Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 21:36

portraitjesuslight.jpg

 Jésus-Sananda

Jésus/Sananda – Une autobiographie

Transcrit par Kathryn E. May, le 7 janvier 2014, 20H00, Los Angeles, CA

J’aimerais vous raconter l’histoire de ma vie en tant que Jésus. Je suis Sananda Kumara. C’est mon nom spirituel – mon nom d’âme. Lorsque je suis venu sur Terre j’ai reçu le nom de Yeshua ben Joseph, mais ceux qui m’ont connu dans ma jeunesse m’appelaient Emmanuel.

 

Je vais vous raconter beaucoup de choses qui ne correspondent pas à l’histoire de ma vie telle qu’elle a été relatée dans la Bible. Certaines de ces corrections ont été publiées dans mes Nouvelles Ecritures, qui ont été transcrites par le présent scribe, Kathryn, qui a accepté de recevoir ces messages et de les présenter au monde avant que je ne puisse venir à vous en personne. Certaines des informations de base apparaissent également dans son livre « Who Needs Light ? » Néanmoins, je vais maintenant compléter l’histoire en écrivant ma propre biographie.

 

Je le fais non parce que je me soucie de ce que les gens me connaissent ou non, mais en raison des implications que cela recèle pour mes enseignements. Je souhaite apporter de la précision et de la clarté au message que j’avais l’intention d’adresser à la Planète Terre, et il semble que ce soit le bon moment pour le faire.

 

Je vais essayer de vous brosser un tableau des éléments de base de ma vie et j’aborderai brièvement mes croyances fondamentales, qui sont de loin plus simples et cohérentes que les histoires de la Bible pourraient vous le faire croire. Je suis venu parler de mon amour de Dieu, des merveilles de la Création de Dieu et enseigner que l’Amour est ce qui importe vraiment dans la vie, rien de plus.

 

Je suis né de ma mère, Marie, au printemps (et non le 25 décembre). Il est vrai qu’elle était une jeune femme, et que l’archange Gabrielle lui avait dit qu’elle aurait un enfant directement envoyé par Dieu. L’énergie du Créateur Suprême était la source de la formation du corps humain qui fut créé dans la matrice de ma mère, donc il est vrai que le corps du bébé ne fut pas conçu de la manière habituelle. Joseph, qui devint le vrai père de l’enfant que suis venu être, était un homme bon de grande Foi, et accepta la responsabilité de prendre soin de moi et des enfants qui devaient venir plus tard dans notre famille bénie.

 

Il n’est pas vrai que je suis né dans une crèche, ou que mes parents étaient pauvres. Nous étions entourés par la famille proche et des amis ; nous vivions confortablement et pouvions bénéficier d’une bonne éducation. J’avais un frère, Jacques, et une sœur, Marthe. Plus tard suivit un jeune frère que nous appelâmes Simon. J’étais aussi entouré par des cousins proches, des tantes et des oncles, qui surveillaient notre croissance et notre bien-être, et qui prenaient plaisir à notre compagnie. Une de mes amies les plus proches et copine de classe était Marie-Madeleine, qui fut l’amour de ma vie depuis les premiers jours.

 

Maintenant, il est important pour vous tous de connaître la formation de mon identité, parce que je vais beaucoup vous parler du grand Amour que Dieu ressent pour l’humanité, et cela vous donnera une idée du fonctionnement et des plans de la Compagnie du Ciel.

 

La personne et la vie que vous connaissiez en tant que Jésus Christ fut soigneusement planifiée à l’avance, dans la prévision qu’une telle vie allait apporter un énorme changement et, espérait-on, une nouvelle compréhension de la Vrai Voie de Dieu. Elle était destinée à élever la conscience de la population de la Planète Terre, qui était embourbée dans sa lutte contre l’Obscurité, en passe d’être submergée par les vagues d’invasion des créatures de l’ombre qui s’incarnaient encore et encore, monopolisant le pouvoir et les richesses de la Planète, ce qu’elles ont continué de faire jusqu’à l’année dernière, lorsque les Conseils Galactiques ont pu finalement venir à l’aide de l’humanité d’une manière plus directe.

