Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 16:22

L’époque des chakras scellés est révolue - 07/2016.

L’époque des chakras scellés est révolue

Extrait du livre de Reindjen Anselmi « Le Corps de Lumière »

Les sceaux ont été ôtés lors de l’activation du processus du corps de lumière.

Nos manuels concernant les chakras doivent être réécrits, car ils décrivent les chakras comme des tourbillons en forme d’entonnoir séparés les uns des autres. Cependant cela n’a été leur état naturel que pendant la grande séparation, c’est-à-dire pendant les douze mille ans passés.

Ils furent intentionnellement scellés en leur milieu. Les sceaux furent brisés lors de l’activation du processus du corps de lumière et les chakras purent alors prendre à nouveau la forme de boules de lumières. Ils fusionnent de plus en plus au cours du processus du corps de lumière et forment finalement un chakra unifié qui est le centre de notre champ unifié de lumière. Vous trouvez la méditation y correspondant à la fin de ce texte. Les descriptions et les dessins de nos principaux chakras contenus dans de nombreuses publications présentent ces centres d’énergie de la manière suivante : vu de devant, il y a sept disques ou roues multicolores qui sont disposés séparément, les uns au-dessus des autres, selon une ligne verticale. Vu de côté, ce sont des tourbillons ayant la forme d’entonnoirs qui conduisent jusqu’au milieu du corps.

Nos chakras correspondaient à cette description dans l’ancienne énergie. Mais lorsqu’ils sont entièrement développés, nos chakras forment un grand chakra unique– ou champ d’énergie – dont le centre est le coeur.

Toutes les descriptions contenues jusqu’à présent dans les livres ne prenaient nos chakras en compte que dans leur état réduit des millénaires passés, ce qui était alors tout à fait approprié. Depuis l’activation du processus de lumière à la fin des années quatre-vingts, les chakras sont en train de se développer de manière à retrouver leur état initial. C’est un processus progressif et nous vivrons plusieurs périodes intermédiaires. Mais plus le processus du corps de lumière avance chez un être humain, et plus les chakras fusionnent.

Chez les êtres humains qui ont atteint le niveau 10 du corps de lumière (voir notre article sur les étapes de l’activation de la MERKABA), l’état initial est pratiquement rétabli. Quiconque travaille avec les chakras en tant que guérisseur ou maître spirituel devrait donc maintenant, si cela n’a pas encore été fait, tenir compte de ce développement pour son travail et intégrer ces nouvelles informations dans l’apprentissage. Mais reprenons les choses au début.

L’homme a quatorze chakras principaux, sept à l’intérieur du corps et sept à l’extérieur du corps au-dessus de la tête.

Lorsqu’ils n’ont subi aucune manipulation, les chakras ont la forme d’une boule et ils rayonnent dans toutes les directions comme des soleils.

Après la chute de l’Atlantide, notre partie spirituelle existant dans le cycle d’incarnation s’est encore densifiée. Nous voulions jouer à un jeu du karma afin d’en apprendre plus et de pouvoir transformer encore plus d’énergie lourde en énergie de lumière. Pour permettre ces expériences, nos structures physiques de l’énergie furent modifiées à l’aide d’isolateurs éthériques de telle sorte que nos liaisons avec la conscience spirituelle et avec les énergies supérieures furent interrompues. Dès lors, nos chakras qui étaient scellés en leurs centres formèrent ces tourbillons en forme d’entonnoir.Ils étaient alors uniquement en mesure de conduire de l’énergie astrale de l’avant vers l’arrière et vice-versa, respectivement du haut vers le bas et vice-versa, transformant et échangeant ces énergies entre elles.

Mais ce n’est pas tout : autour du quatrième chakra – le centre du coeur – une barrière d’énergie semblable à une membrane fut installée pour interrompre le contact entre le centre du coeur et les six autres chakras incarnés. C’est ce qui permit au jeu du karma de se dérouler de manière optimale.

