Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 23:39

 3675.jpg

 582112_569070156470499_672318163_n.jpg

La science contrôle consciemment votre système immunitaire: La relation entre le corps et l’esprit

 

Les résultats d’une étude réalisée avec l’application de la méthode
Wim Hof

( lien de la méthode en français) suggèrent qu’une personne peut apprendre à contrôler consciemment son système immunitaire.

Wim Hof est un néerlandais détenteur de plusieurs records du monde qui est célèbre dans le monde entier pour sa capacité à résister au froid. Pour cette incroyable invulnérabilité au froid, on le surnomme « l’homme de glace »..

Des scientifiques dirigés par Matthijs Kox du Centre médical de l’Université Radboud de Nimègue, aux Pays-Bas, ont étudié sa méthode, qui est en quelque sorte similaire au Toumo (basé sur des techniques de yoga tibétain) et implique une méditation sur le troisième œil, des exercices de respiration et l’exposition au froid. Ils ont utilisé cette méthode pour entrainer/former 12 volontaires à lutter contre l’inflammation.

Dans le cadre de l’étude, 24 volontaires, dont 12 formés à la méthode Wim Hof et 12 non formés, ont été soumis à l’épreuve de l’inflammation, au cours de laquelle on leur a injecté une souche de bactérie qui provoque des symptômes semblables à ceux de la grippe.

Les bénévoles qui ont suivi l’entrainement avec la méthode Hof ont signalé des symptômes grippaux moins intenses et moins nombreux que ceux qui n’ont pas suivi cette méthode. Dans le même temps, les volontaires entrainés ont produit de plus petites quantités de protéines liées à l’inflammation, et des niveaux élevés d’interleukine-10, une protéine qui réduit l’inflammation.

«Jusqu’à présent, le système nerveux autonome et le système immunitaire ont toujours été considérés comme des systèmes qui ne peuvent pas être influencés volontairement. La présente étude démontre que, grâce à la pratique des techniques apprises dans un programme de formation à court terme, le système nerveux sympathique et le système immunitaire peuvent en effet être influencés volontairement », écrit le journal scientifique PNAS, où l’étude a été publiée.

« Les neurobiologistes orthodoxes et les immunologistes orthodoxes ont été sceptiques. Ils pensent qu’il reste une ombre au tableau dans l’étude des interactions entre les systèmes nerveux et immunitaire.

Cette étude est un bon moyen de montrer/prouver ce lien », a déclaré Giuseppe Matarese, immunologiste de l’Université de Salerne en Italie qui n’avait pas participé à l’étude.

Pourtant, ce n’est pas la seule étude à montrer que l’esprit peut contrôler le système immunitaire. C’est le cas des scientifiques australiens, qui ont conclu que la conscience est en mesure d’influencer l’intensité de la réaction allergique.

Dans le cadre d’une expériences , plusieurs volontaires en bonne santé ont reçu une injection d’histamine dans le bras, une substance qui joue un rôle majeur dans de nombreuses réactions allergiques. L’expérience a été structurée de façon à ce qu’ils pensent qu’on injectait le médicament dans une poupée en caoutchouc, alors qu’on leur a fait une vraie injection dans l’autre bras.

Après l’expérience, l’intensité de la réaction allergique sur les bras des volontaires a été évaluée et comparée à celle du groupe qui n’avait pas eu l’illusion de la poupée en caoutchouc. En conséquence, les chercheurs ont constaté que les bénévoles qui pensaient qu’on avait fait l’injection à la poupée manifestaient un effet de l’histamine beaucoup plus fort sur le bras qui avait été remplacé par le faux.

« Une telle conclusion est particulièrement pertinente pour le système immunitaire, car le principal rôle du système immunitaire est de distinguer le soi du non-soi », a déclaré le Professeur Lorimer Moseley, qui a dirigé l’étude. «Ces résultats renforcent l’argument selon lequel le cerveau exerce une sorte de contrôle sur certaines parties du corps en fonction du contrôle que nous avons dessus. »

Les deux études montrent que le système immunitaire peut être influencé par la conscience de bien des façons, ce qui pourrait signifier que nos pensées, nos croyances et notre humeur peuvent affecter l’état physique de notre corps.

Sachant cela, vous pouvez apprendre à contrôler vos pensées et donc votre système immunitaire et votre santé.

Concentrez-vous sur le côté positif de la vie, imaginez-vous heureux et en bonne santé, méditez tous les jours, et bientôt vous verrez des changements positifs non seulement sur votre santé, mais dans l’ensemble de votre vie!

References:

http://www.espritsciencemetaphysiques.com

Diffusé par: http://www.elishean.fr/?p=41202 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article

commentaires