 

Lorsque je suis venu, il y a 2000 ans, c’était avec l’intention de commencer le processus de l’Ascension qui devait déboucher sur un Nouvel Âge d’Or. Nous savions qu’il s’agissait d’un défi difficile, et nous voulions assurer notre succès en créant la situation qui nous offrirait les meilleures chances de succès. Il fut décidé que je m’incarnerai comme l’âme qui se joindrait au bébé Yeshua, mais que la tâche était trop difficile à accomplir pour une seule âme isolée, et donc il fut suggéré de créer une entité plus puissante en y joignant les forces d’une autre âme, ou peut-être de deux autres âmes qui fusionneraient pour ne faire qu’un dans la vie.

 

Voilà la création sur laquelle on se mit d’accord. Je fus rejoint dans le corps de Yeshua par mon cher Frère et compagnon Semence d’Etoile, celui que vous connaissez en tant que St. Germain, une ancienne âme de la lignée des Kumara comme moi. Nous fûmes ensuite rejoints par celui qui vous est connu sous le nom d’El Morya, dont l’identité n’a pas été pleinement révélée à ce jour. Nous nous sentions tellement à l’aise dans notre Amour et notre Confiance l’un pour l’autre que nous étions rassurés de savoir que peu importe ce que cette vie pouvait apporter, nous serions en mesure de le gérer ensemble. Je serais « l’âme directrice » et prendrais la responsabilité et serais celui qui porterait le nom sous lequel la personne de Jésus serait connue. C’était un grand réconfort pour moi de me savoir ainsi soutenu.

 

Notre espoir était d’apporter la Lumière et l’Amour à tous. Il était également prévu que Marie-Madeleine, qui était destinée à être ma partenaire tout au long de ma vie et mon épouse, serait créée par nos trois flammes jumelles qui se partageraient le corps de Marie. Notre amour et notre intense attirance l’un pour l’autre en tant que flammes jumelles garantirait le lien le plus fort possible, et l’équilibre nécessaire pour créer une partenaire féminine d’une égale puissance, car il était important pour le Créateur Suprême, en accord avec les Conseils Galactiques, que l’énergie féminine soit également pleinement représentée.

 

Dieu Mère/Père, en tant que créateurs de cette galaxie de la Voie Lactée, ont été intimement impliqués à chaque étape du processus, et supervisaient le Projet qui était destiné à ramener la Conscience Christique à leur bien-aimée Mère Terre et son humanité souffrante. Donc vous voyez, il n’y a pas de coïncidences ou d’accidents dans la planification des évènements qui sont amenés à se dérouler sur la planète. Tout est soigneusement planifié, bien que le libre-arbitre sur le terrain ne permette pas toujours une exécution parfaitement prévisible de nos plans. En fait, cela nous a pris 2000 ans pour que notre plan soigneusement établi porte ses fruits.

 

Mon enfance et mon éducation fut une période heureuse, un temps de préparation et de développement, car j’avais besoin de m’habituer à l’expérience de cohabiter en un seul corps avec deux autres intelligences, mais nous nous sommes coordonnés les uns avec les autres comme toujours, et Marie de même. Ma mémoire de mes origines et de ma mission n’était pas complète au début, mais se clarifia au cours de ma croissance. J’ai étudié et voyagé, mais je suis toujours revenu à ma famille et à Marie.

 

Je ressentais un tel Amour pour ma famille et pour ma bien-aimée Marie que notre destinée commune était absolument claire. Nous nous sommes mariés au cours d’une joyeuse célébration au sein de notre famille à Nazareth, et commençâmes notre vie commune dédiée à apporter la Lumière et la Vérité à notre monde.

 

Marie m’accompagnait dans nombre de mes voyages dans d’autres villes et notre maison devint un lieu de réunion et de discussion. Je ne me concevais pas comme un enseignant ou un conférencier. Je partageais simplement le profond Amour que je ressentais pour Dieu et l’humanité. Je jouissais du profond respect et de l’affection de notre Créateur Suprême, de notre Dieu Mère/Père et des Maîtres Ascensionnés qui avaient été mes amis et instructeurs dans les éons précédant mon trajet en tant que Jésus. J’étais absolument certain que la représentation de Dieu comme un juge colérique et punitif était absolument fausse. Je savais aussi qu’il n’y avait pas d’enfer, pas de flammes et de soufre, et pas de Satan.

