Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Cristalain
  • Le blog de Cristalain
  • : Bienvenue sur cet espace d'information que j'ai créé afin de partager les messages que je reçois en écriture intuitive de ma guidance intérieure et du monde invisible, comme des milliers de par le monde. Que chacun puisse recevoir en fonction de sa sensibilité, de son ouverture d'esprit les informations entrant en résonance avec son être profond qui est lumière, amour et conscience. Je ne prétend pas détenir la vérité, mais peut-être en percevoir une parcelle, une facette de celle-ci en tant q
  • Contact

Profil

  • Cristalain

Nbre de visites - 07/07/2007

Rechercher

crops circle

cropcircles.gifcc

Texte Libre

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 22:32
 
Au-delà de notre vue, est un documentaire (0h52) sur les expériences de mort imminente et la possibilité d’une vie après la mort, avec des témoignages d’expérienceurs ayant eu des visions de l’au-delà à la suite d’une mort clinique ou d’un coma, ainsi que de spécialistes de qualité qui s’expriment sur ce sujet, sur le fonctionnement de notre cerveau, et la communication avec l’au-delà.

 

L’Expérience de Mort Imminente, EMI, désigne des sensations ou visions survenues chez un individu alors qu’il était dans un état de mort clinique ou un coma très profond. En d’autres termes, alors que le cerveau ne fonctionnait plus du tout au moment de l’EMI, les patients ont tout de même vu et ressenti des choses. On rapporte par exemple des souvenirs de lumière, de tunnel lumineux, de rencontres avec des êtres spirituels ou des proches disparus, sentiment d’Amour infini, etc. Ce phénomène est encore inexpliqué, mais plusieurs thèses sont avancées sur le sujet. L’idée que la conscience puisse être dissociée du cerveau est ainsi étudiée.

 

Dix pourcent des personnes qui font un arrêt cardiaque connaissent une expérience de mort imminente. Les témoignages sur ces EMI, ou NDE en anglais, pour Near Death Experience, s’accumulent et les scientifiques ne peuvent plus les ignorer. La mort, ce phénomène inéluctable, demeure un sujet vaste et encore mystérieux pour la science. Malgré les différents témoignages de personnes ayant miraculeusement survécu à un incident mortel et ainsi frôlé la mort, ce qu’il se passe après la mort reste un mystère.
Selon plusieurs études, en moyenne 4% de la population vivrait une expérience de mort imminente, soit 2,5 millions de personnes rien qu’en France. De plus en plus de personnes n’hésitent plus à s’affranchir du regard des autres et à partager leur expérience de l’au-delà.

 

Le Dr. Raymond Moody a rassemblé dans son livre de 1976, La vie après la vie, 150 récits d’américains ayant échappés à la mort rapportant des souvenirs similaires d’un voyage qu’ils auraient fait pendant leur coma. Ce livre a été une révélation pour bien des personnes qui avaient vécu une expérience similaire, et que l’on nomme expérienceurs.
 

On en a tiré un modèle-type, qui comprend : Le danger de mort, la sortie hors du corps, la traversée du tunnel débouchant sur une Lumière-Amour, le panorama de vie, la connaissance totale, la rencontre d’entités, d’éléments paradisiaques ou de messages, la frontière non-franchie et le retour accepté ou subi, puis un changement de vie positif. Cette vie désormais vouée à l’amour inconditionnel et au service est la caractéristique de l’ÉMI.

 

Des récits similaires avaient déjà été rapportés par Platon, Plutarque, Bède, le Pape Saint Grégoire le Grand, Heim, etc. De plus, ils correspondent à ce qu’enseigne le Bouddhisme tibétain dans ses livres sur le Bardo-Thödol, l’intervalle entre les réincarnations.

 

Les médecins ne savent pas ce qu’est la mort. Ils en ont peur, et peinent à la définir. En réalité, la mort n’a rien d’une évidence, on la connaît par élimination car elle ressemble plus à un processus dans le temps qu’à un état précis. Aussi, a-t-on amalgamé l’arrêt de certaines fonctions physiologiques avec l’arrêt de la vie, mais pourtant les médecins ont quotidiennement sous les yeux d’innombrables exemples de femmes et d’hommes qui rapportent avoir continué à vivre alors que selon nos critères médicaux, ils étaient morts !
 

