Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 23:01

Ben Fulford

Benjamin Fulford – 29 décembre 2014

La cabale a subi de lourdes défaites en 2014, donc 2015, l’année du Mouton,  pourrait bien être l’année du troupeau.

L’année 2014 a été une mauvaise année pour les nations du G7 contrôlées par la cabale et leur bande restreinte d’Etats-esclaves. Maintenant, le Pentagone se prépare à faire entrer la République restaurée des Etats-Unis d’Amérique dans l’alliance des 188 nations des BRICS, un pas qui mettrait un point final et permanent au règne de la cabale, selon des sources de la CIA. Si le règne de la cabale prend fin, alors un jubilé (l’annulation d’un coup de toutes les dettes publiques et privées), une redistribution des actifs et un effort massif pour sauver la planète feront de 2015, l’année du Mouton dans l’astrologie chinoise, (qui débute le 19 février 2015) l’année du troupeau.

La dernière offensive contre le règne de la cabale s’est traduite par l’arrestation de 30 dirigeants politiques du gouvernement en Israël, pour pots de vin, escroquerie, abus de confiance, faux en écritures et blanchiment (édition du 24 décembre 2014),

http://www.timesofisrael.com/police-arrest-30-in-high-level-government-corruption-bust/

Benyamin Netanyahu disqualifié par son propre parti politique !,

http://www.timesofisrael.com/likud-comptroller-clears-way-for-pm-to-run-in-primary/

http://www.jpost.com/Israel-Elections/Likud-comptroller-disqualifies-Netanyahu-from-Likud-leadership-race-PM-likeky-to-appeal-385611

et la fuite du plus haut dirigeant nasioniste George Bush Sr dans un hôpital afin d’échapper à l’arrestation pour avoir ordonné l’assassinat du Président John F. Kennedy et pour crimes de guerre, y compris des génocides en série.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2885883/Former-President-George-H-W-Bush-90-rushed-hospital-shortness-breath.HTML

Il y eu a également la semaine dernière, la présentation d’indices indiquant que le comité des 300, qui est supposé représenter le gouvernement secret de la planète, perdait son pouvoir. L’indice se présente sous la forme d’un document avec l’entête de la Banque Mondiale qui est visible à la 14ème minute de ce vidéo-clip.

Nous avons eu confirmation par des sources du MI5 que le document qui est présenté est un document authentique du Club des 300 publié en 2010 et signé entre autres par la Reine Elizabeth qui en est la présidente. Ce document traite de la distribution de 48 000 milliards de dollars américains à une série de lieux de pouvoir existants. Le pourcentage alloué à chaque institution indique les lieux où réside le véritable pouvoir du gouvernement secret.

Il ne s’agit pas du document mystérieux signé par le Prince héritier William à Washington plus tôt au cours de ce mois. La partie la plus importante, 20% ou 9 600 milliards, revient aux « Institutions financières des Nations-Unies », telles que le Groupe Banque Mondiale, le FMI, la Société Financière Internationale (SFI), la BRI (Banque des Règlements Internationaux), la Banque d’Angleterre et la Bank of China. En d’autres termes, les banquiers s’arrogent la part du lion.

Puis nous voyons que les Nations-Unies, le groupe ASBLP (Philippines), le Royaume-Uni, la Chine et les familles (royales) chinoises du Dragon reçoivent 10%, soit 4800 milliards. Puis en descendant l’échelle nous voyons que la Reine Elizabeth, l’Union Européenne, le Conseil de la Réserve Fédérale, le Comité des 300, le Vatican et « les autorités internationales signataires du document » reçoivent chacun 4%, soit 1920 milliards. Réfléchissez-y, le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale, les gens qui possèdent le gouvernement de la société des Etats-Unis, ne reçoit que 4%.

Enfin des personnalités sous les noms de code WZH et ASM reçoivent respectivement 3% et 2%. Le 1% résiduel va dans une sorte de fonds d’épargne.

La première chose à remarquer, c’est que les Nations-Unies sont en première position, mais le chef des Nations-Unies est choisi par des dirigeants cachés utilisant un processus secret. Les dirigeants cachés étant presque certainement les suspects habituels : les Rockefeller, les Bush, les Rothschild, etc.

La deuxième chose qu’il est intéressant de remarquer, c’est de constater ceux qui ne figurent pas sur ce document, comme la Russie, l’Afrique, l’Inde, l’Amérique du Sud, le Japon, l’Allemagne, etc.

La dernière chose à remarquer c’est que si tout cet argent avait été vraiment distribué, le monde serait dans un bien meilleur état qu’il ne l’est à présent. Selon des estimations des Nations-Unies, il ne faudrait que 400 milliards $ pour mettre fin à la destruction de l’environnement et 200 milliards $ pour mettre fin à la pauvreté. Cela signifie que ces groupes pourraient sauver le monde et il leur resterait encore 47 400 milliards $ pour s’acheter des yachts de luxe.

Il est évident que soit cet argent demeure gelé et le document n’a pas abouti à la distribution des fonds ou bien encore que l’argent n’a pas été dépensé sur cette planète. Aucune autre explication n’est satisfaisante.

En tout cas, afin de commencer à nettoyer le gâchis que les Nasionistes ont laissé sur cette planète, nous devons continuer à nous débarrasser de tous les aspects visibles de leur contrôle.

Un de ces points noirs est Barack Obama, président du gouvernement de la société en faillite des Etats-Unis. Voilà l’homme qui a essayé d’orchestrer des émeutes raciales par le biais de cette campagne médiatique de Ferguson. Plus récemment, Obama a menti publiquement à propos de la campagne de hacking sur Sony lorsqu’il a accusé la Corée du Nord de la soi-disant cyber-attaque contre Sony Pictures. Il a également appelé à ce qu’on distribue un film montrant l’assassinat du dirigeant d’une nation souveraine.

Obama a passé le samedi de la semaine dernière à jouer au golf à Hawaï avec le Premier Ministre malaisien Naijb Razak. Apparemment Razak a déplu à Obama parce que durant sa visite aux Etats-Unis, la Malaisie a subi de graves inondations, et dès qu’il est rentré chez lui, un troisième avion malaisien a disparu. (Air Asia disparu entre Sumatra et Singapour)

Je reçois maintenant des courriels avertissant que le troisième avion disparu serait utilisé dans une attaque terroriste nucléaire en Ukraine.

Nous ne pouvons pas le vérifier, mais il est évident qu’il y a encore des fauteurs de troubles en liberté. Des réacteurs nucléaires à la fois en Corée du Sud et en Ukraine semblent faire l’objet d’attaques informatiques par l’intermédiaire d’un virus du type stuxnet. La campagne de l’EI se poursuit également, bien qu’à un rythme plus lent. Les désordres en Ukraine continuent de faire rage, mais là-aussi les hostilités semblent s’être calmées. L’offensive contre l’économie russe s’est maintenant arrêtée en n’étant pas parvenue à atteindre même de loin son objectif d’y provoquer un changement de régime.

A présent il y a de plus en plus de reportages sur des désordres aux Etats-Unis et le fait que des sbires du gouvernement pillent ouvertement les comptes bancaires des gens. C’est le signe d’un régime malade en bout de course voué à l’effondrement total.

La question à observer de près en ce début de nouvelle année est si le gouvernement de la société des Etats-Unis sera à même d’effectuer les paiements aux échéances prévues. La première est le 31 décembre avec la clôture des comptes de fin d’année. Puis il y aura une autre grosse échéance le 31 janvier 2015.

Le Premier Ministre esclave japonais Shinzo Abe est maintenant en train de piller franchement l’épargne japonaise pour aider ses maîtres à honorer leurs échéances de paiement. La dernière initiative en date, après avoir vidé les fonds de pension, est un plan pour voler les comptes postaux. Vous pouvez être sûr que le prochain consistera à vider les caisses de la banque agricole Norinchukin. L’argent de la drogue provenant de l’héroïne afghane et de la cocaïne sud-américaine permet également de garder la société des Etats-Unis à flot. Le récent accord des USA pour mettre fin à l’embargo américain contre Cuba est presque certainement lié à un genre de redistribution de fonds.

La vraie question, bien sûr, est de savoir quand les Chinois et les Arabes, les plus gros créanciers mondiaux, vont finalement retirer la prise électrique qui alimente les sbires de Washington D.C. et leurs maîtres secrets aux Nations-Unies.

L’autre grande question est : quand les militaires américains vont-ils passer à l’action pour restaurer la République ? De ce côté, nous recevons de nombreux rapports que des éléments patriotes du complexe militaro-industriel américain sont en train se mettre en marche.

http://kauilapele.wordpress.com/2014/12/29/benjamin-fulford-12-30-14-cabal-suffers/

 

Traduction Patrick rev. Isabelle

 

Source: http://despertando.me/the-2012-scenario-20141229-benjamin-fulford-la-cabale-a-subi-de-lourdes-defaites-en-2014-donc-2015-lannee-du-mouton-pourrait-bien-etre-lannee-du-troupeau-le-29-decembre-20/

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 12:33

1608.jpg

Rainbow-Phoenix

 

Conscience cosmique – Les Coups montés récents – 17 décembre 2014

L’entité qu’est la Conscience cosmique est maintenant disponible. Merci de commencer l’enregistrement.

Merci. Bienvenue Conscience, merci d’être avec nous pour cette séance avec les membres de Rainbow-Phoenix du 17 décembre 2014. Will Berlinghof est le canal et la voix de Conscience cosmique pour relayer vos messages aux membres. Joan Mills est l’intervieweuse et Lloyd Arrd est l’animateur. La Loi de Lumière, la Loi d’Amour, la Loi d’Unité et la Loi de Gratitude ont été invoquées. Y-a-t-il un message d’introduction ou un évènement que vous aimeriez évoquer dès à présent ? Merci.

Cette Conscience a un message d’introduction. Il s’agit d’un message concernant des évènements mondiaux qui se déroulent en ce moment. A mesure que vous approchez de la période connue sous le nom de Noël, du Solstice d’Hiver, il y a des énergies sur cette planète qui tentent d’interrompre la concentration traditionnelle des énergies et des pensées tournées vers la paix, l’espoir et la joie.

Récemment par exemple, un évènement s’est produit en Australie qui a attiré l’attention du monde. Il s’agissait de la prise d’otage qui a eu lieu à Sydney, qui a été diffusée rapidement, et à été couverte très vite par les médias et la presse internationale, et a tenu le monde entier en haleine pendant 24 heures.

En apparence cet évènement a semblé tragique par nature étant l’œuvre d’un djihadiste, d’un terroriste djihadiste, c’est du moins ainsi que cela a été présenté par les médias internationaux et nationaux. Le drapeau noir connu pour être celui de l’Etat Islamique a été déployé, sauf que ce n’était pas exactement le drapeau noir de l’E.I, mais un drapeau noir qui comportait une inscription en arabe que les médias et les reportages de l’évènement ont incrusté dans le drapeau de l’EI, pour donner l’impression que le responsable de la prise d’otage était lié au groupe E.I, aux djihadistes.

Il s’est avéré plus tard que l’individu impliqué était un franc-tireur, si vous voulez, un adepte autoproclamé de l’Islam, bien que cela ait été dénoncé par la communauté islamique dans son ensemble. Cet individu était en fait un égaré qui avait ses propres interprétations de la religion islamique et ses propres objectifs.

Cette Conscience dirait également que cet incident a été utilisé par certaines forces pour créer l’impression qu’il s’agissait de l’œuvre d’un cartel international, celui de l’Etat islamique. Mais il n’en est rien. Cependant la manière dont les informations étaient présentées en direct à la télévision et diffusées dans le monde entier était destinée à créer un autre faux prétexte pour provoquer une réaction contre les musulmans qui en règle générale ne cautionnent pas la radicalisation de l’Islam ou les actions entreprises par quelques-uns en faveur de leur cause.

Cette Conscience affirme qu’il s’agissait d’un coup monté mais cela ne signifie pas que cet évènement n’ait pas comporté sa propre tragédie, car c’était le cas. Il est important de voir quand les évènements se déroulent si oui ou non ils peuvent être classés comme coups montés, et en général, beaucoup d’évènements se passent pour être destinés à créer de l’animosité envers la foi islamique et la peur par rapport aux actes de ces terroristes dans leurs propres pays, et ce sont des coups montés dont l’objectif est de monter la population contre l’Islam et les musulmans en général.

Il y a un mois et demi à peu près, il y a eu un coup monté au Canada, le meurtre d’un soldat au Monument de Commémoration de la Guerre. Celui qui a tué le soldat est ensuite entré dans le bâtiment du Parlement, apparemment pour en tuer d’autres dans le Parlement d’Ottawa. Mais il s’est fait abattre et tuer lui-même sans faire d’autres victimes. Cet évènement a également été télévisé et diffusé dans le monde entier, tout comme celui en Australie, il s’agissait d’un djihadiste, un fanatique radical extrémiste qui avait un lien quelconque avec l’Etat Islamique, et c’est ce qui était projeté. Il s’est avéré, cependant, qu’il s’agissait d’un criminel connu de la police qui avait certaines inclinations islamiques il est vrai, mais qui n’avait pas de liens avec l’Etat Islamique et qui n’agissait pas en leur nom.

Cette Conscience dirait plutôt que cet individu était sous contrôle mental également, et que durant son séjour dans les prisons canadiennes, il avait fait l’objet d’une programmation mentale dans le but de perpétrer une action à une période ultérieure. Dans de tels coups montés, on découvrira souvent que les auteurs de tels actes seront abattus et tués, afin qu’on ne puisse pas découvrir et expliquer leurs mobiles. Donc la population ne sera informée de ces évènements qu’à travers la presse, et demeure sous l’impression que leur auront laissée ceux qui ont manipulé ces évènements au premier chef.

Il serait donc toujours sage lorsque de tels évènements se produisent de se demander : « qui va en bénéficier le plus, qui va en profiter au plus haut point ». C’est cela le but du cartel international, des Pouvoirs en place, de générer la peur et la méfiance au sein des différentes nations envers leurs compatriotes musulmans, si tels sont leurs objectifs et leurs intentions, alors présenter les gens dans cet éclairage est pertinent, car cela fait progresser les objectifs de ceux qui manipulent les consciences contre les Arabes en général, mais plus particulièrement contre les Musulmans du monde entier, qui sont présentés comme des radicaux, des terroristes et des criminels internationaux.

Après les évènements du Canada, il y a eu un grand soutien apporté dans ce sens par le  gouvernement du Canada et son Premier Ministre Harper. Cela a été encore amplifié par la visite de John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain, qui a également affirmé que c’était l’Etat Islamique qui agissait à travers cet individu.

Bien sûr l’équation : problème-réaction-solution doit également être prise en compte dans ce cas. C’était l’intention du gouvernement canadien et des Pouvoirs en place au Canada de commencer à modifier les attitudes envers les Musulmans, et ils en profiteraient pour durcir la législation et restreindre les libertés individuelles au profit d’un état policier, du fait qu’ils étaient dans une situation dont ils avaient la solution, mais pour cela ils devaient d’abord créer un problème qui générerait une réaction favorable des gens par rapport à la solution qu’ils avaient déjà prévue de mettre en œuvre.

C’est ce qui s’est produit. Le problème/évènement a été mis en scène avec comme conséquence la mort tragique d’un innocent, et cela a généré une réaction parmi beaucoup de Canadiens, et la solution qui fut proposée par la suite que, peut être il fallait restreindre les libertés individuelles afin que les gens puissent se sentir plus en sécurité.

Cependant, cette Conscience affirme également que le soutien que le gouvernement a obtenu n’a pas été à la hauteur de ses attentes et de ses vœux. C’est une des raisons pour lesquelles l’autre coup monté a dû être organisé ailleurs et à une date ultérieure. Cependant, il faut également noter que ceux qui sont au pouvoir au Canada sont toujours en train de poursuivre leur plan de créer une scission au sein du peuple canadien, cette fois avec leurs frères et sœurs juifs.

C’est ainsi, que si un évènement se produit ailleurs, il pourrait très bien amplifier l’intention originelle de ceux qui ont un plan tout prêt, qui ont des objectifs déjà fixés, et c’est le cas avec l’évènement en Australie d’il y a quelques jours.

Pour passer à cet évènement, cette Conscience insiste à nouveau : un individu isolé accusé d’avoir des liens avec des groupes musulmans/islamiques radicaux. Cet individu est entré dans un café, et a pris des otages qu’il a détenus plus de 16 heures avant le dénouement tragique de cette prise d’otage causant la mort de deux personnes ainsi que du tireur. Une fois de plus, abattu avant d’avoir pu expliquer les raisons de son geste, et l’impression restante qu’il s’agissait d’un nouveau cas de terrorisme international dont il faut se protéger. A nouveau des suggestions ont été avancées qu’il fallait peut être sacrifier des libertés individuelles au profit d’une plus grande sécurité. Cela aussi est très similaire à l’incident du Canada, mais tout comme au Canada la réaction n’a pas été à la hauteur des attentes et des souhaits.

En fait il y a beaucoup d’Australiens qui ont manifesté publiquement leur soutien aux Musulmans australiens et à la communauté musulmane en Australie. Un mouvement intitulé « Je vais voyager avec vous » a été lancé directement durant la prise d’otage. Dans un train une femme musulmane est entrée dans un wagon en enlevant son foulard traditionnel de peur que les Australiens soient furieux contre elle et sa foi musulmane. Elle s’est assise au fond du compartiment dans l’espoir qu’on ne la remarque pas, apeurée. Une femme l’a remarquée et s’est approchée de la femme musulmane assise seule au fond du wagon, s’est assise à côté d’elle en disant : « je vais voyager avec vous ».

Ce qui a suivi était remarquable en ce sens que beaucoup de gens ont observé la situation et se sont regroupés au fond du wagon pour entourer la femme, pour la soutenir, pour proclamer qu’ils ne tenaient pas le peuple de l’Islam responsable des actions d’un unique tireur dévoyé et que cela a débouché sur un mouvement, un mouvement non organisé parti de la base par lequel de nombreux Australiens soutiennent la communauté musulmane, car ils comprennent que les Musulmans en eux-mêmes ne sont pas des terroristes et que la majorité d’entre eux est aussi bouleversée par un tel évènement que l’Australien moyen, comme tous les Australiens le sont.

Par conséquent, le résultat cette fois, au lendemain, est en fait l’opposé de ce que Tony Abbott et son gouvernement cherchaient à obtenir, à savoir une réaction contre les Musulmans en Australie et une occasion de restreindre la sauvegarde et les libertés individuelles. Il faut s’attendre à ce que le gouvernement poursuive cette tactique, mais les résultats ne sont pas à la hauteur de ce qu’il espérait.

C’est très positif, car cela montre que malgré les tentatives du gouvernement et de ce cartel international de véritables terroristes qui créent de telles situations, à la fois au Canada et en Australie, pour que les gens s’unissent contre les Musulmans et la foi islamique, sont loin d’avoir l’effet escompté. L’évènement aura bien sûr des conséquences et elles dépendront des réactions ultérieures des gens et du soutien qu’ils apporteront aux Musulmans de ces pays. 

Mais cette Conscience dit qu’il s’agit d’un résultat des plus positifs que celui qui vient d’être décrit, que des gens non seulement ne se laissent pas duper par cet acte de terrorisme prétendument commis par un individu lié à l’Etat Islamique, mais soutiennent en fait les Musulmans eux-mêmes dans une démonstration de solidarité contre le terrorisme et les conséquences d’un tel terrorisme. Le terrorisme a été orchestré par les vrais terroristes, par des régimes fantoches du Canada et de l’Australie.

Cette Conscience doit préciser ici qu’elle ne peut pas affirmer que les Premiers Ministres des deux pays ni leurs gouvernements respectifs ont effectivement planifié ces actes. Il existe d’autres institutions connues à l’intérieur et à l’extérieur des gouvernements qui organisent ce genre de choses, mais il est patent que les Premiers Ministres Harper du Canada et Abbott en Australie sont parfaitement au courant des raisons qui motivent ces actes. Ils savent pertinemment qu’il s’agit de coups montés destinés à créer une impression de danger dans la population de ces pays qui sont bien à l’écart des zones de conflit, et qu’ils peuvent bien mieux manipuler l’information et contrôler leurs peuples, en les parquant dans l’enclos qui leur a été réservé, comme autant de moutons qui se font mordre les jarrets par les chiens de garde de ceux qui les manipulent en coulisse.

Ce qui est également important pour des observateurs extérieurs de tels évènements et qui les voient se déployer sur leurs écrans de télévision ou les lisent dans leurs journaux, est qu’ils se posent des questions. Cette Conscience a toujours affirmé qu’il faut se poser des questions avant d’accepter simplement ce qui est relaté, car souvent c’est effectué dans un but caché.

Pour identifier des coups montés il faut commencer, comme cette Conscience l’a déjà dit, par se poser la question : « A qui profite l’évènement ? »  « Quel est le bénéfice d’un tel évènement ? » Il s’agit ensuite de se poser d’autres questions, comme : « Est-ce vraiment tel que cela paraît ?, ou n’est-ce pas une manipulation de la part de ceux qui exercent un contrôle mental sur ces individus ? », comme c’était le cas des deux tireurs, qui ont été contraints à effectuer ces actes afin de provoquer un ressentiment contre les Musulmans en général et un soutien aux mesures illégales prévues par les gouvernements.

Car lorsque l’on est un observateur d’évènements de ce genre, même s’ils connaissent une fin tragique, on peut percevoir plus clairement qu’auparavant, comment ces coups montés sont orchestrés et exécutés dans des intentions bien précises, au bénéfice des Pouvoirs en place et de leurs plans.

En effet, ces évènements, ces coups montés deviennent plus transparents et plus évidents pour ceux qui posent des questions, pour ceux qui étudient les situations, non seulement à la lumière des reportages qui affluent, mais à la lumière de l’esprit rationnel qui est capable de s’élever au-dessus de la tromperie et du jeu de dupes qui est train de se dérouler. Ajoutez à l’esprit rationnel un cœur ouvert, afin de pouvoir ressentir les énergies émotionnelles. Non seulement celles qui sont conçues pour être ressenties telles que : la fureur, le bouleversement, la peur et la tristesse pour les victimes, mais également le sentiment profond qu’il y a quelque chose qui ne tient pas, le sentiment intérieur que quelque chose ne tourne pas rond, qu’il y a quelque chose de pourri au Danemark dans ce cas.

Quand on aiguise ses aptitudes à percevoir ces évènements, qui ne sont pas en phase avec les intentions de ceux qui ont orchestré ces évènements en premier lieu, on est capable de saisir, ressentir beaucoup plus rapidement, si ce n’est immédiatement, les coups montés lorsqu’ils ont lieu.

Il est en effet tragique que trois personnes aient perdu la vie en Australie, et deux au Canada récemment, mais cela fait partie des énergies qu’utilisent les gens au pouvoir actuellement pour créer des situations qui sont en leur faveur. Lorsqu’on peut voir ces évènements, ces coups montés surgissant de partout, ils peuvent alors être identifiés.

Abattre le vol MH-17 de la compagnie Malaysian Airlines est l’un de ces coups montés, tout comme le 11 septembre quelques années auparavant. Il y a eu de nombreux coups montés au cours de la dernière décennie ou plus depuis le 11 septembre, et il est prévisible qu’il y en aura davantage au cours de l’année 2015, car les gens au pouvoir doivent accélérer les choses afin de pouvoir faire avancer leurs plans, qui incluent une certaine ligne temporelle, des lignes temporelles comportant des évènements tels qu’une guerre nucléaire, la Troisième Guerre Mondiale. En effet faire monter l’hostilité envers les Musulmans et le monde arabe en général fait partie de ces plans, pour créer une ligne temporelle où la guerre peut surgir dans cette région et se transformer en conflit généralisé.

En effet, organiser des coups montés dans des pays comme le Canada, l’Australie et d’autres pays fait partie des tentatives désespérées des gens au pouvoir pour créer l’atmosphère propice afin qu’ils puissent lancer leurs opérations militaires et faire basculer le monde dans la Troisième Guerre Mondiale. Mais comme cette Conscience l’a souvent dit, ce n’est qu’une des lignes temporelles et plutôt que de se focaliser sur cette ligne temporelle ou sur les déclarations des soi-disant experts qui en prédisent le caractère inéluctable, il vaut mieux garder le cap et ses distances.

Il vaut mieux mettre en doute ces actions et choisir une alternative, telle que celle qui a émergé en Australie où de nombreux Australiens se sont manifestés activement pour soutenir leurs frères et sœurs musulmans, leurs compatriotes australiens.

Ces résultats positifs peuvent également prendre la forme d’un refus d’endosser ces stratégies, ces objectifs et ces plans infâmes et pleins de haine, et il est important dans l’année à venir de s’en rappeler, car comme cette Conscience l’a dit : il y aura d’autres coups montés. Posez-vous immédiatement les bonnes questions, demandez-vous à qui cela profite, et puis décidez de ne pas amplifier les énergies de leurs plans, de ne pas les accepter, de ne pas les soutenir, et finalement de ne pas y croire.