Les trois chakras les plus bas (chakras de la base, de la polarité, et du plexus) pouvaient alors s’en donner à coeur joie sans être freinés par le chakra du coeur. Cela produisit un déséquilibre dans les réactions aux situations de vie les plus importantes, les rendant inharmonieuses, car les réactions empreintes d’amour et de compassion étaient étouffées. En d’autres termes, l’intellect pur et effréné fonctionnait à partir du sixième chakra et les communications creuses où dominait l’ignorance ainsi que les jugements catégoriques émanaient du cinquième. Les réactions de l’égo ainsi que celles centrées sur le pouvoir émanaient du troisième, et les motivations sur le plan sexuel et créatif ainsi que les réactions de survie centrées sur la peur émanaient du premier. La sagesse, l’amour, le courage et la force du coeur faisaient partout défaut. Ces réactions inharmonieuses conduisirent,comme prévu et comme on s’y attendait, à la formation de karma. Nous nous étions fixés la tâche de transformer ce karma en énergie d’amour au cours de nombreuses vies. C’est seulement ainsi que nous pouvions d’un côté, servir l’univers en élevant les vibrations de la planète Terre et de l’autre, énormément apprendre et beaucoup grandir.

Je suis consciente que cette déclaration renferme un mystère ésotérique extraordinaire. Et nous devons peut-être laisser les choses telles qu’elles sont et les accepter en tant que faits. Dans les parties du corps où les chakras en forme d’entonnoir se rencontraient, des dépôts de pensées et des résidus de sentiments se formèrent. En conséquence, la vitesse de rotation des chakras ralentit et des arrêts fréquents eurent lieu. Cette situation engendra une sous-alimentation des méridiens d’acupuncture qui pouvait entraîner des maladie ou la mort. Avec l’activation du processus du corps de lumière, les sceaux des chakras furent brisés et la membrane autour du coeur fut retirée. Depuis, la structure des chakras s’ouvre progressivementet se développe de manière à ce qu’ils redeviennent les soleils en forme de boule qui irradient dans toutes les directions et qui transforment les énergies supérieures.Au cours de ce processus, le corps se débarrasse des résidus concentrés du karma. Les chakras étant maintenant en forme de boule, aucun nouveau résidu du karma ne peut plus se déposer.

Tandis que le processus du corps de lumière progresse, les sept soleils-chakras s’étendent de plus en plus dans toutes les directions à l’intérieur du corps, jusqu’à ce qu’ils fusionnent en un unique chakra dont le centre est le coeur.

A partir d’un certain niveau de développement du corps de lumière, les chakras supérieurs (au-dessus de la tête) commencent aussi à s’ouvrir. Chacun de ces chakras supérieurs a une structure géométrique issue du plan d’origine prévue pour transformer les énergies de la dimension-DE (densité de l’énergie) ou de la fréquence de la sur-âme correspondantes. En outre, le huitième et le onzième chakra contiennent des modèles de cristaux éthériques plats au travers desquels passent les lignes axiotonales galactiques. La sur-âme utilise ces modèles dès que les liaisons axiotonales des méridiens sont rétablies dans le but de moduler l’influence des étoiles sur le corps physique. La sur-âme calibre à nouveau les lignes axiotonales et le système de circulation axial à l’aide du huitième chakra. C’est pourquoi celui-ci fait fonction de poste de contrôle et de commande pour la mutation du corps physique et pour le fusionnement de ces corps d’énergie.

Un système d’énergie présent dans sa forme la plus rudimentaire pendant la période de séparation va également être réactivé : les « chakras » Alpha et Oméga.

Ce ne sont pas des chakras au même titre que les quatorze autres. Ce sont de purs centres d’énergie qui ont un autre plan de construction et d’autres fonctions. Ce sont des régulateurs d’énergie accordés avec précision, des vagues électriques et magnétiques et des vagues de gravitation.

De plus, ils servent d’ancre pour le plan d’origine de la septième dimension.