 

Je voulais apporter le message d’amour et de pardon à tous ceux que je rencontrais, mais très tôt je commençais à ressentir l’intensité de la réa_ction de tous ceux qui étaient proches d’une position de pouvoir ou d’influence sur autrui. Leur résistance à mon histoire de l’Amour était évidente, insistante, et fondée sur la peur de perdre quelque chose dont ils sentaient ne pouvoir se passer. Cette réaction négative ne se limitait pas aux dirigeants religieux de ma foi, qui avaient du mal à se distancier de leur image du Dieu vindicatif et vengeur. Plutôt, elle transcendait les frontières religieuses et philosophiques, et surgissait parfois de sources inattendues.

 

Plus je partageais mon message, plus je commençais à comprendre qu’il faisait peur aux détenteurs de l’autorité parce qu’il inspirait la liberté personnelle et la pensée indépendante d’une manière qui mettait en cause toutes les formes de contrôle autoritaire. Les gens commencèrent à affluer aux réunions auxquelles j’apportais la puissance du Créateur Suprême pour guérir les malades, et ceux qui se sentaient abandonnés à l’idée d’arriver au bout de leur vie sans espoir de comprendre leur place dans l’Univers étaient fascinés et soulagés de m’entendre affirmer que oui, il y une vie après la mort, il y a la possibilité de se réincarner, et que Dieu est Lumière !

 

Oui, je parlais de mes propres mémoires de vie dans les dimensions supérieures, où toute vie est régie par les Lois Universelles, où règne la paix, et où on peut apprendre à créer avec ses propres pensées et ses profondes intentions. Là-bas, l’apprentissage se poursuit de manière expansive et illimitée, et les mystères de l’espace et du temps se comprennent aisément. Les anges sont une réalité, et les âmes se voient pardonner toutes les transgressions de leur vie et se voient aidées à accéder à un niveau supérieur de compréhension, une plus grande proximité de Dieu.

 

J’ai aussi enseigné qu’il était de notre responsabilité en tant qu’êtres intelligents de respecter et tenir précieusement à notre bénie Mère Terre, qui accorde ses bienfaits à tous et qui les nourrit tous à son sein. Humains, animaux, toutes les créatures, plantes et lieux sacrés sur sa surface méritent notre protection et notre respect, car ils sont autant l’e_xpression de Dieu que nous le sommes. Je ne mangeais pas de viande, ni n’encourageais l’élevage et l’abattage d’animaux de quelque nature pour se nourrir. En considération des besoins particuliers des plantes typiques du climat méditerranéen sec dans lequel nous vivions, la culture de fruits et légumes fournissait une nourriture abondante, suffisante pour tous.

 

Voilà quels étaient mes enseignements simples, et je parlais à tous ceux qui voulaient bien écouter de la gloire de la vie quand l’Amour est placé au-dessus de tout. Bien sûr, cela entrait en conflit direct avec les conquérants romains dont la civilisation, avec tous ses avantages culturels, était fermement fondée sur la guerre et la conquête. Donc, mon message de paix, bien que suscitant l’espoir et le réconfort chez beaucoup de gens, me brouilla avec les autorités de toute la région.

 

Mes amis et étudiants en revanche enseignaient le message de l’Amour de Dieu où qu’ils aillent. A l’occasion ils prenaient des notes et Marie-Madeleine enregistrait certains de nos enseignements d’une manière plus formelle, dans son langage d’une élégante clarté. Ces écrits ont été pour la plupart dissimulés, révisés, ou retraduits dans une perspective totalement différente – de manière à engendrer la peur, le besoin et des sentiments de propriété. Mère Terre a été décrite comme une force à conquérir et l’Amour de Dieu teinté de mépris et d’arrogance. Notre langue araméenne simple et directe fut déformée en paraboles condensées et pleines de circonlocutions.

 

J’aimais user de paraboles pour marquer le coup, mais là où j’étais cité, mes explications sur les exemples que je donnais étaient laissées de côté, si bien que le sens en devenait obscur et contradictoire. Voilà la raison qui m’a poussé à transmettre ces messages au monde à ce moment : pour aider ceux qui ont senti la vérité de mon message à retrouver leur chemin vers le simple plaisir de savoir qui vous êtes, d’où vous venez, et quel est le sens de la vie.