Cette Conscience envoie son énergie aux victimes en Australie, au Canada et dans le monde entier, pour les soutenir dans leur retour à leurs êtres spirituels. Sachez qu’il y avait un contrat de leur part de faire partie de ces évènements et que bien que cela ne justifie et n’explique en aucune façon les actes de ces tireurs, il faut toujours comprendre que ceux qui donnent leur vie lors de tels évènements ont d’abord et avant tout des raisons personnelles fondées sur leur propre parcours d’âme pour avoir agi ainsi. Sachez également que ces personnes-là font partie de celles qui ont consacré leur vie à contribuer au changement, non seulement pour apparaître comme les victimes d’un crime insensé, mais pour inciter beaucoup de gens à voir la situation sous un autre éclairage.

Cette Conscience ne peut pas traiter cette question en profondeur cette fois, car cela implique également les personnes qui ont sacrifié leur vie et il serait injuste de la part de cette Conscience de faire des commentaires a priori sur les raisons qui les ont amenées à faire ce qu’elles ont fait, pourquoi elles ont participé à ces évènements, même au prix de leurs vies. Mais rappelez-vous toujours que ceux qui perdent la vie ne sont pas perdus. Qu’ils ont été libérés du jeu, du jeu de la troisième dimension qui est pleinement en cours, pleinement engagé en ce moment, et qu’il y en a qui vont les accueillir et les guider dans leur chemin du retour vers leur Âme divine, leur Esprit divin.

Cette Conscience comprend qu’il peut être éprouvant pour beaucoup d’observer de tels évènements sans s’y investir personnellement, mais il est important de rester neutre, d’être un observateur, de comprendre que ceux qui y ont participé l’ont fait comme faisant partie de leur plan de vie. Ce n’était pas un hasard, ce n’était pas un acte dirigé contre eux. Tous ont participé en raison de leurs propres contrats d’âme individuels et l’objectif de leurs âmes. On n’a pas besoin de comprendre précisément le but de l’âme de chaque individu impliqué dans ces évènements, même s’ils font le sacrifice suprême, mais il faut se rappeler qu’on est un être spirituel faisant une expérience physique, à dessein, avec un plan et une intention. Même si ce dessein, ce plan et cette intention ne sont pas immédiatement évidents pour les autres.

Permettre ceci, c’est s’autoriser à adopter cette attitude de neutralité. On peut éprouver de la tristesse et du chagrin pour ces victimes, mais il faut toujours se rappeler que tout cela fait partie d’un plan beaucoup plus important, à un niveau plus profond, un plan d’âme individuel, et peu importe ce qui se passe, c’est ce qui était prévu dans le contrat. Il s’agit peut-être d’une question difficile et éprouvante, mais néanmoins cette Conscience demande aux personnes qui observent de tels coups montés de se rappeler que ceux qui y étaient impliqués avaient leurs propres raisons d’âme pour s’y trouver mêlés de prime abord, et que ces évènements peuvent servir de leçons, si vous le voulez, pour vous apprendre à percevoir les faux paramètres qui sont mis en avant, les faux scénario qui vous sont présentés, et les fausses raisons qui sont invoquées par les soi-disant experts qui ont présenté leurs commentaires ou les représentants du gouvernement qui ont proposé une solution.

Il est indispensable de se mettre dans ce genre de posture  d’observation pour ces évènements, car il y en aura d’autres en 2015 et peut être après 2015, en 2016 qui requerront de votre part de la clarté, de l’équilibre et de la neutralité.

Cette Conscience en a maintenant terminé avec ce message d’introduction à propos de l’actualité récente.

Merci Conscience, voilà qui était très, très utile. Puis-je poser une question, s’il vous plaît ?

Je vous en prie.

Concernant les projets des Pouvoirs en place et l’éventuelle guerre nucléaire, cette éventualité ne serait-elle pas empêchée par la Fédération Galactique et également, les actions des Pouvoirs en place ne seraient-elles pas entravées par la Fédération Galactique et les Gardiens. Quelles sont vos réflexions à ce sujet, s’il vous plaît ?

D’abord cette Conscience aimerait rappeler à l’interviewer qu’il existe plusieurs lignes temporelles, y compris celles qui envisagent un conflit nucléaire et une Troisième Guerre Mondiale. C’est pourquoi il est important de se rappeler qu’il y a de nombreuses lignes temporelles et que quand des présentations ont lieu à la télévision, dans les radios et les journaux, affirmant qu’une Troisième Guerre Mondiale est latente et sera le fait de terroristes islamiques, par exemple, il faut en tenir compte et dire : « cela ne fait pas partie de mes projets ». Il faut le prendre en compte et dire : « cela ne fait pas partie de ma réalité ».

En tenir compte ne signifie pas l’accepter, cela veut simplement dire qu’on considère qu’une des lignes temporelles proposées par les Pouvoirs en place est une guerre nucléaire et la destruction de milliards d’individus. Mais cela ne signifie pas qu’il doit en être ainsi et que les Extraterrestres, la Fédération Galactique ou les Gardiens ne sont pas là pour nous secourir. Ils sont ici pour nous guider et nous aider. Lorsqu’un certain niveau de compréhension et de conscience est atteint, que les projets de ces élites, de ces Pouvoirs en place, sont présentés, ils n’ont pas besoin d’être réalisés, ils n’ont pas besoin d’être soutenus. Le but est de comprendre cette ascension collective vers des niveaux supérieurs d’existence et de conscience, effectuée par choix, par choix individuel, par choix collectif, qui va à l’encontre de ces évènements.

L’ancienne première dame Nancy Reagan est bien connue pour son commentaire : « dites juste non ». Cette Conscience recommande que cette attitude soit celle de la majorité, de juste dire « non » à la présentation de ces projections, aux intentions et aux objectifs des pouvoirs en place. Si chacun le fait individuellement durant toute sa vie, au cours de toute son expérience, son expérience individuelle, le résultat sera qu’une ligne temporelle sera créée qui ne comporte pas de guerre nucléaire, car c’est l’être créateur individuel qui crée sa propre réalité, et le but est d’apprendre, de progresser dans la compréhension qu’il en est ainsi.

Si ceux qui observent et supervisent les évènements sur cette planète arrivaient comme le neuvième de cavalerie à la 11ème heure pour porter secours à l’humanité et empêcher la guerre nucléaire sur la ligne temporelle qui la prévoit, cela ne favoriserait pas le progrès de la compréhension et de la conscience des individus et de l’humanité.

Il est un fait que, si certains niveaux de conscience sont atteints, alors des portails peuvent s’ouvrir et de l’aide peut être prodiguée. Mais les Extraterrestres, la Fédération Galactique et d’autres n’ont pas le droit de simplement venir vous secourir. Si on peut choisir une alternative à une ligne temporelle qui comporte une guerre nucléaire ou une Troisième Guerre Mondiale, alors on peut choisir une ligne temporelle qui ouvre la porte à une assistance de la part des Extraterrestres. Ils peuvent certainement faire le choix de lignes temporelles dans lesquelles la Fédération Galactique est invitée à venir et dans lesquelles peuvent vivre ceux qui les ont choisies. Il faudra certainement du temps pour que cela se manifeste, mais si on choisit cette ligne temporelle plus positive et qu’on rejette la ligne temporelle négative, alors s’ouvre la possibilité d’une expérience directe de participation des Extraterrestres comme faisant partie de cette ligne temporelle. On en revient à nouveau au sujet de l’individu faisant son propre choix individuel exclusif de soutenir le genre de ligne temporelle positive, pleine d’espoir et ouvrant la voie à une nouvelle société et un nouveau monde.

Si les gens de la Fédération Galactique, les Gardiens et d’autres venaient simplement faire le travail à la place de chacun, ils interféreraient avec le droit de chaque âme individuelle de progresser et d’évoluer par leur propre expérience personnelle, en apprenant à partir des évènements de leur propre vie et en décidant de faire des choix différents et de ne pas se focaliser sur les projets qui leur sont présentés par ceux qui sont au pouvoir, mais plutôt de se mettre en phase avec leurs propres intentions et leurs souhaits et leur propre inclination spirituelle.

Est-ce cohérent pour vous, cela répond-il à votre question ?

Oui, certainement et c’est de l’information utile que nous apprécions énormément. Merci Conscience.

Cette Conscience aurait un dernier point à aborder. Quand un individu se libère du contrôle et de la manipulation des niveaux inconscients qui lui sont imposés, il devient plus capable d’exercer son libre-arbitre pour faire des choix positifs et faire l’expérience de lignes temporelles de nature plus élevée. Cela comprend également la possibilité d’entrevoir un avenir dans lequel les Extraterrestres bienveillants envers l’humanité peuvent jouer un rôle.

Il s’agit là d’un nouveau projet, d’une nouvelle direction à prendre et c’en est une à qui cette Conscience affecte un haut degré de probabilité, même si on en est encore à traverser les derniers vestiges de l’ancien régime et de l’ancien projet et de l’ancien objectif de ceux qui ont détenu le pouvoir pendant si longtemps. La base de leur pouvoir est en train de s’écrouler, beaucoup de leurs plans ne se déroulent pas comme prévu.

Le cas en Australie, la réaction positive de nombreux Australiens envers leurs frères et sœurs musulmans, en est un exemple. Cela peut continuer à être sa propre réalité personnelle si on choisit de ne pas accepter le projet négatif mais d’en comprendre la signification et de dire : « non, cela ne fait pas partie de mes projets, pas partie de ma réalité, pas partie de ma vie. »

Cela complète la réponse pour cette fois.

Merci Conscience. Encore une fois, ce sont des conseils très positifs et nous les apprécions beaucoup. Merci.

http://acinfrench.blogspot.pt/2014/12/cosmic-awareness-current-false-flag.html

  

Traduction Patrick rev. Isabelle

 

Source: http://despertando.me/messages-de-la-lumiere-20141217-conscience-cosmique-les-coups-montes-recents-rainbow-phoenix-17-decembre-2014/ 

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 11:56

monty and veronica

 

Montague Keen - 21 décembre 2014

Veronica ma chérie, cela me brise le cœur de vous voir attaquée de tant de façons différentes. La souffrance que vous avez endurée la semaine dernière a été provoquée par un choc sévère. C’était imprévu, et vous n’y étiez donc pas préparée. Vous avez eu la chance d’être accompagnée d’une amie. Je la remercie pour sa gentillesse. Elle a été témoin des attaques et écrira un jour sur ce sujet. La raison pour laquelle les attaques se sont intensifiées est la suivante :

La bataille entre la Lumière et les Ténèbres est entrée dans une nouvelle phase. La Cabale ne quittera pas la Terre sans un combat majeur. Ils ne répondront à aucune invitation diplomatique à partir en douceur. Si vous pensez que vous n’êtes pas en guerre en ce moment, vous ne pourriez être plus loin de la vérité. Cette guerre est en train de se jouer à tous les niveaux, et cela deviendra plus visible dans un très proche avenir. Vos cieux sont très couverts parce qu’ils sont très chargés en traînées d’épandage chimique, ce qui vous empêche de voir les signes précurseurs dans le ciel de ce qui se passe.

DEMANDEZ-VOUS, que sont-ils en train de nous cacher ? Lorsque le ciel est dégagé, vérifiez « les étoiles » car de grands mouvements peuvent être observés à leur surface. Remarquez aussi combien votre lune change de forme de temps en temps. Lorsque cela arrive, c’est nuageux tout de suite après. Les choses ne sont pas telles qu’elles paraissent. Cela a été le cas depuis très longtemps.

Il y a des espèces différentes qui essayent de se maintenir sur la Terre. Je ne vais pas les désigner, car je ne souhaite pas vous alarmer. Ces espèces foulant la Terre vous ressemblent en apparence, mais ce n’est pas le cas. Comme celles qui ont réussi à entrer dans notre maison. Votre amie a pu vous protéger.

Les énergies de la Lumière descendront sur la Terre et ils se feront connaître à vous. Vous savez ce qui doit être fait. Rien ne peut arrêter cette transition. Ceux des Ténèbres essayeront de vous faire croire qu’il s’agit de vaisseaux spatiaux amicaux. Ils ne le SONT PAS ! Les entités des ténèbres ont besoin d’âmes pour remplir d’autres dimensions et elles seront perdues pour l’humanité. Des parties de votre monde seront détruites sur ordre de la Cabale. Ils veulent créer la panique, car ils ont besoin de VOTRE PEUR. Ils déformeront toujours la vérité.

Je sais que certains ne se réveilleront pas, même si la vérité est sous leur nez. La cabale compte là-dessus. Regardez les symboles dans vos rues : les mannequins dans les vitrines des magasins avec leurs cornes recourbées. Ce sont les signes de la bête, juste devant vous. Quel est le message sous-entendu ?

De plus en plus de gens qui osent parler ouvertement sont enfermés, assassinés ou bien ont un « accident ». La liste s’agrandit. Le côté obscur veut vous faire taire. Ils font tout leur possible pour éviter que la vérité ne soit révélée. Ils ont besoin de vous maintenir dans la MATRICE 3D de L’OUBLI. Ils ont à nouveau placé une grille sur les lignes telluriques de la Terre. La survie de la planète Terre dépend de votre travail sur les lignes telluriques. C’est d’une importance capitale. S’IL VOUS PLAIT continuez le travail. Un jour, on vous montrera l’importance de ce que vous avez fait pour la survie de la planète.

La cabale ne réussira pas, mais ils emmèneront avec eux autant d’entre vous que possible. Vous devez rester fermement ancrés. Vous ne pouvez pas le faire juste en fermant les yeux. Vous devez instaurer des routines pour vous protéger. Connectez-vous au champ d’énergie de votre cœur, et à travers lui au centre de la Terre dans un sens et au soleil central dans l’autre sens. Entrez dans une colonne de Lumière, et alors vous êtes reliés avec le ciel et la terre. Personne avec une énergie négative ne peut entrer dans la lumière, donc apportez de la lumière en vous de toutes les manières possibles. Protégez la Terre, car la Cabale a bloqué la lumière du soleil. Cela sera peaufiné à nouveau. Vous allez avancer dans la 5ème dimension de l’Age de la Lémurie. Cela est resté enfoui dans vos mémoires, mais cela fleurira à nouveau.

La Terre se prépare à vivre des changements majeurs, bien au-delà de votre imagination, de façon à vous préparer à une Nouvelle Ere, qui est une nouvelle dimension de l’existence. La Lémurie n’a jamais quitté la Terre, elle a simplement disparu de la vue, en devenant imperceptible. Vous êtes à présent à la Fin du Jeu. Cela met fin à un long cycle d’esclavage, non seulement de tous les êtres vivants sur la Terre, mais de la Terre, Gaïa, elle-même. Maintenant vous avez la chance de pouvoir changer les choses. Donc, soyez partie prenante de cette libération et faites l’expérience de la transition en tout premier.

Chacun d’entre vous a une responsabilité envers toute l’humanité et votre planète, à laquelle vous ne pouvez pas vous soustraire. Avancez avec les changements, et agissez avec eux. Vous serez bien plus à l’aise lorsque vous serez ensemble, car vous ne pouvez échouer. Ceux de la Cabale qui refusent de quitter la planète Terre, s’enflammeront ou bien vont s’évaporer. Cela ne va pas être joli à voir, mais c’est leur choix.

Dans l’au-delà, nous observons cette guerre. Elle est brutale à l’extrême. La Cabale a tout à perdre, donc elle continuera jusqu’au bout. Nous voyons beaucoup de pertes humaines des deux côtés.

Pardonnez-moi d’arriver avec cette information au moment des joyeuses retrouvailles familiales, mais mieux vaut être prévenu. Vous aurez le temps de discuter de cela, lors de vos vacances.

Amusez-vous lors des fêtes, car ce sont les dernières du genre. Bientôt vous serez en mesure de célébrer votre libération de toutes les ténèbres.

Ma chérie, vous êtes encore fragile. Prenez soin de vous et reposez-vous, car vous avez trop de stress.

Nous sommes toujours avec vous. Votre Monty adoré.

 

Site web : The Montague Keen Foundation
Traduction : Isabelle, Rév. Patrick

Source: http://galacticchannelings.com/francais/montague21-12-14.html

Repost 0
Published by Cristalain - dans Ascension planétaire
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 16:39
       

infirmiere-du-travail-7-20.jpg       

 

 Roswell: Une ancienne infirmière de l'US Army Air Force livre son entretien avec un E.T (Intégral)

Publié par wikistrike.com sur 19 Décembre 2014, 08:07am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

 

Copies de deux Lettres, des Transcriptions militaires Top Secret, et des Notes Finales de Matilda O’Donnell MacElroy, infirmière dans l’US Army Air Force, affectée au 509ème Escadron de Bombardiers, sur la Base Militaire Aérienne de Roswell, au Nouveau-Mexique, en 1947. Dans ses Lettres, Matilda O’Donnell MacElroy affirme que les transcriptions sont un enregistrement exact d’une série d’entretiens qu’elle a conduits avec un extraterrestre, dans l’exercice de ses fonctions d’infirmière de vol au sein de l’US Army Air Force. En juillet et en août 1947, Matilda a interrogé le pilote d’un vaisseau qui s’est écrasé à proximité de Roswell, Nouveau-Mexique, le 8 Juillet 1947. »

 

Voilà les quelques lignes d’introduction à ce livre dont le titre anglais est « Alien interview », publié par Lawrence Spencer.

 

Matilda O’Donnel MacElroy a gardé pendant 60 ans les documents concernant cet entretien et les a envoyés à un éditeur en 2007. Elle était âgée de 83 ans et savait qu’elle quitterait bientôt cette terre.

 

L’extraterrestre, dont l’infirmière parle au féminin, nomme les terriens des « IS-BE », ce qui veut dire en abrégé « Immortal Spiritual Beings » (Êtres spirituels immortels). Je garderai ce terme dans la traduction. De même que pour alléger, je nommerai l’infirmière par son seul prénom, Matilda.

 

 

Extrait de la lettre de Matilda à l’éditeur

 

 

(…) Quand l’information d’un crash parvint à la base, M. Cavitt, un officier du renseignement, me demanda de l’accompagner sur le site du crash en tant que chauffeur de son véhicule, et pour apporter si nécessaire une aide médicale d’urgence à d’éventuels survivants.

 

J’aperçus donc brièvement l’épave d’un vaisseau spatial extraterrestre, ainsi que les restes de plusieurs membres de l’équipage extraterrestre à bord du vaisseau, qui étaient déjà morts.

 

À notre arrivée, j’appris qu’un membre de l’équipage à bord du vaisseau avait survécu au crash et qu’il était conscient et apparemment indemne. L’extraterrestre conscient n’avait pas une apparence exactement semblable à celle des autres.

 

Aucun personnel présent ne pouvait communiquer avec le survivant, car l’être ne communiquait pas verbalement ou par un quelconque signe reconnaissable. Pourtant, en examinant si le « patient » portait des blessures, je détectai et compris immédiatement que l’être extraterrestre tentait de communiquer avec moi par « images mentales », ou « contact télépathique », projeté directement depuis son esprit.

 

Je rapportai immédiatement ce phénomène à M. Cavitt. Comme aucune autre personne présente ne pouvait capter ses pensées et que l’extraterrestre semblait capable et prêt à communiquer avec moi, il fut décidé, après une brève consultation avec un officier gradé, que j’accompagnerai l’extraterrestre survivant dans son transfert à la base.

 

C’était en partie dû au fait que j’étais infirmière et pouvait m’occuper des besoins physiques de l’extraterrestre, et aussi jouer le rôle de présence rassurante. J’étais après tout la seule femme du site et la seule qui n’était pas armée. Je fus par la suite assignée en permanence au rôle de « compagne » de l’extraterrestre.

 

Ma tâche était de communiquer avec l’extraterrestre et de m’entretenir avec elle et de faire un rapport complet de tout ce que j’allais découvrir aux autorités. On me fournit ensuite des listes spécifiques de questions rédigées pour moi par le personnel militaire et civil, que je devais « interpréter » pour l’extraterrestre et enregistrer ensuite les réponses aux questions.

 

J’accompagnai aussi en permanence l’extraterrestre durant les analyses médicales et tous les autres examens auquel il était soumis par les membres des multiples agences du gouvernement.

 

On me promut au rang de sergent-major pour améliorer mon niveau de sécurité. Ma solde augmenta aussi en passant de 54 dollars à 138 dollars par mois pour cette affectation si inhabituelle. J’ai mené à bien ces responsabilités du 7 juillet à fin août 1947, date à laquelle l’extraterrestre « décéda » ou quitta son « corps », comme vous le lirez dans mes notes.

 

Bien qu’on ne m’ait jamais laissée entièrement seule avec l’extraterrestre, car il y avait toujours du personnel militaire, des gens de l’agence de renseignement et divers autres officiers présents de temps à autre, j’ai eu un accès et une communication ininterrompus avec l’être extraterrestre pendant presque six semaines.

 

Ce qui suit est une vision d’ensemble et un résumé de mes souvenirs personnels de « conversations » avec le pilote de vaisseau extraterrestre, que j’en suis venu à connaître sous le nom de « Airl ».

 

Je sens qu’il est de mon devoir aujourd’hui, date anniversaire de sa « mort » ou de son départ il y a soixante ans, de révéler ce que j’ai appris de mon interaction avec « Airl » durant ces six semaines dans le meilleur intérêt des citoyens de la Terre.

 

Bien qu’ayant servi comme infirmière dans l’Army Air Force, je ne suis ni pilote, ni technicienne. De plus, je n’ai eu aucun contact direct avec le vaisseau spatial ou autres matériels récupérés sur le site du crash à ce moment-là ou par la suite. On doit prendre maintenant en considération que la compréhension de mes communications avec « Airl » sont basées sur ma propre aptitude subjective à interpréter la signification des pensées et images mentales que j’ai pu percevoir.

 

Notre communication ne s’est pas faite en « langage parlé », au sens conventionnel. En fait, le « corps » de l’extraterrestre n’avait pas de « bouche » lui permettant de parler. Notre échange était télépathique. Au début, j’avais du mal à comprendre Airl très clairement. Je pouvais capter des images, des émotions et des impressions, mais il m’était difficile de les exprimer verbalement. Après qu’Airl ait appris la langue anglaise, il lui a été possible de concentrer plus précisément ses idées à l’aide de symboles et d’une interprétation de mots que je pouvais comprendre. Apprendre l’anglais a été une faveur qu’elle m’a accordée. Ce fut plus à mon avantage qu’au sien.

 

À la fin de nos entrevues, et de plus en plus depuis, je me suis retrouvée plus à l’aise avec la communication télépathique. Je suis devenue plus experte pour saisir les pensées de Airl comme si c’étaient les miennes. D’une certaine façon, ses pensées sont devenues mes pensées. Ses émotions sont mes émotions. Cela se limite malgré tout à sa volonté et à son intention de partager son propre univers personnel avec moi. Elle peut être sélective sur le genre de communication que j’ai été autorisée à recevoir d’elle.

 

Elle a de même gardé pour elle son expérience, sa formation, son éducation, ses relations et ses buts.

 

Chapitre un – mon premier entretien avec l’extraterrestre

 

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

 

 

« J’avais déjà passé plusieurs heures avec l’extraterrestre quand elle fut ramenée à la base. Comme je l’ai mentionné, on m’a dit de rester avec elle, car j’étais la seule personne de nous tous qui pouvait comprendre ses messages. Je ne comprenais pas ma capacité à « communiquer » avec l’être. Je n’avais jamais fait auparavant d’expérience de communication télépathique avec quiconque.

 

La communication non-verbale vécue était comme la compréhension qu’on pourrait avoir quand un petit enfant ou un chien tente de vous faire comprendre quelque chose, mais en beaucoup, beaucoup plus direct et puissant ! Même si aucun « mot » n’était dit, ou de signes manifestés, l’intention des pensées était évidente pour moi. J’ai réalisé plus tard que, bien qu’ayant reçu l’idée, je n’interprétais pas forcément sa signification exacte.

 

Je pense que l’être extraterrestre ne voulait pas discuter de questions techniques, en raison de la nature de son statut d’officier et de pilote ayant le devoir de maintenir la sécurité et la confidentialité requises par sa propre « unité » ou organisation. Tout soldat capturé par « l’ennemi » dans l’exercice de ses fonctions a bien sûr le devoir de garder une information vitale, même pendant un interrogatoire ou sous la torture.

 

Mais j’ai toujours senti malgré tout que l’extraterrestre ne cherchait pas vraiment à me cacher quoi que ce soit. Je n’ai jamais ressenti cela. Ce qu’elle me communiquait m’a toujours paru honnête et sincère. Mais je suppose qu’on ne peut jamais être sûr à 100 %. J’ai nettement senti que je partageais un « lien » unique avec l’extraterrestre. C’était une sorte de « confiance » ou d’empathie qu’on a avec un patient ou un enfant. Je pense que c’est parce que l’extraterrestre a pu capter que je m’intéressais vraiment à elle et n’avais aucune intention malfaisante à son égard, ni n’aurais permis qu’on lui fasse du mal, dans la mesure de mes moyens.