Faut-il nier leurs expériences en bloc, par principe, où réfléchir à la pertinence de nos connaissances ?

C’est la question que pose le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésiste-réanimateur, entre autres, depuis de nombreuses années. « De récentes études démontrent que croire en l’existence de l’au-delà stimule les défenses immunitaires, améliore le pronostic des maladies liées au stress, et augmente l’espérance de vie. Et si nous avions d’ores et déjà en notre possession suffisamment d’éléments rationnels et scientifiques pour pouvoir prétendre que l’au-delà existe ? » Son livre, Les 7 bonnes raisons de croire en l’au-delà, qui fait voler en éclat tous les arguments classiques des sceptiques et des détracteurs, est un puissant réconfort pour celles et ceux qui sont dans la douleur du deuil ou angoissés par la mort.

 

Si les témoignages diffèrent selon les personnes, ces expériences modifient le regard sur la vie, la rendant plus précieuse et sacrée, mais aussi sur la mort. La plupart des personnes ayant vécu cette expérience déclarent ne plus avoir peur de la mort. A l’image du Père Patrice Gourrier. Il aime dire qu’il a fait sa répétition générale et explique : « Je n’ai vraiment plus peur de mourir parce que je sais que même s’il peut y avoir de la souffrance, à un moment donné, celle-ci disparaît et autre chose se met en place. » Par ailleurs, il en retire un grand bénéfice dans sa fonction de prêtre qui l’amène souvent à être confronté à la mort. « J’ai vécu la mort de beaucoup de proches. Je me rends compte que j’étais spectateur de tout cela. Ce moment m’a préparé à ne plus l’être. »

 

Souvent décriés, ces récits défient la science et les conceptions actuelles au sujet de la conscience. Récemment, le témoignage du Dr Eben Alexander, célèbre neurochirurgien américain, va sans doute modifier le regard actuel sur ces expériences et faire progresser la compréhension scientifique de la conscience. En 2008, alors qu’il ne croit absolument pas à une vie après la mort, une méningite foudroyante vient faire voler en éclat ses croyances. Après avoir passé sept jours dans le coma avec un pronostic très engagé, le Dr Eben Alexander a expérimenté quelque chose de si profond, qu’après avoir étudié son dossier médical et avoir fait de nombreuses recherches pendant près de quatre années, il déclare avoir « une raison scientifique de croire que la conscience survit après la mort. »

 

Le Dr Jean-Jacques Charbonier, qui récolte les témoignages de ces expérienceurs depuis de nombreuses années, nous livre une explication de ces phénomènes grâce à
une modélisation inédite du cerveau humain. Cette grille de lecture ouvre la porte à l’hypothèse selon laquelle la conscience peut subsister après la mort physique, et que nous pouvons communiquer avec un au-delà.

 

Les médiums Reynald Roussel et Florence Hubert, témoignent de leur extraordinaire faculté à percevoir dans leur quotidien cet au-delà. La conscience serait comme une sorte de programme persistant dans l’Univers après notre mort, ou capable de le réintégrer en cas d’EMI.

 

Au bout du compte, seule une meilleure connaissance du fonctionnement de notre cerveau pourra apporter, sans doute dans les prochaines décennies, des réponses plus précises sur ces interactions avec un paradis aux valeurs universelles que ceux qui ont approché la mort de près affirment avoir réellement visité. L’étude des ÉMI provoque déjà des transformations considérables, individuelles, scientifiques, médicales, sociales, et la recherche va faire reconnaître cette possibilité et son importance…

- Au-delà de notre vue, partie 2 : Médiums, TCI, communication avec l’au-delà

(Prochainement)

http://www.inexplique-endebat.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag

Source: http://www.elishean.fr/?p=48713

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Voir sur le même sujet:

http://cristalain.over-blog.fr/article-aux-frontieres-de-la-mort-nde-emi-122484476.html

http://www.elishean.fr/?p=40066

http://www.elishean.fr/?p=33363

 