Le chakra Alpha se trouve à environ 15 à 20 centimètres audessus de la tête, à environ 5 centimètres du point le plus haut du crâne. Il nous relie à notre corps de lumière de la cinquième dimension. Le chakra Oméga se trouve à environ 20 centimètres en dessous de l’extrémité de la colonne vertébrale et nous relie aussi bien à l’hologramme planétaire qu’à notre grille d’incarnation holographique (libre de tout karma).

Le huitième chakra se trouve entre 17 et 23 centimètres au dessus du point le plus élevé du crâne et il est situé plus haut que le centre Alpha. Une colonne de lumière d’environ dix centimètres d’épaisseur et partant du huitième chakra conduit maintenant à travers les chakras incarnés jusqu’à environ 20 centimètres en dessous des pieds. Cette colonne de lumière contient un tube d’environ quatre centimètres d’épaisseur.

Ce qu’on appelle l’onde de Métatron se forme dès que les centres Alpha et Oméga sont ouverts et fonctionnent correctement.

Ces vagues électriques, magnétiques et gravitationnelles oscillent entre le centre Alpha et le centre Oméga, lesquels règlent l’amplitude et les fréquences des ondes. Ces ondes stimulent et soutiennent par ailleurs le flux d’énergie prânique de vie dans le tube de lumière. En outre, les ondes de Métatron remplissent certaines fonctions au niveau de la mutation du corps physique en un corps de lumière. Pendant que les chakras se développent de manière à devenir progressivement des soleils rayonnants, des structures de grilles qui les relient directement aux points de rotation à la surface de la peau se forment dans notre corps éthérique. Les chakras sont ainsi reliés au nouveau système axiotonal de méridiens et au système de circulation axial, aux grilles universelles de résonance et aux mouvements d’ondes des évolutions supérieures. A partir des points de rotation, ils transmettent au système de circulation axial les ondes et les pulsations et calibrent ainsi les pulsations et les flux des liquides corporels.

Le chakra du coeur, qui avait été isolé par une barrière d’énergie ressemblant à une membrane, a une signification particulière dans le cadre de cette réactivation.

L’archange Ariel nomme cette barrière « les portes du paradis ».

Il veut ainsi nous rappeler l’histoire biblique selon laquelle Adam et Eve furent transportés hors du paradis et qu’à l’aide d’une épée de feu, un ange les empêcha de revenir. La membrane autour du coeur doit être comprise comme une analogie à cette épée, c’est-à-dire en tant qu’obstacle, car elle nous empêchait d’atteindre les autres dimensions via une sortie du corps par le centre du coeur. Nous devions rester à tout prix pendant le jeu du karma dans le domaine astral, dans la quatrième dimension. Tout ce qui était issu de notre dimension ne devait pas atteindre les dimensions situées au-delà du plan astral.

Avec l’élimination de la membrane, le chakra du coeur s’agrandit à nouveau, le thymus recommence à grandir et reprend peu à peu d’anciennes fonctions, et le centre du coeur s’ouvre à des plans de plus en plus élevés.

Le chakra du coeur peut également reprendre sa prédominance sur les autres chakras. Dès que cela se produit, le fusionnement des chakras en un chakra unifié(état initial de nos centres d’énergie) commence à avoir lieu. Ariel nous a donné une méditation spéciale (voir plus loin) qui a pour but de favoriser ce fusionnement.

Ce fusionnement progressif des chakras aide également nos champs de conscience, les corps émotionnel, mental et spirituel, à fusionner en un champ unique de lumière. Ce champ de lumière reçoit alors les champ de conscience de nos différents plans de la sur-âme et se déplace dès lors de manière simultanée par rapport aux ondes universelles et aux pulsations. Pourtant, avant que ce fusionnement ait lieu, tout ce qui fait obstacle à l’activation du chakra du coeur doit être écarté. L’obstacle principal est que nous ne soyons pas complètement dans notre corps physique en raison de divers blocages. Il s’agit de modèles de croyance bloquants qui concernent le corps physique et tous les processus corporels. Nous associons par exemple à cela la honte, la culpabilité, l’incompétence, la frustration et toutes sortes de peurs. En règle générale, c’est encore valable aujourd’hui. Pensons seulement à tout ce que nous faisons pour compenser nos conceptions limitatives du corps. De nombreux produits de l’industrie vestimentaire, joaillière, cosmétique, sportive, pharmaceutique et alimentaire sont l’expression et le reflet de ces conceptions limitatives.