 

 

Je parle de l’extraterrestre en disant « elle ». En fait, l’être n’était sexualisé en aucune façon, aussi bien sur le plan physiologique que physique. « Elle » avait une présence et un comportement plutôt féminin. Pourtant, en termes de physiologie, l’être était asexué et ne présentait aucun organe reproducteur interne ou externe. Son corps faisait plus penser à celui d’une « poupée » ou d’un « robot ». Il n’y avait aucun organe interne, car le corps n’était pas fait de cellules biologiques. Il n’y avait pas de système de « circuit » ou de système nerveux qui parcourait son corps, mais je ne comprenais pas comment tout cela fonctionnait.

 

En stature et en apparence, le corps était très petit. Une taille d’environ un mètre. La tête était anormalement grosse par rapport aux bras, aux jambes et au torse, qui étaient fins. Il y avait trois « doigts » sur chacune des deux mains et des deux « pieds » qui étaient plus ou moins préhensiles. La tête ne présentait aucun « nez » ou « bouche » ou « oreilles » fonctionnels. J’ai su ensuite qu’un officiel de l’espace n’en a pas besoin car l’espace n’a pas d’atmosphère conductrice du son. C’est pourquoi le corps ne contient pas d’organes sensoriels auditifs. Il n’a pas besoin non plus de consommer de nourriture, d’où l’absence de bouche.

 

Les yeux étaient très grands. Je n’ai jamais pu déterminer le degré exact d’acuité visuelle dont les yeux étaient capables, mais j’ai observé que son sens de la vue devait être extrêmement affiné. Je pense que la pupille des yeux, très sombres et opaques, pouvait aussi détecter des ondes ou des particules au-delà du spectre lumineux. Je suppose que cela pouvait inclure la gamme entière du spectre électromagnétique, mais je n’en suis pas sûre.

 

Quand l’être me regardait, son regard semblait pénétrer jusqu’au fond de moi, comme s’il avait une vision aux rayons X. Je trouvais cela un peu embarrassant au début, jusqu’à ce que je réalise qu’il n’y avait aucune intention sexuelle. En fait, je me demande si elle s’était même demandée si j’étais un homme ou une femme.

 

Il devint tout à fait évident en très peu de temps passé avec l’être que son corps n’avait pas besoin d’oxygène, de nourriture ou d’eau, ni d’aucune source extérieure de nutrition ou d’énergie. Comme je l’appris plus tard, cet être se procurait sa propre « énergie » pour animer et faire fonctionner son corps. Cela faisait un peu bizarre au début, mais je m’habituais à cette idée. C’est un corps vraiment très très simple. Comparé aux nôtres, il n’y a pas grand-chose.

 

Airl m’expliqua qu’elle n’était pas mécanique, comme un robot, et pas biologique non plus. Elle est auto-animé en tant qu’être spirituel. Techniquement parlant, d’un point de vue médical, je dirais que le corps de Airl ne pouvait même pas être appelé « vivant ». Son corps de poupée n’est pas une forme de vie biologique avec des cellules et tout le reste.

 

Sa peau ou le genre de revêtement de couleur grise qui lui servait de peau était soyeuse au contact. Le corps était hautement tolérant aux changements de température, aux conditions atmosphériques et à la pression. Les membres étaient plutôt frêles, sans musculature. Dans l’espace, il n’y a pas de gravité, donc très peu de force musculaire est nécessaire. Le corps était utilisé presque entièrement dans un vaisseau spatial ou dans des environnements sans gravité. Comme la Terre a une forte gravité, le corps ne pouvait pas se déplacer très bien car les jambes n’étaient pas vraiment adaptées à ce but. Les pieds et mains étaient cependant très flexibles et agiles.

 

La nuit précédant mon premier entretien avec l’extraterrestre, la zone s’était transformée en une ruche bourdonnante d’activité. Il y avait une douzaine d’hommes travaillant à installer des lampes et un équipement de prise de vues. Une caméra avec micro et un enregistreur audio furent aussi installés dans la « pièce d’interview ». (Je ne comprends pas pourquoi il faillait un micro, puisqu’il n’y avait aucune communication verbale possible avec l’extraterrestre) Il y avait aussi un sténographe et plusieurs personnes s’activant sur des machines à écrire.

 

Je fus informée qu’un interprète expert en langues étrangères et qu’une équipe de décryptage avaient été envoyés par avion à la base pendant la nuit pour m’assister dans mes efforts de communication avec l’extraterrestre. Il y avait aussi du personnel médical – des spécialistes en domaines variés – pour examiner l’extraterrestre. Et un professeur de psychologie était là pour aider à formuler les questions et à « interpréter » les réponses. Comme je n’étais qu’infirmière, je n’étais pas considérée comme une interprète « qualifiée », même si j’étais la seule ici à pouvoir comprendre tout ce que pensait l’extraterrestre !

 

Il y eut de nombreuses conversations entre nous par la suite. Chaque « entretien » aboutit à une meilleure compréhension entre nous, comme j’en discuterai ensuite dans mes notes. Voici la première transcription avec les réponses à une liste de questions donnée par l’officier du renseignement de la base, dont j’ai fait un compte-rendu immédiat au sténographe après l’entretien. »

 

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)

 

 

TOP SECRET

 

Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

 

 

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 9 juillet 1947

 

 

 

« QUESTION – « Êtes-vous blessé ? »

 

 

RÉPONSE – NON

 

QUESTION – « De quelle assistance médicale avez-vous besoin ? »

 

RÉPONSE – D’AUCUNE

 

QUESTION – « Avez-vous besoin de nourriture ou d’eau ou d’une autre substance ? »

 

RÉPONSE – NON

 

QUESTION – « Avez-vous un quelconque besoin d’environnement, comme la température de l’air, le contenu chimique de l’atmosphère, la pression de l’air, ou l’élimination de déchets ? »

 

RÉPONSE – NON. JE NE SUIS PAS UN ÊTRE BIOLOGIQUE.

 

QUESTION – « Votre corps ou vaisseau spatial contient-il des germes ou une contamination qui pourrait nuire aux humains ou à d’autres formes de vie terrestres ? »

 

RÉPONSE – PAS DE GERMES DANS L’ESPACE.

 

QUESTION – « Votre gouvernement sait-il que vous êtes ici ? »

 

RÉPONSE – PAS POUR L’INSTANT.

 

QUESTION –  » D’autres de votre espèce vont-ils venir vous chercher ? »

 

RÉPONSE – OUI

 

 

QUESTION – « Quelle est la capacité des armes de votre peuple ? »

 

RÉPONSE – TRÈS DESTRUCTRICE.

 

 

Je ne saisissais pas la nature exacte du genre d’armes ou d’armement qu’ils pouvaient posséder, mais je n’ai pas senti d’intention malveillante dans sa réponse, juste l’énoncé d’un fait.

 

QUESTION – « Pourquoi votre vaisseau s’est-il écrasé ? »

RÉPONSE – IL A ÉTÉ PRIS DANS UNE DÉCHARGE ÉLECTRIQUE DE L’ATMOSPHÈRE QUI NOUS A FAIT PERDRE LE CONTRÔLE.

QUESTION – « Pourquoi votre vaisseau se trouvait-il dans cette zone ? »

RÉPONSE – POUR ENQUÊTER SUR LES « NUAGES QUI BRÛLENT/RADIATIONS/EXPLOSIONS.

QUESTION – « Comment vole votre vaisseau ? »

RÉPONSE – ON LE CONTRÔLE PAR « L’ESPRIT ». RÉPOND À DES « COMMANDES MENTALES ».

 

« Esprit » ou « commandes mentales » sont les seuls mots anglais qui me sont venus pour décrire l’idée. Leurs corps, et je le pense, le vaisseau, sont reliés à eux directement par une sorte de « système nerveux » électrique qu’ils contrôlent par la pensée.

 

 

QUESTION – « Comment vos congénères communiquent-ils entre eux ? »

RÉPONSE – PAR L’ESPRIT/ LA PENSÉE.

 

 

Les mots « esprit » et « pensée » combinés sont les mots anglais les plus proches que j’ai trouvé à ce moment-là pour décrire l’idée. Cependant, il était tout à fait évident pour moi qu’ils communiquaient par l’esprit, juste comme elle le faisait avec moi.

 

 

QUESTION – « Avez-vous un langage écrit ou des symboles pour communiquer ? »

RÉPONSE – OUI

QUESTION – « De quelle planète venez-vous ? »

RÉPONSE – LE FOYER/BERCEAU, LE MONDE DU « DOMAINE ».

 

 

Comme je ne suis pas astronome, je n’ai aucun moyen de penser en terme d’étoiles, galaxies, constellations et directions dans l’espace. L’impression reçue est celle d’une planète au centre d’un immense amas de galaxies qui est pour eux leur « foyer », ou « berceau ». Le mot « domaine » est le mot le plus approximatif pour décrire son concept, ses images et idées sur son origine. On pourrait facilement parler de « territoire » ou de « royaume ». Je suis pourtant sûre que ce n’était pas juste une planète ou un système solaire ou un amas d’étoiles, mais un nombre énorme de galaxies !

 

 

QUESTION – « Votre gouvernement va-t-il envoyer des représentants pour rencontrer nos dirigeants ? »

RÉPONSE – NON.

QUESTION – « Quelles sont vos intentions concernant la Terre ? »

RÉPONSE – PRÉSERVER/PROTÉGER LA PROPRIÉTÉ DU DOMAINE EN QUESTION

QUESTION – « Qu’avez-vous appris sur les gouvernements de la Terre et les installations militaires ? »

RÉPONSE – MÉDIOCRITÉ/FAIBLESSE. DESTRUCTION DE LA PLANÈTE.

QUESTION – « Pourquoi votre peuple ne s’est-il pas fait connaître aux habitants de la Terre ? »

RÉPONSE – REGARDER/OBSERVER. PAS DE CONTACT.

 

 

J’ai eu l’impression que le contact avec les gens de la Terre n’était pas permis, mais je n’ai pas trouvé le mot ou l’idée qui communiquait l’impression reçue. Ils nous observent simplement.

 

 

QUESTION – « Votre peuple a-t-il déjà visité la Terre ? »

RÉPONSE – OBSERVATIONS PÉRIODIQUES/RÉPÉTÉES.

QUESTION – « Depuis combien de temps connaissez-vous la Terre ? »

RÉPONSE – BIEN LONGTEMPS AVANT LES HUMAINS.

 

 

Je ne suis pas sûre si le mot « préhistorique » aurait été plus adapté, mais c’était manifestement une très longue période de temps avant l’évolution de l’humanité.

 

 

QUESTION – « Que savez-vous de l’histoire de la civilisation de la Terre ? »

RÉPONSE – PEU D’INTÉRÊT/ATTENTION. PETITE PÉRIODE DE TEMPS.

 

 

La réponse à cette question me semblait très vague. J’ai cependant perçu qu’il ne portait pas grand intérêt à l’histoire de la Terre ou qu’il n’y avait pas accordé une grande attention. Ou peut-être, … je ne sais pas. Je n’ai pas réellement reçu de réponse à cette question.

 

QUESTION – « Pouvez-vous nous décrire votre monde ? »

 

RÉPONSE – ENDROIT DE CIVILISATION/CULTURE/HISTOIRE. GRANDE PLANÈTE. RICHESSE/RESSOURCES PERMANENTES. ORDRE. POUVOIR. CONNAISSANCE/SAGESSE.

DEUX ÉTOILES. TROIS LUNES.

 

QUESTION – « Quel est l’état de développement de votre civilisation ? »

RÉPONSE – ANCIEN. DES TRILLIONS D’ANNÉES. TOUJOURS. AU-DESSUS DE TOUTES LES AUTRES. PLAN. PROGRAMME. PROGRÈS. GAGNER. BUTS/IDÉES ÉLEVÉS.

 

 

J’utilise le nombre « trillions » parce que je suis sûre que l’idée était un nombre plus grand que plusieurs milliards. L’idée de la durée de temps qu’elle m’a communiquée me dépasse. C’est vraiment plus près de l’idée d’infini en terme d’années terrestres.

 

QUESTION – « Croyez-vous en Dieu ? »

RÉPONSE – NOUS Y PENSONS. C’EST. LE FAIRE CONTINUER. TOUJOURS.

 

Je suis sûre que l’extraterrestre ne comprend pas le concept de « dieu » ou de « pratique religieuse » comme nous le faisons. Je suppose que les gens de sa civilisation sont tous athées. Mon impression a été qu’ils ont une idée d’eux très élevée et qu’ils en sont en fait très fiers !

 

 

QUESTION – « Quel type de société avez-vous? »

RÉPONSE – ORDRE. POUVOIR. TOUJOURS L’AVENIR. CONTRÔLE. CROISSANCE.

 

 

Ce sont les mots les plus proches que je pouvais utiliser pour décrire l’idée qu’elle se faisait de sa propre société ou civilisation. Son « émotion » en communiquant la réponse à cette question est devenue très intense, très lumineuse et emphatique ! Sa pensée était remplie d’une émotion qui m’a donnée un sentiment de jubilation ou de joie. Mais cela m’a rendue aussi très nerveuse.

 

QUESTION – « Existe-t-il d’autres formes intelligentes de vie derrière vous dans l’univers ? »

RÉPONSE – PARTOUT. NOUS SOMMES LES PLUS GRANDS. LES PLUS ÉVOLUÉS DE TOUS.

 

En raison de sa petite stature, je suis sûre qu’elle ne voulait pas dire « les plus grands en taille ». De nouveau, sa « nature » fière se montrait dans le sentiment capté.

 

QUESTION – « Pourquoi votre vaisseau s’est-il écrasé ? »
RÉPONSE – IL A ÉTÉ PRIS DANS UNE DÉCHARGE ÉLECTRIQUE DE L’ATMOSPHÈRE QUI NOUS A FAIT PERDRE LE CONTRÔLE.
QUESTION – « Pourquoi votre vaisseau se trouvait-il dans cette zone ? »
RÉPONSE – POUR ENQUÊTER SUR LES « NUAGES QUI BRÛLENT/RADIATIONS/EXPLOSIONS.
QUESTION – « Comment vole votre vaisseau ? »
RÉPONSE – ON LE CONTRÔLE PAR « L’ESPRIT ». RÉPOND À DES « COMMANDES MENTALES ».

« Esprit » ou « commandes mentales » sont les seuls mots anglais qui me sont venus pour décrire l’idée. Leurs corps, et je le pense, le vaisseau, sont reliés à eux directement par une sorte de « système nerveux » électrique qu’ils contrôlent par la pensée.

 

QUESTION – « Comment vos congénères communiquent-ils entre eux ? »
RÉPONSE – PAR L’ESPRIT/ LA PENSÉE.

Les mots « esprit » et « pensée » combinés sont les mots anglais les plus proches que j’ai trouvé à ce moment-là pour décrire l’idée. Cependant, il était tout à fait évident pour moi qu’ils communiquaient par l’esprit, juste comme elle le faisait avec moi.

QUESTION – « Avez-vous un langage écrit ou des symboles pour communiquer ? »
RÉPONSE – OUI
QUESTION – « De quelle planète venez-vous ? »

RÉPONSE – LE FOYER/BERCEAU, LE MONDE DU « DOMAINE ».

Comme je ne suis pas astronome, je n’ai aucun moyen de penser en terme d’étoiles, galaxies, constellations et directions dans l’espace. L’impression reçue est celle d’une planète au centre d’un immense amas de galaxies qui est pour eux leur « foyer », ou « berceau ». Le mot « domaine » est le mot le plus approximatif pour décrire son concept, ses images et idées sur son origine. On pourrait facilement parler de « territoire » ou de « royaume ». Je suis pourtant sûre que ce n’était pas juste une planète ou un système solaire ou un amas d’étoiles, mais un nombre énorme de galaxies !

QUESTION – « Votre gouvernement va-t-il envoyer des représentants pour rencontrer nos dirigeants ? »

RÉPONSE – NON.
QUESTION – « Quelles sont vos intentions concernant la Terre ? »
RÉPONSE – PRÉSERVER/PROTÉGER LA PROPRIÉTÉ DU DOMAINE EN QUESTION

QUESTION – « Qu’avez-vous appris sur les gouvernements de la Terre et les installations militaires ? »

RÉPONSE – MÉDIOCRITÉ/FAIBLESSE. DESTRUCTION DE LA PLANÈTE.
QUESTION – « Pourquoi votre peuple ne s’est-il pas fait connaître aux habitants de la Terre ? »
RÉPONSE – REGARDER/OBSERVER. PAS DE CONTACT.

J’ai eu l’impression que le contact avec les gens de la Terre n’était pas permis, mais je n’ai pas trouvé le mot ou l’idée qui communiquait l’impression reçue. Ils nous observent simplement.

QUESTION – « Votre peuple a-t-il déjà visité la Terre ? »
RÉPONSE – OBSERVATIONS PÉRIODIQUES/RÉPÉTÉES.
QUESTION – « Depuis combien de temps connaissez-vous la Terre ? »
RÉPONSE – BIEN LONGTEMPS AVANT LES HUMAINS.

Je ne suis pas sûre si le mot « préhistorique » aurait été plus adapté, mais c’était manifestement une très longue période de temps avant l’évolution de l’humanité.

QUESTION – « Que savez-vous de l’histoire de la civilisation de la Terre ? »
RÉPONSE – PEU D’INTÉRÊT/ATTENTION. PETITE PÉRIODE DE TEMPS.

La réponse à cette question me semblait très vague. J’ai cependant perçu qu’il ne portait pas grand intérêt à l’histoire de la Terre ou qu’il n’y avait pas accordé une grande attention. Ou peut-être, … je ne sais pas. Je n’ai pas réellement reçu de réponse à cette question.

QUESTION – « Pouvez-vous nous décrire votre monde ? »
RÉPONSE – ENDROIT DE CIVILISATION/CULTURE/HISTOIRE. GRANDE PLANÈTE. RICHESSE/RESSOURCES PERMANENTES. ORDRE. POUVOIR. CONNAISSANCE/SAGESSE. DEUX ÉTOILES. TROIS LUNES.
QUESTION – « Quel est l’état de développement de votre civilisation ? »
RÉPONSE – ANCIEN. DES TRILLIONS D’ANNÉES. TOUJOURS. AU-DESSUS DE TOUTES LES AUTRES. PLAN. PROGRAMME. PROGRÈS. GAGNER. BUTS/IDÉES ÉLEVÉS.

J’utilise le nombre « trillions » parce que je suis sûre que l’idée était un nombre plus grand que plusieurs milliards. L’idée de la durée de temps qu’elle m’a communiquée me dépasse. C’est vraiment plus près de l’idée d’infini en terme d’années terrestres.

QUESTION – « Croyez-vous en Dieu ? »
RÉPONSE – NOUS Y PENSONS. C’EST. LE FAIRE CONTINUER. TOUJOURS.

 

Je suis sûre que l’extraterrestre ne comprend pas le concept de « dieu » ou de « pratique religieuse » comme nous le faisons. Je suppose que les gens de sa civilisation sont tous athées. Mon impression a été qu’ils ont une idée d’eux très élevée et qu’ils en sont en fait très fiers !

QUESTION – « Quel type de société avez-vous? »
RÉPONSE – ORDRE. POUVOIR. TOUJOURS L’AVENIR. CONTRÔLE. CROISSANCE.

Ce sont les mots les plus proches que je pouvais utiliser pour décrire l’idée qu’elle se faisait de sa propre société ou civilisation. Son « émotion » en communiquant la réponse à cette question est devenue très intense, très lumineuse et emphatique ! Sa pensée était remplie d’une émotion qui m’a donnée un sentiment de jubilation ou de joie. Mais cela m’a rendue aussi très nerveuse.

QUESTION – « Existe-t-il d’autres formes intelligentes de vie derrière vous dans l’univers ? »
RÉPONSE – PARTOUT. NOUS SOMMES LES PLUS GRANDS. LES PLUS ÉVOLUÉS DE TOUS.

En raison de sa petite stature, je suis sûre qu’elle ne voulait pas dire « les plus grands en taille ». De nouveau, sa « nature » fière se montrait dans le sentiment capté. »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

 

« Le premier entretien a fini ici. Quand les réponses à la première liste de questions furent tapées et données à ceux qui les attendaient, ils étaient tout excités que je puisse faire tout dire à l’extraterrestre !

Ils furent cependant déçus, après avoir lu mes réponses, de ne pouvoir comprendre plus clairement. Ils avaient maintenant une foule de nouvelles questions après la première liste de réponses aux questions posées.

Un officier me dit d’attendre d’autres instructions. J’ai attendu plusieurs heures dans le bureau attenant. Je n’étais pas autorisée à continuer mon entretien avec l’extraterrestre. Mais je fus bien traitée et j’avais la permission de manger, de dormir et d’utiliser les commodités quand je le voulais.

Une nouvelle liste de questions à poser à l’extraterrestre fut enfin rédigée. J’ai cru comprendre que plusieurs autres agents du gouvernement et des officiels de l’armée étaient arrivés à la base pendant ce temps-là. Ils m’ont dit que d’autres personnes assisteraient au prochain entretien pour pouvoir m’inciter à demander de nouveaux détails. En tentant de mener l’entretien avec ces gens dans la pièce, je ne reçus aucune pensée, émotion ou autre communication perceptible de la part de l’extraterrestre. Rien. Il était simplement assis sur sa chaise sans bouger.

Nous quittâmes tous la salle d’interview. L’agent du renseignement se mit à s’agiter. Il m’accusait de mentir ou de falsifier les réponses aux premières questions. J’insistais que mes réponses étaient honnêtes et aussi précises que possible pour moi !

Plus tard ce jour-là, il fut décidé que d’autres personnes essaieraient de poser des questions à l’extraterrestre. Malgré plusieurs tentatives par différents « experts », personne d’autre ne put obtenir de communication de l’extraterrestre.

Plusieurs jours après, une scientifique en recherche parapsychologique fut envoyée à la base par avion pour s’entretenir avec l’extraterrestre. Son nom était Gertrude quelque chose, je ne me souviens plus de son nom de famille. À une autre occasion un indien clairvoyant nommé Krishnamurti [Matilda parle bien de Jiddu Krishnamurti, le philosophe et spiritualiste indien, note d’Hélios] arriva à la base pour tenter de communiquer avec l’extraterrestre. Ni l’un ni l’autre ne réussirent à obtenir une quelconque communication de lui. Je ne pouvais moi non plus communiquer télépathiquement avec aucune de ces personnes, bien qu’il m’ait semblé reconnaître en M. Krishnamurti un gentleman gentil et intelligent.

Il fut finalement décidé que je serai laissée seule avec l’extraterrestre pour voir si je pouvais obtenir des réponses. »

Chapitre deux – mon deuxième entretien

 

« On me demanda pour l’entretien suivant de ne poser qu’une seule question à l’extraterrestre. »

 

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)
TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

 

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 10 juillet 1947
QUESTION – « Pourquoi avez-vous stoppé la communication ? »
RÉPONSE – PAS STOPPÉ. LES AUTRES. INTENTIONS CACHÉES. PEUR SECRÈTE.

L’extraterrestre ne pouvait communiquer avec eux parce qu’ils avaient peur d’elle, ou ne lui faisaient pas confiance. Et il est clair pour moi que l’extraterrestre est très consciente que les gens ont des intentions secrètes envers elle et cachent leurs pensées réelles. Il est également évident pour moi que dans cette affaire, l’extraterrestre n’a pas la moindre peur d’eux, ou de quoi que ce soit ! »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« J’ai bien réfléchi aux mots choisis pour transmettre la signification des pensées de l’extraterrestre avant de les rapporter au sténographe et aux gens qui attendaient anxieusement dans la pièce d’à-côté.

 

Pour ma part, je n’ai jamais ressenti la moindre peur ou appréhension concernant l’extraterrestre. J’étais très curieuse et impatiente d’apprendre tout ce que je pouvais d’elle et sur elle. Pourtant, comme elle, je ne faisais pas trop confiance aux agents ou « autorités » qui contrôlaient mes entretiens. Je n’avais aucune idée de leurs intentions envers moi. Je suis pourtant sûre que les officiers de l’armée étaient très nerveux sur le fait d’avoir entre les mains un vaisseau et son pilote extraterrestre !

À ce moment-là, mon plus grand souci était la manière de comprendre plus clairement les pensées et idées de l’extraterrestre. Je pensais que ça se passait plutôt bien en tant que « récepteur » télépathique, mais pas très bien en tant qu’ « émetteur ».