 

A travers tout l’univers, la vie s’épanouit. Nous ne sommes pas seuls, ni la civilisation la plus évoluée. Loin de là. Nos Frères et Sœurs des Etoiles sont dans les cieux au-dessus de vous, attendant patiemment de pouvoir aider dans l’entreprise la plus importante à laquelle un être peut prendre part – l’Ascension de la population entière d’une planète. Avec l’élévation de toutes les âmes à des dimensions supérieures, nous allons également assister à une élévation de l’énergie à travers le Multivers, car il s’agit d’un processus Universel. C’est la destinée, la dynamique intérieure de toute forme de vie, que cette évolution vers les dimensions supérieures, et vous faites partie de ce processus, chacun d’entre vous.

 

A présent je dois revenir à l’histoire que je vous ai promise – l’histoire de ma vie. Marie et moi avons continué à vivre et à enseigner, nous avions deux enfants, un garçon et une fille, et menions une vie de famille aussi idyllique que possible pendant un temps. C’était une vie de simplicité, et nous étions généreusement soutenus émotionnellement et financièrement par nos familles et notre communauté si bien que nous pouvions voyager, mener à bien notre travail de guérison, et continuer à répandre notre message à travers ce qu’on appelle maintenant le Moyen-Orient et au-delà. Nos amis bien-aimés nous accueillaient chaleureusement, s’occupaient de nous et de nos enfants avec grand amour, et nous permettaient de partager largement notre message.

 

J’étais complètement dévoué à ma bien-aimée Marie, mon amour, mon inspiration et le centre de mon existence, ce qui est toujours le cas. Nous sommes restés des âmes jumelles même en continuant notre longue relation avec la Planète Terre et son humanité bien-aimée. Elle s’est incarnée depuis, et se trouve dans un corps à l’heure actuelle, de même que la plupart de vos Maîtres Ascensionnés – particulièrement les contreparties féminines qui sont présentes pour inaugurer l’Âge du Féminin.

 

Vous êtes familiers de la fin supposée de ma vie, lorsque les forces de l’Ombre au sein de la communauté juive et de la gouvernance romaine se sont entendues pour me persécuter comme traître et fauteur de trouble. Ils ont lancé un mandat pour mon arrestation, j’ai été prévenu, et il était évident que l’inévitable se produirait. Je devais servir d’exemple pour étouffer la révolte croissante contre le joug romain.

 

J’ai réuni ma famille bien-aimée – je ne les appelais pas disciples ; ils étaient mes amis proches et mes compagnons de voyage, mes personnes de confiance. Nul n’était plus loyal ou dévoué que mon très cher Frère, Judas comme vous l’appelez. Je l’ai appelé à mes côtés pour lui parler de la confrontation imminente avec les soldats romains. Je lui ai demandé d’aller les voir, de leur dire où je me trouvais pour éviter la confusion de la recherche et de la capture qui aurait mis en danger toute ma famille.

 

Il a fidèlement rempli sa mission, comme je savais qu’il le ferait, car il était l’incarnation de l’Âme de Lumière, Lucifer, fils de mon Frère bien-aimé que vous appelez à présent St. Germain. Il était et il est le Porteur de la Lumière de Dieu, comme le dit son nom. Il n’a pas et n’a jamais eu aucun lien avec la création imaginaire que les forces de l’Ombre appelaient Satan. Il n’y a pas eu de récompense ou de trahison – il m’aimait alors comme il le fait aujourd’hui, sans réserve.

 

Et c’est ainsi que je fus mis en détention, qu’on me fit un procès expéditif à l’issue connue d’avance aux mains de l’autocratique Ponce Pilate et emmené pour être attaché et oui, cloué, non à une croix mais à un grand arbre sur un terrain communal, en pleine vue de la populace. Je n’ai pas eu l’honneur d’être mis en croix, contrairement à l’histoire forgée ultérieurement.