Nous ne pouvons pas ouvrir complètement le chakra du coeur avant d’avoir supprimé ces limitations et d’être totalement centrés dans le corps. Tant que cela ne s’est pas produit, nous continuons à agir sans bénéficier de la modération apportée par les énergies du coeur, nos actions sont essentiellement guidées par les trois chakras inférieurs et nous restons accrochés à des thèmes de l’égo, du pouvoir, de la survie et d’autres du même genre. Les chakras supérieurs ne peuvent alors pas être activés. Le fusionnement des sept chakras séparés dans le corps et des sept chakras autrefois inactifs, situés au-dessus de la tête, en un unique chakra unifié a autant d’importance que le passage de l’humanité de l’ancien au Nouvel-Âge et que le développement de conscience qui en découle.

Le centre du chakra unifié se trouve dans le coeur et la qualité de l’énergie du Nouvel-Âge a un lien étroit avec le chakra du coeur réactivé.

Nous pouvons contribuer à la réactivation de ce centre à l’aide de la méditation qui suit. Ariel nous recommande de faire cette méditation plusieurs fois par jour car, au début, le fusionnement des chakras n’est pas durable. Les plans d’énergie se séparent souvent et recommencent alors à fonctionner séparément. Lorsque c’est le cas, nous le remarquons : nous ressentons un déséquilibre dans nos réactions, pensées et sentiments. La colère et la peur, la frustration, l’envie ,la jalousie, la contrariété et autres émotions du même genre surgissent ou bien on absorbe les énergies inharmonieuses d’autres personnes. Dans ces moments, il est particulièrement recommandé d’unifier les chakras. Plus vous faites cette méditation et plus vos chakras se réunissent vite. Avec le temps, le simple fait d’y penser suffit pour que cela se produise. J’ai constaté que le mantra « Banô Halêy » avait souvent le même effet chez moi. Il est important de savoir que cette méditation peut nous aiderà développer notre corps de lumière.

Le chakra unifié nous permet d’utiliser une grande quantité d’énergie sans que notre corps physique en soit endommagé, car ce champ entier soutient l’énergie. Au cours des périodes où des parties plus importantes de notre Moi des dimensions supérieures s’unissent à nous, il est recommandé d’unifier souvent les chakras afin que la forte énergie électrique qui commence maintenant à circuler à travers le corps ne produise pas le même effet que celui produit par le raccordement de notre corps à un réseau de fort courant électrique.

Pour la méditation des chakras et du champ de lumière unifiés, il est recommandé de s’asseoir. On attend ensuite d’être calme et détendu et on commence alors à inspirer de plus en plus profondément la lumière dans le chakra du coeur. Lors de l’expiration on visualise le chakra du coeur qui s’étend de plus en plus dans toutes les directions comme un soleil, jusqu’à ce qu’il ait englobé les paires de chakras, l’une après l’autre, comme il est indiqué dans la méditation.

Lorsque le dixième chakra est atteint, le chakra unifié est d’ores et déjà un soleil d’au moins 7 à 15 mètres de diamètre qui irradie dans toutes les directions.

Le chakra unifié est le centre du champ de lumière unifié avec lequel le système des quatre corps a maintenant fusionné. Ce champ de lumière peut avoir un diamètre de plusieurs kilomètres. Lorsque les chakras onze à quatorze sont également activés, le champ de lumière unifié s’étend évidemment encore plus. Un jour, les êtres humains auront tous activé les quatorze chakras principaux, mais il se peut que certains hésitent à tenter le tout.