Cristalain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pillot 09/12/2015 15:08

« LA VIE APRES LA VIE »
Le 01 avril 2011 là ou ma vie a basculé
Première partie Récit EMI (état de mort imminente)
La « vie » après la mort … Ou la VIE après la VIE… LE 01 AVRIL 2011 … Une violente douleur dans la poitrine puis dans le bras gauche et la mâchoire une heure de massage cardiaque dix électro choque, 14 jours de coma, le cœur s’arrête, et tout bascule dans l’inconscience, c’est la mort………………………………..
Les premières sensations de chose irréelle sont des images d’un grand tunnel sans fin avec des Couleurs vives et violente plein de tourmente et de bruit comme si je tombais dans un précipice sans fond .Mon corps me faisait mal avec des nausées, la panique s’emparait de moi de voir ce monde qui me paraissait être l’enfer.
Dans un bruit infernal tout s’arrête subitement et je suis assis au sol autour de moi des labyrinthes en forme de grotte dégoulinant d’humidité avec des plantes horrible et ces personnages hideux et encore ces vilains oiseaux de gros poussins que je revis plus tard dans ma chambre.
Une voix que je ne connais pas me dit (ne reste pas ici tu n’en ressortiras jamais, cette tourmente sera de pire en pire, tu n’as rien fait pour mériter cela) Je ressentais tous ce qu’il se passait autour de moi beaucoup d’agitation et j’étais content d’avoir quitté ce monde irréel mais très vite la réalité reprenait le dessus et encore ces souffrances et ce mal être de mon corps, tout à coup une grande confiance dans l’équipe médicale s’installa dans mon esprit je sentais que quelque chose se passait je me sentais bien, tous était paisible je m’endormais dans un sommeil profond plus rien ne pouvais plus m’arriver, encore quelque mot de l’extérieur du personnel soignant très lointain et presque inaudible puis cette sensation de bien-être .
Dans un élan surnaturel je me sentis m’envoler à grande vitesse autour de la terre et la carte du monde défilait au-dessus de mon lit je cherchais un endroit ou me poser certaine image de ma vie apparaissait selon l’endroit où mes yeux se posait, j’avais l’impression d’être en errance. Quand tout à coup une lumière très vive ni blanche peut être une couleur bleutée indéfinissable mais une ambiance sereine dans un calme paisible ou l’on ressent que de l’amour et du bonheur sans souffrance ni torpeur. Là j’aperçus le visage de mon frère (décédé récemment) les yeux regardant vers le ciel puis quelque instant plus tard il me dit « pas toi redescend »surpris par cette ordre je ne comprenais pas pourquoi je devais redescendre sur cette terre, j’étais si bien et je ressentais que toute ma famille père mère frère oncle tante grand-mère grand père et bien d’autre était la et m’attendait. Puis sous mon insistance un dialogue sous un bel arbre s’établit avec mon frère qui m’expliqua que je n’avais rien à faire ici. Je ne comprenais pas pourquoi lui il avait le droit de vivre ce bonheur mais pas moi il m’expliqua que sur terre ma famille avais encore besoin de moi (et la sienne alors elle n’a pas besoin de lui ?) j’ai eu un sentiment d’injustice lui qui n’était pas croyant et que l’on a incinéré contrairement à ce qu’il se fait dans la famille c’est le premier et j’espère le dernier.(c’est un coup de gueule personnel).Puis il ajouta qu’il était bien avec les siens et qu’il avait accompli sur terre ce qu’il avait à faire et là je vis tous les visages de mes proches décédé dans un flou rapide je tendais la main droite vers eux mais aucun ne la saisit les larme me coulait des yeux tel un torrent et je suppliât encore et encore qu’un seul m’accepte ou me parle mais en vain(c’était trop injuste).