 

Toute la procession et « l’exécution » n’avaient que peu en commun avec le drame ou la pompe de la version hollywoodienne. Il s’agissait d’une démonstration brute de cruauté et d’un criant abus de pouvoir. J’étais attaché à l’arbre, avec des clous dans mes pieds et mes mains, cause de grande souffrance et d’angoisse à la fois pour l’arbre et pour moi.

 

Je fus alors capable de quitter mon corps, de faire appel à mon Créateur pour me protéger et me soutenir, et nous plaçâmes le corps dans un état comateux profond, que vous appelleriez coma artificiel.

 

Nous, les âmes qui avions habité ce corps jusque là, étions capables d’ascensionner dans les dimensions supérieures tout en prenant soin du corps. Nous avons maintenu en vie le fil de vie jusqu’à ce qu’on l’emporte, et grâce aux soins de ma mère et de mon épouse, le corps fut ressuscité ultérieurement.

 

Oui, j’ai rencontré plus tard mes amis sur la route ; et je suis apparu à Paul, également, après une courte période passée à me remettre de mes plaies grâce aux soins exquis de mes deux miraculeuses Maries. Je n’ai pas quitté la planète alors. Non, j’ai continué à y vivre.

 

Nous avons voyagé jusqu’en France, où nous avons été accueillis et protégés, et où nous avons pu pourvoir à l’éducation et à la sécurité de nos enfants. C’est là que notre troisième enfant est né, et que Marie-Madeleine fonda sa propre école de mystères. Nous avons voyagé plus tard jusqu’en Turquie et en Extrême-Orient, où nous fûmes également les bienvenus.

 

J’ai ressenti une forte connexion au Bouddhisme, et souhaité unifier les enseignements pour y inclure nombre d’éléments du Bouddhisme – particulièrement l’accent mis sur la création de la paix en réalisant la paix intérieure, la concentration sur la recherche intérieure, et l’usage de la méditation pour atteindre une vibration supérieure et le lien avec Dieu.

 

C’est au Tibet que j’ai trouvé les lieux mystiques et mythiques où le Ciel et la Terre se rencontrent. Il y a là-bas des portails qui mènent à la Terre intérieure, et les moines y ont étudié les profondes techniques de guérison et les pratiques apaisées qui leur permettent de vivre des centaines d’années. Je suis resté avec eux durant de longues périodes pendant ma huitième décennie de vie, en parfaite santé.

 

C’était une vie longue et bien remplie, pleine de riches compagnonnages et particulièrement dans mes vieux jours, de contemplation paisible dans l’étreinte de l’Amour de Dieu. Je suis revenu de mes voyages pour être avec ma bien-aimée Marie au cours de nos dernières années. Nous sommes restés en France, avec des séjours occasionnels en Angleterre et en Ecosse, jusqu’à ma mort naturelle à l’âge d’environ 86 ans, et Marie m’a suivi peu après. Nous avons senti à ce moment que nous avions commencé notre éveil, mais nous étions au courant de la campagne de Paul, qui s’appelait lui-même un Apôtre, et qui prit sur lui de créer une nouvelle secte, le Christianisme.

 

Je n’avais pas l’intention de créer une religion. Je voulais seulement apporter le message d’Amour et de Lumière, qui aurait illuminé les enseignements des religions existantes dans le monde. Notre message était simple et direct – lequel, en se développant et en se répandant, aurait créé la paix sur la Planète Terre, ou aurait du moins constitué un rempart contre le flot d’énergies obscures accompagnant l’invasion croissante des Reptiliens génétiquement modifiés. Néanmoins, comme il arrive souvent, il s’est avéré que ce sont ceux qui professaient d’en être les partisans qui ont créé les déformations les plus durables de nos enseignements.

 

Lorsque Constantin a ordonné la compilation et la publication de la Bible de tous mes enseignements disponibles, le résultat a été tout sauf fidèle ou complet. Ses intentions partaient de motivations politiques. Il désirait contrôler la croissance bourgeonnante de ce qui fut appelé la Chrétienté – la reconnaissance de la Conscience Christique sur la Planète Terre. L’empereur percevait la menace de laisser la Lumière se diffuser à travers l’Empire extrêmement étendu et de plus en plus ingérable qui était le sien.