Je souhaitais désespérément découvrir un meilleur moyen de communiquer avec l’extraterrestre d’une manière qui rendrait possible à la légion d’officiels du gouvernement de le comprendre plus directement, sans avoir à passer par mon interprétation de ses pensées. Je ne me sentais pas trop qualifiée comme interprète, j’étais pourtant la seule personne avec laquelle l’extraterrestre communiquait, il me revenait donc de faire ce travail.

Je prenais de plus en plus conscience que tout ceci était probablement le plus gros événement dans l’histoire de la Terre et que je devrais être fière d’y jouer un rôle. Bien sûr, tout l’incident fut officiellement démenti à l’époque dans la presse et une dissimulation de très grande ampleur par l’armée et le gouvernement en place s’était déjà mise en place.

Je commençais cependant à ressentir la pression de la responsabilité en étant la seule personne sur Terre, autant que je sache, à communiquer avec une forme de vie extraterrestre ! Je pense savoir ce qu’a dû ressentir Colomb en découvrant un « nouveau monde » de la taille d’un continent sur notre petite planète. Mais j’étais sur le point de découvrir un univers inexploré entièrement nouveau !

En attendant les prochaines instructions de mes supérieurs, je retournai dans mes quartiers sous l’escorte de plusieurs soldats lourdement armés. Plusieurs autres hommes habillés de noir m’accompagnaient aussi. Ils étaient toujours là quand je me réveillai le lendemain matin.

Après le petit déjeuner, qui me fut apporté dans mes propres quartiers, ils m’escortèrent pour mon retour au bureau de la base qui servait aux interviews. »

 

 

Chapitre trois – mon troisième entretien

 

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« Le troisième entretien, et tous les suivants réalisés avec l’extraterrestre ont été observés et enregistrés, comme je l’ai mentionné plus haut, par des douzaines d’autres personnes. Ils n’étaient malgré tout pas présents physiquement, une pièce spéciale avait été aménagée avec une vitre sans tain pour que l’entretien puisse être observé de la pièce adjacente, sans perturber l’extraterrestre.

 

L’extraterrestre avait été déplacé dans une pièce récemment construite et était assis sur une chaise ordinaire de salle à manger rembourrée, garnie d’un tissu à fleurs. Je suis sûr que quelqu’un avait été dépêché à la ville pour acheter une chaise dans le magasin de meubles le plus proche. Le corps de l’extraterrestre avait à peu près la taille d’un enfant de cinq ans très mince, la chaise paraissait donc exagérément grande.

Comme son corps n’était pas biologique, l’extraterrestre n’avait besoin d’aucune nourriture, ni d’air ou de chaleur, et semblait ne pas dormir non plus. On ne voyait pas de paupières ni de sourcils au-dessus de ses yeux, elle ne fermait donc pas les yeux. Je pense que personne n’aurait pu dire si elle dormait ou était éveillée quand elle se tenait assise tout droit sur sa chaise. À moins de la voir bouger son corps ou faire un geste avec sa main, on avait du mal à dire si elle était même en vie ou non, sauf si on pouvait capter ses pensées.

J’ai appris finalement que l’extraterrestre ne s’identifiait pas par son corps, mais par sa « personnalité », si je puis dire. Ses compagnons extraterrestres la nommaient « Airl ». C’est le mot le plus proche que je peux utiliser pour décrire le nom à l’aide de l’alphabet anglais. J’ai senti qu’elle préférait qu’on parle d’elle au féminin. Je pense que nous partagions une empathie naturelle féminine et une attitude maternelle envers la vie et l’une envers l’autre. Je suis sûre qu’elle n’était pas à l’aise avec l’attitude combative, agressive qui dominait chez les officiers et agents masculins, chacun d’eux étant plus concernés par leur propre importance et leur pouvoir que par la découverte des secrets de l’univers !

Quand je suis entrée dans la pièce, elle était très contente de me voir. J’ai senti un sentiment très sincère de reconnaissance, de soulagement et une sensation « chaleureuse » de sa part. C’était comme une impatience et une affection platonique qu’on ressent de la part d’un chien ou d’un enfant, avec pourtant un calme et un contrôle réservé. Je dois dire que j’étais surprise de ressentir le même genre d’affection pour l’être extraterrestre, surtout après avoir passé si peu de temps ensemble. J’étais heureuse de pouvoir continuer mes entretiens avec elle malgré toute l’attention portée par le flot de gens du gouvernement et de l’armée qui était arrivé à la base.

 

Voici les réponses à la nouvelle liste de questions : »

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)

TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

 

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 11 juillet 1947

 

« QUESTION – « Pouvez-vous lire les langues terrestres ou les écrire ? »
RÉPONSE – NON.
QUESTION – « Comprenez-vous les nombres et les mathématiques ? »
RÉPONSE – OUI. JE SUIS OFFICIER/PILOTE/INGÉNIEUR.
QUESTION – « Pouvez-vous écrire ou dessiner des symboles ou des dessins que nous pourrions traduire dans notre propre langue ? »
RÉPONSE – INCERTAINE
QUESTION – « Y-a-t-il d’autres signes ou moyens de communication que vous pourriez utiliser pour nous aider à comprendre plus clairement vos pensées ? »
RÉPONSE – NON. »

 

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« J’étais tout à fait sûre que ce n’était pas vrai. Mais j’ai clairement compris que Airl ne désirait pas communiquer par l’écriture ou le dessin ou par un langage des signes. Mon sentiment était qu’elle suivait des ordres, comme tout soldat capturé, de ne pas révéler, même sous la torture , une information qui pourrait servir à l’ennemi. Elle ne pouvait et ne voulait révéler que des informations non-confidentielles, ou personnelles, du style « nom, rang, et numéro de série ».

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)

TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

 

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 11 juillet 1947, 2ème session
QUESTION – « Pouvez-vous nous montrer sur une carte du ciel quelle est l’étoile de votre planète natale ? »
RÉPONSE – NON.

Ce n’est pas parce qu’elle ne connaît pas les directions depuis la Terre jusqu’à sa planète natale. Elle ne voulait pas révéler l’endroit. C’était aussi dû au fait que le système stellaire de sa planète natale n’existe sur aucune carte terrestre. C’est bien trop loin.

 

QUESTION – « Combien de temps faudrait-il à votre peuple pour vous localiser ici ? »
RÉPONSE – INCONNU.
QUESTION – « Combien de temps de voyage faudrait-il à votre peuple pour venir à votre secours ? » RÉPONSE – QUELQUES MINUTES OU HEURES.
QUESTION – « Comment pouvez-vous leur faire comprendre que nous n’avons pas l’intention de vous nuire ? »

RÉPONSE – LES INTENTIONS SONT CLAIRES. VOIR DANS VOTRE ESPRIT/IMAGES/SENTIMENTS
QUESTION – « Si vous n’êtes pas une entité biologique, pourquoi faire référence à vous-même au féminin ? »
RÉPONSE – JE SUIS CRÉATEUR. MÈRE. SOURCE. »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

 

« Il ne m’a fallu que quelques minutes pour poser ces questions. J’ai réalisé que nous pourrions nous retrouver en fâcheuse posture si l’extraterrestre ne voulait pas coopérer, ou révéler une information que l’armée, les agences de renseignement ou les scientifiques penseraient utile pour eux.

J’étais aussi certaine que l’extraterrestre connaissait avec certitude les réelles intentions des gens qui rédigeaient ces questions, car elle pouvait « lire dans leur esprit » aussi facilement qu’elle pouvait lire mes pensées et communiquer avec moi par télépathie. À cause de ces intentions, elle ne voulait et ne pouvait coopérer avec aucun d’eux en aucune façon, quelles que soient les circonstances.

Je suis également sûre que n’étant pas une forme de vie biologique, aucune forme de torture ou de contrainte ne la ferait changer d’avis ! »

 

Chapitre quatre – la barrière de la langue
(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« Après avoir expliqué aux agents du renseignement ce que je pensais être les raisons d’une réponse « sans réponse », il y eut beaucoup d’agitation et d’effervescence. Une discussion très chaude s’ensuivit entre certains officiers du renseignement, les officiels de l’armée, le psychologue et les interprètes linguistes.

 

Ceci se prolongea pendant plusieurs heures. Il fut finalement décidé que je serais autorisée à continuer les entretiens avec l’extraterrestre, à condition que j’obtienne une réponse satisfaisante de sa part à la question suivante : »
(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)

TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

 

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 11 juillet 1947, 3ème session

 

QUESTION – « De quelle assurance ou preuve avez-vous besoin de notre part pour vous sentir suffisamment en sécurité pour répondre à nos questions ? »
RÉPONSE – JUSTE ELLE À PARLER. JUSTE ELLE À ENTENDRE. JUSTE ELLE À POSER QUESTIONS. PAS D’AUTRES. DOIT APPRENDRE/CONNAÎTRE/COMPRENDRE. »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« En sortant de la pièce d’interview pour rapporter la réponse de l’extraterrestre à cette question, je reçus une réception maussade et sceptique de l’assemblée des agents du renseignement et du personnel militaire. Ils ne comprenaient pas ce que l’extraterrestre voulait dire par là.

J’ai admis que je ne comprenais pas vraiment non plus ce qu’elle voulait dire, mais que je faisais de mon mieux pour exprimer ses intentions télépathiques. J’ai dit aux officiels que peut-être le problème de communication avait à voir avec mon incapacité à comprendre assez clairement le langage télépathique de l’extraterrestre pour qu’il donne satisfaction. J’étais si découragée à ce moment-là que j’ai presque eu envie d’abandonner !

Et maintenant il y avait encore plus d’arguments qu’avant ! J’étais sûre d’être démise de ma position, malgré le fait que l’extraterrestre refusait de communiquer avec tous les autres, ou que personne d’autre n’avait réussi à communiquer avec elle.

Par bonheur, un collègue très astucieux nommé John Newble, spécialiste du japonais à la Navy, donna une explication et une solution au problème. Il expliqua que, premièrement, le problème n’avait que peu à voir avec l’incapacité de l’extraterrestre à communiquer. Cela concernait davantage son refus de communiquer avec quelqu’un d’autre que moi. Deuxièmement, pour avoir une communication claire et compréhensible, les deux parties devaient se comprendre et communiquer grâce à un langage commun.

Les mots et symboles d’une langue transmettent des concepts et des significations très précises. Il a dit que les japonais ont beaucoup d’homonymes dans leur langue, ce qui entraîne une grande confusion dans la conversation quotidienne. Ils résolvent ce problème en utilisant des caractères chinois standard pour écrire les significations exactes du mot utilisé. Ce qui le rend intelligible.

Sans une nomenclature définie, la communication n’est pas possible au-delà de la compréhension rudimentaire qui existe entre les hommes et les chiens ou entre deux petits enfants. Le manque d’un vocabulaire commun avec des mots clairement définis que toutes les parties peuvent couramment utiliser, était le facteur limitant dans la communication entre les gens, les groupes ou les nations.

Donc, il suggéra qu’il n’y avait que deux choix. Je devais apprendre à parler le langage de l’extraterrestre ou l’extraterrestre devait apprendre l’anglais. En fait un seul choix était possible : que je persuade Airl d’apprendre l’anglais et que je le lui enseigne avec le guidage d’un spécialiste des langues. Personne ne voyait d’objection à tenter cette approche, car il n’existait aucune autre suggestion.

Le linguiste suggéra que je prenne avec moi plusieurs livres pour enfants, un premier livre de lecture basique et un manuel de grammaire. Le plan était de m’asseoir près de l’extraterrestre et de lui lire à haute voix, tout en suivant avec mon doigt le texte que je lisais pour qu’elle puisse suivre.

La théorie était qu’on pourrait apprendre à lire à l’extraterrestre, comme on apprend à lire à un enfant en associant mots et sons avec le mot écrit, ainsi que les règles fondamentales de grammaire. Ils ont supposé aussi, je pense, que si l’extraterrestre était assez intelligente pour communiquer avec moi par télépathie et traverser la galaxie dans un vaisseau spatial, elle pourrait probablement apprendre à parler une langue aussi rapidement qu’un enfant de 5 ans, ou plus vite !

Je retournai dans la salle d’interview et proposai cette idée à Airl. Elle ne s’opposa pas à apprendre la langue, sans promettre pour autant de répondre aux questions.

Personne n’ayant une meilleure idée, nous fîmes donc comme prévu. »

 Suite >>  Roswell: Une ancienne infirmière de l'US Army Air Force livre son entretien avec un E.T - Suite...

Source: http://contactmondialextraterrestres.hautetfort.com/archive/2014/12/21/roswell-une-ancienne-infirmiere-de-l-us-army-air-force-livre-5518054.html   

Repost 0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 16:28

ob_4dbdab_alien8

Suite >> 

 

 

De quoi aimerais-tu parler, Airl ?" demandai-je.


"Je fais partie de la Force d'Expédition du Domaine dans ce secteur de l'espace depuis plusieurs milliers d'années. Je n'ai cependant pas eu de contact intime avec les êtres de la Terre depuis 5965 avant cette ère. Ce n'est pas ma première fonction d'interagir avec les habitants des planètes au sein du Domaine. Je suis officier, pilote et ingénieur, avec de nombreuses tâches à remplir. Bien que parlant couramment 347 autres langues du Domaine, je n'ai néanmoins pas été exposée à votre langue, l'anglais.


La dernière langue terrestre dans laquelle j'ai conversé était la langue sanskrite des hymnes védiques. À cette époque j'étais membre d'une mission envoyée pour enquêter sur la perte d'une base du Domaine située dans l'Himalaya. Un bataillon entier d'officiers, de pilotes, de personnel de communication et d'administration disparurent et la base a été détruite.


Il y a plusieurs millions d'années j'ai été formée et j'ai servi en tant qu'officier d'investigation, d'évaluation des données et de développement de programmes pour le Domaine. Comme j'avais de l'expérience dans cette technologie, je fus envoyée sur Terre avec une équipe de recherche. L'une de mes tâches impliquait d'interroger la population humaine qui habitait à l'époque la zone voisine. De nombreuses personnes de cette région avaient rapporté des visions de "vimanas" ou de vaisseaux spatiaux dans le secteur.


Après un délai logique pour recueillir des preuves, des témoignages, des observations, ainsi que l'absence de certaines autres preuves, j'ai conduit mon équipe à découvrir qu'il existait toujours des vaisseaux et des installations de "l'Ancien Empire" [par ce terme d'"Ancien Empire", Airl désigne les forces qui tiennent sous contrôle une grande partie de la galaxie et gardent les "IS-BE" terrestres en esclavage par diverses manipulations] dans ce système solaire, dont nous étions complètement ignorants.


Vous et moi étions incapables de communiquer avec votre langue, parce que je n'ai pas personnellement été exposée à votre langue. Maintenant que j'ai parcouru les livres et le matériel que vous m'avez fourni, ces données ont été relayées à notre station spatiale de cette région et traitées par notre officier de communications dans nos ordinateurs. Elles ont été traduites dans ma propre langue et renvoyées vers moi dans un contexte avec lequel je peux penser. J'ai aussi reçu des informations additionnelles de dossiers stockés dans nos ordinateurs concernant la langue anglaise et les enregistrements du Domaine sur la civilisation de la Terre.


Je suis maintenant prête à vous donner certaines informations que je pense être de grande valeur pour vous. Je vous dirai la vérité. Bien que la vérité soit à mettre en rapport avec toute autre vérité, je souhaite partager avec vous, aussi honnêtement et précisément que possible, la vérité telle que je la vois, dans les limites de mon intégrité à moi-même, à ma race et sans violer mes obligations à l'organisation que je sers et que j'ai juré de soutenir et protéger."


"OK", ai-je pensé. "Répondras-tu aux questions de la galerie maintenant ?"


"Non. Je ne répondrai pas aux questions. C'est à toi que je fournirai une information qui je pense sera bénéfique au bien-être des êtres spirituels immortels qui composent l'humanité et qui encouragera la survie de toutes les myriades de formes de vie et de l'environnement terrestre, car c'est une partie de ma mission d'assurer la préservation de la Terre.


Personnellement, c'est ma conviction que tous les êtres conscients sont des êtres spirituels immortels. Ceci inclut les êtres humains. Dans un but de précision et de simplicité, j'utiliserai le terme fabriqué de "IS-BE" [en anglais Immortal Spirituel BEings]. Comme la nature primordiale d'un être immortel est de vivre dans un état intemporel d'existence et la seule raison de son existence est qu'il se décide à être.


Peu importe son état modeste dans la société, chaque IS-BE mérite le respect et d'être traité comme j'aimerais l'être par les autres. Chaque personne sur Terre continue d'être un IS-BE qu'il soit ou non conscient du fait."

[Matilda ayant du mal avec l'idée d'immortalité, Airl lui fait vivre quelques expériences, comme une sortie hors de son corps, pour qu'elle prenne conscience qu'elle n'est pas son corps.]


(SUITE DE LA TRANSCRIPTION DE L'ENTRETIEN)


"Airl me donna les raisons de sa venue sur Terre et de sa présence dans la zone du 509ème Escadron de Bombardiers . Elle avait été envoyée par ses supérieurs pour enquêter sur les explosions d'armes nucléaires qui ont été testées au Nouveau-Mexique. Ses supérieurs lui ont demandé de rassembler des informations sur l'atmosphère, qui pourraient servir à déterminer l'étendue des radiations et la nuisance potentielle qui pourrait être causée à l'environnement. Pendant sa mission, le vaisseau a été touché par une décharge électrique, qui a entraîné une perte de contrôle et le crash.

Le vaisseau spatial est dirigé par des IS-BE qui utilisent des "corps de poupée" tout à fait comme un acteur qui porte un masque et un costume. C'est comme une panoplie avec laquelle fonctionner dans le monde physique. Elle, ainsi que les autres IS-BE de la classe des officiers et leurs supérieurs, habitent ces "corps de poupée" quand ils sont à l’œuvre dans l'espace. Quand ils ne sont pas en service, ils "quittent" le corps et fonctionnent, pensent, communiquent, voyagent et existent sans se servir de corps.

Les corps sont faits de matériaux synthétiques, y compris un système nerveux électrique très sensible, auquel chaque IS-BE s'ajuste ou se "met en phase" avec une longueur d'onde électronique qui correspond exclusivement à la longueur d'onde ou la fréquence émise par chaque IS-BE.

Chaque IS-BE est capable de créer une fréquence d'onde unique qui l'identifie, un peu comme une fréquence de signal radio. Ce qui sert, en partie, comme identification à la manière d'une empreinte digitale. Le corps de poupée agit pour le IS-BE comme un récepteur radio. Il n'y a pas deux fréquences ou deux corps de poupée exactement identiques.

Les corps de chaque membre d'équipage IS-BE sont également en phase et en connexion avec le "système nerveux" construit dans le vaisseau spatial. Le vaisseau est construit de la même manière que le corps de poupée. Il est ajusté spécifiquement à la fréquence de chaque membre d'équipage. Le vaisseau peut donc être dirigé par les "pensées" ou l'énergie émise par le IS-BE. C'est vraiment un système de contrôle très simple et direct. Il n'y a ainsi aucun équipement compliqué de contrôle ou de navigation à bord du vaisseau. Ils fonctionnent comme une extension des IS-BE.

Quand la décharge électrique a touché le vaisseau, elle a entraîné un court-circuit et les a par conséquent "déconnecté" momentanément du contrôle du navire ce qui a provoqué son écrasement.

Airl était et est toujours officier, pilote et ingénieur d'une force expéditionnaire faisant partie d'une civilisation intergalactique qu'il nomme "Le Domaine". Cette civilisation contrôle un vaste nombre de galaxies, d'étoiles, de planètes, de lunes et d'astéroïdes dans une zone de l'espace qui occupe approximativement un quart de l'univers physique tout entier !

La mission continue de son organisation est de "sécuriser, contrôler et étendre le territoire et les ressources du Domaine".

Airl souligna que leurs propres activités étaient très semblables en de nombreuses façons à celles des explorateurs européens qui "découvrirent" et "réclamèrent" le Nouveau Monde pour le St Père, le pape et pour les rois d'Espagne, du Portugal et plus tard de la Hollande, de l'Angleterre, de la France etc.

L’Europe tira bénéfice de la propriété "acquise" sur les indigènes. Cependant, on n'a jamais consulté les indigènes ni demandé leur permission pour faire partie du "domaine" des nations européennes et les soldats et les prêtres qui furent envoyés pour s'emparer du territoire et des richesses l'ont fait pour faire avancer leurs intérêts.

Airl disait qu'elle avait lu dans un livre d'histoire que le roi d'Espagne regrettait le traitement brutal des indigènes par ses soldats. Il redoutait un châtiment des dieux qu'il vénérait, comme il est décrit dans les testaments de la Bible. Il demanda au pape de préparer un acte appelé "La Requête" qui était supposée être lue à chaque indigène nouvellement rencontré.

Le roi espérait que l'acte, qu'il soit ou non accepté par les indigènes, l'absoudrait de toute responsabilité pour le massacre et la mise en esclavage de ces gens. Il se servit de cet acte comme justification pour la confiscation de leurs terres et possessions par les soldats et les prêtres du pape. Le pape semblait apparemment ne pas avoir de sentiment de culpabilité dans l'affaire.

Airl pensait que ce genre d'action était celle d'un lâche et qu'il n'est pas surprenant que le territoire de l'Espagne ait diminué si rapidement. Le roi mourut juste quelques années plus tard et son empire fut intégré à d'autres nations.

Airl disait que ce comportement ne se produit pas dans le Domaine. Ses dirigeants assument la pleine responsabilité des actions du Domaine et qu'ils se dénigreraient en agissant ainsi. Ce n'est pas qu'ils craignent de quelconques dieux ou qu'ils aient un regret pour leurs actes. Cette idée renforce ma suggestion initiale que Airl et son peuple sont probablement athées.

Dans le cas de l'acquisition de la Terre par le Domaine, les dirigeants du Domaine ont choisi de ne pas révéler ouvertement cette intention aux "indigènes" de la Terre jusqu'à ce que le temps vienne où il sera ou non possible que se révéler collera à leurs intérêts. Pour le moment, il n'est pas nécessaire sur un plan stratégique de faire connaître la présence de la Force Expéditionnaire du Domaine à l'humanité. En fait, elle a été jusqu'à présent farouchement cachée pour des raisons qui seront révélées plus tard.

La ceinture d'astéroïdes proche de la Terre est très petite, mais c'est un endroit important pour le Domaine dans cette partie de l'espace. En fait, certains objets de notre système solaire sont très précieux en les utilisant comme des "stations spatiales" à faible gravité. Leur intérêt primordial est constitué par les satellites à faible gravité de ce système solaire, principalement la face de la Lune opposée à la Terre et la ceinture d'astéroïdes, qui était une planète détruite il y a des milliards d'années, et à un degré moindre, Mars et Vénus.

Des structures en dôme synthétisées à partir de gypse ou des bases souterraines protégées par des écrans électromagnétiques sont facilement construites pour abriter les forces du Domaine.

Une fois qu'une zone de l'espace est acquise par le Domaine et devient une partie du territoire sous son contrôle, elle est traitée comme une "propriété" du Domaine. Une station spatiale près de la planète Terre n'est importante que parce qu'elle se situe le long d'une route d'expansion du Domaine vers le centre de la galaxie de la Voie Lactée et au-delà.

Bien sûr, tous ceux du Domaine sont au courant de cela – excepté les habitants de la Terre."

Chapitre sept – une leçon d'Histoire Ancienne


L'enseignement donné à Matilda continue. Les membres de la galerie la pressent de poser des questions spécifiques auxquelles Airl refuse de répondre. Le sujet de l'entretien suivant porte sur une brève histoire de la Terre, de notre système solaire et de l'espace proche, selon la perspective du Domaine.

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L'ENTRETIEN)


TOP SECRET
Transcription officielle de l'US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L'EXTRATERRESTRE, 25 juillet 1947, 1ère session

"Avant de pouvoir comprendre la notion d'histoire, il faut d'abord comprendre la notion de temps. Le temps n'est qu'une mesure arbitraire du mouvement des objets à travers l'espace.

L'espace n'est pas linéaire. Il est déterminé par le point de vue d'un IS-BE quand il regarde un objet. La distance entre l'IS-BE et l'objet vu est appelé "espace".

Les objets, ou masses d'énergie, de l'espace ne se meuvent pas nécessairement selon un mode linéaire. Dans l'univers, les objets tendent à se mouvoir au hasard ou dans un schéma courbe ou cyclique, ou comme déterminés par des règles en accord.

L'histoire n'est pas seulement un enregistrement linéaire d'événements, comme l'insinuent de nombreux auteurs de l'histoire de la Terre, parce que ce n'est pas une corde qu'on peut étirer et marquer comme un instrument de mesure. L'histoire est une observation subjective du mouvement d'objets à travers l'espace, enregistrés selon le point de vue d'un survivant, plutôt que de ceux qui ont succombé.

Les événements se produisent en interaction et simultanément, exactement comme un corps biologique avec le cœur qui pompe le sang, les poumons qui fournissent de l'oxygène aux cellules, se reproduisant à l'aide de l'énergie solaire et des substances chimiques émises par les plantes, pendant que le foie draine en même temps les déchets toxiques du sang et les élimine par la vessie et les intestins.