Je me retrouvais seul, soudain une silhouette vêtu de blanc et bleu sans vraiment de visage avec une petite voix me laissait quand même le choix de rester ou de redescendre c’était la seule main tendu que je pouvais prendre. J’étais conscient que le fait de revenir sur terre signifiait pour moi souffrance mais je ressentais l’amour de ma famille terrienne et toute la peine qu’il avait, mon choix fut de revenir vers eux, ce choix je l’ai fait pour eux car pour moi il aurait été plus facile de rester là où j’étais. La transition fut brutal un mal être s’emparait de mon corps et encore ces image fugace. Puis cette voix de cette infirmière du nom de Marie que je percevais parfois (pendant mon coma) était pour moi d’un grand réconfort quand elle était près de moi je savais que j’étais réellement sur terre car elle me parlait beaucoup, je ne l’ai pas vue mais dans mon esprit elle ressemblait à mon épouse quand elle était jeune. je suis sur maintenant qu’il y a quelque chose de beau après la mort (laquelle ne me fait pas peur, ce qui me terrifie c’est l’approche de la mort) et cette chose s’adresse à tout le monde croyant ou pas de toutes religions confondue dès lors que l’on a mérité par notre vie sur terre, c’est un ressentis que j’ai.
Depuis un morceau de moi est resté ailleurs, je ne suis plus le même dans ma tête les choses ne sont pas très claire, parfois je me sent étranger à ce monde ,j’ai aussi parfois du mal à me supporter je pense ne plus être le même qu’avant je le ressent aussi de la part de mes proches ,je me demande si j’ai fait le bon choix, mais quand tout va bien je suis certain que ce choix était le bon, je le doit à l’acharnement d’une équipe médicale hors pair et c’est pour cela que je dois tenir le coup au moins par respect pour leur travail les mots manque la aussi pour les remercier . Je n’ose pas parler de toutes ces choses, c’est pourquoi je l’écrit avec beaucoup de difficulté.
La rédaction de ce récit m’a pris beaucoup de temps par petit morceau j’ai reconstitué ces évènement avec mes mots mais certaine chose ne peuvent ni être écrite ou dite tellement c’est indescriptible cela peut paraitre de la folie ou du rêve , j’ai l’impression que je n’ai pas le droit d’en parler et j’ai honte de ce qu’il m’est arrivé, de ce que j’ai fait subir à ma famille, car je n’ai pas vécu la réalité de ces jours de coma plusieurs fois par semaine la nuit je revit certaine scène soit en cauchemar soit en bonheur je souhaiterais que tout ce qui est négatif sorte de mon esprit car pour moi cette expérience fut plus négative que positive ,mais néanmoins j’ai une profonde envie d’y retourner car maintenant je me sent inutile ici-bas . Je pense que je n’ai vu que le passage qui mène à l’au-delà sans avoir franchis un certain seuil, un jour je pourrais voir de l’autre côté.
La vie sur terre n’est qu’une étape, elle est la préparation à une autre VIE « mais il n’existe pas de mot pour décrire ce quelle sera…… ********************************************************






Deuxième partie RESSENTIS ET EVOLUTION DE LA REFLEXTION
Ecrit le 15 février 2014


Une mort suicidaire passerait par la faucheuse «qui ment en disant qu’elle nous conduirait dans un monde meilleur «Cette mort n’aurait de conséquence qu’une âme en errance ou bien une âme dans le « bas astral « (enfer)….
« Naitre, mourir, renaitre sans cesse, tel est la loi «
Je me suis rendu compte qu’a la plupart des personnes à qui j’ai remis ce document le dialogue fut rompu pratiquement à chaque fois et je me demande bien pourquoi ?
Depuis je me sens seul comme si j’étais isolée du monde, je suis sur mon ile et j’observe le monde d’un autre point de vue et parfois j’ai très peur de tout ce qui m’entoure. Je ressens que tout se dégrade autour de moi, le contact avec les gens et ma famille, et même mon couple le dialogue, tout cela a changé. Je souhaite que cette situation ne soit que passagère car c’est très difficile à vivre.
Je n’arrive pas à me concentrer sur des choses courante (la conduite, le bricolage etc.…) lire, se poser et tout simplement ne rien faire, une heure maxi et tous part dans tous les sens comme si le cerveau se déconnectait même des choses logique que je faisais sans problème avant sont devenue difficile à accomplir.
Les nuit sont parfois infernal avec des réveils spontané les yeux grand ouvert et souvent accompagné de mal de tête, même après deux ans et demie et toujours les ces images de cet EMI (Quand cela cessera-t-il?)
J’aimerais mettre à profit plus tard cette expérience auprès de personne au porte de la mort du corps afin de les réconforter, de les préparer à ce qu’ils vont voir de l’autre côté et de les aider à passer ce cap. Le fait de partager, ce que je commence à appeler un « TRESOR » tel un jardin en friche que je dois nettoyer et cultiver faire pousser tout ce qui est bon en moi et détruire tous ce qui est mauvais .C’est une façon qui peut m’aider énormément à affronter ce quotidien qui me pèse sur les épaules. L’envie de partager tout cet Amour, avec un grand A, que j’ai pu constater de l’autre côté me donne le courage de parler avec des gens réceptif. Je suis persuadé que, si les gens savaient qu’il allait mourir, ils nous inviteraient chez eux pour un dernier repas.
« Celui qui meurt avant de mourir, ne meurt plus quand il meurt »
Celui qui un jour a vécu la mort n’a désormais plus aucune raison de la craindre. Le fruit d’un EMI (Etat de Mort Imminente), on toute leur vie pour l’assimiler, et après, toute sa mort pour la savourer….