Dans un premier temps, vous pouvez choisir de n’aller que jusqu’au dixième chakra . Dans ce cas modifiez la méditation suivante de manière à agrandir le secteur des jambes afin que le dixième chakra et la région en-dessous des pieds forment une paire (C’est-à-dire : 8e chakra et cuisse, 9e chakra et mollets, 10e chakra et pieds). Ainsi,vous pourrez être sûrs que votre corps physique tout entier sera englobé même si vous n’allez pas jusqu’au 14e chakra. Par contre, celui qui veut activer le potentiel spirituel en entier jusqu’à la source (ce qui va de toute façon se produire progressivement
au cours des prochaines années pour ceux qui sont dans le processus de Mahatma) devrait faire la méditation comme elle est présentée.

L’invocation pour l’unification des chakras

La méditation

  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur.
  • Mon coeur est un soleil qui brille avec force et s’étend dans toutes les directions.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi et à travers moi mon chakra de la gorge et mon chakra du plexus solaire en un champ unifié de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi et à travers moi mon chakra du nombril et mon chakra du front en un unique chakra.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi et à travers moi mon chakra de base et mon chakra coronal en un unique chakra.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi ,autour de moi et à travers moi, mon chakra Alpha (situé à 20 cm au-dessus de ma tête) et mon chakra Oméga (situé à 20 cm en dessous du coccyx) en un unique chakra.
  • Je permets à l’onde de Métatron de circuler entre ces deux points.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi, et à travers moi mon huitième chakra (au-dessus de ma tête) et le haut de mes cuisses en un unique chakra.
  • Je permets le fusionnement de mon corps émotionnel avec mon corps physique.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi et à travers moi, mon neuvième chakra (au-dessusde ma tête) et le bas de mes cuisses en un unique chakra.
  • Je permets le fusionnement de mon corps mental avec mon corps physique.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi, et à travers moi, mon dixième chakra (au-dessus de ma tête) et mes genoux en un unique chakra.
  • Je permets le fusionnement de mon corps spirituel avec mon corps physique, afin qu’ils forment un champ unifié de lumière.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi, et à travers moi mon onzième chakra (au-dessus de ma tête) et le haut de mes mollets en un champ unifié de lumière.
  • Je permets le fusionnement de ma sur-âme avec ce champ unifié.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi, à travers moi, le douzième chakra (au-dessus de ma tête) et le bas de mes mollets en un champ unifié de lumière.
  • J’autorise le fusionnement de ma sur-âme-Christ avec le champ unifié.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi et à travers moi, mon treizième chakra (au-dessus de ma tête) et mes pieds en un champ unifié de lumière.
  • Je permets le fusionnement de ma Sur-âme-Je-suis avec le champ unifié.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur et permets à ce soleil lumineux de s’étendre toujours plus, de réunir en moi, autour de moi et à travers moi, mon quatorzième chakra (au dessus de ma tête) et le domaine en-dessous de mes pieds en un champ unifié de lumière.
  • Je permets à la source de circuler à travers le champ unifié.
  • Je suis une unité de lumière.
  • J’ inspire la lumière par le centre de mon coeur. Je demande au niveau le plus élevé de mon esprit de rayonner depuis le centre de mon coeur, de pénétrer totalement mon champ unifié de lumière.
  • Je rayonne à présent sans cesse.
  • Je suis une unité del’esprit divin.
  • « Je vis dans la lumière. J’aime dans la lumière. Je ris dans la lumière. La lumière me porte et me nourrit. Je sers la lumière avec joie. Car je suis la lumière. Je suis la lumière. Je suis la lumière. Je suis. Je suis. Je suis. »

Pour acheter ce livre : http://www.arbredor.com/le-corps-de-lumiere

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag

Source: http://www.elishean.fr/nous-retrouvons-notre-systeme-originel-a-14-chakras/

Partager cet article

Repost 0
Published by Cristalain - dans Informations
commenter cet article

commentaires