Toutes ces interactions sont concomitantes et simultanées. Même si le temps court consécutivement, les événements ne se produisent pas dans un courant linéaire indépendant. Pour visionner et comprendre l'histoire ou la réalité du passé, il faut considérer tous les événements comme faisant partir d'un ensemble interactif. Le temps peut aussi être senti comme une vibration qui est uniforme d'un bout à l'autre de l'univers physique tout entier.

Airl expliqua que les IS-BE ont été là avant même le début de l'univers. La raison pour laquelle on les appelle "immortels" est que "l'esprit" ne naît pas et ne peut pas mourir, mais existe avec la perception personnelle de "est – sera". Elle expliqua soigneusement que chaque esprit est différent des autres. Chacun a une identité, un pouvoir, une conscience et une capacité parfaitement uniques.

La différence entre un IS-BE comme Airl et la plupart des IS-BE habitant des corps sur Terre, est que Airl peut entrer et sortir de son corps de "poupée" à volonté. Elle peut percevoir à différents niveaux de la matière. Airl et les autres officiers du Domaine peuvent communiquer par télépathie. Comme un IS-BE n'est pas une entité de l'univers physique, elle n'a pas d'emplacement dans l'espace ou le temps. Un IS-BE est littéralement "immatériel".

Il peut traverser instantanément de grandes distances dans l'espace.

Il peut vivre des sensations, plus intensément qu'un corps biologique, sans l'aide des mécanismes sensoriels physiques. Un IS-BE peut exclure la souffrance de ses perceptions. Airl peut aussi garder son "identité" en mémoire, si je puis dire, remontant des lointaines brumes du temps, depuis des trillions d'années !

Elle dit que la collection de soleils existant dans ce voisinage immédiat de l'univers brûle depuis 200 trillions d'années. L'univers physique est d'un âge infiniment ancien, mais probablement âgé d'au moins quatre billiards d'années depuis ses tous débuts.

Le temps est un facteur difficile à mesurer car il dépend de la mémoire subjective des IS-BE ou des groupes d'IS-BE et il n'y a pas eu d'enregistrement uniforme des événements de l'univers physique depuis ses débuts. Comme sur Terre, il y a de nombreux systèmes différents pour mesurer le temps, définis par diverses cultures, qui utilisent des cycles de mouvement, et des points d'origine pour établir un âge et une durée.

L'univers physique lui-même est formé par la convergence et l'amalgame de nombreux autres univers individuels, chacun d'eux ayant été créés par un IS-BE ou un groupe d'IS-BE. La collision de ces univers illusoires les a mélangé et fondu et ils se sont solidifiés pour former un univers créé mutuellement. Comme il est admis que l'énergie et les formes peuvent être créés, mais non détruites, ce processus de création a continué pour former un univers en perpétuelle expansion de proportions matérielles presque infinies.

Avant la formation de l'univers physique il s'est passé une vaste période durant laquelle les univers n'étaient pas solides, mais totalement illusoires. On pourrait dire que l'univers était un univers d'illusions magiques faits pour apparaître et disparaître au gré d'un magicien. Dans chaque cas, le "magicien" était un ou plusieurs IS-BE. De nombreux IS-BE sur Terre peuvent encore retrouver de vagues images de cette période. Les contes de magie, de sorcellerie et d'enchantement, les contes de fée et la mythologie parlent de ces choses, bien qu'en termes très grossiers.

Chaque IS-BE est entré dans l'univers physique quand il a perdu son propre univers "natal". C'est à dire quand l'univers natal du IS-BE a été anéanti par l'univers physique, ou que le IS-BE s'est joint à d'autres IS-BE pour créer ou conquérir un univers physique.

Sur Terre, la possibilité de déterminer quand un IS-BE est entré dans l'univers physique est difficile pour deux raisons :

  1. la mémoire des IS-BE sur Terre a été effacée, et
  2. l'arrivée des IS-BE ou leur invasion de l'univers physique s'est passé à différentes époques, il y a 60 trillions d'années et d'autres il y a seulement 3 trillions d'années. De temps à autre et en peu de temps, quelques millions d'années, une zone ou une planète sera reprise par un autre groupe d'IS-BE pénétrant dans ce secteur.

Ils captureront parfois d'autres IS-BE pour en faire des esclaves. Ils seront forcés à habiter des corps pour jouer des rôles subalternes, ou du travail manuel – particulièrement l'extraction de minerais sur des planètes à forte gravité, comme la Terre.

Airl dit qu'elle a été membre de la Force Expéditionnaire du Domaine pendant plus de 625 millions d'années, quand elle est devenue pilote pour une mission de surveillance biologique qui incluait des visites occasionnelles à la Terre. Elle se souvient de toute sa carrière là-bas et de très longtemps avant cela.

Elle m'a dit que les scientifiques terrestres n'ont pas de système précis de mesure pour jauger l'âge de la matière. Ils supposent que puisque certains types de matériaux semblent se détériorer plutôt rapidement, comme la matière organique ou celle à base de carbone, il y a une détérioration de la matière. Mesurer l'âge d'une pierre, en se basant sur l'âge du bois ou de l'os n'est pas précis.

C'est une erreur fondamentale. En fait, la matière ne se détériore pas. Elle ne peut être détruite. La matière peut être altérée dans sa forme, mais elle n'est jamais vraiment détruite.

Le Domaine a mené une surveillance périodique des galaxies dans ce secteur de l'univers depuis le développement des technologies de voyage dans l'espace, il y a 80 trillions d'années environ. Un passage en revue des changements d'aspect de la Terre révèle que les chaînes de montagne s'élèvent et descendent, les continents changent d'emplacement, les pôles de la planète se déplacent, les calottes glaciaires vont et viennent, des océans apparaissent et disparaissent, rivières, vallées et canyons évoluent. Dans tous les cas, la matière est la même. C'est toujours le même sable.

Toute forme et substance est faite du même matériau basique, qui ne se détériore jamais.


(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)


("J'ai un mal fou à tenter d'imaginer le degré d'avancement qu'a pu atteindre une civilisation, sur le plan technologique et mental, après des trillions d'années ! Il n'y a qu'à penser à l'avancement de notre pays aujourd'hui en seulement 150 ans.")


(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L'INTERVIEW)

"Airl me décrivit les capacités d'un officier IS-BE du Domaine et m'en démontra une en contactant – télépathiquement – un officier en communication du Domaine qui est en station dans la ceinture d'astéroïdes.

La ceinture d'astéroïdes se compose de milliers de morceaux brisés d'une planète qui existait autrefois entre Mars et Jupiter. Elle sert de point de lancement de faible gravité pour le départ de voyages spatiaux vers le centre de notre galaxie.

Elle demanda à ce que cet officier consulte une information stockée dans les "dossiers" du Domaine, à propos de l'histoire de la Terre. Elle demanda à l'officier en communication "d'alimenter" Airl avec cette information. Ce qu'il fit immédiatement. En se basant sur les informations stockées dans les dossiers du Domaine, Airl put me donner une brève vue d'ensemble ou "leçon d'histoire".

4ème et dernière partie ci-dessous

"La véritable histoire de la Terre est très bizarre. Elle est tellement dénuée de sens qu'elle apparaît improbable au Terrien qui tente de l'étudier. Il y manque une myriade d'informations vitales. On y a arbitrairement introduit des quantités d'anachronismes et de mythologies. La nature instable de la Terre elle-même recouvre, noie, mélange et détruit les preuves physiques au fur et à mesure de ses cycles.

Ces facteurs, associés à une amnésie et à des suggestions post-hypnotiques, à de fausses apparences et à une manipulation secrète rend la reconstitution des origines factuelles des civilisations terrestres et leur histoire virtuellement indéchiffrables. Tout chercheur, même brillant, est condamné à s'enliser dans un bourbier de suppositions peu concluantes, d'hypothèses impraticables et de perpétuels mystères.

Comme le Domaine ne souffre pas de ces afflictions, ayant l'avantage de la mémoire, de la longévité et d'un point de vue extérieur, j'ajouterai quelques clarifications à votre connaissance fragmentaire de l'histoire terrestre.

Voici certaines dates et événements non mentionnés dans les livres d'histoire de la Terre. Ces dates sont importantes car elles fournissent des informations sur les influences sur Terre de "l'Ancien Empire" et du Domaine.


 

Bien qu'ayant assisté au cours des centaines d'années précédentes à plusieurs réunions d'information organisées par notre personnel de mission sur l'historique général de la Terre, je me baserai principalement sur des données d'archives capturées après notre invasion du quartier général planétaire de l'Ancien Empire. La Force Expéditionnaire du Domaine a suivi depuis cette époque la progression générale des événements terrestres.


Comme je l'ai mentionné, le Domaine a choisi dans certains cas d'intervenir dans certaines affaires terrestres pour assurer un succès à long terme de nos plans d'expansion. Bien qu'en soi le Domaine ne prête pas un intérêt à la Terre ni à la population d'IS-BE de cette planète, nous assurer que les ressources de la Terre ne sont pas détruites ou dénaturées sert nos intérêts. À cet effet, certains officiers du Domaine ont été envoyés de temps à autre sur Terre en mission de reconnaissance pour rassembler des informations.


Les dates et événements à suivre ont été cependant extrapolés à partir des renseignements accumulés dans les dossiers du Domaine – tout du moins ceux qui me sont accessibles grâce au centre de communication de la station spatiale.


– 208.000


Établissement de l'Ancien Empire, dont le quartier général était situé près d'une étoile de la constellation de la Grande Ourse de cette galaxie. La force d'invasion de l'Ancien Empire avait conquis quelque temps avant la zone avec des armes nucléaires.

Après diminution de la radioactivité et avoir achevé une remise en état, il y eut l'immigration d'êtres d'une autre galaxie dans celle-ci. Ces êtres mirent sur pied une société qui dura jusqu'à il y a environ 10.000 ans quand elle fut supplantée par le Domaine.


La civilisation terrestre en est venue très récemment à ressembler à cette civilisation, maintenant qu'elle est tombée hors de son contrôle immédiat. Je veux parler en particulier de l'apparence et de la technologie des transports comme les avions, les trains, les navires, les automobiles, et ce que vous considérez comme "moderne" ou "futuriste" dans l'architecture, qui imite l'aspect des édifices des grandes cités de l'Ancien Empire.


Avant – 75.000


Les archives du Domaine contiennent très peu d'informations sur les civilisations des masses terrestres continentales de l'Atlantide et de la Lémurie, sauf pour noter qu'elles ont coexisté sur Terre à plus ou moins la même époque. Il semble que les deux civilisations aient été fondées par les survivants de cultures interplanétaires qui avaient fui leurs systèmes planétaires natals pour échapper à une persécution politique ou religieuse.

Le Domaine sait qu'un décret de longue date de l'Ancien Empire interdit la colonisation de planètes sans autorisation. Il est donc possible que leur destruction ait été causée par des forces policières ou militaires qui ont pourchassé les colons criminels et les ont détruit. Bien que cela semble une supposition, aucune preuve concluante n'existe qui explique la destruction complète et la disparition de deux civilisations entières.

Une autre possibilité est qu'une éruption volcanique sous-marine massive dans la région du lac Toba à Sumatra et du Mont Krakatoa à Java ait entraîné la destruction de la Lémurie. Les vagues géantes causées par l'éruption ont submergé toutes les masses terrestres, y compris les plus hauts sommets. Les survivants de la destruction, les lémuriens, sont les ancêtres primitifs des chinois. L'Australie et les régions océaniques du nord étaient le centre de la civilisation lémurienne qui est à l'origine des races orientales. Les deux civilisations possédaient l'électronique et des technologies aérospatiales.

Il semblerait que l'éruption volcanique ait rejeté une masse tellement énorme de roche en fusion que le vide qui en a résulté sous la croûte terrestre a entraîné l'effondrement de grandes zones de masses terrestres sous les océans. Les régions continentales occupées par les deux civilisations ont été recouvertes de matériaux volcaniques et ensuite submergées, ne laissant que très peu de preuves de leur existence en dehors des légendes parlant d'un déluge mondial qu'on retrouve dans toutes les cultures de la Terre, et des survivants qui sont à l'origine des races et cultures orientales.

Ce type d'explosion volcanique colossale emplit la stratosphère de gaz toxiques qui sont charriés tout autour de la planète. Les suites de ces éruptions volcaniques peuvent facilement être à l'origine de pluies qui durent "40 jours et 40 nuits" en raison de la pollution atmosphérique et d'une longue période pendant laquelle les rayons solaires sont réfléchis vers l'espace, engendrant un refroidissement mondial. Un tel événement peut certainement causer une ère glaciaire, des extinctions de formes de vie et de nombreux autres changements à long terme durant des milliers d'années.

 

Ce type d'explosion volcanique colossale emplit la stratosphère de gaz toxiques qui sont charriés tout autour de la planète. Les suites de ces éruptions volcaniques peuvent facilement être à l'origine de pluies qui durent "40 jours et 40 nuits" en raison de la pollution atmosphérique et d'une longue période pendant laquelle les rayons solaires sont réfléchis vers l'espace, engendrant un refroidissement mondial. Un tel événement peut certainement causer une ère glaciaire, des extinctions de formes de vie et de nombreux autres changements à long terme durant des milliers d'années.

En raison des innombrables types d'événements cataclysmiques mondiaux survenant naturellement, la planète Terre n'est pas un lieu d'habitation adapté à des IS-BE. Par ailleurs il y a eu d'occasionnels cataclysmes mondiaux engendrés par les IS-BE comme celui qui a détruit les dinosaures il y a plus de 70 millions d'années. Cette destruction a été causée par une guerre intergalactique durant laquelle la Terre et de nombreuses autres lunes et planètes voisines furent bombardées par des armes atomiques. Les explosions atomiques ont entraîné des retombées atmosphériques très semblables à celles des éruptions volcaniques. La plupart des planètes de ce secteur de la galaxie sont depuis des déserts inhabitables.

La Terre est indésirable pour de nombreuses autres raisons : gravité élevée et atmosphère dense, inondations, séismes, volcans, déplacement des pôles, dérive des continents, impact de météores, changements climatiques et atmosphériques, pour n'en citer que quelques-unes.

Quel genre de civilisation durable pourrait développer une culture sophistiquée dans un tel environnement ?

De plus, la Terre est la petite planète d'une "étoile en bordure" de la galaxie. Ce qui rend la Terre très isolée géographiquement de civilisations planétaires plus concentrées qui existent vers le centre de la galaxie. Ces faits évidents font que la Terre n'est adaptée qu'à un usage zoologique ou botanique ou qu'à son rôle actuel de prison – mais pas pour grand-chose d'autre.

Avant – 30.000

La Terre a commencé a servir de "dépotoir" et de prison pour les IS-BE qui étaient jugés "intouchables", c'est à dire des criminels et des non-conformistes. Des IS-BE ont été capturés, emprisonnés dans des pièges électroniques et transportés vers la Terre de divers points de l'Ancien Empire. Des "stations d'amnésie" souterraines ont été installées sur Mars, et sur Terre dans les monts Rwenzori [à la frontière de l'Ouganda et de la RDC] en Afrique, au Portugal et dans les steppes de la Mongolie.

Ces centres de surveillance électronique créent des écrans de force conçus pour détecter et capturer des IS-BE quand l'IS-BE quitte son corps à la mort. Les IS-BE subissent un lavage de cerveau à l'aide d'une puissante force électronique dans le but de maintenir la population terrestre dans un état de perpétuelle amnésie. D'autres contrôles de population sont installés à l'aide de mécanismes électroniques de contrôle de la pensée à longue portée. Ces stations sont toujours en service et elles sont extrêmement difficiles à attaquer ou à détruire, même pour le Domaine, qui ne maintiendra pas ultérieurement de force militaire importante dans cette zone.

Les civilisations des pyramides ont été créées intentionnellement sur Terre en tant que système de prison des IS-BE.

Une pyramide est supposée être un symbole de "sagesse". Cependant, la "sagesse" de l'Ancien Empire sur la planète Terre est prévue pour fonctionner en tant que "piège" amnésique élaboré, constitué par les notions de MASSE, CONCEPT et MYSTÈRE. Elles sont contraires aux qualités d'un être spirituel immortel qui n'a pas de masse ou de concept. Un IS-BE n'existe que parce qu'il pense qu'il existe.

MASSE : représente l'univers physique, incluant des objets comme les étoiles, les planètes, les gaz, les liquides, les particules d'énergie et les tasses à thé. Les pyramides étaient de très très massifs objets, comme l'étaient toutes les structures créées par l'Ancien Empire. Des objets lourds, massifs, denses, solides créent une illusion d'éternité. Les cadavres enveloppés de linges, imprégnés de résine, placés dans des cercueils dorés décorés de gravures et mis en terre avec leurs possessions terrestres parmi des symboles codés, créent une illusion de vie éternelle. Les symboles denses et lourds de l'univers matériel sont pourtant l'exact opposé d'un IS-BE. Un IS-BE n'a ni masse ni âge. Les objets ne durent pas éternellement. Un IS-BE "existe" éternellement.

CONCEPT : De faux concepts empêchent de connaître la vérité. Les cultures des pyramides de la Terre sont une illusion fabriquée. Elles ne sont rien de plus que de "fausses civilisations" arrangées par la mystérieuse secte de la Fraternité du Serpent. De faux concepts ont été inventés pour créer l'illusion d'une fausse société pour renforcer davantage le mécanisme d'amnésie parmi les résidents du système carcéral de la Terre.

MYSTÈRE : il est construit sur des mensonges et des demi-vérités. Les mensonges entraînent la durabilité parce qu'ils altèrent les faits que constituent les dates exactes, les lieux et les événements. Quand la vérité est connue, le mensonge ne persiste plus. Si l'exacte vérité est révélée, ce n'est plus un mystère.

Toutes les civilisations des pyramides de la Terre ont été soigneusement fabriquées grâce à des couches superposées de mensonges, habilement assaisonnés de quelques vérités. Le prêtre de la secte de l'Ancien Empire mélangeait des mathématiques sophistiquées et une technologie futuriste, à des métaphores théâtrales et du symbolisme. Tout ceci n'est qu'une complète fabrication de vérité, dont l'aspect esthétique et le mystère servent d'amorçage.

Les rituels compliqués, les alignements astronomiques, les rites secrets, les monuments massifs, les merveilles architecturales, les hiéroglyphes artistiquement restitués et les "dieux" mi-homme, mi-animaux ont été conçus pour créer un insoluble mystère pour la population IS-BE en prison sur Terre. Le mystère détourne l'attention de la vérité sur le fait que les IS-BE ont été capturés, rendus amnésiques et emprisonnés sur une planète très éloignée de leur patrie.

La vérité est que chaque IS-BE sur Terre est venu d'un autre système planétaire. Aucune personne sur Terre n'est native de cette planète. Les êtres humains n'ont pas "évolué" sur Terre.

La société égyptienne du passé était gouvernée par les administrateurs de prison ou les prêtres, qui à leur tour manipulaient le pharaon, contrôlaient le trésor et gardaient en esclavage la population des résidents, tant physiquement que spirituellement. Dans les temps modernes, les prêtres ont changé, mais la fonction est la même. Aujourd'hui cependant, les prêtres sont également des prisonniers.

Le mystère renforce les murs de la prison. L'Ancien Empire craignaient que les IS-BE de la Terre puissent retrouver la mémoire. À cet effet, l'une des fonctions premières des prêtres de l'Ancien Empire est d'empêcher les IS-BE de se rappeler qui ils sont vraiment, comment ils sont arrivés sur Terre, d'où ils viennent.

Les gestionnaires du système carcéral de l'Ancien Empire, et leurs supérieurs, ne veulent pas que les IS-BE se souviennent de qui les a assassinés, capturés, qui leur a volé toutes leurs possessions, les a envoyés sur Terre, les a rendus amnésiques et les a condamnés à un emprisonnement éternel !

Imaginez ce qui pourrait se passer si tous les habitants de la prison se rappelaient soudain qu'ils ont le droit à la liberté ! Et s'ils réalisaient tout d'un coup qu'ils ont été emprisonnés à tort et qu'ils se soulèvent comme un seul homme contre leurs gardiens ?

L'Ancien Empire a peur de révéler quoi que ce soit qui évoque la civilisation des planètes natales des résidents. Une apparence physique, un élément de costume, un symbole, un navire spatial, un appareillage d'électronique avancé, ou tout autre vestige de la civilisation de la planète natale pourrait "rappeler" quelque chose et raviver la mémoire.

Des technologies sophistiquées de piégeage et d'esclavage, développées sur des millions d'années dans l'Ancien Empire, ont été appliquées sur les IS-BE avec l'intention de créer une fausse façade de prison. Ces façades ont été installées sur la totalité de la Terre, toutes en même temps. Chaque élément est une partie parfaitement intégrée du système carcéral.

Ce qui comprend une religion de double discours incompréhensible. Toutes les civilisations de pyramides l'utilisent comme un mécanisme de contrôle pour garder la population en esclavage, par la force, la peur et l'ignorance. Le fouillis indéchiffrable d'information inutiles, de dessins géométriques, de calculs mathématiques, d'alignements astronomiques fait partie d'une fausse spiritualité basée sur des objets matériels plutôt que sur des esprits immortels, pour embrouiller et désorienter les IS-BE de la Terre.

Quand le corps d'une personne mourrait, on l'enterrait avec ses possessions terrestres, y compris son ancien corps drapé dans du tissu, pour alimenter son "âme" ou "Ka" après la mort. Un IS-BE ne "possède" pas une telle âme. Un IS-BE est une âme.

Sur la planète natale de l'IS-BE, ses possessions matérielles ne sont pas perdues, volées ou oubliées quand l'être est mort ou a quitté son corps. L'IS-BE pouvait revenir et réclamer ce qu'il possède. Si l'IS-BE est amnésique, il ne se souviendra pas qu'il possédait quelque chose. Donc, les gouvernements, les compagnies d'assurance, les banquiers, les membres de la famille et autres vautours peuvent récupérer tout ce que possède le décédé sans crainte de représailles de sa part.

La seule raison de ces faux concepts est d'instiller l'idée que l'IS-BE n'est pas un esprit, mais un objet matériel ! C'est un mensonge. C'est un piège.

D'innombrables gens ont passé des heures interminables à tenter d'assembler les pièces du puzzle égyptien et d'autres civilisations de l'Ancien Empire. Ce sont des puzzles faits de pièces qui ne s'emboîtent pas.

Quel est le mystère de l’Égypte et des autres cultures de pyramides ? Mystère !

 

 

 

Source: http://contactmondialextraterrestres.hautetfort.com/archive/2014/12/21/roswell-une-ancienne-infirmiere-de-l-us-army-air-force-livre-5518054.html

- - - - - - - - - - - - - - - -

Voir également: Présence E.T. ce que l'on vous cache encore - Réveillez vous! la révélation arrive...

 

Cristalain.

Repost 0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 15:28

Dans vos assiettes : des animaux gavés aux antibiotiques ?

Des animaux gavés aux antibiotiques pour accélérer leur croissance, et voilà des bactéries résistantes qui se retrouvent dans nos assiettes. Elles génèrent des affections parfois mortelles, qui représentent un coût élevé pour le système de santé. Mais la surconsommation d’antibiotiques représente un gain de productivité pour l’industrie agroalimentaire, qui, aux États-Unis, se réjouit de la récente décision de l’Agence de l’alimentation d’autoriser leur utilisation massive dans l’élevage.

La consommation d’antibiotiques prescrits par les médecins n’est rien comparée à la quantité ingérée via l’alimentation. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la moitié des antibiotiques produits dans le monde sont destinés aux animaux. Un chiffre qui s’élève à 80 % aux États-Unis ! Un rapport de l’Agence de l’alimentation états-unienne (Food and Drug Administration, FDA) estime que les animaux d’élevage y consomment 13 000 tonnes d’antibiotiques par an [1] ! Cette surconsommation favorise le développement de bactéries résistantes, qui peuvent se retrouver dans nos assiettes en cas de cuisson insuffisante. Des chercheurs ont par ailleurs montré que les antibiotiques ne sont pas seulement présents dans la viande, mais aussi dans les céréales ou les légumes cultivés sur des sols fertilisés avec du fumier de bétail.

Une étude publiée par la revue médicale Clinical Infectious Diseases en 2011 révèle ainsi que la moitié de la viande de bœuf, de poulet, de porc et de dinde vendue dans les grandes surfaces aux États-Unis contient des germes résistants aux antibiotiques (le staphylocoque SARM). En août dernier, 16 000 tonnes de dinde contaminée à la salmonelle – résistante aux médicaments – ont été rappelées par le géant agroalimentaire Cargill ! Bilan : un mort et une centaine de malades.