3 ème partie, réflexion personnel et citations qui correspondent à mes ressentis
La mort est toujours représenté par le noir et la tristesse, certes cela fait beaucoup de mal de perdre un proche, et j’en sais quelque chose, mais il faut que tout le monde comprenne que pour celui qui part ce n’est que du bonheur, quand le jour arrivera pour moi-même mon souhait est tout soit en blanc (les fleurs, les gens etc..) et que la musique soit celle que vous aurait choisi avec votre cœur qu’elle soit gaie et sachez que je serais toujours avec vous ,vous ne m’entendez plus mais rien ne pourra vous empêcher de me parler et suivez bien cette prière « Amérindienne « qui n’est que pure vérité.

« Ne me pleurez pas...je ne suis pas mort «
Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer mais pour me parler
« Je ne suis pas là, je ne suis pas mort. »

Cette prière n’est que pure vérité pour l’avoir vécu dans ce sens de Cette façon en 2011 lors de mon coma
« Prenez soin de ce tout ce qui vous entoure »
La vie sur terre est difficile, ennuyeuse avec ces moments d’angoisse, ces moment heureux que nous nous devons être encore plus heureux au quotidien Nous aimer, nous aider, sans haïr, sans se juger les un les autre, laissons de cote le côté matériel bien et argent qui ne font que se battre les humains tel qui sont sur terre et qui seront sur le même pied d’égalité le moment venue. Mon rêve serait ne plus rien posséder et de vivre que des choses que la terre nous offre si généreusement et que l’on ne sait pas forcément tirer profil au bon moment . Tous passent tel des nuages, il faut profiter de tout ce qui est offert comme à une pierre précieuse brute pour lui donner toute sa richesse, en la travaillant chaque jour pour lui donner toute sa valeur non pas monétaire mais la valeur de l’esprit que l’on lui accorde soit le sens et la beauté de la vie.
Merci à plusieurs personnes, qui ont su m’écouter et qui se compte sur les doigts des deux mains, pour leur soutient, pour certaines phrases et certain conseil. Tout serait tellement simple si nous savions regarder avec les yeux de notre cœur ! Laissons-nous aimer par lui. Arrêtons d’aimer n’importe quoi et apprenons à « aimer »lui seul est la lumière, lui seul est notre devenir. Donnons-lui tout de nous, offrons nous à lui et il nous donnera tout car qui d’autre pourrait le faire. Qu’Est-ce qu’un EMI, sinon un avant-gout de la réalité.

