ignorance mais, très bientôt, cette loi sera annulée. Alors nous, vos Frères Galactiques, au-delà de tous vos chefs de gouvernements, au-delà des pressions, nous nous manifesterons tout simplement parce que nous jugerons qu'il y a suffisamment d'êtres humains éveillés à une autre conscience spirituelle et que les autres ne se réveilleront pas, car ils sont dans une grande ignorance et un sommeil trop profond. À ce moment-là, ces derniers continueront leur chemin sur des mondes de troisième dimension beaucoup moins difficiles que celui-ci.

 

Sur votre monde, vous trouverez de plus en plus des traces de notre passage, que ce soient les miennes ou celles de tous ceux qui travaillent avec moi, et également du passage de frères totalement différents de nous qui datent de ce que vous pouvez appeler "la nuit des temps".

 

Vous ne connaissez rien de votre monde ! Vous avez l'impression de le connaître, vous avez essayé d'aller sur la Lune, mais nous vous avons empêchés de découvrir ce que vous n'aviez pas à découvrir !

 

La seule chose que vous pouvez faire et que vous savez faire, c'est détruire votre environnement ! C'est pour cette raison qu'à un certain moment nous interviendrons ! Ce ne sera pas pour sauver votre monde, mais pour vous permettre le grand passage. Le monde tel que vous le connaissez disparaîtra d'une certaine manière ! Tout ce qui appartient à la troisième dimension disparaîtra pour vous, même s'il peut exister dans une dimension parallèle ! Pour vous ce sera terminé !

 

Donc, moi Ashtar, je m'active d'une façon considérable avec tous ceux qui travaillent avec Amour pour les humains dans notre immense vaisseau.

 

Beaucoup d'êtres humains ne croient pas encore à notre existence. Nous donnerons de plus en plus de preuves ! Vous verrez de plus en plus nos vaisseaux sillonner votre ciel et, même si l'on vous cache une certaine vérité, les gouvernants ne pourront pas tout cacher. Nous ne nous manifesterons pas en masse tant que le moment ne sera pas encore venu.

 

Vous, frères de la Terre, avez la capacité et la possibilité d'accélérer ce moment grâce à vos comportements !

 

Nous vous observons depuis si longtemps ! Parfois nous sommes si tristes de voir l'obscurantisme et toutes les erreurs, alors qu'il serait si simple de faire autrement et de vivre en paix !

 

Pourquoi la paix n'existe-t-elle pas sur ce monde ? Pourquoi la paix entre les êtres humains ne peut-elle pas être vécue  ? Tout simplement parce qu'ils n'ont pas fait la paix en eux ! En eux il y a encore beaucoup de violence appartenant, comme il a déjà été dit, à d'autres incarnations, et qu'ils doivent complètement nettoyer.

 

Nous, vos Frères Galactiques qui vivons sur ce vaisseau immense ne connaissons pas la violence ! Nous sommes plus que pacifiques ! Nous travaillons beaucoup l'Amour, nous travaillons beaucoup la joie ! Je ne parle pas de paix, nous n'avons pas à la travailler car nous sommes totalement dans la sérénité ! Nous nous investissons de plus en plus sur ce petit monde, dans le système solaire et bien ailleurs.

 

Surveillez votre ciel ! Vous verrez les signes que nous vous ferons et, quand vous verrez beaucoup de signes, vous saurez que le moment est venu et qu'il faut réellement vous préparer !

 

Pour l'instant, il vous est encore accordé un peu de temps ; mettez-le à profit pour développer en vous l'Amour, la fraternité, la joie et la confiance ! C'est important !

 

Plus vous avancerez, plus vous vous dépouillerez de ce qui n'est plus utile dans votre vie, plus vous ressentirez notre présence, plus vous ressentirez les différences vibratoires, et moins vous supporterez les fréquences vibratoires inférieures.

 

Maintenant je vous fais le salut galactique, la main sur mon cœur ! Nous sommes près de vous, nous vous aidons et nous vous aimons !"

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

 

Source: http://ducielalaterre.org/fichiers/messages_des_hierarchies/la_loi_de_non_ing_rance_fWX.php

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Voir également: 

http://cristalain.over-blog.fr/article-star-treck-12-revelations-sur-la-prime-directive-118945707.html

 

http://cristalain.over-blog.fr/2016/12/eisenhower-et-les-extraterrestres-revelations-de-son-arriere-petite-fille-laura-magdalene-eisenhower-rediffusion.html

 

http://cristalain.over-blog.fr/article-extraterrestres-environ-80-especes-recensees-selon-l-ex-ministre-canadien-paul-hellyer-122239572.html

 

http://cristalain.over-blog.fr/article-revelation-de-la-presance-e-t-122238466.html

 

http://cristalain.over-blog.fr/article-presence-des-extra-terrestres-le-mystere-des-dieux-william-shatner-124765281.html

 

Cristalain.

Repost 0