La France détient le record de résistance aux antibiotiques

La résistance aux antibiotiques se développe. « Chaque année, 100 000 Américains meurent d’une infection bactérienne contractée à l’hôpital, et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. 70 % de ces infections sont résistantes aux traitements ordinairement utilisés », estime la députée démocrate Louise Slaughter [2], interrogée par The Guardian. La France détient le record de résistance aux antibiotiques en Europe : 50 % pour la pénicilline et 28 % pour la méticilline [3]. L’Union européenne a réagi en 2006, interdisant la consommation d’antibiotiques pour augmenter la croissance des animaux. En France, plus de 1 000 tonnes d’antibiotiques sont pourtant encore consommées chaque année dans l’élevage. Une étude de l’Agence nationale du médicament vétérinaire évalue la présence d’antibiotiques à 67,7 mg par kg de viande produite. Elle rappelle aussi que les « antibiotiques récents sont généralement plus actifs et nécessitent l’administration d’une quantité plus faible ». L’Allemagne n’est pas en reste, avec ses poulets industriels gavés aux « antibios ».

Malgré cet inquiétant constat, aux États-Unis, l’Agence de l’alimentation (Food and Drug Administration, FDA) vient d’opérer un revirement « consternant ». Fin décembre, elle est revenue sur une promesse – datant des années 1970 ! – de contrôler l’usage de deux des antibiotiques les plus utilisés : pénicillines et tétracyclines. Les producteurs pourront continuer d’en gaver leurs animaux. La FDA préfère, à la place, concentrer ses efforts sur « le potentiel de réforme volontaire » de la part des agriculteurs… Cette décision – publiée discrètement dans le registre fédéral (Journal officiel) à la veille de Noël – « ne doit pas être interprétée comme le signe que la FDA n’a plus de préoccupations sanitaires » sur le sujet, se sent-elle obligée de préciser. Un sympathique « cadeau de Noël de la FDA aux fermes industrielles », ironisent certains commentateurs.

20 milliards de dollars par an pour le système de santé

Cette surconsommation d’antibiotiques a aussi un coût : le SARM (staphylocoque résistant à la méticilline) est responsable du décès de 19 000 personnes chaque année aux États-Unis, et entraîne 7 millions de visites chez le médecin ou aux urgences, estime Maryn McKenna, journaliste spécialisée en santé publique : « Chaque fois qu’une personne contracte le SARM à l’hôpital, les coûts de santé sont multipliés par quatre. La résistance aux antibiotiques est un énorme poids pour la santé publique dans notre société. » Un coût estimé à 20 milliards de dollars par an pour le système de santé états-unien.

Mais le lobby de l’agroalimentaire mène aussi la bataille des chiffres : pour la Fédération états-unienne de la dinde, les antibiotiques permettent de diminuer d’un tiers le coût de production [4]. Les antibiotiques diminuent le temps de croissance, et sont nécessaires pour que les animaux supportent de vivre entassés par milliers dans les porcheries et les poulaillers. Sans antibiotiques, il faudrait plus d’infrastructures agricoles. Et 175 000 tonnes de nourriture en plus, rien que pour l’industrie de la dinde aux États-Unis, affirment les professionnels du secteur.

Des arguments qui semblent avoir convaincu la FDA, qui repousse toute décision pour réguler la consommation d’antibiotiques. Sans doute – en cette période électorale – pour éviter un financement massif par le lobby agroalimentaire de la campagne républicaine. En janvier, sous le feu des critiques, la FDA annonce cependant qu’elle va limiter à partir d’avril l’utilisation d’une catégorie d’antibiotiques, les céphalosporines, pour les bovins, les porcs ou les volailles. Bonne opération de communication : les médias reprennent en chœur cette décision, pointant les efforts de la FDA pour « limiter l’usage des antibiotiques ». Mais, oublient-ils de préciser, les céphalosporines ne représentent que 0,5 % des antibiotiques utilisés dans l’élevage. Pas de quoi rassurer les consommateurs. Ni résoudre ce grave problème sanitaire.

Agnès Rousseaux

Photo : CC John Donges

Notes

[1] En 2000, l’Institut de santé animale, représentant des fabricants de médicaments vétérinaires, estimait la consommation d’antibiotiques dans l’élevage à 8 000 tonnes par an aux États-Unis.

[2] Auteure d’un texte législatif sur l’antibio-résistance : « Preservation of Antibiotics for Medical Treatment Act ».

[3] Respectivement utilisées contre le pneumocoque et le staphylocoque doré, les principales bactéries à l’origine des infections nosocomiales. Source : Rapport parlementaire, Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé, déposé le 22 juin 2006.

[4] « Today at retail outlets here in the D.C. market, a conventionally raised turkey costs $1.29 per pound. A similar whole turkey that was produced without antibiotics costs $2.29 per pound. With the average consumer purchasing a 15 pound whole turkey, that would mean there would be $15 tacked on to their grocery bill. », Michael Rybolt, National Turkey Federation, audition au sous-comité sur l’élevage de la Chambre des représentants.

Repost 0
Published by Cristalain - dans Santé - bien être
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 00:36

Je suis St germain Votre venue dans cet univers n'est pas le fruit du hasard mais bien le fruit d'une volonté divine supérieure dans des plans de conscience qui vous sont inconnus et, je devrais dire, qui nous sont inconnus aussi. Nous n'avons pas de réponse à toute les questions, notre foi est celle de Savoir Vraiment que tout est perfection en votre monde, que celui qui veut être guidé le sera et que celui qui veut se perdre se perdra. En fait, nous intervenons en ces temps pour préparer le changement que vous avez impulsé car, le moment de l'accouchement d'un nouveau monde est tout aussi particulier que l'accouchement d'un enfant. Celà reste un évènement merveilleux mais risqué car c'est une période de choix qui génère en quelques sorte "un nouveau monde". Nous les guides de lumières, pour avoir passé le voiles de l'illusion, nous invitons la planète à changer ses règles de conduite. Effectivement, vous aurez bien compris que l'homme court à sa perte et celle de la planète s'il ne décide pas de modifier ces comportements et ces pensées compulsives dirigés vers l'ego et toutes les tensions que vous acceptez ou infligé vous même. Votre vérité se trouve à la croisé des chemins, dans l'équilibre entre le monde formel et le monde informel. Tourner vous chaque jour un peu plus vers votre divinité. Celà jusqu'à ce que l'équilibre soit parfait et que vous compreniez que vous n'êtes pas seul dans l'expérience unique que vous vivez tous. Votre divine présence I AM est là, présente à vos cotés pour aider et servir le maitre en devenir/// en re-venir devrais je dire. Ainsi, les conseils précédemment posés par Sylah mérite d'être suivi si vous désirez accéder à ce nouveau monde auquel vous avez droit. La méditation, la paix, le pardon, l'acceptation ne sont que des jalons bien inoffensifs sur le chemin de votre retour. La Source a décider de bénir les pas de ceux qui veulent avancer vers eux même. Pour les autres et , par la loi du libre arbitre, il continueront a vivre et "subir" les anciennes règles. Préparer vous à l'incroyable car les miracles deviendront votre quotidien. Je suis celui qui, de part mon incarnation, mes incarnations, est à même de comprendre vos difficultés de compréhension et votre désir d'en savoir plus sur le "comment" mais, en vérité, savoir le "comment" est l'ancienne voie. VIVRE le "comment", être observateur, est la nouvelle voie. Sachez que vous êtes conduis par un Père aimant, faites lui confiance et observer alors le monde changer sous vos yeux. Soyez fier d'être cette part unique de l'univers qui respire l'air divin de sa propre transformation. Bénis soit la Source et Bénis soyez vous.

Je suis St germain
 

Votre venue dans cet univers n'est pas le fruit du hasard mais bien le fruit d'une volonté divine supérieure dans des plans de conscience qui vous sont inconnus et, je devrais dire, qui nous sont inconnus aussi.
Nous n'avons pas de réponse à toute les questions, notre foi est celle de Savoir Vraiment que tout est perfection en votre monde, que celui qui veut être guidé le sera et que celui qui veut se perdre se perdra.

En fait, nous intervenons en ces temps pour préparer le changement que vous avez impulsé car, le moment de l'accouchement d'un nouveau monde est tout aussi particulier que l'accouchement d'un enfant. Celà reste un évènement merveilleux mais risqué car c'est une période de choix qui génère en quelques sorte "un nouveau monde".
Nous les guides de lumières, pour avoir passé le voiles de l'illusion, nous invitons la planète à changer ses règles de conduite. Effectivement, vous aurez bien compris que l'homme court à sa perte et celle de la planète s'il ne décide pas de modifier ces comportements et ces pensées compulsives dirigés vers l'ego et toutes les tensions que vous acceptez ou infligé vous même.
Votre vérité se trouve à la croisé des chemins, dans l'équilibre entre le monde formel et le monde informel. Tourner vous chaque jour un peu plus vers votre divinité. Celà jusqu'à ce que l'équilibre soit parfait et que vous compreniez que vous n'êtes pas seul dans l'expérience unique que vous vivez tous. Votre divine présence I AM est là, présente à vos cotés pour aider et servir le maitre en devenir/// en re-venir devrais je dire.
Ainsi, les conseils précédemment posés par Sylah mérite d'être suivi si vous désirez accéder à ce nouveau monde auquel vous avez droit. La méditation, la paix, le pardon, l'acceptation ne sont que des jalons bien inoffensifs sur le chemin de votre retour. La Source a décider de bénir les pas de ceux qui veulent avancer vers eux même. Pour les autres et , par la loi du libre arbitre, il continueront a vivre et "subir" les anciennes règles. Préparer vous à l'incroyable car les miracles deviendront votre quotidien.
Je suis celui qui, de part mon incarnation, mes incarnations, est à même de comprendre vos difficultés de compréhension et votre désir d'en savoir plus sur le "comment" mais, en vérité, savoir le "comment" est l'ancienne voie. VIVRE le "comment", être observateur, est la nouvelle voie. Sachez que vous êtes conduis par un Père aimant, faites lui confiance et observer alors le monde changer sous vos yeux.
Soyez fier d'être cette part unique de l'univers qui respire l'air divin de sa propre transformation. Bénis soit la Source et Bénis soyez vous.

Repost 0
Published by Cristalain - dans Spiritualité
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 19:13

dyn00810.jpg

Le Voile de l'illusion

Nous vous saluons avec grand Amour, chers frères de la Terre. En ce jour, nous allons vous parler d'une difficulté récurrente qui arrive aux humains. Cette difficulté a trait à leur façon d'appréhender la vie, non pas uniquement la vie terrestre, la vie d'expériences multiples destinées à votre évolution, mais la VIE la Grande Vie, celle dont nous vous avons déjà parlé récemment dans un précédent message.

Nous souhaitons revenir sur le sujet car la plupart d'entre vous ne voient de la Vie que la partie fort, fort limitée qu'est la vie terrestre. Or, cette vie, comme vous le savez, est une infime partie de la Grande Vie que vous vivez régulièrement au travers de vos êtres divins, vos âmes.

Vos âmes vivent une expansion de Vie, d'évènements dont vous n'avez aucune notion car vous êtes enveloppés par ce que nous appelons le "voile de l'illusion".

Ce "voile de l'illusion" vous donne l'impression que la Vie est uniquement celle que vous vivez dans le matérialisme terrestre. Or ce "voile de l'illusion" est destiné à être déchiré comme Maître Jésus, notre Frère, avait déchiré le voile du temple au moment de sa crucifixion. Le voile du temple déchiré à ce moment là signifiait : "déchirez le voile de l'illusion qui est en vous et regardez la Vie telle qu'elle est, la vie réelle qui ne peut être réellement vécue qu'au travers de la compréhension de DIEU EN VOUS, UNIQUEMENT EN VOUS."

Au moment où le voile du temple fut déchiré, Maître Jésus, notre Frère bienaimé, vous a offert le moyen , la capacité de comprendre que vivre la Vraie Vie est tout simplement de déchirer le "voile de l'illusion" qui obscurcit et cache le sens véritable et la réalité de la Vie.

Chers frères terrestres, nous vous parlons encore et encore de la compréhension de la Vie en vous car les énergies de la Terre s'accentuant, il va vous être demandé de vivre la vie terrestre d'une autre manière que celle que vous vivez actuellement c'est à dire d'associer votre vie terrestre à la vie spirituelle. Vous n'allez pas pouvoir échapper à cela. Les évènements survenant sur la Terre et allant s'amplifiant vont vous pousser à vous rencontrer plus profondément, à vous poser des questions sur ce qu'il y a de l'autre côté du passage de la mort terrestre à la renaissance dans "l'autre monde".

Mais, "l'autre monde" n'est absolument pas séparé de votre vie terrestre, de ce côté de la Vie. La Grande Vie vous demande d'évoluer. La Grande Vie vous demande de vous reconnecter à Dieu, notre Créateur qui est Lui-Même L'Essence de la Grande Vie.

Vous rencontrer au plus profond de votre être, c'est rencontrer la Grande Vie, c'est rencontrer Dieu notre Père à tous, c'est vivre Sa Vie, Sa Lumière qui ne sont pas séparées de vous.

La vie terrestre n'est qu'un infime passage, nous dirions même un voyage initiatique destiné à vous faire vivre une immense pièce de théâtre avec des jeux de rôles différents destinés à vous permettre de comprendre ce qui a besoin en vous et pour votre évolution d'être affiné et amélioré. Chaque âme incarnée a besoin pour permettre à son Âme Mère, à son Âme Lumière de grandir dans la Pure Lumière du Père Créateur, de mieux comprendre la Paix, la Sérénité au travers de la Compassion, de l'aide, de la compréhension, de l'échange, du respect de chaque chose etc..... C'est cette expérience terrestre qui va permettre votre évolution, l'évolution de votre âme, de l'Âme Mère, Âme Lumière ; votre expérience terrestre ne s'arrête pas là car au travers de l'évolution des Âmes Lumière c'est l'Amour du Créateur, de Dieu notre Père à tous, qui va s'amplifier afin de lui permettre de créer toujours plus..... toujours plus. La Création est infinie, elle n'a pas de fin.

Même si sur la Terre et dans quelques univers les énergies d'Amour ne sont pas toujours de nature fort lumineuse et élevée, le Créateur reçoit toujours de l'Amour en quantité suffisante pour Lui permettre de continuer à créer et à faire s'expanser les univers.

Mais, nous revenons au "voile de l'illusion" qui est encore en vous, du moins dans une grande partie d'entre vous. Bien des humains ne comprennent pas que la vie terrestre est un minuscule passage, voyage initiatique, dans votre Grande Vie. Il est donc important de vous poser les questions suivantes :

- Qui suis-je ?

- Quelle est mon origine la plus élevée, non pas au niveau terrestre, mais au niveau de l'Univers, au niveau spirituel ?

- Pourquoi est-ce que je vis cette vie terrestre ? que m'apporte-t-elle ? quelle en est son sens ?

- Qu'y a-t-il après la "mort" terrestre ?

- Qui est mon âme ?

La liste des questions n'est pas exhaustive, il y en a encore un grand nombre que vous pouvez vous poser suivant vos ressentis.

C'est au travers de ces questions, de ce regard profond que vous allez poser sur vous, que, progressivement, vous allez comparer vie terrestre et Grande Vie. Progressivement vous allez vous poser de plus en plus de questions et c'est au fur à mesure que les questions viendront que le "voile de l'illusion" va se déchirer pour vous faire comprendre que la Grande Vie, la Belle et Lumineuse Vie est en vous, au plus profond de vous dans votre être divin, votre âme que vous êtes. La vie terrestre, vie initiatique d'évolution, n'est là que pour vous le faire comprendre. Mais pour cela il est important de vouloir prendre le temps de se poser les questions, les bonnes questions.

Parfois cela pourra vous être fastidieux de ressentir une sensation de compréhension mais de ne pas savoir l'exprimer. N'abandonnez pas votre recherche à ce moment là car les réponses viendront au moment où vous vous y attendrez le moins. Cela pourra se faire grâce à une parole ou une phrase que vous entendrez, cela pourra se faire grâce à un livre que vous aurez lu et qui apportera le déclic de la compréhension. Ainsi, progressivement, le "voile de l'illusion" se déchirera et comme souhaitait le faire comprendre notre Frère aimé, Maître Jésus, vous saurez que Dieu est en vous, qu'Il est votre Vie et que vous ne pouvez pas en être séparés.

Chers frères de la Terre, nous souhaitons de plus en plus vous voir vous pencher sur votre être intérieur qui est le merveilleux temple de l'Amour du Père Créateur notre Dieu Universel. Plus vous le rencontrerez, plus le "voile de l'illusion" se déchirera et ne vous cachera plus la réalité de LA VIE, LA GRANDE VIE, LA VIE SPIRITURELLE que vous êtes tous, absolument tous, venus faire évoluer en venant vivre l'expérience initiatique terrestre.

Nous vous accompagnons avec Grand Amour, chers frères de la Terre. Notre Lumière vous accompagne afin d'éclairer votre Vie non seulement terrestre mais aussi pour amplifier votre Véritable Lumière qui scintille au plus profond de vous au sein de votre Âme Lumière.

Nous vous aimons.

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu'il n'y ait aucune modification de son contenu
-qu'il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site "le site cristal mariandi.com" que le nom de Marie-Josée Andichou soit mentionné

 

Source: http://www.le-site-cristal-mariandi.com/index.php/messages/42-messages-par-annee/messages-2014/368-le-voile-de-l-illusion

Repost 0
Published by Cristalain - dans Spiritualité
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 06:08

Ashtar3-with-hand-star-169x250

Ashtar, transmis par Kara-Alia

Vous allez savoir, percevoir, enfants de cette Terre, que le plus important, en ce moment est à l’intérieur de soi, autour de soi et à chaque instant, d’œuvrer en lien avec la Paix. La paix à l’intérieur de vous, la paix à l’extérieur. Nous avons souvent dit, votre serviteur Ashtar ou d’autres, peu importe, que vous êtes co-responsables, non seulement de votre évolution, bien entendu, de celle de votre Terre également. Or il y a en beaucoup d’endroits le feu. L’élément du feu qui déborde dans le cœur, dans la pensée de beaucoup. Pouvez-vous, pouvons-nous ensemble œuvrer à la transformation de ce feu brûlant, de ce volcan, des énergies violentes de pensées d’une grande partie de cette humanité ?

Vous pensez bien, enfants de cette Terre, que si nous posons la question, si nous vous posons cette question, c’est que la réponse est « oui ». Bien entendu, vous aussi, à certains moments, vous avez à l’intérieur de vous des bouillonnements, des interrogations, des doutes, des tristesses, ou bien également des sentiments parfois plus violents que vous n’aimeriez. Il ne s’agit pas, vous le pensez bien de condamner : de vous condamner ou de condamner. Parce que la condamnation ne fait qu’envenimer, ne fait qu’augmenter les choses et ne participe pas, ni à l’évolution de la Conscience de cette Terre, ni bien entendu à votre évolution. Lorsque vous voyez, lorsque vous entendez, lorsque vous sentez quelque chose qui se met à flamber à l’intérieur de votre Terre, à l’intérieur de vous, autour de vous, entrez en lien avec la partie la plus sacrée, la plus lumineuse de vous. Ainsi, vous enlèverez de votre pensée que vous ne pouvez pas amenuiser les choses. Beaucoup d’entre vous ne regardent pas, ne regardent plus les médias.

Ce que nous conseillons, enfants de cette Terre, ce n’est pas de fermer les yeux. Il ne s’agit pas de devenir aveugle ou sourd. C’est l’inverse, au contraire. Cela peut vous étonner, mais si vous voulez transformer les choses, c’est-à-dire leur donner une autre forme, c’est à partir de la forme visible, de la forme tangible que vous pouvez accéder à la transcendance, à la trans-formation. Ce qui éteint le feu, ce qui éteint le feu pervers, ce qui éteint le feu décalé, ce n’est pas la peur. La peur ne fait qu’augmenter ce feu-là. A l’intérieur de la matière, vous savez que l’élément du feu s’éteint avec l’eau. Mais à l’intérieur de vous, et vous le savez aussi, ce sont les émotions. Alors, vous aussi il vous faut de temps en temps calmer vos eaux et les rendre tranquilles. En fait nous n’allons pas vous conseiller d’éteindre le feu qui s’allume à l’intérieur de votre Terre par l’eau des émotions. Il ne s’agit pas de les apaiser de cette manière, mais simplement d’émettre des pensées d’Amour. Beaucoup se disent à l’intérieur d’eux qu’il faut combattre cette violence. Il ne s’agit pas de la combattre. Combattre la violence, mes amis, c’est la renforcer. Alors, au contraire, prenez-la à l’intérieur de vous et puis œuvrez à la trans-former, que cette violence devienne une boule d’Amour que vous nourrissez à l’intérieur de vous. Parce que, qu’est-ce c’est ? Ce que vous nommez « violence » à l’intérieur de votre Terre, est une énergie. Une énergie qui ne se connaît pas, qui ne sait pas qui elle est, qui ne sait pas ce qu’il y a derrière, derrière cette souffrance profonde qui engendre la violence. Bien sûr il y a à l’intérieur de votre Terre, et, nous n’insisterons pas, certaines Consciences prises sous des énergies qui ne sont pas de lumière. Certains êtres se laissent impacter à l’intérieur de cela. Mais, vous, et d’autres, ne vous laissez pas impacter par cela. Œuvrez à la transformation de votre Conscience. Oeuvrez à l’apaisement de la Conscience de votre Terre. Allégez-vous de plus en plus, sans quitter bien sûr le plan de cette Terre. Et, utilisez une formidable énergie que vous oubliez souvent, qui est une clé : la clé de la lumière infinie, la clé donnée à partir de l’Esprit du Père-Mère et qui s’appelle le Pardon. C’est cette énergie, c’est cet Amour, ce Pardon que nous vous invitons à chaque instant à poser à l’intérieur de cette Terre, à dispenser autour de ceux et de celles qui ne savent pas, qui ne savent plus où ils en sont.

Les choses bougent à l’intérieur de votre Terre. Et, beaucoup d’entre-vous sont bousculés sans le savoir, ou même sans en avoir pleinement conscience. Vous-même à certains moments sentez ces bousculement, ces basculements à l’intérieur de vous, ces énergies nouvelles, mais qui lorsqu’elles arrivent peuvent produire, contrairement à ce que vous auriez pensé, des difficultés : difficultés de stabilité, difficultés justement de garder la Paix à tout instant en vous. Alors, il ne s’agit pas non plus, de ne pas reconnaître cela, enfants de cette Terre. Il s’agit tout au contraire de le reconnaître et de vous reconnaître avec cela, dans l’intériorité de votre lumière et de votre cœur, et de vous aimer, vous, avec cela. De vous aimer dans les moments où vous ne savez plus, où vous n’êtes plus, où vous doutez. Le Maître Jésus a conseillé à tous de pardonner, de pardonner encore, afin de purifier, afin de laisser l’espace ouvert pour recevoir le plus haut niveau de la lumière et de vous-même. C’est-à-dire votre divinité, c’est-à-dire votre Etre réel. Beaucoup d’entre vous, en cette Terre ne savent plus exactement qui ils sont, ne savent plus « où ils vont », comme vous dites, ne savez plus qui être, ne savent plus quoi être, ne savent quel est le chemin, quels sont les chemins.

Vous avez l’habitude, vous avez eu l’habitude, pendant tellement de temps, enfants de cette Terre, fils et filles au cœur de la Lumière, vous avez eu tellement l’habitude de vous déchirer, de vous laisser être déchiré entre ce que vous nommez « le passé », ce que vous nommez « le futur », en oubliant qui vous êtes dans le présent du présent. Or, c’est ce présent-là, ce présent réel, ce présent qui est l’Existence même, qui est la flamme de la Lumière réelle et de votre réalité. C’est ce présent-là que nous vous invitons à accueillir en enlevant les peurs, les doutes, en acceptant qu’effectivement, en ce moment pour beaucoup, certain repères soient en apparence enlevés. Mais qu’est-ce qui est enlevé ?

Ce qui est enlevé, en apparence de votre Terre, de l’intérieur de votre mental, de l’intérieur de votre personnalité aussi, ce sont les illusions, ce sont les faux-semblants, ce sont les manques d’intégrité. Nous ne disons, et votre serviteur ne dit pas que vous, qui êtes ici, manquez de cela. Mais regardez, regardez en vous à chaque instant. Où êtes-vous, qui êtes-vous, que désirez-vous et qu’est-ce qui est à l’intérieur de vous, premier ? C’est cela que ces « temps », comme vous les appelez, vous invitent, enfants de cette Terre, à regarder. Parce que, c’est en acceptant cela, en acceptant que de temps en temps, vous n’ayez pas de réponse, comme vous dites, ou que vous n’ayez pas la réponse qui vous satisfasse que vous allez avancer vers le chemin qui est le vôtre. Parce que le chemin c’est vous. Cela a été dit de nombreuses fois, cela a été dit et repris par celui-ci, par celui-là, par le Maître Jésus, par d’autres avec d’autres mots, peu importe. Aujourd’hui l’humanité est sur le chemin du retour, du retour à elle-même, du retour à sa propre lumière, évidemment, enfants de cette Terre et fils et filles au cœur de la Lumière, cela ne peut se passer sans qu’il n’y ai quelque bousculement. N’y accordez pas une importance trop importante. Regardez les choses pour les transformer. Regardez les choses pour les porter, comme l’a fait le Maître Jésus et comme le font d’autres, comme nous le faisons aussi, pour les porter, là au milieu de votre cœur et les mettre dans la lumière infinie de la Lumière au-delà des lumières.