« SOIT CE QUE TU EST … CE MONDE N’EST QU’ILLUSION »

Dans le cadre de l’EMI les mots et les images terrestre ne peuvent pas tout expliquer, le dialogue avec des êtres cher ne serait pas fait de parole mais plus de télépathie si l’on peut dire .Les images que j’ai pu retranscrire ne sont pas réellement non plus la pure réalité mais se rapproche de mes ressentis sur le moment où j’écris ce récit, de même que certaine citations. Le fait de sentir sa vie s’échapper fait perdre toute notion de temps et d’espace , l’on fait partie de la lumière que l’on voit dans une sagesse infinie ,l’échelle de référence tel que nous la connaissons sur terre s’effondre et vous transforme l’esprits hors de la matière et au réveil vous êtes transformé ,comme une renaissance qui change le regard sur la vie . Quelque chose ou quelqu’un guide ma main car ce n’ai pas de ma compétence d’écrire ou de transposer les choses comme cela sur un ordinateur.
Quelque chose ou encore quelqu’un me donne à penser que d’ici peu de temps je pourrais entrer en contact avec l’au-delà c’est un ressentis profond qui m’est dictée par la « femme sans visage » de mon récit .Mais je ne peux pas tout écrire sur ce sujet je passerais surement pour un hérétique ou pire… …….
« La vie est extraordinaire »
« La mort est extraordinaire »
Je suis en contradiction avec moi-même sur mon avenir et je compte beaucoup sur mon entourage médical et familial pour me guider dans ce labyrinthe ou chaque sortie me mène toujours au même endroit pour le moment mais je pense être sur le bon chemin rien que le fait d’écrire me fait beaucoup avancer.

Heureux est la solitude de celui qui est dans la joie, dans celui qui a appris la Vérité. Heureux qui s’est débarrassé de la méchanceté du monde et qui respecte tout ce qui vit. Heureux celui qui a vécu ses passions, comme moi-même et ces désirs dans la vie professionnel et qui n’éprouve pas d’orgueil à penser. Nul ne peut atteindre l’aube sans avoir passé la nuit….l’aube c’est-à-dire la lumière, la transparence, la légèreté, l’évolution.
«La vraie vie en somme »

Il ne faut rien regretter du passé seul l’avenir compte pour moi aujourd’hui mon épouse, ma famille, mes enfants et petits-enfants je me dois de les guider sur le droit chemin et là il y a un vrai travail .Pour les plus grand il serait temps qu’il se remettre en question sur leur choix de croyance , afin qu’il transmettre à leurs enfants , quelque qu’elle soit , elle sont toute respectable tant qu’elle reste dans une logique de paix et d’amour du respect des autres , dédaignant les guerres et l’argent , en fait il s’agit d’un Dieu unique sous divers appellations que les centaines année on fait évoluer en fonction des pays où elle est pratiqué . Ne considérant pas la foi comme une « assurance vie » auquel il ne peut rien arriver, c’est dans le malheur qu’elle se trouve renforcé c’est ainsi que la mienne a évolué considérablement depuis mon arrêt cardiaque. Une certaine plénitude s’installe au quotidien renforcé par l’écoute des autres et de la musique qui vous transporte vers la relaxation et le rêve.
"Tu trouveras la solution au fond de toi si tu t’en donnes la peine. Cherches-la et elle viendra à toi comme une évidence. Prends-la et sers-toi en comme ta propre vérité. Si tu accèdes à cette vérité, tu franchiras alors toutes les montagnes sans te fatiguer. "
Tout cela c’est le même Dieu et ce Dieu m’a montré que l’univers dans lequel nous vivons est un superbe et merveilleux mystère ou tout est en connexion pour toujours et à jamais.
Toute personne ayant eu une expérience de Dieu telle que celle-ci, qui a ressenti ce sentiment profond de connexion avec la réalité, sait qu’il n’y a qu’une seule œuvre réellement significative à accomplir dans la vie, c’est aimer ; aimer la nature, aimer les gens, aimer les animaux, aimer la création elle-même, juste parce que cela existe. Servir la création de Dieu avec une main chaleureuse et aimante de générosité et de compassion – c’est la seule existence qui ait du sens."

« Ma famille, mon épouse, enfants et petits-enfants »

Voilà pourquoi je vis aujourd’hui et c’est déjà un autre « TRESOR » !
A la lecture de ce récit qui n’est pas finit n’hésitez pas à ouvrir le dialogue soit avec moi et entre vous………………………………………
le 12 février 2014 pillot.bertrand2@wanadoo.fr