 

La Joie et la Paix protègent les gens de la propagande et du règne de la peur, et la croyance en une glorieuse vie après la mort en la présence de Dieu tend à les rendre intrépides dans leur résistance au contrôle auquel on veut les soumettre. L’allégeance à la communauté familiale et à Dieu dilue sa loyauté à une quelconque entité politique, dissolvant les frontières artificielles et la ferveur nationale. Le clergé qui était une entité puissante par lui-même se mit au diapason des besoins de Constantin, parce qu’il était dans son propre intérêt de maintenir le pouvoir du Patriarcat-comme-religion.

 

Et c’est ainsi que fut créé le document que vous appelez la Bible. L’Ancien Testament donnait le ton, avec l’accent mis sur les guerres, la lutte et la vengeance. L’image de Dieu qui s’y dessinait provenait de la combinaison des enseignements des sectes les plus violentes et les plus intolérantes du judaïsme primitif, qui devaient être mises au diapason des écritures ultérieures, dont la plupart furent falsifiées, réécrites, réinterprétées et reformatées afin de créer les messages confus et contradictoires que vous y trouvez maintenant.

 

Le concept de péché fut introduit dans les écritures, et l’image d’un antihéros satanique, issue du folklore effrayant utilisé par les parents pour soumettre leurs enfants, devint un outil de contrôle primordial. La culpabilité et la honte se concentrèrent autour du contrôle des pratiques sexuelles et de l’obéissance à un Dieu extérieur et cruel. Ce « Dieu » était en fait un reflet de l’Empereur qui contrôlait tout, mais il ne ressemblait en rien au Dieu qui était mon Père de Création, mon propre Créateur aimant.

 

Je vais le dire définitivement, un enfant ne peut pas naître dans le péché, car un enfant est une Lumière complètement innocente, vierge de toute Obscurité, une âme pure en attente de commencer une nouvelle vie. Créer un enfant est un acte sacré, béni par tous dans le Ciel. Rien de ce qu’un petit enfant peut faire ne peut en aucun cas être associé à un péché ou au mal.

 

Il y a un travestissement restant que je dois aborder ici, et qui doit être guéri avant que les peuples de Mère Terre ne puissent vivre en paix. Il s’agit de l’idée que la Chrétienté soit la seule vraie religion. Je n’ai pas, je n’ai jamais enseigné que j’étais l’expert ultime, ou le seul fils de Dieu. Nous sommes tous des enfants de Dieu. Aucune personne individuelle ou recueil d’enseignements n’est le Dernier Mot – supérieur à tous les autres. Il n’y a qu’un Créateur Suprême, le Créateur de toute la Création. Aucun individu ou religion n’a une ligne directe ou une position privilégiée par rapport à Lui, car tous sont égaux à ses yeux.

 

Donc, vous voyez, l’idée d’une guerre de religion est une absurdité. Chaque âme sur Terre et dans tout le Multivers a une place égale dans Son cœur, et une ligne ouverte à la communication, sans le concours d’intermédiaires, prêtres, ou même de canaux. Vous êtes tous nés avec l’aptitude et le désir d’être relié à l’Amour, à la protection et au pardon de notre Créateur. Le fait de l’être n’apportera que joie et profond contentement à tous.

 

Je ne vous fournirai pas de descriptions détaillées des gens et lieux que j’ai rencontrés dans ma vie. Ces éléments ne sont pas importants, sauf pour confirmer mon amour pour l’humanité, et mon profond attachement à ma famille, mon épouse et mes enfants. Je ne suis pas le sujet des enseignements que Dieu désirait apporter sur Terre. J’étais le porteur de Son message d’Amour. Les évènements de ma vie n’ont d’importance que dans la mesure où ils éclairent mes enseignements et ce qu’ils apprennent aux autres. Mon message a été modifié lorsque la crucifixion fut inventée en tant qu’élément central et point focal de ma vie.

 

L’image de mon corps suspendu à la croix est effectivement un rappel constant à tous que vous aussi serez punis pour croire en moi et mes enseignements. C’est une menace horrible, qui efface toute joie. L’image indélébile à elle-seule a fait plus de dégâts que tous les mots auraient pu causer pour décourager l’exubérance, la célébration et la Foi. Elle suscite la tristesse et la crainte, la dépression et le désespoir. Quel réconfort peut-on retirer d’une déclaration comme : « le Christ est mort pour vos péchés ? ». Je dois vous le dire à présent : je ne le suis carrément pas.