Votre monde est un monde limité, or il vous faut, et, vous le savez à l’intérieur de votre être, il vous faut aller au-delà de cette limitation.. Bien sûr vous ne comprenez pas toujours ce qui se joue et, vous dites : « mais que se passe-t-il ? L’on nous dit que la lumière arrive sur cette Terre et que voyons-nous ? Nous voyons l’inverse, nous entendons l’inverse. Nous-mêmes, en nous, parfois, nous voyons aussi l’inverse. » Cette Lumière, lorsqu’elle arrive, elle éclaire ce qui n’est pas éclairé. Elle éclaire ce qui était resté dans l’ombre. Elle éclaire tout ombre non reconnue, à l’intérieur de chacun et de chacune et à l’intérieur de tous. L’un d’entre nous, dirait « c’est de l’Amour gelé » qui ne demande qu’à être dégelé. Or, tous, enfants de cette Terre, au sein de la Lumière, avec vous, avec nous, et dans les espaces les plus « hauts », dans les Fraternités de Lumière les plus « hautes », vous êtes attendus, vous êtes aimés, et vous ne le savez plus, ou vous l’oubliez. Ne l’oubliez pas !

N’oubliez pas que vous êtes enfants créatures et créateurs de cette Lumière. N’oubliez pas que vous avez, qu’il vous a été donné en héritage la Lumière au-delà de la lumière et le manteau posé sur vos épaules. Alors oeuvrez, alors oeuvrez en appelant ce manteau, en le visualisant, en le désirant, en l’aimant, en l’étant : « Je suis. Je suis la Lumière infinie, je suis la Lumière au-delà des lumières dans la Maison de Père-Mère, dans la Maison de la Source ». Il y a disait le Maître Jésus : « de nombreuses demeures dans la Maison de mon Père ». Alors ne cherchez pas si vous avez la vôtre, puisqu’elle est là, puisque vous êtes vous-même cette demeure du Père, non, et de l’Esprit, et vous êtes l’Esprit. Cela n’a pas été donné à quelques uns, cela est offert pour tous : pour tous ceux qui disent « oui », à ce qu’ils sont. Qui disent « oui » à ce « Je suis », à ce « Je suis qui je suis », à ce « Je suis ce que je suis », dans l’illimité de moi-même au sein du sein du Sein, dans l’infinité de l’illimité. Mais, il est vrai que votre pensée humaine, que votre cerveau humain a bien du mal à comprendre ce qu’est l’Illimité au-delà de l’illimité, puisque vous êtes dans une forme structurée, structurelle limitée. Et pourtant, c’est cela, enfants de cette Terre qu’il est essentiel de comprendre et d’accueillir, d’ouvrir les chaînes de pensée à cette possibilité, même si vous ne réalisez pas encore exactement ce que cela implique, ce que cela ouvre, ce que cela œuvre. Mais, vous êtes ces multiples à l’intérieur de l’Un et l’Un à l’intérieur des multiples.

Et, c’est à partir de cette unité dans votre multiplicité, facettes aimées de l’Amour du Père-Mère que vous pouvez œuvrer. C’est à partir de cet endroit que vous pouvez pardonner et redonner le don de la divinité à vous-même et à tous. C’est ce don-là qui est la guérison suprême, qui est la Paix suprême offerte à votre Terre. Et c’est cela que nous, nous invitons, vous et nous, à œuvrer. Dès que vous voyez quelque chose, qui à l’intérieur de votre Terre est mal bâti, dès que vous voyez une justesse, dès que vous voyez une désespérance, dès que vous voyez une souffrance, dès que vous voyez une guerre, dès que vous voyez un conflit entre ceci, entre cela ou un conflit avec vous-même, ouvrez le chemin, ouvrez le cœur de votre cœur à l’Unité première à l’intérieur du cœur de l’Ancien des Jours, à l’intérieur du cœur du Père-Mère, et de l’Esprit au nom de tous les espaces, au nom de tous les univers, au nom de toutes les Fraternités de Haute Lumière. Ouvrez l’espace de votre cœur à la descente de ces royaumes à l’intérieur de vous, et posez-les, visualisez-les se présentant dans la couronne Amour au-dessus de votre Terre, au-dessus de la couronne de tous. Au-dessus même de ceux qui ne vous paraissent pas prêts à la recevoir. Qu’en savez-vous ?

Nous la posons régulièrement autour et au-dessus de vous, cette couronne, cette royauté lumière de votre être divin. Vous la sentez, vous ne la sentez pas. Elle est là. Alors quelques instants, justement, nous allons renforcer sa présence, ici, à l’intérieur de cet endroit, de cet espace, au-dessus de chacun d’entre vous, pour que vous receviez ,pour que vous ressentiez cette royauté. Non pas la royauté de votre personnalité, mais la royauté de votre divinité, proposée, donnée par le cœur du Père-Mère et de l’Esprit qui est vous. Montez, agrandissez le cœur, agrandissez votre être en votre Conscience. Là, au-dessus du septième de vos vortex. Sentez la présence du huitième et puis du neuvième. Ainsi, vous, vous élargissez, vous grandissez, vous, vous alignez, comme vous dites, entre « ciels pluriel » et terre, et vous dépassez la matrice limitée de votre pensée, de vos émotions, de votre personnalité, afin de recevoir, afin de sentir qui vous êtes dans ce « je suis » infini de votre Etre infini. Laissez cette couronne se poser tout doucement au niveau du neuvième. Parce que bien sûr, les sept, les sept vortex habituels ne sont que le début du chemin. Le chemin se prolonge et se prolonge. Alors sentez-la cette couronne octroyée par le Père-Mère et par l’Esprit. C’est la couronne de votre divinité, de la royauté lumière, c’est le partage infini de l’Amour dont vous n’avez encore parfois aucune idée. Et c’est la couronne que vous-même pourrez poser, le jour et le moment venu sur ceux qui viendront pour vous la demander. Parce que vous co participerez et vous co participez déjà à l’évolution de cette humanité, avec qui vous êtes, et comme vous êtes, en vous acceptant, sans condition.

Laissez-vous, vous expanser, sentez cela vibrer, sentez le rayonnement de cette couronne quelques instants. Dans la vision du Père-Mère c’est la participation à sa Lumière, c’est le dépôt de son Amour en l’espace de la Source elle-même. C’est l’union à cet Ancien des Jours. C’est l’union à Celui qui a tous les noms et qui connaît le vôtre, qui connaît celui de chacun. Vous aussi, vous les connaissez vos noms, parce qu’ils sont faits de pure lumière. Et vous êtes tous ses noms, toutes ses facettes. Et, c’est en étant cela que vous pouvez poser la Paix, la laisser descendre à l’intérieur de vous. Parce que c’est une Paix éclairée. Ce n’est pas la paix de la personnalité qui tremble lorsque quelque chose ne va pas. Cette paix-là elle ne dure pas. C’est la Paix au-delà de la paix qui prend tout à l’intérieur de soi, qui prend tout à l’intérieur de son cœur, au sein de toutes les matrices et bien au-delà de votre univers. Univers qui est en train de s’ouvrir, qui doit s’ouvrir à sa propre infinité, infinitude. Univers qui doit cesser de se penser dans cette finitude. Univers qui est un pâle reflet des univers réels, des mondes au-delà des mondes. Tous, toutes, vous avez la connaissance de tout cela. Connaissance intrinsèque. Vous êtes nés et re-nés encore à l’intérieur de cela. C’est cela dont vous devez vous souvenir dans le présent du présent, dans l’instant de l’instant, au-delà de vos déchirures entre le passé, le futur. Entre l’avenir que vous essayez, pour beaucoup d’entre vous, de limiter encore. Que vous essayez d’imaginer à partir de votre cerveau, sans laisser l’Amour de cette royauté divine œuvrer à l’intérieur de vous et autour de vous.

Cette couronne de royauté de lumière, nous allons ensemble la rendre visible, la déposer autour de votre Terre, qui elle aussi, attend son couronnement dans la Lumière au-delà de la lumière. Parce qu’elle sait qu’elle avance vers tout cela. Elle aimerait emmener les enfants que vous êtes tous, à son propre couronnement. Un couronnement visible, un couronnement qui apparaîtra comme un feu d’artifice, lien dans l’éclat du cœur de tous. Elle monte en sa lumière pour cela, pour vous emmener à ce couronnement le vôtre et le sien. Mais, ayez d’abord la conscience de l’existence de cette royauté que vous êtes dans le « Je suis ce que je suis », dans le royaume réel et de toute éternité, du Père-Mère et de l’Esprit de son Amour. Il y a bien longtemps, bien au-delà de votre temps, de celui que vous appelez « votre temps », il y a des éons et des éons, les Consciences étaient conscientes de cela. Et puis certains l’ont refusé, et ce que vous nommez « la chute » a été produite. Mais aujourd’hui, les Consciences remontent à la conscience de cela et, vous avez tous votre rôle à jouer. Vous qui êtes ici, et d’autres de par le monde à l’intérieur de votre Terre. Imaginez-vous, que vous formez ensemble, tous, tous ceux qui se re,ndent conscients de cela, des ponts de lumière, des points de vibration. Vous illuminez, vous enluminez les grilles magnétiques, les grilles cristallines, les grilles solaires, toutes les grilles de votre Terre et bien au-delà. Vous n’imaginez pas de quelle manière les choses se répondent, de quelle manière les chemins au-delà des chemins se croisent. Vos scientifiques, certains du moins, commencent à le découvrir.

Il y a des chemins de dimensions en dimensions. Non, mes amis, il n’y a jamais eu de vide. A l’intérieur de vous il y a ces chemins. Vous êtes tous, la croisée de vos propres chemins, et, tout ce qui est en vous est aussi à l’extérieur : vibrations, formes au-delà de la forme et forme unique, et formes multiples. La remontée se fait pas à pas, étape par étape, mais il est essentiel que vous ayez la vision ultime du but ultime, qui est de rentrer à l’intérieur de votre Maison au sein de la Source qui est la vôtre, qui est la nôtre, qui est le cœur de tous dans l’unité de l’un et du multiple. C’est cela le couronnement de votre divinité, le couronnement de la couronne du Royaume des royaumes, dans le cœur battant de la Source.

Si vous voulez apaiser actuellement ce qui se trouve à l’intérieur de votre Terre et dans vos cœurs, c’est à ce niveau-là, dans le plan de la divinité à l’intérieur des Univers qu’il vous faut œuvrer au-delà des apparences, et pourtant, en étant conscient de ce qui apparaît, sans le renier. Surtout pas en le reniant. Mais, en le voyant comme un signe de l’œuvre, comme un signe nécessaire de l’Amour qui se pose en vous et autour de vous, qui vient parfois bousculer, afin que vous oeuvriez avec le plus pur de l’Amour, de la Paix ineffable. De la Paix qui étend le cœur des mondes. Sentez cela, distribuez-le dans l’intention la plus pure et la plus haute, autour de votre Terre, autour de vous, autour de chacun d’entre vous, et autour de tous.

Voyez-le, voyez cette Paix descendre sous la forme que vous désirez. Votre humanité représente souvent cette Paix sous la forme d’une colombe. Cette colombe-là revient, elle est en train de revenir. Laissez-la se poser : colombe rayonnante, colombe couronnée, elle aussi, au-dessus de votre Terre. Et, laissez-la vous donner tout son Amour au niveau du huitième et du neuvième, au-delà de la couronne au-dessus de votre tête, afin que vous soyez vous aussi, ces instruments de paix, ces instruments de cœur, dans la divinité de votre royauté lumière octroyée par Celui qui est. Faites le tour de votre Terre. Allez laisser la colombe s’envoler et se poser où son Amour vous envoie. Ne choisissez pas, mais laissez-vous voler avec elle, couronné de cette Paix, de cette royauté de la Lumière, avec qui vous êtes, comme vous êtes en cet instant. Et n’ayez aucun doute, surtout pas de doute.

Maintenant, pour compléter ce travail, pour compléter cette œuvre, allez regarder à l’intérieur de vous ce qui a besoin d’être pardonné, parce que c’est aussi de cette manière que vous allez stabiliser ce qui a besoin d’être aimé, ce que vous n’aimez pas, ce que vous rejetez. Allez regarder en vous ce qui vous perturbe, les émotions que vous aimeriez parfois ne pas avoir et demandez que se pose le manteau de lumière de l’Amour du Père-Mère, la guérison suprême, la guérison infinie de son Amour et du vôtre, pour que ce qui n’était pas encore suffisamment éclairé encore peut-être le soit. Oui, le Pardon et la Paix vont ensemble. L’on ne peut acquérir une Paix durable si l’on n’ouvre pas la porte, de soi-même avec cette clé qui se nomme le Pardon, parce que c’est la restauration. Le Maître Jésus est venu restaurer, et ceux qui l’on suivi ont été les premiers à ne rien comprendre, et pourtant il a posé cette clé afin de nettoyer votre Terre, afin de nettoyer ce qui devait être nettoyé, afin d’ouvrir le chemin du retour dans le Sein des seins, dans la Maison aux nombreuses demeures, dans la Maison de son Père. « Je vous laisse ma Paix, je vous donne ma Paix ». Souvenez-vous. Mais cette Paix ne peut être donnée que si vous prenez dans votre cœur la clé qu’il a offert : ce Pardon.

« Par le don de la divinité, je vous restaure ». Etant restaurés, vous êtes cette Paix, et vous pouvez, vous aussi la transmettre. Alors chaque jour, chaque instant, chaque présent du présent, dès que vous sentez, pour une raison, pour une autre que vous, vous condamnez ou que vous condamnez ceci, cela, reprenez cette clé, et dites-vous : « je transmets au monde, je transmets à moi-même le pardon du Père-Mère, le pardon de cette divinité, ainsi j’ouvre la porte à la Paix ». A la flamme haute et claire, à ce feu qui lui, ne brûle pas, à cet élan du cœur, parce qu’il éclaire tout et il éclaire tous. Eclairons encore quelques instants cette Terre, cette Conscience Gaïa-Urantia qui vous accueille.

Offrez-vous à elle. Offrez-vous à la lumière, sans restriction dans cette Paix, que nous-mêmes nous posons à l’intérieur de tous, et bien sûr de chacun de vous.

Je vous salue, enfants au cœur de l’Amour. Nous vous aimons.

Vous pouvez reproduire ce texte en respectant son intégralité et en citant le nom de Kara-Alia et le site : http://la.source.stellaire.over-blog.com

© 2014, Recherche et transmission par Michel / Arcturius
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Source: http://www.arcturius.org/chroniques/la-paix-et-le-pardon/

Repost 0
Published by Cristalain - dans Spiritualité
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 00:29

meditation.jpg

changement vibratoire

Connaître n’est pas savoir, c’est en expérimentant la Connaissance que tu vas obtenir le Savoir qui est L’État de Conscience…

Question à Pastor : Il est dit, que la mise en éveil d’une nouvelle énergie et le changement de cycle causeraient des dommages aux humains qui ne seraient pas prêts à les supporter. Vous avez parlé de morts silencieuses, de suicides par la drogue et l’alcool, ce qui se passe actuellement d’ailleurs. Pouvez-vous nous conseiller pour travailler sur nous-mêmes, pour que nous puissions passer ce cap, être utiles aux autres, et leur faire comprendre, sans les choquer, de ce qui arrive, et surtout, d’être à même de les aider ?

Il ne faut pas que ces paroles vous fassent penser à une fin du monde, ou à un bouleversement tel, que la souffrance va prédominer sur la joie d’entrer dans un nouveau cycle.

En fait, qui va mourir, qui va souffrir ?

Je ne veux pas dire qu’il y aura un choix entre le bon et le mauvais, comme cela a déjà été dit. Cela ne sera pas aussi sectaire. Naturellement, il ne faut pas voir non plus cela avec les yeux embués de la fleur bleue en se disant : « Si tout le monde est gentil nous entrerons gaiement sous l’arche de gloire de la nouvelle Jérusalem et tout ira bien. », comme il ne faut pas voir non plus toutes les horreurs auxquelles s’attendent les hommes et leur esprit.

Pour savoir ce qui va se passer, il suffit simplement de regarder ce que vous êtes maintenant.

Regardez ce que vous êtes, et lorsque je dis « vous », je parle naturellement aux hommes qui peuplent la terre entière, regardez ce que vous êtes, ce que vous faites, ce que vous pensez, ce que vous dites, et regardez ce qu’il est écrit dans l’évangile et tous les autres livres sacrés, sur ce que doit être l’homme en tant qu’être parfait. La différence de ce que vous êtes et ce que vous devez devenir, nécessite tout ce changement dont on parle.

En fait, de quel changement s’agit-il ?

Dans un premier stade, il s’agit simplement d’un changement vibratoire. Étant donné que toute la création est en fait une alchimie, une composition méthodique et précise de choses, qui séparées ne donneraient rien, mais du fait qu’elles soient combinées, leurs dynamiques engagent aussi bien la vie, que le besoin d’évoluer. Alors, toute cette alchimie a des stades, et passe par des zones. C’est ce que l’on peut appeler les cycles si vous préférez.

Oublions l’homme préhistorique, du temps de Jésus Christ, du moyen âge, prenons l’homme tel qu’il est maintenant.

Ce qui doit se passer maintenant, c’est un changement vibratoire.L’énergie est de l’intelligence et l’intelligence est de l’énergie. Vous, en tant qu’âme, vous êtes de l’énergie, et rien d’autre que de l’énergie. Mais le fait même d’être cette énergie vous permet d’avoir une intelligence.

C’est pour cela que chaque fois qu’une humanité entre dans un nouveau cycle, ou qu’une nouvelle humanité est à modifier, ce qui est à codifier, à surveiller, à faire évoluer, c’est le taux vibratoire des hommes qui la composent, et dans la mesure où nous pouvons changer votre vibration, nous pourrons aussi changer l’intelligence que vous manifestez.

Certains pourront penser qu’il y a manipulation, et que finalement, Dieu et les petits amis du cosmos s’amusent bien avec l’humanité. Il ne s’agit pas d’un jeu, mais d’un échange.

Pourquoi est-il capital de faire changer votre taux vibratoire ?

Si vous voulez avoir un champ de conscience chaque fois plus grand, plus ouvert, capable d’entendement cosmique, il faut que votre taux vibratoire augmente en conséquence. C’est pour cela que sont arrivés les yogis et les ascètes. C’était un moyen de faire augmenter le taux vibratoire du corps physique, ensuite du corps éthérique, et par là même, d’avoir la dynamique nécessaire pour que l’intelligence puisse entrer dans l’entendement cosmique.

À moins qu’un individu ne dispose d’une gamme vibratoire suffisamment grande, son intelligence reste mince. Si vous aviez les appareils pour mesurer le taux vibratoire d’un individu, il serait très facile de mesurer sa capacité spirituelle, sa capacité à être ou ne pas être civilisé. Mais naturellement, il ne faudrait pas engendrer, ensuite, un nouveau racisme, le racisme vibratoire par exemple. N’est-ce pas ?

Pourquoi est-ce que j’insiste toujours sur l’énergie ?

L’homme doit se rendre compte, exactement, de ce qu’il est pour savoir où travailler, où situer ses efforts. Lorsque Jésus est venu, ainsi que les prophètes, les Maîtres et les autres initiés, pourquoi ont-ils dit : hommes il vous faut être bons, il vous faut aimer ?

Était-ce simplement pour que vous soyez les bons enfants du seigneur ? Non, mais c’était un moyen pour faire augmenter votre taux vibratoire.

Quel rapport entre la charité, et le taux vibratoire de votre corps éthérique ?

Il y a une différence et une liaison en même temps. Ce qui se passe, sur le plan du mental et sur le plan du caractère, émet une vibration, vous le savez très bien. L’énergie suit la pensée, l’énergie suit le geste. Donc un individu en train d’agir à l’encontre de certains principes cosmiques, à l’encontre de ses frères, à l’encontre de l’harmonie, de l’ordre, de l’immortalité et de l’éternité, est un être en train de saturer ses corps subtils avec des négations qui le torpillent et qui un jour, l’entraîneront, jusqu’au bas des enfers.

Le châtiment de Dieu, celui que tout le monde craint et qui va venir, n’est pas la punition sur la tête des hommes, c’est la résultante logique de leurs actes vibratoires. Toute chose engendrée sur le plan de l’énergie crée une manifestation dans le physique. Puisque les êtres qui créent la pensée ou l’acte négatif sont incarnés, donc agissant sur le plan physique, lorsqu’ils émettent cette énergie, automatiquement, comme un enfant arrivant ensuite à terme, les événements vont être à cette image.

C’est pour cela que j’ai toujours dit, que maintenant nous ne pourrons vaincre que par le nombre. Il s’agit de faire un rassemblement le plus total, le plus complet possible. Alors, ne restez pas dans vos chambres, ne restez pas dans vos églises, dans vos temples, ne restez pas chez vous parce que c’est samedi après midi, dimanche ou parce que c’est fête, ou l’anniversaire de grand-mère. Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez plus le droit de prendre soin des vôtres. Mais, en prenant soin de l’humanité entière, vous prendrez soin aussi de vos proches, et si ce n’est pas vous personnellement, les frères en haut s’en chargeront.

Comment devenir apôtre à l’heure actuelle ? Comment être un messager ou un guérisseur de l’humanité ?

C’est simple et à la fois terriblement difficile, parce qu’il faut faire des concessions, et l’homme n’aime pas trop cela.

Que pourrais-je vous proposer ?

Je ne peux pas vous faire passer les uns après les autres, ici, maintenant, vous donner de l’énergie et éveiller chez vous un don, une clairvoyance quelconque pour que demain vous puissiez sauver les hommes, parler en mon nom. Cela ne servirait à rien, parce que vous devrez être le témoignage, pour les autres, de ce que vous avez réussi à faire en vous.

Ce qui fait qu’il n’est plus temps d’envoyer des Maîtres, des initiateurs ou des gens capables de vous donner des pouvoirs pour que vous puissiez exécuter instantanément des actions. Il faut que vous démontriez par votre vie, par vos sacrifices, par vos efforts, que le monde peut changer.

Si nous envahissions le monde avec des prophètes, avec des gens aux dons multiples, que se passerait-il pour celui qui est paysan dans le fin fond de la France ou de l’Amérique du sud ?

Maintenant, il faut que chaque homme montre l’exemple et démontre que la chose est possible. Il ne faut donc pas qu’il soit différent des autres, mais semblable. Jésus connaissait bien cette nécessité, il se faisait appeler le fils de l’homme. C’est en étant semblable et en même temps différent que vous allez pouvoir encourager les autres, parce que vous allez être la preuve que cela est possible.
Lorsque vous êtes à la recherche d’un très bon médecin, ou d’une très bonne voyante, vous vous dépêchez de savoir, de la part de ceux qui les ont déjà vus, si les résultats sont bons. Vous voulez avoir leur témoignage. Pour ceux qui doivent changer à votre contact, vous devez être l’exemple de ce changement. Sinon, à quoi sert de prêcher si vous n’êtes pas la chair de votre parole ?

Que va-t-il se passer sur la terre ?

Ne tremblez pas, même si demain, ici même, il se passe quelque chose de grave. Quoi que vous fassiez pour sauver les hommes dans le cadre de votre travail, ou dans le cadre familial, n’oubliez jamais le discernement. Que ce soit toujours le discernement et l’intelligence qui guident votre action et votre état d’esprit.

Que fait un homme sans discernement ?

Il n’est utile ni à lui-même, ni à Dieu. Alors première des exigences pour devenir maintenant un serviteur : le discernement. Comment l’obtient-on ?

Certains, par leur travail antérieur, l’ont déjà et le découvrent à nouveau au fur et à mesure de la vie. D’autres le frôlent et doivent encore un petit peu étudier ou être éprouvés, pour se rendre compte des réalités, et j’emploie ce mot avec un grand R, je parle de la réalité cosmique. Cette connaissance vous permettra de ne pas avoir peur quoi qu’il arrive, que ce soit demain, dans cinquante ans ou dans mille ans. La connaissance des réalités suprêmes abolit toutes les peurs.

Pourquoi l’humanité est-elle torturée, torpillée par la peur ?

Craignant je ne sais quoi, même certains disciples ont peur, peur de passer à l’acte, peur de se lancer, peur de faire tel ou tel type d’ascèse. La peur ferait reculer Dieu s’il en était capable. Il n’aurait engendré aucun homme et aucune planète. Alors cette peur, mettez-la de côté, elle fissure votre être, vous fait perdre de l’énergie, vous vous retrouvez avec un taux vibratoire amoindri, et en même temps, sur votre plan astral, cela permet l’ouverture de portes par lesquelles des individus indésirables peuvent venir vous affoler encore plus.

Alors renforcez votre être. Tenez-vous bien droit, soyez dignes. Vous êtes enfants du ciel, peu importe si vous perdez ce corps de la terre. Même l’instinct de survie ne doit plus jamais parler en vous, parce qu’il est un instinct…

Si vous êtes convaincus de votre immortalité, pourquoi avoir l’instinct de survie ?

Si vous êtes convaincus que vous êtes un fils ou une fille du ciel, pourquoi craindre, même si vous savez qu’en passant cette porte la mort vous attend ?

Rien ne devrait engendrer en vous du regret ou de la peur. Tout dépend dans quel monde vous vivez.

Ceux qui vivent entre deux mondes, sont ceux qui ont encore plus peur que les autres, ils craignent plus de choses. Les matérialistes par exemple, ont peur de la mort, mais ils sont tellement pris dans la matière qu’ils ne pensent que rarement à la mort. Il faut la mort d’un proche, ou il faut des morts nombreuses, pour leur rappeler qu’un jour cela arrivera. Ils sont tellement pris par la matière, qu’ils ne pensent qu’à la matière.

Les initiés, convaincus de leur immortalité ne craignent plus la mort.

Celui qui est entre les deux, a toutes les peurs : peur de se lancer dans le ciel en brûlant ses corps, en faisant des bêtises, peur d’être dans l’insécurité matérielle et terrestre, peur de la mort et en même temps de l’immortalité.

La mort est partout. Alors mieux vaut bouger pour aller au moins vers l’immortalité, puisque de toute façon, la mort est partout autour de vous. Puisque la peur vous entoure, essayez de faire les choses qui vous amèneront dans le pays où la peur n’existe plus. Il faut vous renforcer, puisez en vous la gigantesque force de la foi, et je ne parle pas de la foi religieuse.

Ceux qui l’ont, je ne la leur retirerai pas, elle est très belle et elle est charitable. Ceux qui n’en ont pas envie, je ne veux pas les forcer à l’obtenir. Il existe une foi très neutre, qui est la conviction que la réalité est cosmique et non pas terrestre, et cette foi suffit.Mais il faut qu’elle soit grande en vous et qu’elle soit votre nature et pas simplement une conviction intellectuelle ou morale, ou une habitude prise à force d’étude, il faut que ce soit votre être même, votre chair, votre cœur qui bât.

Fermez vos yeux. Ressentez cette foi comme une boule de feu, comme l’éclair percer le centre de votre tête et descendre jusqu’à votre cœur, et faites-la exploser en mille morceaux de lumière. C’est cela la foi.

Chaque fois que vous avez peur, pensez à cette image, rechargez-vous au sein du cosmos. Personne là-haut ne va vous montrer du doigt. Au contraire, pour nous chaque fois qu’un enfant a peur, il est l’objet de toutes nos attentions et nous essayons de lui faire prendre conscience de cette réalité. Nous ne nous moquons pas. Si cela vous arrive, intégrer le cosmos et faites jaillir et intégrez cette boule de feu jusque dans votre cœur, pensez-y.

Que faut-il encore pour être un Apôtre des temps modernes ?

Le discernement, la foi qui donne la force, et il faut oser.

Ne pas être timide et se dire : « je n’y arriverai pas, je n’ai aucun don. Comment Dieu pourrait-il m’utiliser ? Je ne sais ni parler, ni guérir, ni voir l’avenir, je suis très banal finalement ».

Celui qui raisonne ainsi mériterait une fessée, parce que le plus grand des initiés a commencé par être le plus grand des imbéciles. Un jour il l’a été. Ce grand initié sans peur, avec force, connaissances et discernement, a été un jour ce pauvre paysan tremblant devant l’éclair qui s’abattait sur ses champs.

Il faut bien commencer quelque part. Il faut vous dire : « Maintenant je commence ma vie cosmique ».

Comme ces jeunes qui disent à leurs parents : « Maintenant j’ai dix-huit ans, je commence ma vie. Papa, maman, c’est terminé ». Il faut faire de même vis-à-vis de la terre. Il faut que vous lui disiez : « Écoute maman, pendant longtemps j’ai été petit, j’ai cru à toutes tes sornettes, le corps physique, les plaisirs de la chair, maintenant je suis grand, je vais rejoindre mon père, je vais sortir de ton ventre, laisse-moi aller, les frères m’attendent là-haut. »

Si vous lui parlez comme cela, cette terre qui vous a servi de mère ne fera rien pour vous attacher à elle.

Pourquoi la terre semble-t-elle vouloir prendre, reprendre ses enfants, en vous envoyant toutes les possibilités de vous attacher ?

La terre est une mère et c’est le principe même de la vie de la terre. Il a fallu qu’elle couve son enfant en l’humanité, il a fallu qu’elle le berce, qu’elle prévoit et qu’elle se mette à sa disposition pour tous ses besoins. Alors comme à une mère qui serait devenue un peu trop étouffante, un jour l’enfant grandit et commence à s’apercevoir qu’il n’y a pas que du bonheur à être couvé et à vivre de la sorte, il veut partir, et il commence sa quête vers un semblant de bonheur.

Il s’aperçoit que la terre n’est pas faite pour lui apporter le bonheur, la joie, l’extase, ou même la vie cosmique, mais qu’il s’agit pour la terre de faire naître un corps physique. Si vous vivez la terre et si vous la comprenez dans ce sens, elle sera pour vous une amie précieuse. Si vous la vivez comme un enfant, qui, tout en n’aimant pas sa maman étouffante, préfère rester là dans son ventre plutôt que de se lancer dans la vie, vous ne serez jamais heureux, vous allez haïr la terre et le ciel.
Personne ne viendra vous aider, et finalement, vous irez à l’autodestruction. Alors un jour il faut oser, il faut prendre ses bagages et partir. C’est ce que je vous propose maintenant.

Avec le peu de connaissance que vous avez les uns les autres, avec ce discernement que vous allez essayer d’acquérir, cette force et cette conviction, soyez le porte-parole de la vérité.

De quelle manière ?

Si déjà moralement, intérieurement vous avez la conviction que maintenant vous êtes un serviteur, vous allez être utilisés.

Naturellement, il ne faut pas vous mettre à faire n’importe quoi dès demain si l’occasion se présente, avant tout, prédisposez-vous à être serviteur. Ouvrez votre esprit, ouvrez votre cœur, ouvrez votre personnalité, présentez-vous là-haut, et lorsque vous aurez été présentés, alors on vous mettra à l’essai, on vous enverra des personnes, un ami de travail, une voisine, on vous enverra vers les gens qui ont besoin de vous. Mais il faut commencer par avoir la conviction…

Tout ceci pour quoi faire ?

Jésus a dit : « Tant qu’une seule de mes brebis manquera, j’irai la chercher ».

Si vous voulez être les petits frères et les petites sœurs de Jésus, il faut que vous fassiez de même. Mais n’oubliez pas, aussi, qu’il a été dit, qu’il ne faut pas jeter de perles aux pourceaux.
Donc, faites votre travail avec discernement. Parlez, en ayant d’abord analysé chez l’autre, ce qu’il est capable de recevoir. Mettez-vous à la portée de chacun. S’il faut baisser d’un petit ton, eh bien! tant pis, acceptez de démontrer moins de sagesse, moins de connaissance. Partagez un petit peu le niveau intellectuel ou de conscience de la personne pour essayer de la sublimer.

Comment aider encore ? En visualisant la lumière qui vient sur cette terre.

Nombreux sont les écoles et les ordres, qui maintenant, à des périodes précises, appellent la lumière de la hiérarchie, la lumière solaire ou du logos, pour la faire descendre sur la terre. C’est un très bon système. Ce qui fait, que parmi vous, ceux qui n’ont pas envie de devenir des êtres publics, peuvent très bien travailler dans ce sens-là et seront tout aussi utiles.

Attention, ne travaillez pas seul, toujours un minimum de trois, si vous voulez faire ce travail silencieux et occulte.

En travaillant seul, vous ne travaillerez que pour vous. Si vous voulez travailler pour l’humanité, mettez-vous au moins à trois pour faire ces fameux triangles de méditation, et faites dévaler un maximum de lumière sur cette terre.

Il est capital que des humains servent de transformateur de l’énergie du logos, parce qu’en fait, ce qui est appelé pendant ce genre de cérémonie, c’est avant tout l’énergie du logos.

On parle de plus en plus des Maîtres, et pourtant, ils sont devenus moins visibles. Ils se sont retirés sur un plan invisible, et travaillent à l’aide d’agents qui servent de transformateurs, de façon à ce qu’un maximum de personnes puissent être convaincues et ramenées au troupeau…

Que se passe-t-il lorsqu’un Maître vient ?

Ce sont toujours les gens les plus évolués et les plus ouverts qui le suivent, et les autres ne croient à rien. Cela correspond à une époque. Maintenant, il faut vaincre par le nombre, comme je vous ai dit. Alors plutôt que de créer une élite spirituelle sur la terre, les Maîtres se sont retirés dans l’invisible, et délèguent des assistants.

Les Maîtres n’en sont pas moins inatteignables pour autant, il faut simplement faire un petit peu plus d’efforts que d’habitude. Autrefois, il était facile d’en rencontrer, malgré ce que puissent penser à l’heure actuelle les gens, parce qu’il y en avait toujours quelques-uns sur cette planète, et quiconque, animé d’une véritable foi, arrivait un jour ou l’autre à rencontrer un Maître, que ce soit physiquement ou en dédoublement.

Maintenant, il semble que les Maîtres ne soient plus aussi faciles à atteindre, non pas qu’ils soient devenus plus exigeants, mais ils sont occupés à des travaux, et pour les rencontrer, il faut participer à ces travaux, ou faire déjà partie, d’une quelconque manière, de la hiérarchie et de tous ceux qui essaient d’aller au cœur de la hiérarchie.

Je veux rencontrer mon Maître, l’énigme pour le monde : Il semble pour les humains, que rencontrer le Maître soit aussi mystérieux que de rencontrer Dieu lui-même. Ils n’ont pas compris ce qu’est le Maître, pas plus qu’ils n’ont compris ce qu’est Dieu d’ailleurs.

Naturellement, je ne vais pas philosopher sur le mot. S’appellent Maître, des gens qui ont des aptitudes.

À un moment donné, il n’y a plus d’initiation à recevoir, il y a tout simplement des grades qui sont purement des annotations administratives. Un Maître, en oubliant ce côté aptitude, c’est être la lumière, bien que nous n’aimons pas employer ce mot, pas plus que le mot loi. La loi, comme le Maître, n’existe pas, c’est parce que le Maître n’existe pas que la loi n’existe pas…

Alors pourquoi les hommes y croient-ils ?

C’est à cause de la parole de Moïse. Moïse a dit ces choses parce qu’il fallait construire une civilisation, une société.

Maintenant l’enfant est assez grand, alors il n’y a pas de Maître, pas de loi, il y a des harmonies à découvrir qui permettent de vivre en rapport avec la réalité cosmique, et ces harmonies sont maîtresses dans l’univers.

En fait, ce sont des énergies, la grande conscience.

Alors quiconque veut trouver son Maître doit déclencher en lui et découvrir en lui les harmonies avec le cosmos, les harmonies avec la réalité suprême. Comme je l’ai déjà dit, à force de crier, un enfant pourrait arriver à susciter une rencontre avec un Maître. Mais que peut faire le Maître face à cet enfant qui n’a encore pas su contrôler ses instincts, sa pensée, sa parole, qui ne médite pas tous les jours, qui ne le sait pas d’ailleurs.

Quel orgueil de prétendre chercher le Maître, si vous ne vous préparez pas déjà à être digne de le rencontrer.

Tout est question de mérite, non pas que Dieu soit un grand père avec un grand bâton, mais tout est question d’harmonie vibratoire. En fait, vous rencontrez le Maître lorsque vous êtes prêts. C’est à ce moment-là que vos énergies sont capables de communier avec les siennes et qu’il peut accomplir des changements en vous, sans vous nuire.

Les Maîtres ont tant d’amour pour vous, que s’il s’agissait pour eux de venir vers vous, il y aurait toute une flopée de Maîtres sur la terre. Mais cela ne suffit pas, courir après les humains n’a jamais fonctionné, il faut que les humains soient prêts. Lorsqu’ils se déplacent, c’est pour faire un travail alchimique sur vous, et si vous n’avez pas des aptitudes vibratoires, alors vous êtes détruits plutôt qu’éduqués ou transformés.

Vous vous souvenez de ce qui est écrit dans le livre à propos de l’arche, de ces gens qui ont touché l’arche sans être prêts, ils sont morts foudroyés. Dans les pays d’Asie, les gens disent, que regarder Dieu, c’est mourir instantanément.

Pour celui qui n’est pas prêt, recevoir une telle énergie, l’envoie dans la destruction. Alors préparez-vous. Quelle que soit votre quête, que ce soit pour devenir apôtre, pour rencontrer votre maître, pour atteindre l’état de perfection, pensez toujours au travail que vous avez à accomplir et faites-le. Certains courent après le Maître comme le malade court après les pansements. Il ne faut pas penser au Maître dans ce sens-là. À l’heure actuelle, l’humanité attend Dieu, attend Jésus, on attend partout le Messie, mais il faut que le monde se prépare à le recevoir…

Si vous voulez être apôtre, que devez-vous faire ?

Vous devez déjà travailler sur vous pour être non pas parfaits, mais pour déjà ressembler aux disciples du Christ, comme si le Christ était là. Pensez à cette vérité. Christ est parmi vous, il l’a dit. Sentez son omniprésence, sentez son souffle. C’est votre foi et votre amour qui pourront vous faire sentir cette chose.

Alors, si vous voulez devenir apôtre, soyez convaincus de l’omniprésence du Christ, et faites toute chose en son nom, aussi bien qu’il l’aurait faite. Vous voulez votre Maître, eh bien!, faites comme si votre Maître était en train de vous regarder, parce que cela est réel, les Maîtres vous regardent à chaque instant, ils vous analysent. Alors pensez toujours lorsque vous allez agir, lorsque vous allez parler : Est-ce que je dirais la même chose si Christ était là ? Est-ce que je ferais la même chose si Christ était là ?

Je dois respecter la vie, je dois respecter la terre, je dois respecter mes frères comme si Christ était là.

Christ est là, il est en vous, il est autour de vous, il est au cœur de la hiérarchie, et avec tous ses milliers de disciples il vous entoure, il veille sur vous, il vous dynamise, il vous éprouve.

Ayez conscience de la présence du Maître, plus, que de le chercher, et vous serez plus sages que tous les érudits, vous serez plus en contact avec le Maître que s’il venait vous prendre la main.
L’omniprésence du Maître est réelle, seulement le cerveau limité de l’être humain ne permet pas d’y croire. Comme certains entendent parler de l’éternité, de l’immortalité, comment en avoir la conviction ? Vous ne sentez pas ces notions. L’omniprésence du Maître est aussi difficile à imaginer que l’éternité.

C’est pour cela, qu’à un moment donné, le disciple doit fermer son livre, oublier sa connaissance et passer à la foi, à la foi très dénudée, pas forcément religieuse, à la foi toute simple, et cette foi, c’est l’amour des réalités cosmiques, vivre pour les réalités cosmiques, ne jurer que par les réalités cosmiques.

C’est pour cela que Jésus a dit : « Choisissez votre monde ».

Pensez toujours à cet être fantastique qui est venu. Lorsque vous êtes dans la vie normale avec vos enfants, vos amis, avec quelqu’un qui vous ennuie ou qui vous donne une grande joie, demandez-vous si vous agiriez de la manière que vous alliez agir si Christ était là, et parlez-lui. Vous venez de faire une bêtise, vous la regrettez, dites-le lui. Allumez une bougie et parlez-lui : « Voila, j’ai échoué, mais je le regrette, j’ai compris ce que tu voulais m’enseigner. » De cette manière, vous allez prendre conscience du principe initiatique qu’est la vie.

Ne soyez pas un individu qui passe dans la vie en se disant fatalité à droite, destinée à gauche, et qui se sent coincé dans des forces qui le guident, qui le vivent, plutôt que lui ne vive ces forces. Ne prenez pas la vie de cette manière, essayez toujours d’être conscient du principe initiatique qu’est la vie.

Celui qui n’en prend pas conscience n’est pas content de la vie, il se dit : « Je suis quelqu’un de très banal, ma vie ne contient rien, elle est vide, je crois en Dieu mais cela ne résonne rien ».

Au contraire, si vous êtes pleinement éveillés et conscients, si vous installez dans votre cœur la conviction que Christ est omniprésent, qu’à chaque instant il vous montre une épreuve, une récompense, une occasion d’évoluer, une occasion de méditer, une occasion d’intégrer une nouvelle énergie, si vous remarquez toutes ces choses, alors, même si vous n’êtes qu’un balayeur de rues, qu’un jardinier, votre vie va devenir très riche, vous allez être conscients de ce qui s’y passe réellement…

Le problème de l’évolution, c’est que les gens n’en ont pas conscience.

Dans l’évolution, il s’agit d’aller d’une conscience très endormie vers une conscience de plus en plus éveillée, de façon à devenir le cosmos dans sa totalité. Donc, si vous vous efforcez d’être éveillés chaque instant de votre vie, vous allez favoriser votre évolution.

Non seulement vous allez découvrir la richesse initiatique de la vie, mais vous allez accélérer votre évolution. Rien n’est plus terrible que de voir vivre les humains comme des automates. Plus que la méchanceté, l’automatisme de la conscience est la ruine de la spiritualité, comme une rouille qui attaque et qui détruit, comme un grain de sable qui se met à l’intérieur d’un mécanisme et bloque tout…

Exercez-vous à être conscients, et pour cela, il suffit d’être attentif. N’oubliez pas que l’automatisme est le contraire d’une conscience éveillée.

C’est pour cela qu’il y a les animaux et qu’il y a les humains, et que vous êtes différents.L’animal est un réseau d’automatisme. Il sort de son automatisme à la suite de grandes peurs, comme le fait de voir venir son prédateur, le fait d’être en contact avec un problème de la nature. Sitôt qu’il a peur, pour sa survie, il grimpe un petit peu dans le plan mental, et il trouve, dans ce laps de temps, une certaine individualité et une capacité de réactions intelligibles. Sinon, il est tout simplement un réseau d’automatismes.

Alors voulez-vous être des animaux ?

Souvenez-vous de la réponse de Jésus après qu’il ait dit à son disciple : « Viens et suis moi » et que le disciple lui ait répondu, « Mais il faut que j’enterre ce mort : »« Laisse les morts enterrer les morts. »

Efforcez-vous d’être conscients, en méditant, en vous forçant en même temps à agir comme un disciple. Le disciple est celui qui essaie de ressembler au Maître, et si vous essayez de ressembler au Maître, vous allez vous efforcer d’être aussi bon, aussi sage et aussi éveillé que lui.

Maintenant, le disciple va essayer d’imiter la réalité cosmique, sans prendre d’intermédiaire, que ce soit Christ, Jésus, ou Koutoumi. Ces Maîtres viendront toujours et d’autres aussi, mais ils seront des exemples, et ne devront plus être adorés par les hommes.Il n’y a rien de plus ennuyeux pour un Maître que de se trouver adoré par les hommes. Un Maître vit tellement dans la réalité, que lorsqu’il voit des disciples manquer d’autant de discernement en l’adorant au lieu de travailler, de devenir responsables et de s’assumer spirituellement, au lieu de contempler la gloire dont les autres le parent, il contemple tout le gâchis…

Communier avec un Maître est très beau et n’est pas quelque chose de dépassé.

Les hommes n’ont pas compris ce qu’est la communion, ils l’ont transformée en adoration. La communion est toujours fraternelle, et n’est jamais un rapport d’inférieur à supérieur.Comment concilier un jour l’idée que la communion, que l’union va être possible, si l’homme se sent inférieur et le Maître supérieur ?

Si vous voyez le Maître comme un exemple et comme un frère immensément lumineux, vous allez grandir. Vous pouvez le vérifier dans votre vie, dans le cadre de votre travail. Lorsque vous êtes face à votre supérieur, vous savez qu’il est votre supérieur et vous vous sentez inférieurs, même si sur le plan de la personnalité vous ne vous sentez pas submergés par des défauts, mais vous savez que vous occupez un rang inférieur.

Maintenant lorsque vous rentrez chez vous, face à votre femme, à votre mari, à votre frère, le rapport n’est plus du tout pareil. Vous sentez qu’il y a égalité, vous vous permettez le dialogue, vous vous permettez des affirmations ou des négations. Avec force vous sortez tout ce que vous êtes, alors que ce même comportement vous est totalement impossible face à votre supérieur au travail.

Face au Maître, vous ne devez pas être le petit soldat du cosmos, le dos bien droit. Le maître ne le veut pas, il n’a rien à faire de votre obéissance. Il veut votre évolution. Alors, il faut que vous lui montriez votre mauvais caractère, pour qu’il puisse l’arracher, il faut que vous lui montriez votre ardeur, pour qu’il puisse s’en servir. Il faut que vous vous exprimiez. Donc, il faut qu’il soit votre frère et non pas votre Maître.

Vous n’allez pas, pour autant, taper sur l’épaule de Koutoumi, comme vous le feriez avec votre copain ou votre copine. Plus vous allez prendre en considération la notion de fraternité et vivre en rapport avec les réalités cosmiques, et plus le respect va entrer en vous, donc l’amour.

Le respect et l’amour sont une seule et même chose. Il vous faut découvrir le respect, et je m’adresse à tout le monde…

Vos chefs d’état, vos hommes politiques, s’ils vous respectaient en tant qu’individu, joueraient-ils votre tête à pile ou face ? Vous enverraient-ils dans les guerres ? Prendraient-ils des risques avec la bombe atomique, ou avec les armes ?

Non. Ils auraient tant de respect pour vous, qu’ils ne penseraient qu’à bâtir des villes nouvelles, où chaque fois une vie meilleure serait partagée. Mais les gens qui vous dirigent ne vous respectent pas, je ne nomme personne, je parle en général. Comment respecter un peuple que l’on sait pouvoir manipuler avec des paroles, avec des slogans ?

Dès que l’on imagine pouvoir manipuler le peuple, c’est déjà la preuve que l’on ne respecte pas les gens. Ne serait-ce que d’avoir cette idée de manipulation, prouve que l’individu ne respecte pas l’intégrité, l’individualité de la vie des gens.

Vous voulez mieux vivre ? Changer vos hommes politiques.

Mettez des gens qui vous respectent et vous aurez un nouveau monde.

Tant que vous allez élire des gens qui ne vous respectent pas, votre monde sera chaotique. De l’irrespect, naît la mort.

Vous-mêmes dans vos rapports, pensez aussi au respect. Pour beaucoup, il est difficile du jour au lendemain d’être plein d‘amour. Mais si vous commencez par avoir du respect pour chacun, alors, petit à petit, vous allez être plein d’amour, et pas forcément d’un amour qui va vous faire fondre dans vos chaussures dès que vous allez voir un frère ou une sœur. Ce n’est pas de cet amour qu’il est question…

Qu’est-ce que l’amour ?

L’amour est une des particularités de la conscience. Naturellement il ne s’agit pas de sentiment, il s’agit de conscience. L’amour existe au même titre que l’éternité et l’immortalité. L’amour n’existe pas en tant que principe. Il n’y a pas quelque part dans le cosmos, un principe appelé amour. Pour un homme, le fait d’entrer dans un état de conscience où il n’y a que joie et immortalité, lui fait comprendre ce qu’est l’amour. L’amour c’est de la paix, ce n’est rien d’autre.

Lorsque Jésus est venu vers vous en vous aimant si profondément, c’est parce qu’il était en paix. Lorsqu’un individu est dans ses bons jours, comme vous dites, et qu’il est capable de faire un acte de charité, c’est parce qu’il est dans la paix.

Prenez ce même individu deux heures plus tard lorsque son humeur a changé, et qu’il n’est plus dans la paix, il n’est plus capable d’amour. Cette personne pourra avoir des élans de sentiment qui pourront être charitables à un moment, puis à un autre très négatifs, mais être amour lui sera impossible, parce que sa vie intérieure est trop chaotique. L’amour naît de la paix, alors pensez à cultiver cette paix. Avant d’être totalement cette paix, pensez au moins à être plein de respect pour les autres, et ce sera déjà beaucoup sur cette terre… Pastor Guide Cosmique1005494 552200288176845 927662707 n

Source : http://www.conscienceuniverselle.fr/

© 2014, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Source: http://www.arcturius.org/chroniques/le-changement-vibratoire/

Repost 0
Published by Cristalain - dans Spiritualité
commenter cet article