 

Ma punition aux mains de mes persécuteurs ne m’a pas vaincu, ni tué. Ni ma vie, ni ma mort n’avaient quoi que ce soit à voir avec le péché – qu’il s’agisse des vôtre ou des miens. Je suis venu sur la Planète Terre pour m’incarner dans une bonne et affectueuse famille, qui n’avait évidemment rien à voir avec le célibat ; pour enseigner tout en vivant parmi les autres, et pour élever les cœurs de ceux qui avaient été opprimés et sujets à des pratiques politiques et financières délictueuses. L’abus de pouvoir était alors aussi répandu qu’il l’est actuellement, bien que les moyens de voler les pauvres pour donner aux riches soient devenus plus effectifs et efficaces ces temps derniers.

 

Beaucoup de gens semblent horrifiés de lire des canalisations de ma part et aussi de celle de Dieu Mère/Père qui comportent des contenus politiques extensifs. Je me demande comment ils peuvent penser que mes enseignements pouvaient être séparés des conditions dans lesquelles vivaient les gens, et de l’oppression qui causait d’énormes souffrances et privations.

 

Aux gens qui souffrent de l’oppression il reste peu d’énergie après qu’ils aient lutté pour survivre, et ils sont plus vulnérables à la répression ultérieure. Ils ont aussi plus de difficultés à garder le cœur rempli d’Amour et l’esprit ouvert au message de Dieu. Il était de mon intention d’élever les conditions dans lesquelles vivaient les gens aussi bien que l’état de leurs vies spirituelles.

 

J’étais également un guérisseur, et je le suis toujours. La souffrance physique causée par la maladie et l’infirmité a été longtemps aggravée par une alimentation pauvre, la surpopulation et des conditions environnementales toxiques. Je souhaitais alléger la douleur inutile de la maladie physique parce qu’elle tend à laisser les gens dans un état d’épuisement et de désespoir. Ils se tournent vers Dieu pour la consolation et la guérison, et lorsqu’ils le font, je souhaite leur apporter le soulagement et la joie qui accompagne la guérison. Voilà la raison pour laquelle je travaille avec autant de travailleurs de Lumière qui sont maintenant des guérisseurs.

 

Il est temps pour tous les êtres de Mère Terre de guérir, et pour Mère Terre de se régénérer après des millénaires d’abus de la part de l’humanité. Il est temps pour le Grand Eveil à la Vérité que tous sont Un. Il n’y a pas d’individu, ni d’animal, ni d’arbre qui ne soit fondamentalement connecté par la fibre de son être à chaque autre être. Un arbre éprouve de la douleur lorsqu’on le coupe ; il mérite d’être honoré et respecté lorsqu’il sert à construire une maison. Mais il y a mieux, la technologie permettant d’éviter complètement le recours à des produits de la forêt est disponible et sera bientôt apportée sur Terre par nos Frères et Sœurs Galactiques.

 

Quelle sorte de pensée peut amener une civilisation tout entière à épuiser et à dévaster sa propre demeure, la source de tous ses besoins pour survivre ? Je crois que c’est la même Obscurité qui alimente la haine de soi et des autres qui ne sont pas comme nous. Cette haine suppurante a contaminé les relations entre l’humanité et leurs compagnons terrestres, créant une atmosphère empoisonnée qui a fait se retourner les animaux les uns contre les autres pour se combattre et se dévorer entre eux. A mesure que la vibration d’Amour se répand sur la planète, élevant les cœurs et les esprits, les animaux répondront en se sentant et se comportant comme des frères les uns envers les autres.

 

Finalement, tous les royaumes de la Terre se joindront à l’humanité dans l’harmonie et l’Amour, et se manger les uns les autres sera une chose du passé. Les corps humains évoluent pour se nourrir selon un régime de légumes et de fruits, et les animaux changeront en même temps que nous. Cela a déjà commencé, à la fois pour les humains et les animaux.

 

Le même effet envahissant s’applique à votre climat, car la conscience de l’humanité suscite la même violence dans les modèles climatiques qu’elle ne le fait dans le royaume animal. Mère Terre accomplit maintenant sa purification et la restauration du pur Eden de ses commencements. L’humanité sera soit perturbée et accablée par la violence de ses réactions, ou vous allez élever votre vibration de jour en jour, et de ce fait mitiger les effets de ses actions d’autoprotection.

 

Je vous raconte ces choses sur les évolutions en cours sur Terre parce que, voyez-vous, mon travail avec l’humanité n’a jamais cessé. Je suis passé de l’expérience de la vie dans un corps de 3ème dimension directement dans la 5ème dimension. Comprenez-moi, j’ai ascensionné, en emmenant mon corps avec moi, tout comme vous allez le faire. Cette partie de l’histoire biblique est partiellement vraie. Elle a été appelée résurrection, ce qui n’est pas une description aussi précise qu’ascension. Je ne suis pas seulement revenu à la vie, mais j’ai élevé mon corps avec moi dans les dimensions supérieures. Ceux d’entre nous qui ont accompli cela disposeront désormais d’un corps lorsqu’ils désireront retourner sur Terre, sans avoir à passer par le processus de la naissance et de l’enfance.

 

Je vous offre ce bref aperçu de ma vie pour vous révéler les plus destructrices des idées qui furent présentées comme étant les miennes, comme si elles étaient les Vérités concernant notre Créateur et sa relation avec nous. Je pourrais vous en dire beaucoup plus, mais je voulais seulement rendre attentif aux mensonges les plus éhontés – ceux qui ont créé les plus grandes déformations de la Vérité de notre relation au Créateur Suprême et à la Compagnie du Ciel, tous ceux qui sont là pour vous aider maintenant dans votre Ascension prochaine.

 

Je vous suggère de lire ce message autobiographique dans le contexte des messages précédemment canalisés de Dieu Mère/Père, les Créateurs de la Galaxie de la Voie Lactée, qui vous ont fourni une description plus extensive et détaillée. Cela a été canalisé précédemment par notre chère Kathryn, et s’appelle « When God Pinched My Toe » (« Quand Dieu m’a pincé l’orteil » NdT.) Ils fournissent l’occasion de sentir comment nous travaillons ensemble avec les Maîtres Ascensionnés pour réaliser ce processus glorieux et historique de l’Ascension. Vous entendrez l’Amour dans leurs voix et la Vérité dans leurs paroles, qui sont complètement en phase avec les miennes.

 

Je crois que vous viendrez à ressentir le grand Amour que nous vous portons, et l’Amour que j’ai porté dans mon cœur pendant tous ces éons. Quand d’autres avaient perdu toute confiance dans les humains de la Planète Terre, ma Foi et mon Amour sont restés forts, et j’ai eu raison d’avoir foi dans le fait qu’ensemble, nous allions réaliser le Rêve, et relever avec succès le plus grand défi jamais entrepris dans l’histoire de l’Univers.

 

Je vous Aime tous. Nous sommes Un, inséparables comme le vent et la feuille, à jamais et pour toujours.

Je suis votre Jésus/Sananda, avec toute la Compagnie du Ciel.

Transcrit par Kathryn E. May, le 7 janvier 2014, 20H00, Los Angeles, CA

http://www.whoneedslight.net

Traduction : Patrick Rév. Alain

Remarque : Tous les chapitres des Ecritures Nouvelles traduits en français sont disponibles sur le site même de Kathryn May : http://www.whoneedslight.net/page/482553762 

Source: http://despertando.me/2014/01/12/%ef%bb%bfjesussananda-une-autobiographie-20140107-transcrit-par-kathryn-e-may-le-7-janvier-2014/ 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous pouvez également les trouver sur ce blog en entrant dans le moteur de recherche: Les Ecritures Nouvelles.

Cristalain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cristalain - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

dan 16/01/2014 12:17

Bouleversée par ce texte : histoire de JESUS... je le sorts en imprimante pour l'envoyer à mes amis.... Le temps de digérer cette histoire... Malgré tout beaucoup de points me laissent perplexe....
Attendons d'y voir une évolution favorable....